AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Lightfall tome 1 sur 2
EAN : 9782075152594
256 pages
Gallimard Jeunesse (17/03/2021)
4.45/5   677 notes
Résumé :
Dans le monde d'Irpa, Béa vit avec son grand-père, un Cochon-Sorcier fabricant de potions et gardien de la Flamme éternelle. Quand il disparaît mystérieusement, la jeune fille doit surmonter son anxiété maladive pour tenter de le retrouver. Sa rencontre avec Cad, un Galdurien aussi enjoué qu’intrépide, pourrait bien changer le cours de son destin.
Aventure, amitié indéfectible, paysages époustouflants et créatures dignes d’Hayao Miyazaki… le début d’une quête... >Voir plus
Que lire après Lightfall, tome 1 : La dernière flammeVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (166) Voir plus Ajouter une critique
4,45

sur 677 notes
5
110 avis
4
41 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
2 avis
Excellente pioche en BD jeunesse avec Lightfall, une épopée tout en clair-obscur dans la droite ligne du Seigneur des anneaux ! Cet imposant premier volume (255 pages tout de même) plante le décor d'un univers fantasy bruissant de magie et de prophéties effrayantes. Un monde auréolé de mystère : le soleil a disparu depuis longtemps, huit « lumières » flottent désormais dans le ciel – certains murmurent qu'en réalité il y en aurait beaucoup plus, l'une serait « tombée » récemment… Lorsque son grand-père sorcier qui perd un peu la tête disparaît, Béa doit surmonter ses craintes, quitter ses livres et sa bulle pour plonger dans un inconnu plein de surprises où toutes les apparences sont trompeuses. Heureusement, elle peut compter sur un chat facétieux ainsi que sur les tonnes de muscle et de bienveillance de Cad… C'est le début d'une quête initiatique palpitante.

La tension est encore renforcée par les pages sombres qui s'intercalent ici et là, dessinant une menace qui se précise. Cette intrigue menée tambour battant est portée par de nombreuses péripéties, des répliques vives et un dessin superbe composant une ambiance visuelle enchanteresse. Une vraie prouesse sur autant de pages !

Toute la famille est sous le charme de cette belle énergie et de cette histoire de dépassement de soi, d'entraide et de sauvegarde d'un monde. Lightfall est une belle initiation au genre de la fantasy, accessible dès huit ans. On en redemande et nous guetterons la suite avec impatience.
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
Commenter  J’apprécie          546
Lightfall est un récit de fantasy avec une quête initiatique. Si l'histoire est assez classique dans sa construction et dans l'univers décrit, mais pourtant, elle dégage un parfum de nouveauté, de fraîcheur franchement enthousiasmante.
Les illustrations sont soignées, finement colorées façon aquarelle, trait sûr, inventif, des décors imaginatifs et beaux, la lumière est judicieusement travaillée, c'est important puisqu'elle a un rôle dans l'histoire, tout cela fait preuve d'une grande inventivité.
L'univers fantasy est lui aussi riche en idées, la quête est pleine de rebondissements, et surtout, Béa et Cad, les personnages sont très attachants. Ça m'a fait penser à Voro, la série de Janne Kukkonen, pour l'ambiance. le personnage de Cad fait, lui, plus penser à Grogro de la série Donjon de Sfar et Trondheim. Un peu niais, gentil gaffeur mais quasiment invincible. J'ai adoré ces deux personnages qui donnent tout son pétillant à cette aventure
Cette série démarre sur de très bonnes bases, j'ai vraiment hâte de découvrir la suite.
Commenter  J’apprécie          251
Bienvenue à travers la fantastique épopée de Béatrice et de son ami le galdurien à travers le monde pour retrouver son grand père.

Je sais pas pourquoi mais le livre ne me tentait pas trop, c'est que quand je l'ai reçu à mon anniversaire que je me suis dit, allez je me lance ! Et je suis pas déçue.

On se trouve dans un monde magique riche, où il faut du temps pour tout comprendre et s'adapter.
Le galdurien raconte à Béatrice L histoire du monde et en particulier celle des galduriens ce qui nous aide encore mieux à comprendre, qu'est ce que sont les flammes.

