AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782841116317
372 pages
Éditeur : Editions Nil (05/04/2012)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Les Maudits, le thriller à la mode, enflamme les cinémas parisiens : chaque nouvel épisode de ce feuilleton cinématographique (l'ancêtre de nos séries télévisées modernes, en somme), produit quasiment en temps réel, attire des foules de plus en plus nombreuses.

Mais voilà qu'un assassin se met à confondre fiction et réalité : il poignarde des jeunes femmes en pleine séance, imitant point par point les acteurs à l'écran, leur mode opératoire et les pé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
horline
  17 mars 2019
Lire le quadrille des maudits c'est renouer avec l'ADN originel du roman policier, exhumer les canons qui ont marqué la naissance du genre : une série de meurtres, une enquête menée par un inspecteur intuitif et malin flanqué d'un coéquipier rompu aux vieilles ficelles, une mise en scène spectaculaire de l'élucidation finale.
Point d'enquêteur fourbu ou dépressif, ni de mise à jour d'un système corrompu ou mafieux. Guillaume Prévost ressuscite les enquêtes conduites par de fins limiers avec pour décor le Paris de 1919, avec sa faune et ses grands fauves déjà présents dans le milieu du cinéma. L'académisme est également respecté avec des personnages aux tempéraments presque cartoonesques qui portent le reflet de l'époque, sculptés par des dialogues qui fixent parfaitement les situations.
En apparence un roman pêchu porté par une certaine vitalité dans l'écriture...jusqu'au moment où l'enquête piétine et dérive vers le passé de l'inspecteur principal François-Claudius avec une quête des origines énigmatiques. Il croisera le chemin de sa mère qui l'a abandonné mais aussi celui de son ex-fiancée, des éléments perturbateurs qui prennent une certaine ampleur au point de déplacer le centre de gravité de l'intrigue et laisser la sensation de narration flottante. Mais est-ce réellement la conséquence de ces événements qui viennent déstabiliser notre enquêteur ou la forme d'investigation adoptée qui, sans trop en dire, au risque d'en garder un peu trop, écarte totalement le lecteur/la lectrice de la recherche du coupable ? Personnellement j'ai été un poil frustrée avec le sentiment que l'auteur a écrit ce roman avec une impulsion puissante sans savoir où il allait, sans table d'orientation car on pourrait presque oublier qu'il y a un meurtrier à débusquer.
Mais François-Claudius a toutes les qualités essentielles du héros de roman policier qui veut se faire un nom...le dénouement plutôt impétueux au regard du cheminement de l'enquête est surprenant.
Le quadrille des maudits ne rime pas avec récit édifiant mais il y a une énergie, des vibrations séduisantes dans ce bouquin, on tombe facilement sous le charme de l'inspecteur François-Claudius qui se montre très attachant. Si Prévost avait tenu son idée d'une plume de fer, il aurait signé un roman sacrément pêchu.
Lecture divertissante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          520
KiriHara
  30 octobre 2016
François-Claudius Simon est de retour pour une nouvelle aventure dans laquelle l'auteur le confrontera à des questions sur son futur et sur son passé en même temps.
Guillaume Prévost est agrégé en Histoire et aime L Histoire, toute l'histoire, celle des hommes comme celle des inventions.
« le quadrille des maudits » sera l'occasion, pour l'écrivain, de plonger sa plume dans la moelle du cinéma.
Alors que la belle Elsa est partie en Russie pour joindre les actes à ses paroles « communistes » sans crier gare, l'inspecteur Simon est confronté à une nouvelle vague de crimes dont le point commun semble être « le quadrille des maudits », un feuilleton cinématographique à la mode. Mais le cinéma en est à ses balbutiements, du moins encore muet et en noir et blanc, mais peut-être plus pour longtemps, comme le découvrira le policier.
