AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2278091360
Éditeur : Didier Jeunesse (24/10/2018)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Le chef d’œuvre Serge Prokofiev.

Interprétée par l'Orchestre Symphonique de l'URSS sous la direction de Gennadji Rojdestvenski.
Le récitant est Gérard Philipe.
Ce livre-disque donne au chef d’œuvre de Prokoviev une place contemporaine et proche des enfants d'aujourd'hui. Un coffret d'une grande élégance qui comprend un livre illustré, un vinyl musical, et le texte en français
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Lorraine47
  05 février 2014
Miguelanxo Prado est un illustrateur dont les couleurs impriment la rétine durablement au point d'en oublier parfois le reste!
J'étais restée sous le charme de son album "Trait de craie" et je n'ai pu résister à l'appel en lisant son nom sur cet album de "Pierre et le loup"!
L'auteur ne boude pas le plaisir qu'il a éprouvé à revisiter ce chef d'oeuvre de conte musical entré dans notre patrimoine via le vinyl de Prokoviev dont la couverture reste à jamais gravée dans nos mémoires enfantines.
Là point de musique mais en guise de symphonie, l'ambiance glauque de la forêt russe vaste comme l'océan dans des couleurs fondues qui de suite plantent le décor: menaçant et mystérieux.
On se retrouve bien vite dans la peau de Pierre littéralement happés et fascinés par cet enfer vert envoûtant et quand surgit le loup nous frissonnons à la fois subjugués par la beauté de l'animal et saisis de peur comme un gamin de dix ans!
Cette peur mythique du loup est ravivée en deux coups de pinceaux, elle est jubilatoire grâce au talent graphique de Miguelanxo Prado!
Mais honneur est aussi rendu au seigneur de nos forêts, un bien bel album!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Nadael
  10 mai 2017
Quel délicieux souvenir d'enfance que ce conte musical de Prokoviev, quel plaisir de se replonger dans l'histoire de Pierre et le Loup ! Mais cette fois-ci, les personnages ne sont pas représentés par des instruments ; l'oiseau par « la flûte légère et gazouillante », la cane – à l'origine, un canard – par « le hautbois mélancolique », le chat par « la douce clarinette », le grand-père par « le basson grondeur », les chasseurs par « les timbales et la grosse caisse », Pierre par « les instruments à cordes » et le loup par les » trois cors sévères et sombres », pourtant, les phrases musicales et la voix élégante de Gérard Philippe résonnent au fond de ma mémoire, à mesure que les pages se tournent.
Là, sous mes yeux ; la forêt ombreuse et mystérieuse se dresse face au joyeux et curieux Pierre vêtu d'un pull rouge écarlate les mains dans les poches, si petit devant elle. Malgré l'interdiction de son grand-père de ne pas pénétrer sous les feuillages, Pierre est trop intrigué pour lui obéir. Un grand garçon comme lui n'a pas peur du loup se dit-il… À l'orée du bois il rencontre un oiseau sifflant sur une branche puis après quelques pas il découvre une cane se baignant dans une mare, et plus loin un chat qui aurait bien voulu faire du moineau son repas… Tout ce petit monde bavarde et se chamaille jusqu'à ce que le loup fasse irruption…
Par ses dessins, Miguelanxo Prado nous transporte aisément dans l'atmosphère du conte de Prokoviev ; l'obscurité de la forêt, la lumière iridescente autour des personnages, les changements d'angles de vues, les flous et les gros plans, le mouvement et la langueur, les émotions de Pierre un mélange de peur de fascination et de courage, le suspense, la dramatisation, les savoureux dialogues, l'odeur du danger, l'interdit qui attire, les effluves et les rumeurs du sous-bois, la légèreté de l'oiseau, l'ingénuité de la cane, l'agilité du chat, la férocité du loup, les bougonnerie du grand-père, l'habileté de Pierre, la violence, les détonations des fusils, la peine fugace et la pleine fatuité.
Une adaptation très réussie.
Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Jumax
  27 novembre 2011
Une mise en page et des dessins d'Oliver Tallec vraiment sympathiques qui mettent bien en valeur ce chef-d'oeuvre. de plus tout est très bien expliqué pour que petits et grands reconnaissent les différents instruments et donc personnages!
Bernard Giraudeau sublime le tout par une lecture vivante et animée!
Lien : http://latetedelart2.blogspo..
Commenter  J’apprécie          160
Myriam3
  22 juin 2014
Un grand classique bellement illustré par Olivier Tallec (Grand Loup et Petit Loup), superbement raconté par Bernard Giraudeau et avec, en sus, des explications très claires de ce à quoi correspond chaque instrument.
C'est simple, mes enfants le réclament sans cesse, depuis deux ans.
Commenter  J’apprécie          100
alicejo
  21 novembre 2011
Le célèbre conte musical de Prokofiev raconté par Michel Galabru et mis en image par Eric Battut.
Ma petite de 4 ans a vraiment accroché et attend à chaque écoute l'arrivée des chasseurs (symbolisés par la grosse caisse) avec impatience.
Je suis, quant à moi, assez fan de l'interprétation de Michel Galabru et sa voix si particulière !
Les illustrations de Battut sont vraiment très belles, de vrais petits tableaux à chaque page !

Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Lorraine47Lorraine47   03 février 2014
Ce fut merveilleux pour moi de rencontrer à nouveau cette lumière énigmatique et ce bois, qui sont les reflets de bien d'autres rêveries d'enfance, attirants jusqu'au vertige.
Miguelanxo Prado
Commenter  J’apprécie          180
NadaelNadael   10 mai 2017
« C’était un loup magnifique et la forêt était son domaine. Si seulement il avait suivi le conseil de son grand-père, au lieu de… Mais l’âme des gens est inconstante. Et leur vanité aussi insatiable que l’appétit du loup. Celle de Pierre ne faisait pas exception. De sorte qu’à la place de la peine qu’il avait éprouvée pour le loup. Il ne ressentait plus à présent que l’admiration que lui vouait le hameau tout entier pour son exploit. Ainsi vont les choses. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
alicejoalicejo   21 novembre 2011
Apercevant le canard, le petit oiseau vint se poser sur l’herbe tout près de lui.
" Mais quel genre d’oiseau es-tu donc, qui ne sait voler ?" dit-il en haussant les épaules.
A quoi le canard répondit :
"Quel genre d’oiseau es-tu qui ne sait nager ?"
Commenter  J’apprécie          60
JangelisJangelis   03 novembre 2013
Et maintenant, voici où en étaient les choses :

Le chat était assis sur une branche,

L'oiseau sur une autre,
à bonne distance du chat, bien sûr.

tandis que le loup faisait le tour de l'arbre.
et les regardait tous les deux avec des yeux gourmands.
Commenter  J’apprécie          30
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   05 décembre 2018
Un beau matin Pierre ouvrit la porte du jardin et s’en alla dans les prés verts. Sur la plus haute branche d’un grand arbre, était perché un petit oiseau, ami de Pierre. “Tout est calme ici”, gazouillait-il gaiement. Un canard arriva bientôt en se dandinant, tout heureux que Pierre n’ait pas fermé la porte du jardin. Il en profita pour aller faire un plongeon dans la mare, au milieu du pré. 
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Sergueï Prokofiev (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sergueï Prokofiev
PROKOFIEV - Romeo & Juliet - Opéra National Paris - Nureyev - Ballet de l'Opéra National de Paris
Dans la catégorie : OpéraVoir plus
>Musique>Musique dramatique>Opéra (64)
autres livres classés : conte musicalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique et littérature

Quel grand philosophe des Lumières s'est essayé à la musique, sans succès ?

Voltaire
Jean-Jacques Rousseau
Denis Diderot
D'Alembert

10 questions
314 lecteurs ont répondu
Thèmes : musiqueCréer un quiz sur ce livre
.. ..