AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782749936017
Michel Lafon (24/05/2018)
4.38/5   8 notes
Résumé :
Princesse Soso enseigne l’anglais à des collégiens avides de connaissances, ambitieux et polis.
Enfin presque tous. (Certains ont tendance à utiliser les extincteurs pour faire taire leurs petits camarades.) Elle aimerait bien se consacrer uniquement à l’enseignement de la langue de Beyoncé -Shakespeare- sauf qu’elle doit aussi apprendre à ses élèves que non, on ne crache pas dans les cheveux des autres, mais que oui, on peut passer une journée sans insulter... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique

Difficile de garder la barre lorsqu'on se trouve face à un groupe de monstres (c'est un euphémisme !) prêt à tout pour bousiller le cours. Aujourd'hui, qu'ont-ils inventé pour se singulariser par rapport à hier ? Se servir de l'extincteur, bouter le feu, fumer un joint ? On ne doit malheureusement pas compter sur les politiciens qui, du haut de leur Olympe, regardent le petit monde des enseignants, qui peinent à la tâche et mettent tout en oeuvre pour ne pas craquer, quitter la profession, tomber malade ou être démotivés. Pourtant, leur job n'a rien d'une sinécure. A qui s'adresser ? A une direction sous Prozac, aux parents qui attendent tout et ne pardonnent rien ou à l'inspection qui vient claquer les talons et soutient si peu ? Avec une acidité et un cynisme qui cachent un coeur de guimauve, Princesse Soso dresse un bilan peu amène de la sphère scolaire et livre des pages dans lesquelles elle formule ses craintes, ses doutes et ses idées pour une réforme de l'école, enfant pauvre de notre société, en bute avec tout le monde et incomprise par les pouvoirs publics, qui multiplient les réformes sans tenir compte de la réalité du terrain et qui thésaurisent plutôt que d'investir davantage de deniers publics. Et dire que certains s'étonnent que trente pour cent des profs quittent la profession durant les cinq premières années de prestation. Plus que jamais, il faut revaloriser un métier dont dépend l'avenir de la jeunesse !

Commenter  J’apprécie          00

Le ton est caustique voire même parfois teinté d'humour très très noir et si vous êtes sensibles aux plumes bien affutées vous vous régalerez... mais le livre n'est pas qu'un recueil de punchlines à mourir de rire. Il transpire aussi la bienveillance et l'amour du métier de prof, l'amour des gens. Un amour trop mis à mal par un système scolaire plein de failles et d'absurdités et par notre super société de surconsommation. On espère juste que cette perle de prof qu'on aurait tellement aimé avoir pour découvrir l'anglais ne se découragera pas de l'enseignement (ou alors qu'elle se reconvertira définitivement en auteure car elle a du talent) En bref un concentré d'humour avec en fil rouge une vraie réflexion poussée et intelligente sur l'école.

Commenter  J’apprécie          00


Lire un extrait
Video de Princesse Soso (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Princesse Soso
L’ÉCOLE EST FINIE Bande Annonce (Comédie, 2018)
autres livres classés : sociétéVoir plus





Quiz Voir plus

Mon ami frederic

En quelle année ce passe l'histoire ?

1925
1578
1933
2017

4 questions
25 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre