AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 229016111X
Éditeur : J'ai Lu (28/03/2018)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Arilyn Meadows est overbookée. En plus d'être conseillère chez Kinnections, une agence de rencontres, elle recueille des animaux en détresse, enseigne le yoga et anime avec talent des ateliers de gestion des émotions. Quand l'agent de police Stone Petty, débordant de testostérone pure, vient la voir pour suivre un stage de maîtrise de la colère, Arilyn se promet d'ignorer ses regards et son sourire sexy. Pas de temps pour un simple flirt ! Mais comment lutter lorsqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
TheLovelyTeacherAddictions
  16 mai 2018
Arilyn Meadows était le personnage le plus "étrange" de la saga Kinnections dans le sens où j'ai difficilement pu m'identifier à elle. En tant que conseillère à l'agence, elle pratique aussi le yoga et la méditation et a une vie très très saine. Elle ne mange que des aliments sains ou bio et elle tente d'imposer sa vision des choses à ses proches . Je vous avoue que j'ai eu un peu de mal à apprécier le discours de cette jeune femme car elle ne parvenait pas à me convaincre mais je me suis prise au jeu et j'ai vu au delà des apparences et de ce qu'elle dégage. Sa relation avec les animaux nous prouve toute son empathie et son envie de bonheur pour les autres. Toutes ses amies sont désormais casées et j'ai fortement apprécié de revoir Kate, Kennedy mais aussi Genevieve car nous avions suivi ses amies dans leur aventure amoureuse et on avait envie qu'elle aussi soit heureuse. Elle est plus difficile à caser car elle a des idéaux particuliers mais ses méthodes sont payantes et portent au final leur fruit. Elle a été amenée à rencontrer l'agent Stone Petty et le revoir sur son chemin ne la ravit pas au plus au point.
En effet, elle va devoir le suivre dans son stage de gestion de la colère et ce ne sera pas une partie de plaisir car il représente tout ce qu'elle déteste . On tombe un peu dans la caricature car il boit forcément de la bière, se gave de burgers et ne mange absolument pas sainement mais à part cela , on sent bien que la tension entre eux deux pourrait déboucher sur tout autre chose. Ce que j'ai aimé entre eux est le fait qu'il y a des joutes verbales et que chacun va pousser l'autre dans ses retranchements . Mais au delà de ces affrontements, on découvre Arilyn et sa relation avec les autres. Elle déborde d'empathie et ne sait pas dire non aux autres. Elle prend soin du mieux qu'elle peut de son grand père Patrick qui ne supporte pas la vie dans une maison de repos. Ce grand père apporte un peu de légèreté et de folie dans la quotidien de la jeune femme qui ne peut s'empêcher de s'inquiéter pour lui. Elle s'occupe aussi des chiens qu'Anthony ne peut pas garder très longtemps au refuge et sa relation avec ces animaux a des visées thérapeutiques . Mais on ne peut pas nier non plus sa relation avec Mme Blackfire qu'on avait découvert dans le précédent tome et qui avec ses airs de Tatie Danielle a tendance a pimenté le quotidien de la jeune femme. Saura t-elle s'ouvrir à autre chose qu'à la méditation? Prendra t-elle le risque d'être à nouveau déçue?
Stone Petty est l'archétype du flic qui est bourru et colérique. Il ne semble pas supporter la pression de son métier mais en y regardant de plus près , on constate que le traumatisme est bien plus profond qu'il n'y paraît. Cela fait un an qu'il a été muté à Verity et parfois l'action qui le stimulait dans le Bronx lui manque. Il est en binôme avec Devine et il forme un duo improbable mais complémentaire. Un soir lors d'une intervention tout va déraper et on se demande ce que cache cette violence. A nos yeux , elle est justifiée mais au nom de la loi , elle ne l'est pas. Son enfer personnel va donc commencer en suivant la thérapie de groupe menée par Arilyn mais il a les épaules assez solides pour supporter cela et la remettre à sa place. On va s'amuser à compter les points et voir si les tensions entre eux vont s'apaiser ou les faire exploser. Chacun est assez borné et campe sur ses positions. On a donc envie d'en savoir plus sur ce héros car il s'entend bien avec les autres hommes de cette saga et nous avons envie de comprendre pourquoi il a du mal à se contenir. Ira t-il jusqu'au bout de la thérapie? Quelle sera sa relation avec Arilyn?
Bref, j'ai passé un bon moment de lecture avec le dernier tome de la saga Kinnections. Même si certains passages nous font tomber dans la caricature, Jennifer Probst nous offre une lecture détente sans prise de tête . Nous avons apprendre à déchiffrer les personnages afin de découvrir où cela vous les mener .
Lien : http://thelovelyteacheraddic..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedml
  01 mai 2018
Ce quatrième opus nous propose l'histoire d'Arilyn Meadows, une de nos trois drôles de dames de l'agence matrimoniale Kinnections. Une chose est sûre, Arilyn est douée dans ce qu'elle fait. Pourtant, sa vie privée est un champ de ruine. Peu importe, notre héroïne est surbookée et sa nouvelle mission de gestion de la colère va remettre Stone Petty sur sa route. On peut dire qu'entre eux c'est électrique… le courant passe et la tension sexuelle est à son comble, et malgré cela ils ne peuvent pas se voir en peinture… Arriveront-ils à ignorer l'électricité qui crépite entre eux ? Cette alchimie omniprésente ?
La saga [KINNECTIONS] est synonyme de détente pour moi. A chaque opus, je retrouve des personnages que j'adore et des situations qui ont le don de me faire sourire.
Arilyn Meadows et Stone Petty sont vraiment deux opposés… Notre héroïne est assez particulière, elle mène sa vie d'une main de maître avec tout un tas de règles pour une vie saine. Notre héros lui aime vivre dangereusement. Leur rencontre va vraiment faire des étincelles. J'ai adoré la dynamique de leur relation. Un je t'aime, moi non plus très drôle. J'ai trouvé que ce quatrième opus était légèrement en-dessous des autres à cause de la personnalité d'Arilyn. J'ai eu un peu de mal avec elle mais au fil des pages j'ai apprécié la jeune femme qu'elle est devenue. Une femme capable de lâcher prise et de vivre enfin des expériences enrichissantes et épanouissantes dans sa vie intime. Elle se laisse aller et devient moins rigide. Stone quant à lui incarne le fantasme masculin par excellence. Il est flic et sexy. Son histoire m'a touché d'une certaine manière et j'ai bien aimé la bazar qu'il a semé dans la vie d'Arilyn.
Comme dans les opus précédents, on se prend très vite au jeu de la séduction. Arilyn est bien entouré et les conseils que lui prodiguent les filles sont très drôles et pertinents. Jennifer Probst met en scène ses personnages avec simplicité, elle oppose ses héros et les fait succomber au fil des pages. Ici j'ai surtout aimé l'évolution des personnages et la découverte de leur passé.
Bien sûr, dans cette romance la sexytude a sa place. Stone est à tomber et Arilyn aura bien du mal à résister. L'histoire d'amour est pleine d'émotions même si elle met un peu de temps à se mettre en place.
Jennifer Probst m'a une fois de plus divertie avec une romance douce et pleine d'humour. Un moment de détente sans prise de tête dont j'avais bien besoin actuellement. Une saga très sympathique à découvrir.

Lien : http://www.lmedml.fr/2018/04..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
VirtuellementVotre
  05 mai 2018
Quatrième et dernier volet de la saga Kinnections, l'exaltation des sens est dans doute celui que j'attendais le plus. En effet, depuis le départ, Arilyn est le personnage qui a attisé ma curiosité et suscité ma sympathie. J'avais envie de la comprendre, mais également de la voir dépasser ses limites. Alors quand j'ai su que son histoire inclurait l'impitoyable Agent Petty à l'équation, il était impossible pour moi de passer à côté.
Toutefois, maintenant que je sais de quoi il en retourne, une petite déception a fait son apparition. Si je reconnais que la romance est belle, bien écrite et agréable, je regrette néanmoins plusieurs petites choses qui misent bout à bout m'ont tout de même empêcher d'apprécier ce livre à sa juste valeur.
Pour commencer, je pense que Jennifer Probst aurait pu raccourcir son texte d'une bonne centaine de pages. Les rappels incessants des précédents opus ainsi que les descriptions détaillées de tous les couples m'ont légèrement hérissé le poil. Pourtant, j'aime bien que l'auteure fasse de petites allusions à ce qui a déjà été fait, seulement ici c'est bien trop et toutes ces mentions inutiles alourdissent énormément le récit.
Le second point noir de ma lecture est la manière dont Stone choisit d'appeler sa douce. Excusez-moi, mais un homme qui m'appellerait ma petite, même avec un désir flamboyant dans les yeux, ça aurait plus tendance à me refroidir que me chauffer à blanc. Ce n'est qu'un détail, mais il est évoqué si souvent que chaque moment de sensualité a été terni par ce terme peu élogieux.
Voilà, j'ai laissé sortir ce qui me dérangeait, mais heureusement tout n'est pas à jeter, bien au contraire. Arilyn et Stone forment un couple intéressant, car totalement opposé. Elle vénère son corps comme un temple, voue une empathie sans borne aux animaux et s'évertue à faire le bien autour d'elle alors que lui est l'archétype du flic taciturne, bourru qui s'emplit de fast-food et ne jure que sur une bière et une partie de billard pour décompresser. Néanmoins, malgré leurs accrochages, malgré leurs irritations et leurs exaspérations, ce duo se révèle complémentaire et présente même des similitudes troublantes.
Sincèrement, j'ai trouvé leur relation touchante et authentique. J'ai aimé les voir se retrancher derrière leurs dissemblances pour se cacher, mais j'ai surtout adoré les voir céder à la tentation et accéder au bonheur tant rechercher.
Si la fin m'a délivré le message attendu, j'ai mis bien trop de temps pour vraiment me laisser porter par cette histoire. C'est donc avec un avis mitigé que je referme cette chronique.
Lien : http://www.voluptueusementvo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Stella62
  11 avril 2018
Arilyn Meadows, ne fait plus confiance aux hommes depuis sa dernière rupture. Depuis, elle tente de vivre sereinement en étant multi-tâches. Mais quand l'agent Stone Petty doit suivre un de ses cours de gestion de la colère, elle ne sait plus vraiment sur quel pied danser. Car cet homme, concentré de testostérone, l'horripile autant qu'il l'attire. Quand on dit que « les opposés s'attirent »...
J'étais impatiente de me plonger dans ce tome, notamment en ayant eu un aperçu précédemment de nos protagonistes mis en avant. L'intrigue, qui n'est certes pas très originale, n'en est pas moins bien menée. Je me suis laissé entraîner dans l'histoire dès le départ, pourtant par la suite, j'ai commencé à ressentir de l'ennui. Certes, le récit a un bon rythme, les rebondissements et émotions sont bien présentes, mais je ne me suis pas attachée autant que je l'aurais souhaité aux personnages. Selon moi, j'attendais trop de ce tome.
Comme dit précédemment, je ne me suis pas autant attaché aux personnages comme je l'aurais souhaité. Arilyn est une jeune femme qui cherche l'Amour, le véritable. Depuis sa précédente rupture, elle enchaîne entre son boulot, le refuge, et ses cours. Mais dans tout ça, elle ne veut pas penser à elle. Elle cherche à faire le bien autour d'elle, sans se rendre forcément compte que tout le monde n'est pas dans la même optique du monde. Il faut le dire, elle a réussi à m'agacer à multiples reprises.
Stone Petty est symbole de virilité, mais aussi signe d'arrogance, de muflerie, et j'en passe. Agent de police, il ne sait pas réfréner sa colère dans certaines situations, et on le comprendra par la suite, ce qui lui vaut de devoir prendre des cours de gestion de la colère. Même si de son côté, il m'a énervé plusieurs fois, je n'ai pu m'empêcher de lui trouver un côté attendrissant. Sous ses airs de grand macho, il a un coeur, même s'il pense le contraire.
En bref : j'ai passé un bon moment avec cette lecture, mais sans plus. J'attendais trop de ce tome et bien que l'histoire soit intéressante, les protagonistes n'ont pas réussi à me toucher plus que cela.. ce qui est fort dommage !
Lien : https://stellasbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
fangtasia
  17 mai 2018
« L'exaltation des sens » est une romance sympathique malgré quelques petits points qui m'ont moins plus. Ce fut une lecture relativement agréable, sans prise de tête, avec de la passion, de la douceur et des chamailleries.

Lien : https://truebloodaddict.net/..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   01 mai 2018
Arilyn était pompette, mais pas suffisamment pour ignorer qu’il l’avait prise au mot et fait grimper les enjeux.

Cet homme était le dieu du sexe incarné.

En sa présence, son corps était entièrement attiré par lui, bourdonnant et faiblissant comme s’il identifiait son maître. Son regard brûlant exigeait d’elle des jeux sexuels auxquels elle aspirait. Ses cheveux noirs en bataille soulignaient son visage sculpté, son bouc aguichant et ses lèvres pleines. Son aura luisait d’un unique mantra – celui du mâle bestial.

Mais en uniforme, il ne faisait plus seulement saliver : il composait à lui seul un succulent menu complet.

Il portait une chemise bleu marine et une veste rembourrée avec son nom cousu sur la poitrine. En sweat-shirt et en jean, il était déjà intimidant. Mais avec sa ceinture en cuir qui tombait sur ses hanches, garnie de différents accessoires, il lui coupait le souffle tandis que ses mains picotaient du besoin de le toucher. Elle observa l’étui du revolver, les menottes pendant sur sa cuisse, et la matraque. Il était comme un fantasme érotique qui se serait réalisé. Le tissu fin révélait sa musculature, se tendant au maximum sur sa poitrine. Stone Petty constituait un paquet-cadeau que toute femme rêverait de déballer.

Il la dominait, sans détacher son regard d’elle un seul instant. Porté par le martèlement de la musique, il effleura le premier bouton de sa chemise. Il écouta les hourras de la foule, puis l’ouvrit d’un geste rapide.

Son ventre se liquéfia.

Il répéta son geste avec le second bouton. Son immobilité attisait l’exaltation générale. Les billets de banque se mirent à voler et l’assemblée bramait « enlève tout ! » Il les ignora toutes, se concentrant intensément sur elle.

Elle n’avait jamais rien vécu d’aussi érotique.

Dans cette salle bondée, il se déshabillait pour elle. Une bande de peau apparut entre les pans de la chemise. Arilyn entraperçut sa peau légèrement hâlée, ses poils sombres sur ses muscles bien dessinés. Son regard enfiévré parcourut cette bande affriolante jusqu’à ce que sa chemise s’ouvre plus largement, lui offrant une image saisissante.

Elle s’interrogea sur sa saveur, se demanda ce que ça ferait de passer la langue sur cette intrigante ligne de poils plongeant vers sa taille.

-Voulez-vous que j’ouvre entièrement ma chemise, Arilyn ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : alchimieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3474 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre