AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070366460
268 pages
Éditeur : Gallimard (06/02/1975)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 85 notes)
Résumé :
1906, Neuilly-Sur-Seine. Souvent, au Bois, un cerf traversait une allée. Un peu partout, les gens mangeaient, buvaient, prenaient le café. Un ivrogne passait et hurlait: "Dépêchez-vous! Mangez sur l'herbe, un jour ou l'autre, l'herbe mangera sur vous!"
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
lecassin
  02 février 2015
"Choses et autres", édité chez Gallimard en 1972 est le dernier recueil de Jacques Prévert publié de son vivant.

Comme ce fut le cas pour les précédents, nous voilà face à une collection de textes plus ou moins longs où se suivent scènettes, petites proses, vers libres, aphorismes... dans lesquels l'auteur laisse libre cours à son imagination débridée (pour le moins), tour à tour délirante, iconoclaste, un peu cynique, délicieusement anti-cléricale ; et tellement musicale.

Des textes à redéguster en morceaux choisis ou au hasard, comme ça vous vient, comme une madeleine de Proust...
Commenter  J’apprécie          290
vincentf
  17 janvier 2014
Fatras de liberté, l'étalage des mots de Prévert fait chaud au coeur. Les mots simples s'y endimanchent, mais s'y endimanchent sans messe, sans défilés, sans le sang qui coule des mitraillettes. On se balade en souriant, révolté, grinçant et léger, entre souvenirs d'une enfance qui s'obstine au bonheur, comptines qui se racontent sans se compter, chansonnettes sérieuses, mots-valises qui vous voyagent l'âme, scènettes absurdes et jolies, ou tweets avant l'heure (au hasard, "Métaphysique : tout cela pour dire comment ils ne savent pas pourquoi"). Prévert fait sa fête à la langue, il la chatouille, il lui fait du bouche-à-bouche quand on la tue à coups de prières et de savanteries. Alors les mots respirent en rythme, ils chantonnent pour faire taire la logique marmonnante des flics grammaticaux, ils démontrent sans mathématique qu'ils sont magiques, monstrueux et beaux.
Commenter  J’apprécie          102
Acerola13
  26 janvier 2020
Il m'est toujours difficile d'entrer dans ce genre de recueil de poèmes (trop) divers et variés : on passe d'une très belle prose décrivant l'enfance de Prévert à Paris à un kyrielle d'aphorismes surréalistes, qui révèlent pour certains une grande finesse et beaucoup d'humour, quand d'autres laissent le lecteur face à sa perplexité.
Il est donc préférable de consulter ce petit bouquin de temps en temps pour mieux l'apprécier, plutôt que de le lire d'une seule traite. Les différentes parties sont très inégales selon moi, mais la plume extraordinaire de Prévert ressurgit là où l'on s'y attend le moins, incisive et mordante.
Et par le plus grand des hasards, j'ai retrouvé dans ce recueil un court paragraphe de Pierre Gilliard, dont je venais tout juste de finir le journal...Amusant et troublant !
Commenter  J’apprécie          10
Chasto
  12 avril 2020
De tout et de rien, le regard s'attache à tous et toutes. Situations, pensées s'amusent des mots et des instants.
Jeu de poésie et de mots à faire connaître et apprécier au plus grand nombre.
Commenter  J’apprécie          10
tvouillamoz
  25 janvier 2013
Magnifique. C'est un livre à sortir de sa poche où qu'on soit. Même si on l'a déjà lu et relu.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   08 novembre 2013
Ils sont marrants les êtres
Vous tout comme moi
Moi tout comme vous
Et c’est pas du théâtre c’est la vie c’est partout
Ils sont marrants les êtres
En entrant chez les autres il y en a qui tombent bien il y en a qui tombent mal
A celui qui tombe bien on dit
Vous tombez bien et on lui offre à boire et une chaise où s’asseoir
A celui qui tombe mal personne ne lui dit rien
Ils sont marrants les êtres qui tombent chez les uns qui tombent chez les autres ils sont marrants les êtres
Celui qui tombe mal une fois la porte au nez retombe dans l’escalier et l’autre passe dessus à grandes enjambées
Quand il regagne la rue après s’être relevé il passe inaperçu oublié effacé
La pluie tombe sur lui et tombe aussi la nuit
Ils sont marrants les êtres
Ils tombent ils tombent toujours ils tombent comme la nuit et se lèvent comme le jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
marina53marina53   18 août 2014
Ils ont insulté les vaches
ils ont insulté les gorilles
les poulets
Ils ont insulté les veaux
Ils ont insulté les oies les serins les cochons les maquereaux les chameaux
Ils ont insulté les chiens

Les chats
Ils n’ont pas osé.
Commenter  J’apprécie          590
marina53marina53   25 août 2014
L'égaré demande son chemin, l'affolé demande l'heure, la minute, l'année, le mendiant l'aumône, le condamné grâce.
Certains ne demandent rien.
Commenter  J’apprécie          719
JunieJunie   18 mai 2013
Ne rêvez pas

Ne rêvez pas
pointez
grattez vaquez marnez bossez trimez
Ne rêvez pas
l'électronique rêvera pour vous
Ne lisez pas
l'électrolyseur lira pour vous
Ne faites pas l'amour
l'électrocoïtal le fera pour vous
Pointez
grattez vaquez marnez bossez trimez
Ne vous reposez pas
le Travail repose sur vous

Fatras/succession Jacques Prévert, droits numériques réservés.
Commenter  J’apprécie          201
marina53marina53   05 septembre 2014
Malgré l'horreur journalière audiovisuelle ou imprimée, ils ne peuvent escamoter la beauté. On dirait que tout cela est trop laid pour être vrai.
Commenter  J’apprécie          320

Videos de Jacques Prévert (150) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Prévert
Jacques PRÉVERT – Un siècle d'écrivains : Le cancre magnifique (DOCUMENTAIRE, 1995) L'émission « Un siècle d'écrivains », numéro 19, intitulée « Le cancre magnifique », diffusée sur France 3, le 10 mai 1995, et réalisée par Gilles Nadeau, Alain Poulanges et Janine Marc-Pezet.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le Cancre de jacques Prevert

Il dit ...avec la...

oui / tête
non / coeur
non / tête
oui / coeur

17 questions
49 lecteurs ont répondu
Thème : Jacques PrévertCréer un quiz sur ce livre