La quête principale (retrouver le grand père de Béa) va prendre de l'ampleur et évolué, mais à la fin du premier tome on a toujours pas retrouvé le grand père.

On retrouve (c'est mon avis) un peu de philosophie dans certains passages et d'autres aide directement Béa a comprendre ses émotions.

De belles rencontres, une belle aventure et un monde merveilleux. C'est un peu ce qu'il y a à retenir de ce livre (à part le nom des personnages, sinon on a l'air un peu 😅).
Voulez vous plonger dans la merveilleuse aventure de Béa et de son ami le galdurien ?
Commenter  J’apprécie          230
Une fois n'est pas coutume, je vous présente aujourd'hui un livre jeunesse, la dernière bande-dessinée que j'ai offerte à ma fille de huit ans. Et bien sûr, nous l'avons lue ensemble.

« Dans le monde d'Irpa, Béa vit avec son grand-père, un Cochon-Sorcier fabricant de potions et gardien de la Flamme éternelle. Quand il disparaît mystérieusement, la jeune fille doit surmonter son anxiété maladive pour tenter de le retrouver. Sa rencontre avec Cad, un Galdurien aussi enjoué qu'intrépide, pourrait bien changer le cours de son destin. »

Ce premier tome (intitulé « The Girl and the Galdurian » en anglais) est une vraie réussite. Un monde imaginaire de toute beauté, des créatures menaçantes qui m'ont un peu rappelé les Skeksès de « Dark Crystal » (1982), deux héros attachants, des bestioles étonnantes, des combats épiques… Tous les ingrédients sont réunis pour combler petits et grands. Béa devra affronter ses peurs et apprendre le courage, Cad découvrira l'amitié et fera preuve maintes fois de témérité, quant au chat qui les accompagne… il est expert en ronronnements et somnolence. Et si la quête de Béa pour retrouver son grand-père allait jusqu'à changer leur monde ?

L'univers graphique de Lightfall est somptueux. Les dessins sont doux et nets, la mise en couleurs de toute beauté, les créatures gages d'une imagination débordante. Ne reste plus qu'à faire preuve de patience en attendant la sortie du second tome de cette saga de fantasy qui mettra de la couleur et du rêve dans la tête de vos enfants… et de la vôtre si vous avez gardé la flamme de votre jeunesse !
Commenter  J’apprécie          170
Une réussite que ce premier tome pour nous introduire dans le monde d'Irpa où Bea, jeune fille hyper anxieuse, côtoie des créatures diverses plus ou moins sympathiques dans un monde menacé par l'obscurité.
Son grand père adoptif est un cochon-sorcier réputé pour ses potions magiques. Il lui a confié une mystérieuse et précieuse fiole contenant une flamme et elle ne s'en sépare jamais. le jour où son grand-père disparaît, elle rencontre Cad, un galdurien qui la sauvera plus d'une fois de situations fâcheuses. Accompagnés du chat Nimm, ils partent à la recherche du grand-père et croiseront des crabes géants, un rat voleur, des lézards, une sorcière à trois yeux, des Arsaï, des Tikkari, … et devront lutter pour leur survie tout en découvrant progressivement des secrets leur permettant peut-être de sauver la lumière.
Le jeu des couleurs et des lumières est fabuleux et donne un grand charme à cet ouvrage ! L'auteur alterne les épisodes lumineux et chaleureux avec des épisodes bien plus sombres et obscures. J'ai beaucoup aimé le personnage de Béa, ses appréhensions, sa façon de les gérer : elle en est très crédible ! le dessin est très explicite : lorsque l'angoisse la saisit, des traits sombres et ondulés l'entourent, la ceignent jusqu'à l'étouffer si elle ne se ressaisit pas. de plus son visage est, en toutes occasions, très expressif et rend bien compte de son ressenti.
J'ai moins aimé le dessin réservé à Cad, je le trouve trop grossier. Cependant comme il s'agit d'un galdurien et que je n'en ai jamais vu ˄˄… je ne peux juger de la ressemblance. Par contre j'ai aimé ce personnage pour sa psychologie, son dynamisme optimiste, son humour et sa bonne parole. Je pense qu'il cache bien son jeu et se montre plus simple qu'il n'en a l'air. Il a une force hors du commun et repousse loin la peur.
Je suis restée sur ma faim car je n'avais pas compris qu'il s'agissait d'un premier tome. Ainsi l'histoire est inachevée et en plein suspens, forcément. La bonne nouvelle c'est que l'histoire durera plus longtemps !
Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (4)
BDZoom
26 avril 2021
C’est le début d’un récit initiatique palpitant et envoûtant.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BoDoi
15 avril 2021
Le premier volet de cette saga est, vous l’aurez compris, concluant et emballant. Espérons que la suite le soit également !
Lire la critique sur le site : BoDoi
LesComics
26 mars 2021
"Lumière en chute" En jeunesse, c’est un vaste monde de jolies bulles qui nous attends. Difficile de résister, j’y arrive malgré tout…
Lire la critique sur le site : LesComics
BDGest
23 mars 2021
Son univers vaste comme ses personnages attachants n'ont rien de foncièrement novateurs, mais ils envoûtent et séduisent.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
PS : La fiole est entre te mains, prends-en soin !!
PPS : Quoi que tu fasses, ne me suis pas ! C'est trop dangereux !
PPPS : Mais si tu me suis, enfile un pull !
PPPPS : Et j'insiste : ne perds jamais de vue cette fiole !!!
Commenter  J’apprécie          140
- Je crois qu'avant ils allaient quelque part... peut-être vers la mer. Mais aujourd'hui, ils sont juste... coincés là.
- Ils sont perdus ?
- On est tous un peu perdus, non ?
Commenter  J’apprécie          180
- il m'a beaucoup aidée. Je ne sais pas pourquoi. Je ne lui ai causé que des ennuis.
- on n'a pas toujours besoin d'une raison pour aider quelqu'un. Mais les gens désintéressés, ça ne court pas les rues de nos jours.
Commenter  J’apprécie          100
Pas facile de se repérer au milieu de tous ces arbres qui se ressemblent. J’aurais juré que c’était quelque part par là… Tiens ! Qu’est-ce que nous avons là ? Ohé là-haut ! Tu as peut-être besoin d’un coup de main ? Ça ira merci. Tu es sûre ? Ouep ! Tout va bien. Je te propose un truc … Tu lâches tout et je te rattrape. Toi me rattraper ?! Tu vas me manger, oui ! Te manger ?! Je suis végétarien ! Enfin, je mange des œufs. Et parfois, du poisson. Mais tu ne ressembles pas à un œuf. Pas plus qu’à un poisson d’ailleurs. NON ! Je sais que le coup du poisson c’est un peu hypocri…Oh ! Je te tiens !!
Commenter  J’apprécie          10
Les livres, c'est bien, mais rien de tel que la vie, la vraie !
Commenter  J’apprécie          170

Lire un extrait
Videos de Tim Probert (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tim Probert
La chronique BD / Comics / Mangas de la Griffe Noire est de retour ! Cette semaine, pour l'épisode #1, Thomas revient sur les coups de coeur de cette année.
À retrouver sur lagriffenoire.com :
- Lightfall de Tim Probert chez Gallimard BD. - La dernière flamme (Volume 1), https://lagriffenoire.com/lightfall-vol01-la-derniere-flamme.html - L'ombre de l'oiseau (Volume 2) https://lagriffenoire.com/lightfall-vol02-l-ombre-de-l-oiseau.html
- Journal inquiet d'Istanbul (Tome 1) de Ersin Karabulut chez Dargaud. https://lagriffenoire.com/journal-inquiet-d-istanbul-tome-1.html
- Hoka Hey ! de Neyef aux Éditions Rue de Sèvres. https://lagriffenoire.com/hoka-hey.html
- Descender Intégrale, Volume 1, de Jeff Lemire chez Urban Comics. https://lagriffenoire.com/descender-integrale-tome-1.html
N'hésitez pas à partager !
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (1158) Voir plus



Quiz Voir plus

Lightfall la dernière flamme

Comment s'appelle le personnage principal ?

Béatrice
Le Cochon Sorcier
Cad
Nimm

4 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Tim ProbertCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..