AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2221127617
Éditeur : Robert Laffont (16/05/2013)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 289 notes)
Résumé :
MESSAGE SPÉCIAL DU PDG DE PRIME DESTINATIONS À L'ATTENTION DES STARTERS :

LA LOCATION DE VOS CORPS A ÉTÉ INTERROMPUE.
MAIS N'OUBLIEZ PAS,
JE CONTRÔLE TOUJOURS VOTRE ESPRIT.

Je peux voir à travers vos yeux.
Vous forcer à dire ce que je veux.
Vous pousser à entrer dans n'importe quel lieu.

Alors, juste un petit conseil:
ne faites confiance à personne,
même pas à vous-même!
>Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (79) Voir plus Ajouter une critique
Melisende
  16 août 2013
J'ai découvert Starters, le premier tome, lors de sa sortie l'année dernière. J'avais alors été très emballée par cette histoire, qui n'était pas parfaite mais m'avait beaucoup surprise (notamment la révélation finale). J'avais donc hâte de lire cette suite et fin tout en restant un peu fébrile : allait-elle être à la hauteur de mes attentes ?
On ne peut finalement pas dire que je suis déçue mais, n'étant plus friande de dystopies (comme je pouvais encore l'être quelques mois auparavant), je ne retiens pas grand-chose de cette lecture. Pas mal, pas désagréable, pas trop simpliste ou stupide (comme peuvent parfois l'être les titres du genre)… juste tiède. le rythme de l'intrigue m'a permis de rapidement tourner les pages, j'étais curieuse de découvrir le dénouement… mais dix jours après, il ne reste déjà plus grand-chose. Pas mal mais pas assez approfondi pour être marquant.
Je n'avais aucun souvenir (ou presque) du tome précédent. Lissa Price ne fait aucun résumé et est un peu avare de détails concernant le passé ; il n'est donc pas forcément très facile de s'y retrouver et de remettre les faits et les personnages à leur place. Heureusement, on finit, par la force des choses, par se remettre dans le bain… Malgré tout, il vaut mieux enchainer les deux tomes de ce diptyque assez rapidement, je pense.
Après avoir retrouvé mes marques, j'ai eu plaisir à suivre à nouveau Callie, l'héroïne, dans ce monde futuriste ou Starters et Enders sont plus ou moins en conflit. En effet, suite à un virus ayant décimé tous les adultes dans la force de l'âge, seuls les plus jeunes humains (les Starters) et les plus âgés ayant dépassé la centaine d'années dans beaucoup de cas et possédant toutes les richesses (les Enders) ont survécu. Les premiers, n'ayant pas la chance d'avoir de grands-parents encore de ce monde, sont livrés à eux-mêmes et, dans la rue, ne supportant plus les privations et la maladie, font parfois le choix, comme Callie, de louer leur corps à Prime Destinations, une société fondée par le Vieux. Celle-ci a été détruite à la fin du tome précédent et les Starters pucés - surnommés alors les Metals - sont à nouveau éparpillés dans les rues de la ville, livrés à eux-mêmes. Mais le Vieux, grâce à la puce implantée dans leur nuque, peut les contrôler à distance et est bien décidé à les récupérer pour les vendre aux plus offrants.
Au début de ce deuxième opus, alors qu'elle pense pouvoir enfin vivre une vie tranquille et heureuse en compagnie de Tyler son petit frère et Michael son meilleur ami, Callie fait une nouvelle rencontre qui va bousculer son destin. Hyden, qui se dit être le fils du Vieux, lui assure vouloir détruire leur ennemi commun. Notre héroïne décide de lui faire confiance et de l'aider à rassembler tous les Metals pour les mettre à l'abri.
L'introduction d'un nouveau personnage permet de mettre en place une nouvelle dynamique et une nouvelle direction pour l'intrigue. Au début, je me demandais d'où sortait cet Hyden mais au fil des pages, on comprend qu'il est intimement lié à toute l'histoire et qu'il n'était pas bien loin pendant le premier tome. Même si sa personnalité connait quelques facilités dans son évolution, j'ai aimé sa relative complexité et les surprises qu'elle nous offre au cours de la lecture.
En revanche, même si elle garde sa place d'héroïne responsable et mature, Callie ne m'a pas fait très forte impression ici. Elle est sympathique, intelligente et bien comme il faut mais justement, peut-être un peu trop lisse pour être marquante. La suivre n'a pas été désagréable mais je n'en garderai pas un souvenir impérissable.
Les autres personnages m'ont un peu laissée de marbre et d'eux non plus, je ne retiens pas grand-chose. L'entourage proche de Callie (Tyler et Michael) ne m'a pas paru très utile (à part pour lui donner une raison de se battre… ce qui, je le conçois, n'est pas si mal), les autres Metals sont si peu traités que je n'en ai pas retenu un seul… Quant au grand méchant de l'histoire, c'est effectivement un salaud de la pire espèce ; rien de bien original en somme. Hyden est définitivement le seul personnage assez complexe et donc marquant de l'histoire.
Ce qui fait la force d'Enders (et de quasiment tous les titres de la Collection R et les titres YA en général), c'est le rythme. Les nombreuses péripéties liées à des chapitres courts entrainent le lecteur jusqu'à la dernière page en un temps record. Entre l'intrigue liée au Vieux et à son fils Hyden, celle liée aux Metals et enfin celle concernant le père de Callie, il y a de quoi faire. Evidemment, tout est lié mais c'est plutôt pas mal mené. Je suis également assez satisfaite du traitement des histoires de coeur de l'héroïne. La romance est certes présente, mais elle reste vraiment très légère et ne prend absolument pas le pas sur le reste… ouf !
On ne peut pas dire qu'on s'ennuie et Lissa Price n'est pas avare de révélations surprenantes. Ce diptyque est un véritable page-turner. Malheureusement, et c'est souvent le revers de la médaille dans cette littérature jeunesse, c'est que si l'action est au rendez-vous et les temps morts complètement évincés ; les descriptions elles aussi sont absentes du texte.
Je tombais, l'autre fois, sur une remarque intéressante sur Facebook qui disait que de plus en plus souvent, les auteurs se contentaient de nous balancer le scénario brut et quelques dialogues grossiers, sans jamais l'enrichir de précisions sur le décor. Comme une pièce de théâtre sans aucune didascalie. Et je suis d'accord. Et plus les années passent et plus je ressens le besoin de me plonger dans des textes qui m'immergent totalement. D'où mon amour pour les récits riches et les « classiques ». Mais attention, tout le monde ne possède pas le talent de la description car il faut trouver le juste milieu entre l'absence de détails et le foisonnement de précisions inutiles qui alourdissent plus le texte qu'elles ne l'enrichissent. Bref, Lissa Price n'offre pas assez de matière à mon goût. On imagine vaguement les figures interagissant dans les différentes scènes, mais on a jamais le détail derrière, ni même une petite idée du physique des personnages : je suis incapable de vous décrire l'héroïne, par exemple. Dommage, dommage.
Ainsi donc, grâce à son rythme et sa fluidité, le diptyque Starters s'inscrit lui aussi dans le groupe des page-turner qu'on a plaisir à découvrir mais desquels il ne reste finalement pas grand-chose avec du recul. Comme ses camarades auteurs, Lissa Price fait le choix d'un texte épuré qui compte principalement sur l'action… dommage pour le côté descriptif qui aurait pu enrichir l'univers pourtant intéressant. Malgré tout, l'auteure se différencie ici de ses comparses en n'insistant pas sur une quelconque romance inutile… merci !
Une série YA qui, comme quasiment tous les titres YA, n'est pas dénuée d'intérêt mais manque de la profondeur qui pourrait en faire une saga inoubliable à la Harry Potter !
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Archessia
  21 juillet 2013
Starters avait été une bonne grosse claque dans la tronche pour moi, j'avais a-do-ré ce concept de corps empruntés et l'univers était effrayant à souhait.
J'attendais donc beaucoup de la suite, mais peut-être un peu trop ?

La Banque des Corps a été détruite grâce à Callie, mais le Vieux est toujours là, quelque part. La jeune fille ne peut pas encore baisser les bras et va décider de tout faire pour l'arrêter, surtout depuis qu'elle sait que les corps des Starters dotés d'une puce sont encore utilisable par le Vieux.
Un grand nombre de personnes sont en danger, y compris elle.
Comment empêcher d'horribles catastrophes alors qu'elle-même pourrait être utilisée comme arme ?...

Je dois dire qu'au début j'ai été un peu ... pas forcément déçue, mais quelque peu désapointée.
On voit Callie faire des plans pour renverser le Vieux, se renseigner, avoir de longues conversations tactiques, etc ...
Je me suis dis "Ha, encore une dystopie avec un premier tome complètement badass et avec une suite quasi entièrement politique sur une fille contre le grand méchant".
Ne vous méprenez pas, j'adore la dystopie et l'originalité, la force et les messages qui s'en dégagent. Mais plus j'en lis, et plus je me lasse qu'à partir du tome 2 elles aient quasi le même schéma. Les détails et décors varient, mais les bases restent souvent les mêmes, je trouve ça dommage.
Heureusement, Enders a réussi à me surprendre agréablement en revenant très vite à ce qui m'avait charmé, et à le rendre encore meilleur !
Donc, non seulement les corps des Starters peuvent encore être utilisés par d'autres personnes, mais maintenant ils peuvent servir d'armes !
La situation devient encore plus flippante et hallucinante qu'elle ne l'était déjà, j'adore.

Il y a une belle évolution très intéressante au niveau des personnages, et j'ai été absolument RAVIE de voir que [Attention, petit spoiler en vue], alors qu'il aurait été très facile de créer de jolis couples bien dramatiques, ou des ambiances romantiques à tout va, l'auteur ne l'a pas fait ! Non, c'est une histoire dure pleine de dangers et où la tension est palpable à chaque page, et les protagonistes ont autre chose à faire que roucouler à chaque chapitre[Fin du petit spoiler].
Même si, en général, je suis friande de ce genre d'histoires, je ne trouve pas spécialement qu'elles ont leur place dans ce type de récit. Ou du moins, qu'elles ne devraient pas avoir une telle importance dans celles-ci, compte tenu de tout ce à quoi le héros/l'héroïne doit faire face.
J'applaudis cette initiative et la façon dont Lissa Price a traité les interractions entre les personnages.
C'est réaliste, subtil, intelligent et en accord total avec tout le reste du bouquin. Bravo !
À côté de ça, j'ai eu droit à un beau lot de surprises en tous genres, avec des révélations choquantes et des retournements de situations réellement inattendus.
Franchement, je pense réellement que c'est impossible de s'ennuyer durant cette lecture. C'est intense, riche, original et palpitant.
J'étais déjà fan, là je le reste facilement. Lissa Price a un vrai talent de conteuse et construit des background complexes et brillants.
J'évite de trop parler du contenu de ce volume, ça serait dommage de gâcher tout ce que vous pourriez y découvrir, mais vous pouvez être sûrs d'une chose : j'attend la suite avec beaucoup d'impatience !
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
Etherckhos
  16 octobre 2014
Entamé dans la foulée du précédent volume, j'étais déjà bien dans l'ambiance et n'ai aucunement eu à m'y remettre ; à tel point que les inévitables rappels du background, au début, en ont presque été pénibles...
Dans la droite lignée du premier tome, Callie continue son combat avec toutefois moins de moments de candeur, l'ambiance est plus noire ; trompée comme elle a été durant sa première véritable histoire d'amour, ressassant la mort de Sara sans cesse, et vivant, tour à tour, pourchassée et pourchassant, il reste bien peu de place pour les petits moments d'abandon aux simples bonheurs tels qu'elle a pu en avoir lorsqu'elle louait son corps à Helena.
Il est dur d'en raconter plus, car si le premier volume avait sa part de mystères qui servaient de moteur à l'histoire, cette fois-ci les mystères sont l'histoire, et les secrets à découvrir ont des secrets. Nous sommes donc en face d'un deuxième volet résolument tourné vers la résolution, en passant d'abord par une phase de complication, des thèmes restés ouverts à la fin du premier, et surtout du cliffhanger final de ce dernier.
Les thèmes sociologiques sont toujours présents mais servent désormais de toile de fond à la trame principale, l'objectif de l'auteure étant clairement d'apporter une fin bien ficelée.
Et c'est un objectif clairement atteint avec un récit qui se lit en retenant son souffle et aucun élément laissé au hasard, rien n'est téléphoné, tout se tient parfaitement.
Un ton qui a donc changé pour un roman plus tourné vers la science fiction et le policier, mais des éléments constants avec des personnages profonds et savamment étudiés, un rythme parfaitement maîtrisé, et un style que de nombreux auteurs plus aguerris n'arrivent pas à égaler.
Le lecteur qui prendra Enders en main sera donc, au choix, soit déçu de ne pas retrouver une constance dans la maîtrise des ambivalences et l'incitation à la réflexion du premier volet, soit transporté par cette auteure qui est décidément parfaitement à l'aise dans ce genre ; pour ma part, vous l'aurez compris, je fais partie de la deuxième catégorie, cette duologie est, pour moi, un sans-faute. La prochaine fois que je vois Lissa Price en tant qu'auteur d'un livre, je prends les yeux fermés !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
EnjoyBooks
  18 février 2014
Starters – Tome 2 : Enders de Lissa Price. (Genre : Science-fiction, Jeunesse).
