AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2380820031
Éditeur : Anne Carrière (22/11/2019)

Note moyenne : 4.43/5 (sur 15 notes)
Résumé :
En 1960, au lycée Bugeaud d’Alger, pendant les événements dramatiques qui marquent la fin de la guerre d’indépendance de l’Algérie, s’ébauche une amitié sans faille entre trois élèves, un surveillant et un professeur de l’établissement : Stefano Buenvenutto, Oreste Bramard et Michel Garousset, lycéens ; Philippe Courtillac, professeur de physique ; Ernest Bourbaki, surveillant et, accessoirement, membre de l’OAS.

Vingt ans plus tard, à Paris, les cinq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
llamy89
  13 octobre 2019
Avec ce roman, vous retrouverez les ingrédients qui ont fait la réussite des deux précédents romans de Bernard Prou. Des protagonistes érudits, un contexte historique omniprésent, documenté. Une amitié indissoluble dans le temps.
J'ai été ravie de découvrir d'où venait Oreste, remarqué lors de l'expertise de la bibliothèque extraordinaire du docteur Saint-Marly. Joli clin d'oeil à "Délation sur ordonnance".
Cinq hommes décident envers et contre tout de préserver la relique de Saint-Jean Baptiste, les archives historiques inestimables pour le monde qui l'accompagnent. Cinq amis aux compétences complémentaires, férus de sciences et amoureux des livres : Philippe Courtillac, Michel Garousset, Stefano Bienvenutto, Oreste Bramard, Ernest Bourbaki.
Ces hommes vont tout faire pour mettre à l'abri de toutes convoitises les secrets contenus dans ces archives, quittent à y laisser leur peau. À la mort de Ludovic, que vous découvrirez au coeur de l'intrigue va précipiter les choses pour les cinq amis.
L'enquête est confiée à Gustave Mugniard, lieutenant de police, qu'une mise à la retraite forcée ne va pas dissuader d'enquêter sur ce meurtre hors du commun. Un petit côté Nestor Burma, zesté de Simon Templar pour la sape, mais enquêteur chevronné qui ne lâchera rien pour découvrir la vérité au nez et à la barbe de ses anciens collègues.
On plonge avec Léonard dans ce cercle de Qadisha, avec la bataille menée par les survivants du Cercle pour la préservation, au nom de l'amitié d'abord, pour éviter le cahos dans le monde ensuite, des secrets qui accompagnent la relique. Une tension qui monte crescendo pour une histoire d'hommes qui s'inscrit dans celle de l'Humanité.
Un moment de lecture intense qui demandera toute votre attention, dont vous sortirez instruits de secrets à garder !

Lien : https://mespetitesetagerespa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
elleaimelire
  07 décembre 2019
Après ma fraîche descente dans les carrières de Paris, j'étais complètement dans l'ambiance pour ouvrir l'ultime mystère de Paris et me plonger dans l'énigme ésotérique imaginée par Bernard Prou.
"La température était fraîche. Il avait lu quelque part qu'été comme hiver les carrières de Paris restaient à la température constante de treize degrés Celsius."
De meurtres en révélations autour de l'Histoire, on voyage à Paris, mais également au Liban et en Algérie, car c'est là-bas que tout a commencé. Ernest, Ludovic, Oreste, Léonard, Mélinda sont les protagonistes de cette intrigue haute en rebondissements et en découvertes – petit plus, au détour d'un couloir souterrain, on recroise le guide et conférencier Gilles Thomas, un joli clin d'oeil (cf. billet sur la visite des carrières).
J'ai tout de suite été embarquée par la fine bande d'amis (franc-maçons pour certains) qui est au centre du roman. Ensemble, ils constituent un groupe soudé dont les membres érudits sont complémentaires. On ressent de la complicité, du savoir, de l'amitié. le tout mélangé donne un cocktail plaisant et intéressant.
Mais le plus captivant, hormis l'enquête sur les meurtres abominables, c'est sans aucun doute, les lieux et décors du roman. On descend sous Paris, on y découvre une crypte aménagée et renfermant un trésor. Tous ces lieux mystérieux et emplis d'histoire rendent l'intrigue passionnante. C'est sombre, profond et secret, l'énigme s'épaissit si on ne sait pas où l'on va et où l'on est.
"Privé de repères, il s'arrêta pour réfléchir et se calmer. Il décida de revenir sur ses pas afin de retrouver la galerie par laquelle il était arrivé.
[…]
Assis en haut des marches, il porta le rayon de la lampe autour de lui. Un théâtre de spectres s'anima sous ses yeux, puis la lampe expira d'un coup. Il fut plongé dans le silence et le noir absolus."
L'ultime mystère de Paris, c'est un polar, mais aussi un roman historique. Les deux genres se mêlent pour une enquête passionnante autour de secrets de l'Histoire passée. Cela rend l'intrigue vivante et entraînante. On tourne les pages, on plonge dans l'Histoire en même temps que dans les sous-sols parisiens, un vrai plaisir de lecture.
Un très bon roman historique à suspense qui saura vous séduire. D'autant plus je pense si vous connaissez un peu Paris et son histoire. Pour ma part je connais très bien les quartiers et rues évoqués, et la balade insolite sous les pieds des parisiens a vraiment contribué à rendre passionnant ce roman !
En bref, un savant mélange d'histoire, d'ésotérisme et d'alchimie dans un décor singulier que sont les carrières parisiennes !
Alors, prêt.e à découvrir l'Ultime mystère de Paris ? Et à t'égarer dans les catacombes parisiennes ?

Lien : https://ellemlire.com/2019/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Amandine49
  02 décembre 2019
J'avais beaucoup aimé le précédent livre de Bernard Prou qui nous plongeait dans un aspect de la seconde guerre mondiale peu abordé en littérature à travers une sorte de chasse au trésor dans une bibliothèque. On découvrait ainsi le personnage d'Oreste Bramard, grand bibliophile.
Dans ce nouveau livre, nous le retrouvons pour découvrir une partie de son passé. Avec quelques amis de lycée, ils ont créé le Cercle Qadisha pour protéger des documents d'une haute importance.
Au début je croyais que ce livre serait un polar. Mais ce livre se situe entre l'enquête et la découverte de secrets du passé.
Ces découvertes commencent à cause de deux meurtres de gens liés au Cercle Qadisha. Tout va tourner autour d'un personnage en particulier : Léonard. Mais nous allons aussi explorer le passé des autres personnages pour mieux comprendre leur relation et ce qui les a conduits à la création de ce cercle et ce qui en a découlé.
Il est difficile de vous parler de l'histoire plus en détail sous peine de vous spoiler. Les découvertes que l'on fait aussi bien sur le cercle que sur le pourquoi des meurtres sont très inattendues. C'est entre autre ce qui fait que ce livre est passionnant à lire.
Mais ce qui a été encore plus passionnant pour moi, ce sont les passages dans les souterrains. Comme vous le savez, j'ai pu assister à la soirée de présentation qui avait lieu dans les souterrains de Paris décrit dans ce livre. Il y avait donc un petit quelque chose en plus qui font que ces passages ont pris une ampleur encore plus grande pour moi. Les détails mentionnés dans le livre sur ces lieux, j'ai pu les voir en vrai. Je vous laisse quelques photos pour celles et ceux qui ne les auraient pas encore vu…Ce qui rend cette histoire passionnante est aussi dû au style de l'auteur. Bernard fait partie de ceux qui ont « plus de trois mots de vocabulaire » comme dirait mon compagnon. Son écriture est riche et ciselée. Tu te plonges vraiment dans ce livre et plus particulièrement dans les thématiques abordés (l'Histoire et la Science) grâce au vocabulaire utilisée.
Mais Bernard a aussi l'art de raconter l'Histoire ! J'ai découvert des épisodes de l'Histoire que je ne connaissais pas. On est plongé dedans comme si on y était.
En plus de la grande Histoire avec des grands noms, il y a aussi l'Histoire de la science avec entre autres l'Alchimie…mais je n'en dis pas plus.
Je me suis plongée dans ce livre comme cela m'arrive très rarement. J'ai été conquise du début à la fin. Il y a tout ce que j'aime dans ce livre. le mystère autour de cette bibliothèque est fascinant ! de plus découvrir le mystère autour des personnages l'est tout aussi. Bernard maitrise à merveille la psychologie des personnages et les relations entre eux.