Alors que son futur s'enfuit (son amour enceinte), son passé le rattrape inévitablement, sa mère qu'il a très peu connue, tout d'abord et son ancien amour, la femme qu'il aurait épousé s'il n'avait du partir à la guerre.
Effectivement, cette dernière n'a épousé nul autre que le fils du riche producteur du feuilleton « le quadrille des maudits », la série qui semble inspirer le tueur dans tous les sens du terme.
L'instinct de François-Simon lui indique que la réponse gravite autour des acteurs et du producteur du feuilleton. Aussi devra-t-il revoir son ex, tout en gardant la tête froide pour résoudre au mieux l'affaire.
C'est un nouveau réel plaisir que de suivre les mésaventures de François-Claudius Simon et de découvrir également un peu l'Histoire du cinéma, dans ce cas-ci, si chère à l'auteur.
On prend également plaisir à retrouver Mortier, le collègue de Simon, un Mortier qui retrouve le sens de l'amour de sa femme en côtoyant les belles actrices du cinéma.
Au final, la lecture est toujours aussi agréable et l'auteur nous offre plus de questions que de réponses sur le passé du policier (sa mère et sa propre naissance sont au coeur d'un grand mystère). Il tarde alors le lecteur de lire la suite, « La berceuse de Staline " en espérant en apprendre un petit peu plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pchabannes
  16 décembre 2013
Amis du 7ème art et de son histoire, ce roman policier est pour vous. Au sortir de la grande guerre, voilà une balade meurtrière dans le milieu du cinématographe où se mêlent passions amoureuses et pathologies dangereuses. Qui est le psychopathe, qui, profitant des salles obscures, tranche le col de jeunes innocentes ? Les indices convergent vers la maison de production Lighthouse et son directeur, le visionnaire Valfandier. le chemin du muet au parlant, une révolution technologique et commerciale, laisse de coté son comptant de faillis et d'aigris. le patron de l'Olympic Palace pourrait être le...
François-Claudius Simon, héros cher au coeur de Guillaume Prévost et de ses lecteurs, accompagné du, toujours sagace, inspecteur Mortier, se saisit de l'affaire. Les connaisseurs reprendront avec plaisir le fil rouge de la vie mystérieuse de FC Simon où l'on devine des ennemis implacables et puissants. Les nouveaux lecteurs n'en tireront qu'un plaisir supplémentaire.
Suicide, assassinats, la presse en fait ses choux gras. Les pistes ne manquent pas, les cadavres non plus mais la patience du Préfet est à bout. “Il nous faut des preuves. Disons que ce sont nos dernières cartouches.”
L'ouvrage, au rythme alerte, distille des références historiques à l'usage des lecteurs curieux. En 1904, le Français Eugène Lauste enregistre le son à même la pellicule. le Gaumont Palace, un cinéma de 6 400 places, s'établit place Clichy à Paris sur l'ancien hippodrome. Sa fermeture fit couler beaucoup d'encre. Chaque chapitre porte le nom d'un film des années folles…comme le Malheur qui passe (1915). Une occasion de creuser dans notre passé grâce à un livre bien d'aujourd'hui.
L'on appréciera particulièrement l'évolution du style de Guillaume Prévost au fil de ces écrits. Car si les situations sont, pour notre grand plaisir, toujours aussi bien travaillées, les personnages, eux, prennent de l'ampleur, de l'indépendance dirais-je même. Il faut à cette belle plume déliée beaucoup d'énergie pour retenir François-Claudius dans son roman. A chaque instant se créent des incidentes qui pourraient être autant de romans si l'écrivain ne veillait à retenir son inspecteur vedette. de Guillaume Prévost ou de ces personnages qui lui tiennent tête, ce sera à qui tiendra la vedette.

Nil éditions, 2012, 363 pages bien remplies qui valent bien les 20€ demandés.
Pikkendorff

Lien : http://quidhodieagisti.kazeo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Sharon
  12 avril 2014
Même si vous n'avez pas lu les deux opus précédents, ce n'est pas grave. Bien sûr, les personnages ont un passé commun, évoqué parfois, de façon suffisamment intelligible pour qu'il ne soit pas besoin de se jeter sur les tomes précédents parce que le malheureux lecteur est perdu.
J'ai beaucoup aimé retrouver François-Claudius, qui met toujours autant de rigueur passionné, autant d'acharnement à rechercher la vérité - et tant pis si elle dérange. Lutter contre les préjugés, y compris les siens, ce n'est pas une mince affaire. En effet, au cours de ses investigations qu'il retrouve Adèle, la belle et tendre jeune femme qui l'avait abandonné, quelques années plus tôt. Elle est mariée, et François-Claudius s'est pris d'amitié pour son mari - la vie vous joue parfois des tours, tout comme le fait que l'inspecteur se voit obligé de renouer avec sa mère, malade, qui l'a abandonné quand il n'était qu'un enfant.
N'allez pas croire cependant que la vie privée de François occupe une part telle dans le récit que l'enquête se trouve reléguée au second plan. Il n'en est rien, et jamais l'auteur n'oublie qu'il écrit un roman policier. Il nous plonge littéralement dans le milieu du cinéma naissant, avec ces scénaristes efficaces, ces acteurs déjà cabotins, ces passions aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
tinasaturn
  14 février 2016
Je suis extrêmement déçue
Je ne connaissais pas cet auteur et ce livre m'est fortuitement tombé entre les mains..Depuis et pas fortuitement, il m'est aussi tombé des mains !
J'espérais, au vu des connaissances et du parcours de l'auteur, y découvrir cette époque que je connais mal, ainsi que le début des salles obscures, étant à parts égales amateur de films et de lectures...
Hélas, il n'en fut rien.
Et me conforte dans l'idée que pour être bon historien, diplômé, nul n'en est pour autant un bon auteur.
L'écriture est appliquée, un brin "lourdingue" ;l'intrigue, n'en parlons pas quant aux dialogues, ils ressemblent vaguement à une rédaction de 4°.
Je n'ai eu nulle envie d'en savoir plus long sur les personnages , leurs antécédents et leur éventuel futur...
Dommage.
Commenter  J’apprécie          41


critiques presse (1)
Lexpress   13 juillet 2012
Au lendemain de la Grande Guerre, un thriller malicieux dans le milieu des ciné-feuilletons.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
cvd64cvd64   21 février 2018
En vérité, le Gai Spectacle portait assez mal son nom. Situé à moins de cinquante mètres de l'Olympic Palace, il avait apparemment connu des jours meilleurs : le « i » pendait lamentablement sur le côté et les fleurs peintes autour de l'enseigne n'étaient plus qu'un liseré indécis. Le rideau était baissé, un programme froissé annonçant : « À la gloire de l'armée française », film patriotique, suivi de « La Revue du 14 juillet 1911 » tenait par miracle dans une petite vitrine au cadre défraîchi. Ils toquèrent sans résultat contre le volet métallique et empruntèrent la rue voisine en quête d'une deuxième entrée. Ils la trouvèrent un peu plus bas, une simple porte flanquée d'un vieil écriteau Passage des artistes, devenu depuis longtemps obsolète. Mortier tourna la poignée sans même frapper et ils pénétrèrent dans un couloir sombre, encombré d'un bric-à-brac de chiffonnier. Un son de trompe s'éleva quelque part vers le fond et Adrien dégrafa l'étui de son arme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PchabannesPchabannes   16 décembre 2013
“Il nous faut des preuves. Disons que ce sont nos dernières cartouches.”
Commenter  J’apprécie          70
PchabannesPchabannes   16 décembre 2013
“Six cents spectateurs et pas un seul témoin ? ”
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Guillaume Prévost (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guillaume Prévost
Guillaume Prévost - La berceuse de Staline .A l'occasion du Salon du Livre de Paris 2014, rencontre avec Guillaume Prévost. "Une enquête de François-Claudius Simon : La berceuse de Staline" aux éditions NIL. http://www.mollat.com/livres/prevost-guillaume-berceuse-staline-9782841117185.html "Une enquête de François-Claudius Simon : Le quadrille des Maudits" aux éditions 10-18. http://www.mollat.com/livres/prevost-guillaume-quadrille-des-maudits-9782264060877.html "Une enquête de François-Claudius Simon : Le bal de l'Équarrisseur" aux éditions 10-18. http://www.mollat.com/livres/prevost-guillaume-bal-equarrisseur-9782264056399.html "Une enquête de François-Claudius Simon : La valse des gueules cassées" aux éditions 10-18. http://www.mollat.com/livres/prevost-guillaume-une-enquete-francois-claudius-simon-valse-des-gueules-cassees-grands-detectives-9782264052711.html Notes de Musique : Tres Tristes Tangos/Unknown Album/Planta Baja. Free Music Archive.
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

force noire

Quelle âge a Bakary Sakoro ?

89 ans
80 ans
82 ans
88 ans
86 ans
87 ans

8 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : Force Noire de Guillaume PrévostCréer un quiz sur ce livre

.. ..