Editions : Robert Laffont
Prix : 17,50€
Année de parution française : 2013
Année de parution originale : 2013
Titre version originale : Starters, Book 2 : Enders.
.Résumé : Callie, âgée de seize ans, vit dans un monde où une terrible catastrophe a tué tous ceux qui n'ont pu être vaccinés à temps. Seuls ont survécu les très jeunes, les Starters, ou les vieillards, les Enders. Tandis que ces derniers ne cessent d'accroître leur fortune, les plus jeunes sont la proie d'une pauvreté inextricable. La seule possibilité qu'ont les Starters pour gagner de l'argent est la Banque des Corps. Afin d'assurer leur survie, ils peuvent ainsi louer leur corps à des personnes âgées en quête d'une nouvelle jeunesse, grâce à un transfert d'esprit. Callie a réussi à stopper les agissements de cet institut sans scrupules. C'est alors qu'elle doit faire face à un plus grand danger : le Vieux, ce mystérieux PDG de la Banque des Corps, s'est enfui et en veut à sa vie. Au cours d'une traque sans pitié, elle réalise que le secret du Vieux est plus sombre encore que tout ce qu'elle imaginait. La clé de l'énigme est dissimulée dans son propre passé…
.Mon avis : Ayant lu Staters l'année dernière, il me tardait vraiment de lire ce 2nd et dernier tome. le tome 1 avait été une bonne découverte et la fin m'avait laissé sur les fesses… Sans lire le résumé je savais dans quoi j'allais m'embarquer et cela m'intriguait fortement. La couverture est assez bizarre et lors de sa révélation je l'avais détesté. Mais finalement, après avoir lu le bouquin, je comprends le choix de la Collection R. Elle reflète parfaitement le récit et est en adéquation totale. Avec Enders, j'ai passé un excellent moment de lecture. Pour moi il est un cran au dessus du tome 1 !
.Ce que j'ai apprécié c'est que dès le 1er chapitre, on sent l'action que l'auteure a voulu insuffler à son histoire. Elle n'attend même pas 50 pages pour qu'il se passe un évènement tragique, qui va déclencher une course poursuite infernale. Ce que j'aime aussi c'est que Lissa Price nous rappelle dans le 1er chapitre les éléments importants du tome 1 et ce n'est pas négligeable. Quelques prénoms ou évènements ne me seraient pas revenus en mémoire si l'auteure n'avait pas utilisé ces petits rappels. L'auteure à travers sa dystopie porte des messages essentiels, qui sont aussi au goût du jour dans notre société.
.Pour les personnages on a bien sur notre héroïne Callie, que j'ai apprécié suivre tout au long du roman. Il est vrai que c'est encore une fois le seul personnage auquel j'ai pu m'attacher. Même si les autres sont sympas à suivre et possèdent leur propre passé, Callie est davantage approfondie et travaillée. Elle possède son propre passé, qu'on va encore un peu plus découvrir et puis sa situation actuelle nous pousse à nous mettre à sa place et à douter. C'est aussi un personnage qui se pose beaucoup de questions et forcément on s'en pose aussi parce qu'être sur un siège éjectable… c'est assez délicat. En ce qui concerne Michael, Hyden et Tyler ils sont vraiment sympas. Surtout Tyler, le frère de Callie, même si on ne le voit presque pas pendant le roman, son côté enfantin m'a fait sourire et apporte un peu de fraîcheur et de naïveté au roman.
.Le rythme est vraiment très bon pour ce bouquin. On ne s'ennuie pas une seule seconde. Lissa Price, tout comme dans le tome 1, nous lance dans une course poursuite, comme dans un bon thriller. Callie et ses acolytes ont un but et ils y arriveront quoi qu'il en coûte, malgré les problèmes que pourraient leur infliger le PDG de Prime Destinations. Non franchement, ils n'arrêtent pas de bouger, ils font des découvertes, on en apprend un peu plus sur l'univers (un tout petit peu…), ils se battent, se font enlever etc.
.L'univers est je pense, le gros point faible de ce roman. Bien qu'il soit au coeur de l'histoire on n'en connait pas des masses. En fait j'aurai aimé connaître plus de choses avant le cataclysme de la catastrophe des spores, ce qu'il en était advenu, pourquoi cette attaque qui a tué tant de gens. Comment l'évolution de la technologie s'est effectuée etc. C'est vraiment un point que je déplore et qui aurait amené un plus à l'histoire. Après, Lissa Price connaît son univers et sait parfaitement où elle va, mais plus d'éléments pour comprendre n'auraient pas été de trop. Mais cet univers technologique m'a quand même beaucoup plu.
.La plume de l'auteure est vraiment géniale et addictive. Livre lu en un jour, il se dévore littéralement parce qu'à la fin des chapitres, on veut toujours connaître la suite. Et puis le style d'écriture est simple, accessible. Il y a des passages narratifs entrecoupés de dialogues qui amènent encore un rythme plus soutenu et ça se lit tout seul. Les 150 dernières pages s'accélèrent beaucoup et LA révélation m'a secoué. Je ne pensais vraiment pas à cela, en fait l'auteure dans cette série a cette capacité à nous surprendre et j'apprécie énormément cela. La fin concernant Callie m'a beaucoup plu parce que c'est ce que j'espérais et on se rend compte qu'elle a évolué, elle est psychologiquement plus forte. Après, la fin est quand même assez ouverte mais je pense que l'auteure a bien fait de s'arrêter là !
.Je vous recommande vraiment ce diptyque qui m'aura fait passer un super bon moment. le tome 1 comme le tome 2 vous entraîneront dans des courses poursuites hallucinantes et l'auteure a cette capacité à nous surprendre qui n'est pas négligeable et fort appréciable. Des personnages qu'on suit avec plaisir surtout Callie, qui va évoluer lors de ces deux tomes. La duologie Starters vous amènera dans un univers technologique qui vous fera poser des questions… Nôtre monde sera-t-il aussi avancé au niveau des technologies dans les années à venir ?
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Cirilai
  04 juillet 2013
J'avais beaucoup aimé le premier tome de cette saga et c'est avec plaisir que j'ai lu ce deuxième opus. J'en profite pour remercier les Editions Robert Laffont et la Collection R, en particulier Stéphane-Laure Bernelin, pour m'avoir gentiment proposé de découvrir cette suite.
La fin du premier tome avait été marqué par la destruction des locaux de Prime Destination, mais aussi par les nombreuses interrogations laissées en suspens par l'auteur.
Dans ce deuxième tome, on retrouve Callie et son frère qui sont à présent à l'abri du besoin mais pas des menaces qui planent sur eux. L'apparente tranquillité de leur vie n'aura été que de courte durée et Callie est rattrapée par un ennemi qui se révèle avoir beaucoup trop d'emprise sur elle et plus particulièrement sur son corps.
Dans sa quête de réponses, Callie va faire la connaissance de nouveaux personnages qui vont se révéler être déterminants dans l'intrigue, et surtout elle va connaitre quelques moments très désagréables et le mot est faible.
Si le tome 1 était un tome d'introduction, ce tome 2 est un tome d'action et de rebondissements. En effet, pas le temps de s'ennuyer pendant la lecture et surtout l'auteur réserve à son lecteur plusieurs surprises de taille.
C'est justement ce que j'ai apprécié dans Enders parce que j'avoue ne rien avoir vu venir concernant certaines révélations et l'effet de surprise a entièrement fonctionné sur moi. Grâce à ces nouveaux éléments, on trouve enfin la réponse à quelques questions mais on se rend compte à la fin que la vie de Callie promet d'être encore mouvementée.
Ce livre m'a aussi dérangé par moment mais dans le bon sens du terme car même si ce qui arrive à Callie m'a fortement mise mal à l'aise, je pense que ce n'est pas par hasard et que, comme dans beaucoup de dystopies, le lecteur est amené à réfléchir sur ce genre de situation par rapport à sa propre réalité.
Au niveau des personnages, Callie reste bien évidemment l'héroïne principale à laquelle on demeure attachée. Elle va subir encore beaucoup d'épreuves qui vont mettre ses émotions à rude épreuve et j'admire son calme dans certaines circonstances.
Pour les autres personnages, j'avoue que j'ai du mal à m'attacher à eux. Celui qui me pose le plus de problèmes étant Michael. En effet, nous avons fait connaissance avec lui lors du premier livre et si dans un premier temps j'ai cru qu'il serait important dans l'histoire, je m'aperçois de plus en plus que ce personnage n'est que secondaire. du coup, je me demande quel est son rôle dans l'histoire parce que j'ai du mal à cerner ce que pourrait être son futur. Même s'il est présent aux côtés de Callie, Michael reste souvent en retrait et l'amitié qui le lie à Callie est très peu palpable, ce qui me gêne. Je me demande ce que lui réserve l'auteur et j'espère que ce sera positif.
