AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782812912573
456 pages
Editions De Borée (13/03/2015)
4.41/5   16 notes
Résumé :
La Grande Guerre terminée, Hélène, infirmière au Val-de-Grâce, se rend au chevet de sa mère, qui lui confie dans un dernier soupir qu'elle n'est pas sa vraie génitrice. Son père, Joseph, lui relate alors l'aventure de sa naissance, d'une mère internée dans un asile et morte dans un incendie. Embauchée à l'hôpital de Douai, Hélène fait la rencontre de Stéphane Lacasse, un copain d'enfance, mineur et tout juste de retour du front : le coup de foudre est réciproque. Lo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Patpepette
  18 septembre 2017
Je remercie les Éditions de Borée de m'avoir permis de découvrir ce roman très intéressant. J'avais lu précédemment « Été 48 » d'Emmanuel Prost qui avait été un très beau coup de coeur. L'auteur nous ramène une nouvelle fois dans le Pas-de-Calais. La Grande guerre est sur le point de se terminer, dans un premier temps nous sommes plongés alternativement d'un chapitre à l'autre entre les soldats engagés dans cette guerre épouvantable et l'histoire d'Hélène, une jeune infirmière travaillant à l'hôpital du
Val-de-Grâce au service des « Gueules cassées ». C'est ainsi que l'on appelait les grands blessés totalement défigurés. La paix sonne enfin le glas, commence alors une longue période de reconstruction. Comment se remettre psychologiquement d'une telle épreuve ? Les dégâts dans les villes sont incommensurables, tout reste à rebâtir, les rescapés progressivement redescendent à la mine. C'est leur quotidien, le travail pour lequel ils sont faits. D'autre part, Hélène va revenir près des siens et essayer de retrouver un certain équilibre. Emmanuel Prost, nous décrit l'histoire d'une saga familiale sur plusieurs générations. Au fil des
pages, des secrets dévastateurs sont dévoilés… L'univers de certaines personnes vont totalement basculer. Mensonges, manipulations, trahisons… Dans quel but ? Parallèlement à ces révélations lourdes de conséquences, la population va devoir faire face a une pandémie : la grippe espagnole mais aussi la tuberculose… Dans cette ambiance pesante nos protagonistes vont cheminer vers leur destin, mais comment
peut-on avancer quand l'on ne sait plus qui l'on est vraiment ? C'est ce que Hélène va tenter de faire malgré une réalité qui l'accable. Elle va retrouver un ami d'enfance Stéphane, avec qui elle va vivre sa vie. Arrivera-t-elle à comprendre et à pardonner ? Certains membres de cette grande famille bourgeoise, voyant la mort approcher, ont besoin de soulager leur conscience. Pour le meilleur ? Ou pour le pire ?
C'est dans cette atmosphère particulière que l'auteur nous fait progresser aux côtés de nombreux personnages. Nous suivons le parcours de ces derniers sur plusieurs générations. Il est question également d'une sorte de rituel des enfants de Gayant. Une très belle région où règne une
certaine fraternité et solidarité. L'auteur nous fait connaître plus particulièrement la ville de Douai.
Une saga familiale riche en rebondissements et en surprises. Une oeuvre intéressante, des héros du quotidien attachants.
J'ai passé un bon moment de lecture immergée dans cet univers nordiste. Cependant je n'ai pas ressenti de coup de coeur comme pour « Eté 48 ». J'aime beaucoup plonger au coeur de ce département qui détient un charme certain. de très belles descriptions faites avec habileté et précisions.
Je conseille cette lecture à tous ceux qui souhaitent voyager en tournant les pages de ce roman. Nous sentons tout l'amour que l'auteur porte à ce coin de France.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
JLDragon
  20 janvier 2016
Emmanuel Prost revient à nouveau avec un roman qui parle d'une région qui lui est chère : le Nord-Pas-de-Calais. Si dans la Descente des Anges, l'intrigue se déroulait en partie dans le Pas-de-Calais, ici l'auteur met en avant sa voisine le Nord et plus particulièrement la ville de Douai et ses environs.
A nouveau, Emmanuel Prost prouve qu'il excelle dans les livres de fiction au fort penchant historique.
Ici encore, ça sent le terroir !
Et ce n'est pas dans le sens péjoratif du terme. D'une part, j'ai bien dit, ça sent le terroir et pas le pâté et d'autre part, non, Emmanuel Prost ne prend pas ses lecteurs pour des cornichons.
Ahahaha !
Trêve de plaisanterie, car ce roman est on-ne-peut-plus-sérieux. Il est même dramatique et empreint d'une douce nostalgie très, très chère à l'auteur.
C'est une fois de plus donc un retour vers le passé que ce dernier nous offre ici. Emmanuel Prost nous plonge à la fin de la première guerre mondiale en pleine épidémie de grippe espagnole, au temps des gueules cassées et des hospices qui dérangent, au temps des Corons et de ses mineurs de fond, au temps de la Good Ale et des Géants de Douai.
Pour moi, l'intérêt principal des romans d'Emmanuel Prost se situe dans l'atmosphère et dans les descriptions. L'ambiance est très dramatique pour ne pas dire mélancolique. le décor est bien digne d'une fin de guerre : un décor ravagé. Les descriptions tendent toujours à rendre hommage. Comme dans la Descente des Anges, nous sommes invités ici à un devoir de mémoire.
Ce fut un régal de découvrir ou de redécouvrir Douai. Emmanuel Prost ne laisse rien au hasard et s'applique à conter la moindre anecdote pour notre plus grand plaisir. Il est donc bien sûr question des Géants de Douai ici, mais pas seulement ! Vous voulez en apprendre plus sur la Mer de Flines ?
Ainsi, nous avons presque toujours l'anecdote reliée à la description. Ça fait un bel effet carte postale pour tout dire !
Le décor est dressé, l'histoire peut commencer. Celle-ci est tout aussi intéressante. C'est celle d'une jeune infirmière qui va apprendre de sa mère gravement malade qu'elle a été adoptée… Enfin, pire qu'adoptée, mais ça vous verrez.
Emmanuel Prost nous enfonce dans une quête identitaire au pays des Ch'tis. Même si certaines ficelles paraissent un peu grosses au premier abord et que l'intrigue sonne un chouia rocambolesque, encore une fois il ne laisse rien au hasard et nous régale avec cette aventure pleine de rebondissements.
Enfin, le style de l'auteur est posé, marqué par une certaine sagesse et une maturité certaine. On sent très bien l'excitation qu'a dû ressentir celui-ci lorsqu'il nous fait découvrir une époque révolue, les fourmillements qui ont dû poindre au bout de ses doigts tandis qu'il tapait sur le clavier de son ordinateur (ou de sa vieille machine à écrire qui sait) toutes ses anecdotes d'un temps passé.
Avec Les Enfants de Gayant, Emmanuel Prost démontre qu'il est plus qu'un gars du nord d'adoption (en fin de compte Hélène, c'est lui.). Car même si cet enfant de Charlieu n'est devenu nordiste que lorsqu'il s'est marié, il prouve encore ici qu'il n'a jamais cessé d'être au fond ce qu'il a toujours été : un véritable Chtimi.
Lien : http://jldragon.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
chriskorchi
  14 octobre 2015
Des personnages attachants, une enquête prenante et une région très bien dépeinte. Je ne connaissais pas Douai et grâce à l'auteur il me semble que je la connais un peu. Les lieux sont très bien décrits et se prêtent tout à fait aux intrigues. J'ai aimé en apprendre plus sur l'univers des mines et les conditions de vie des mineurs, métier qui est amené à disparaître laissant beaucoup de personnes au chômage. Hélène est un personnage à la vie mouvementée qui a besoin de réponse et l'on peut facilement s'identifier. L'auteur a fait beaucoup de recherches et cela se ressent. J'ai aimé la dimension sociétale au milieu des intrigues. En effet, on apprend les conditions de vie des ouvriers de l'époque, celle des riches. On vit la grande guerre de l'intérieur et la part belle est faite aux gueules cassées et à l'épidémie de peste espagnole.
Un roman de terroir et d'aventure sur fond de recherche identitaire et de traditions du nord qui nous plonge dans l'après guerre avec subtilité et délicatesse. L'auteur que je ne connaissais pas a une plume très agréable. Je lirais volontiers un autre livre. Les chapitres sont courts et donne envie de poursuivre.
VERDICT
Ravira les lecteurs de romans du terroir et ceux de romans historiques. Un livre très sympathique qui vous détendras.
Lien : https://revezlivres.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
purgi89
  28 avril 2016
Je voulais absolument lire ce livre d'Emmanuel Prost car j'avais adoré La descente des anges, j'ai eu un énorme coup de coeur pour ce dernier.
Dans ce roman nous retrouvons le Nord, à la fin de la guerre de 14-18, et de nouveau le roman nous parle d'une histoire de famille. L'histoire d'Hélène Pastoret, infirmière au Val de Grâce, au service des gueules cassées. A la fin de la guerre elle décide de rentrer chez ses parents dans le Nord. Sa mère atteinte de la grippe espagnol, lui révèle juste avant de mourir qu'elle n'est pas sa vraie mère.
Hélène va donc partir à la recherche de son passé, pour connaître ses racines.
Elle va retrouver aussi un ami d'enfance, Stéphane Lacasse, à l'hôpital de Douai où elle a été embauché. Ils ne vont plus se quitter et Stéphane va l'aider dans la recherche de son passé.
Nous rencontrons aussi Auguste Bellecourt, brasseur de Douai qui vit avec le fantôme de sa soeur. Et qui quand il rencontre pour la première fois Hélène,pense devenir fou tellement il a l'impression de se retrouver face au fantôme de sa soeur. Nous allons par la même occasion connaître son histoire de famille.
Au début de l'histoire nous ne comprenons pas trop le point commun entre tous les protagonistes de l'histoire mais au fur et à mesure le lien se tisse entre eux.
Et jusqu'à la dernière page nous sommes scotché car la toute vérité nous est dévoilée.
Encore une très belle histoire d'Emmanuel Prost. le style et l'écriture est fluide, aucun temps mort, On se retrouve vite happé par l'histoire d'Hélène et on veut connaître le fin mot de l'histoire.
Je recommande vraiment les livres de cet auteur qui sont de vrais perles !
J'espère qu'il en écrira beaucoup d'autres !

Lien : http://livresaddictblog.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
anne270281
  27 février 2017
Je lis beaucoup de romans noirs mais j'aime aussi changer de genre et là j'aime plonger dans un livre d'Emmanuel Prost.
J'aime ces "sagas familiales" qui se déroule dans le Nord. J'aime découvrir ces secrets de famille.
Ici on s'attache à Hélène et Stéphane et comme toujours les personnages sont très bien construits, bien décrits.
Native et vivant dans le Nord les lieux de ce roman me sont familiers et cela rend cette histoire encore plus parlante.
L'auteur améliore son écriture de roman en roman. J'ai été un peu frustrée à la lecture de "la descente des anges" car trop j'en voulais plus. Mais là plus de frustration j'ai même versé une larme à la fin en quittant ces personnages et pour moi c'est le signe d'un grand roman.
M. Prost m'entendra donc encore rire dans les salons en attendant les dédicaces de ces futures livres.
Au détour d'un salon arrêtez vous, discutez avec lui, ce monsieur au grand sourire en vaut la peine mais ce n'est que mon avis....
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
PatpepettePatpepette   18 septembre 2017
On leur avait quelque peu volé leur jeunesse et ils étaient bien décidés à vivre aujourd'hui avec la fougue et l'insouciance de leurs vingt-quatre ans – ce qui se matérialisa immédiatement par la commande déraisonnable d'une troisième tournée.
Commenter  J’apprécie          20
PatpepettePatpepette   18 septembre 2017
Le plus terrible accident d'Armelle Bellecourt n'avait-il pas été d'être née au sein de cette famille ? D'avoir pour père cet homme monstrueusement ambitieux au point de la faire interner pour une simple question
de réputation ?
Commenter  J’apprécie          20
PatpepettePatpepette   18 septembre 2017
N'oublie jamais ça, Bénédicte, notre regard et le premier miroir de leur reconnaissance, de leur assurance qu'ils ont toujours leur place dans notre société. On ne doit jamais céder ni à la répulsion ni à la pitié.
Commenter  J’apprécie          20
PatpepettePatpepette   18 septembre 2017
Mais… était-elle vraiment morte ? Vingt-quatre ans ! Un âge qui pourrait bien être celui de la jeune femme croisée il y a quelques jours chez les porteurs de Gayant !
Commenter  J’apprécie          20
PatpepettePatpepette   18 septembre 2017
Même si elle était née sous un autre nom, il fallait reconnaître qu'elle avait bien fait de garder celui-ci. Il lui allait si bien…
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Emmanuel Prost (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuel Prost
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour leurs coups de c?ur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du 24 novembre 2017 :
Et soudain, la liberté de Evelyne Pisier et Caroline Laurent aux éditions Les Escales https://www.lagriffenoire.com/90260-bd-et-soudain--la-liberte.html
Femmes d'ici, cuisines d'ailleurs : Trésors culinaires familiaux de Emmanuel Prost et Alexis Jenni aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/95579-cuisine-femmes-d-ici--cuisines-d-ailleurs.html
Correspondance: (1944-1959) de Albert Camus et Maria Casarès aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=99345&id_rubrique=341
La Maison au bord de la nuit de Catherine Banner et Marion Roman aux éditions Presses de la Cité https://www.lagriffenoire.com/76802-divers-litterature-la-maison-au-bord-de-la-nuit.html
Le Parrain et le Rabbin de Sam Bernett aux éditions du Cherche Midi https://www.lagriffenoire.com/94630-divers-litterature-le-parrain-et-le-rabbin.html
Empire : Un fabuleux voyage chez les Romains avec un sesterce en poche de Alberto Angela et Nathalie Bouyssès aux éditions Payot https://www.lagriffenoire.com/86937-romans-empire.html
Une histoire d'amour de Gilles Bachelet aux éditions Seuil Jeunesse https://www.lagriffenoire.com/99418-divers-jeunesse-une-histoire-d-amour.html

Vous pouvez commander cette sélection sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : nordVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2676 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre