AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Ice Cream Man (W. Maxwell Prince) tome 1 sur 2

O'Halloran Chris (Autre)Morazzo Martin (Autre)
EAN : 9782364809017
128 pages
Huginn & Muninn (24/03/2023)
3.32/5   11 notes
Résumé :
TOUTES LES SOUFFRANCES ONT UN PARFUM DIFFÉRENT…
Avec sa camionnette si particulière, et la mélodie qui l’accompagne, il va de rue en rue. Voici venir le marchand de glace ! Quelle saveur choisir aujourd’hui ? Chocolat, vanille, overdose, meurtre, suicide ?
Sur son passage, il ne découvre (ou ne provoque ?) que désolation, souffrance et terreur. Qui est-il vraiment ? Ami ou ennemi du genre humain ? Dieu ou démon ? Personne ne le sait encore. Mais ce qui... >Voir plus
Que lire après Ice Cream Man, tome 1Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Club N°52 : Comics non sélectionné
------------------------------------

4 histoires d'horreur, noir sur le fond mais coloré sur la forme, qui semblent indépendantes les unes des autres avec le personnage du Ice Cream Man en "guest".

La fin nous laisse sur un cliffhanger intriguant.

Mörx
------------------------------------

4 récits horrifiques ayant pour fil conducteur le marchand de glace dans une ville américaine.

Les histoires sont inégales mais elles distillent une ambiance malaisante de bon aloi pour ce type d'album.

Gilles
------------------------------------

Un peu confus je n'ai pas accroché.

Barbara
------------------------------------
Commenter  J’apprécie          360
Une araignée de compagnie, un couple de junkies en souffrance, un vieux rocker qui rêve du passé et un enterrement qui prend une tournure ... spéciale. le point commun des ces histoires ? Un marchand de glace, qui va intervenir de près ou de loin dans l'histoire.

Quelle étrange lecture que celle-ci. Je ne suis pas totalement étranger aux principes des nouvelles horrifiques, depuis l'année dernière je me régale des oeuvres de Junji Ito. Ici on est sur un même format avec de courtes histoires sombres, qui finissent pour la plupart mal, mais en version comics.

Le style graphique est assez particulier, j'avoue ne pas avoir adhéré à 100%. J'ai eu du mal avec la première nouvelle en raison de l'animal qui y est un peu trop représenté, je les déteste tout bonnement donc cela m'a un peu mis à l'aise ... La troisième m'a également un peu perdu, je n'ai pas vraiment accroché à cette histoire qui part en délire psychédélique.

En revanche, la deuxième et la quatrième m'ont bien plu, avec des histoires noires qui prennent des tournures inattendues.

Globalement, même si je ne les ai pas toutes adoré, j'ai trouvé que les histoires se renouvelaient bien et explorent des thématiques différentes de l'horreur.

Dans ce premier tome, le vendeur de glace est un peu anecdotique, je l'ai évidemment bien repéré dans les différentes histoires étant donné que c'est le nom du comics et qu'il est en couverture mais on ne peut pas dire qu'il marque spécialement les récits. Par contre, l'apparition d'un personnage dans la 4ème nouvelle qui semble le connaître semble annoncer qu'une intrigue en fil rouge pourrait bien apparaître dans les prochaines nouvelles. Et cela pourrait me motiver à voir si les tomes suivants arrivent à me convaincre totalement.

Un grand merci aux éditions Huginn & Munnin ainsi qu'à Babelio pour l'envoi de ce comics dans le cadre d'une masse critique, c'est toujours une occasion de faire des découvertes.

Commenter  J’apprécie          40
Ice cream man, un comics publié en France (il dispose de 35 numéros déjà publiés aux États-Unis) ecrit par Maxwell Prince et dessiné par Martin Morazzo et Chris O'Halloran (pour les couleurs)

Je sors de cette lecture totalement dubitative : je ne saurais dire si j'ai apprécié ou non tant le mystère est présent tout au long des chapitres. Un mystère dont on sent que la solution se trouve sur le bout de la langue mais qui reste énigmatique... c'est à la fois plaisant et frustrant !

Je ne suis pas particulièrement fan du physique des personnages, je les trouve un peu trop anguleux, manquant de détails, mais les expressions sont tout de même palpables. Les couleurs sont en revanche fidèles au Comics, vives et nettes. La couverture est d'ailleurs révélatrice du contenu, une très jolie couverture de Juan Ferreyra

Les courtes histoires (4 pour le présent volume) mettent en exergue les craintes, les vices, les souhaits cachés des personnages. Un étrange glacier ambulant se retrouve constamment mêlé à leur destin offrant des boules de glace aux effets douteux. Je ne crois d'ailleurs pas avoir totalement saisi la corrélation entre la saveur des des glaces et la destiné des personnages.

Seules les dernières pages remettent un brin d'ordre dans mon esprit en suggérant d'une part que le glacier peut aussi avoir des ennemis et en supposant, d'autre part, sa nature.

Ice cream man, c'est étrange, déroutant, à la fois clair dans le destin des personnages et intangible dans l'aura malveillante qui les accompagne telle une épée de Damoclès. C'est d'ailleurs cet ensemble qui tient malgré tout l'intérêt de la lecture jusqu'au bout. Irai-je jusqu'à lire le second volume ? Probablement !

Merci Babelio et Huginn&Muninn
Commenter  J’apprécie          30
Un comic vraiment original et aux illustrations superbes. Chaque chapitre nous raconte une petite histoire dans laquelle notre vendeur de glace a un sacré rôle à jouer, puisqu'il ne va épargner rien ni personne.

Les intrigues sont emplies de frissons, les thèmes abordés sont contemporains et bien traités : araignée mortelle, drogue, dépression... C'est vachement bien amené.
Les dialogues sont percutants, les infos glissées au fil des pages hyper intéressantes et l'ambivalence du personnage central est intrigante à souhait.
Qui est donc réellement ce marchand de glace qui semble semer douleurs et mort sur son passage ? D'apparence avenante, on a juste envie de lui faire confiance et pourtant... Il réserve bien des surprises dignes des enfers.
L'apparition d'un autre personnage en tout fin d'ouvrage nous laisse sur notre faim, vivement le tome 2, hâte d'en savoir plus et de déguster de nouveaux parfums.

Singulier, morbide, glaçant (sans mauvais jeu de mot). Une vraie réussite.
Un bel ouvrage avec couverture cartonnée de qualité et papier glacé agréable. Très coloré, le top !

Et vous, quel est votre parfum de glace préféré ? Oseriez-vous le confier sans méfiance à l'Ice Cream Man ? Attention, il risquerait bien de vous empoisonner sans prévenir...
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
LesComics
17 mai 2023
Le trait de Chris O’Halloran, à la ligne fine et claire, est ciselé ! Cela participe renforce l’atmosphère corrosive du titre. Son style nous donne l’impression de marcher sur le fil du rasoir, à cheval entre la réalité et le délire, entre la normalité et l’horreur.
Lire la critique sur le site : LesComics
Syfantasy
16 mai 2023
Ce premier tome pose sur la table de belles idées à exploiter, une mise en scène soignée ainsi qu’un angle scénaristique original.
Lire la critique sur le site : Syfantasy
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Voilà un des secrets de la vie, que je vous transmets gratuitement: nous sommes tous dévorés par des bestioles. Lentement mais sûrement, nos petits insectes intimes, l’ennui, la solitude, le regret, etc. nous dévorent tout cru, nous mâchouillant de l’intérieur. Le processus ne dure que tant qu’on vit.
Commenter  J’apprécie          20
Tiens … une bonne boule vanille à l’ancienne.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : glacesVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (30) Voir plus



Quiz Voir plus

Les super-héros et super-héroïnes de comics

Eternel amoureux de Loïs Lane, il vient de Krypton :

Batman
Superman
Spiderman

15 questions
607 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , super-héros , comicsCréer un quiz sur ce livre

{* *}