En résumé, c'est sans grande surprise que j'ai beaucoup apprécié cette suite riche en évènements et qui fait réellement avancer l'histoire. J'ai aimé le dénouement de ce tome qui laisse percevoir une suite encore meilleure.
Pour le moment, cette dystopie se concentre plus sur l'intrigue que sur un aspect "romance" et bien que cela ne me gêne pas, je me demande comment les relations entre certains personnages vont évoluer.
Si vous avez lu le premier tome, inutile de vous dire que je vous recommande cette suite. Pour les autres, Sarters est une très bonne dystopie pour jeunes adultes et je ne saurais trop vous inciter à la découvrir.
Pour ma part, j'espère que la suite ne se fera pas trop attendre.
Edit: Voici un petit ajout rectificatif pour dire que je me suis trompée en pensant qu'il allait y avoir une suite. Je ne sais pas pourquoi j'étais persuadée de ça mais il s'est avéré que Enders est bien la fin de cette saga. du coup mon avis est un peu différent dans le sens où je trouve la fin beaucoup trop ouverte et certains personnages pas assez aboutis. J'aurais incontestablement aimé qu'il y ait une suite mais tant pis, cela n'enlève pas de sa qualité à cette saga que j'ai trouvé très agréable à lire et que je continue à recommander.
Lien : http://sweetsblog-homesweeth..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Claire-una-voltaClaire-una-volta   26 mai 2013
-Je suis venue parce qu'il faut que je te parle d'un truc, poursuis-je.
-Moi aussi. Tu te rappelles tous ces moments qu'on a passés ensemble. Moi, j'ai tout oublié.
-Ça n'a plus d'importance.
-Pour moi, si. (Il sort son téléphone de sa poche.) Cette photo de nous...
Il me la montre et nous la contemplons un instant en silence. L'image nous représente tous les deux, enlacés, heureux. La parfaite évocation du bonheur.
D'un bonheur factice. Car sous le visage de Blake se cachait en réalité le Vieux.
La vue de cette photo me cause trop de peine. Je préfère détourner le regard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
sheilasheila   27 octobre 2013
Et quoique mon aspect ait changé, je suis toujours le même. Dans le fond, qu'est-ce qui me définit? La peau? Une séance de laser suffit à la transformer. Les muscles? Ils sont faciles à développer grâce aux appareils électromédicaux. La graisse? Un traitement par le froid et hop, elle disparaît. J'espère que je suis bien plus que tout ça réuni. Plus que ça, répète-t-il en désignant le corps de Jeremy Stone d'un geste englobant. Je suis ce que je pense. Ce que je crois. Ce que je ressens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Claire-una-voltaClaire-una-volta   26 mai 2013
Je garde pour moi tous les détails qui défilent de nouveau dans ma tête. Nos chevaux traînant des sabots, côte à côte,tandis que nous regardions le soleil décliner derrière les montagnes. La manière dont il m'a tendu l'orchidée, la première fleur qu'un garçon m'ait jamais offerte. Revivre ces souvenirs est douloureux. Non pas parce que ces instants appartiennent désormais au passé. Plutôt parce qu'il n'ont jamais vraiment existé. Pas avec ce Blake, en tout cas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
petitegibouleepetitegiboulee   25 juin 2013
Les précieuses roses de ma mère, mortes ! Les buissons ressemblent aujourd'hui à des squelettes tendant leurs bras décharnés dans l'espoir vain qu'on vienne les sortir.
Commenter  J’apprécie          110
petitsoleilpetitsoleil   27 juin 2014
Imagine un peu ce que ça fait de haïr ton propre corps.
J'ai l'impression qu'il me retient prisonnier. Qu'il m'étouffe.
Commenter  J’apprécie          151
Videos de Lissa Price (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lissa Price

Enders - Lissa Price
Le second volet du thriller best-seller publié dans plus de 30 pays ! Enders vous plongera au coeur d'une société dangereusement fascinée par les apparences,...
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quiz sur "Starters", de Lissa Price

Comment s'appelle le personnage principal ?

Lauren
Madison
Callie
Blake

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Starters de Lissa PriceCréer un quiz sur ce livre
. .