AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070368777
Éditeur : Gallimard (25/03/1977)

Note moyenne : 3.99/5 (sur 134 notes)
Résumé :
La poésie peut naître des images aussi bien que des mots, surtout chez un Prévert qui, d'abord homme de cinéma, a un sens aigu de l'image et de ses pouvoirs de suggestion. C'est la confrontation de ces deux moyens d'expression que propose Fatras ou quelques-uns des « collages » auxquels s'applique depuis longtemps Jacques Prévert ont été reproduits parmi les textes qu'il a écrits dans les années 60. On retrouve dans les uns comme dans les autres les thèmes essentiel... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
jeunejane
  22 février 2017
Dans"Fatras" de Prévert, j'ai une préférence très nette pour les poèmes qui me surprennent.
Au moment même où on s'installe dans une ritournelle, il change l'ordre des mots, il imbrique les éléments différemment.
Les mots et les idées sautillent.
C'est surprenant et très vivant à la fois.
Commenter  J’apprécie          370
lecassin
  05 janvier 2015
« Fatras »…
Si l'on en croit le dictionnaire, fatras : « accumulation désordonnée et hétéroclite de choses ou d'idées »… Et comme je ne vois pas de raison de ne pas croire le dictionnaire… D'autant que ce « Fatras » dû à Jacques Prévert en 1966 correspond bien à cette définition : une accumulation de mots et de collages hétéroclites, parfois très sombres (les collages)…
Quelques bon mots, quelques pépites comme « mon mari », « Il a mis le café dans la tasse/Il a mis le lait dans la tasse à café…/… et j'ai pleuré », mais dans l'ensemble un recueil qui ne m'a pas enthousiasmé… Pourtant, "paroles"... Mais c'était le premier pour moi, la découverte...
Commenter  J’apprécie          220
jppoprawa
  04 novembre 2018
Jacques Prévert, homme de lettre du XXe siècle est pour moi, avant tout un poète, mais il a été aussi parolier, scénariste et artiste français.Il a publié « FATRAS » en 1966.
Tout le monde connais au moins une de ses oeuvres. Étant fan, je ne vais pas et je ne pourrais pas critiquer cet ouvrage. Les gens ont du le faire cent fois, mille fois.....
La poésie, on aime ou on n'aime pas.
Moi j'adore.
De plus cet ouvrage est pour moi intemporel.
Amis de la poésie, bonne lecture
Commenter  J’apprécie          140
myriampele
  30 octobre 2014
Ce n'est pas le recueil de poèmes de Prévert que j'ai préféré mais certains passages sont très visuels, et l'ensemble effectivement fait naître de fortes images! Les collages qui illustrent ce roman ajoutent à la force du texte.
Commenter  J’apprécie          160
tandisquejagonise
  06 février 2019
J'ai découvert ce recueil dans le métro...Ma voisine le lisait. Curieuse, je me suis penchée. J'ai lu par dessus son épaule. Je ne me souviens plus des mots précisément mais j'ai été saisie. Je l'ai acheté. Je l'ai lu. Et j'ai de nouveau été saisie. Je ne sais pas parlé de poésie. Mais j'ai aimé, comme j'aime rarement.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (73) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   30 octobre 2013
Dans ses deux mains
sous ma jupe relevée
j’étais nue comme jamais

Tout mon jeune corps
était en fête
des cheveux de ma tête
aux ongles de mes pieds
J’étais une source qui guidait
la baguette du sourcier
Nous faisions le mal
et le mal était bienfait.

Commenter  J’apprécie          1010
jeunejanejeunejane   22 février 2017
Quand la vie est un collier
chaque jour est une perle
Quand la vie est une cage
chaque jour est une larme
Quand la vie est une forêt
chaque jour est un arbre
chaque jour est une branche
Quand la vie est une branche
chaque jour est une feuille

Quand la vie c'est la mer
chaque jour est une vague
chaque vague est une plainte
une chanson un frisson

Jacques Prévert
extrait de "Fatras"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
marina53marina53   08 septembre 2013
Je suis heureuse
Il m’a dit hier
qu’il m’aimait
Je suis heureuse et fière
et libre comme le jour
Il n’a pas ajouté
que c’était pour toujours.

Commenter  J’apprécie          900
HardivillerHardiviller   03 juillet 2017
****************** BORIS VIAN

Sa date de naissance
sa date de décès
ce fut langage chiffré
Il connaissait la musique
il savait la mécanique
les mathématiques
toutes les techniques
et les autres avec
On disait de lui qu'il n'en faisait qu'à sa tête
on avait beau dire
il en faisait surtout à son cœur
Et son cœur lui en fit voir de toutes les couleurs
son cœur révélateur
Il savait trop vivre
il riait trop vrai
il vivait trop fort
son cœur l'a battu
Alors il s'est tu
Et il a quitté son amour
il a quitté ses amis
mais ne leur a pas faussé compagnie

Boris jouait à la vie
comme d'autres à la bourse
aux gendarmes et aux voleurs
Mais pas en tricheur
en seigneur
comme la souris avec le chat
dans L’ÉCUME DES JOURS
les lueurs du bonheur
Comme il jouait de la trompette
ou du CRÈVE-CŒUR
Et il était beau joueur
sans cesse il remettait sa mort
au lendemain
Condamné par contumace
il savait bien qu'un jour
elle retrouverait sa trace
Boris jouait à la vie
et avait des bontés pour elle
il l'aimait
comme il aimait l'amour
en vrai DESERTEUR du malheur .

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
marina53marina53   10 septembre 2013
[...]
La vie s’amuse
la mort fait le ménage
peu importe la poussière qu’elle cache sous le tapis
Il y a tant de belles choses qu’elle oublie
La belle vie
Commenter  J’apprécie          440
Videos de Jacques Prévert (147) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Prévert
L'ÎLE DES ENFANTS PERDUS | "Ce qui m'amuse, c'est d'opposer un récit historique linéaire au passé à un compte-rendu d'enquête au présent où je me mets moi-même en scène, des moments que je mélange à ce que je glane comme information ! le film auquel Prévert a pensé après la révolte des enfants de Belle-Île-en-Mer n'a jamais été achevé. le tournage a bel et bien commencé, Marcel Carné a réuni des acteurs extraordinaires comme Arletty, Paul Meurisse, Serge Reggiani, la toute jeune Anouk Aimée - mais non seulement le film est resté inachevé, mais en plus les bobines ont complètement disparu...!" Nicolas Chaudun
? Paru le 4 septembre Également disponible en livre numérique https://www.actes-sud.fr/catalogue/cinema/lile-des-enfants-perdus
+ Lire la suite
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le Cancre de jacques Prevert

Il dit ...avec la...

oui / tête
non / coeur
non / tête
oui / coeur

17 questions
47 lecteurs ont répondu
Thème : Jacques PrévertCréer un quiz sur ce livre