Il y a différentes histoires dans ce livre mais ce mélange est très réussi. On passe de l'une à l'autre sans problème et sans être perdu. On pourrait croire que les digressions n'arrivent pas au bon moment mais au final tout se justifie.
Le petit plus de ce livre de ce livre qu'il faut souligner (sans vous spoiler), c'est qu'il est en partie interactif. le personnage de Leonard se retrouve face à une énigme à résoudre. Une fois qu'il a tous les éléments, nous avons une note d'Oreste qui nous dit que le lecteur peut la résoudre lui-même avant de découvrir la solution et s'il a besoin d'aide il y a une annexe à la fin du livre qui peut l'aider (mais aussi lui donner une partie de la solution). C'est assez inhabituel pour être souligné.
La fin du livre n'est pas si surprenante que ça mais elle est réussie. L'auteur nous offre une belle conclusion que ce soit pour la résolution des deux meurtres que de ce qui entoure ces documents. Il y a presque une morale derrière ça.
Ce livre est un gros coup de coeur ! Je n'avais pas envie de le finir tellement les découvertes sur cette bibliothèque était passionnante. de plus l'ambiance de ce livre est assez envoutante. le rythme y contribue énormément. On se rend compte aussi du très gros travail de recherche pour ce livre. pour votre information, Bernard a mis plus de 20 mois pour l'écrire !
Si les romans historiques à suspense vous intéresse vous serez servis avec celui-ci !
Lien : https://leslecturesdamandine..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JMLire17
  28 novembre 2019
Ce roman difficile à définir, est très plaisant, riche d'une somme intéressante d'informations qui parfois masque un peu l'intrigue. C'est à la fois un polar, il y a deux morts dont un dans des conditions abominables et un enquêteur atypique qui tient un peu d'Hercule Poirot, qui s'appuie sur une documentation scientifique dans des domaines très variés, tel l'ésotérisme, l'alchimie à travers le temps, sur les trésors des bibliophiles, sur l'origine des religions chrétiennes d'Orient, sur les expériences nucléaires françaises en Algérie, sur la fin de la présence française en Algérie avec les attentats de l'OAS, et sur la franc-maçonnerie. C'est un roman " modianesque " avec de belles déambulations dans Paris par les petites rues, dans les quartiers typiques, dans le métro, dans le cimetière Montparnasse, dans les souterrains de Paris, plus une belle escapade en Bretagne. C'est un roman à énigmes avec des langages codés à découvrir par les personnages et accessoirement par le lecteur. En 2013 Léonard, universitaire de quarante ans est dans une mauvaise passe, Melinda, sa compagne le quitte sans raison, un de ses amis, Ludovic, est atrocement assassiné, ainsi que Michel Garousset, un ami de son père. Il se lance dans une enquête aidé par l'inspecteur Mugniard, l'enquêteur au look anglais. Il va remonter jusqu'en 1960, à l'époque ou son père, Philippe Courtillac et des amis, élèves du lycée Bugeaud d'Alger étaient liés d'une amitié indéfectible qui s'est perpétrée à travers les années. J'ai aimé que l'histoire débute chez un bibliophile, libraire de livres anciens, et qui plus est, avec une visite d'Umberto Eco, ainsi que l'allusion à la librairie du Rivage de l'éditeur Edmond Charlot celui qui le premier édita Albert Camus que j'avais découvert dans " Nos richesses " de Kaouther Adimi. J'ai été très intéressé par le fonctionnement et les rites des loges maçonniques, par le déroulement des essais nucléaires français. J'ai découvert l'existence des mandéens et des sabéens. En fin de compte, j'ai été captivé par cette intrigue pleine de rebondissements, et très argumentée. Merci à Babelio et aux éditions Anne Carrière de m'avoir permis cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
19chantal
  29 novembre 2019
Nous entrons dans des mondes mystérieux, celui des bibliophiles, celui des alchimistes, celui de la franc-maçonnerie et des messages codés très compliqués. Tout cela combiné avec des amitiés nées lors des évènements d'Algérie et ...deux assassinats.
Nous sommes emportés par diverses enquêtes dans des sanctuaires clandestins où sont conservées des reliques de valeurs inestimables. Voilà un roman foisonnant d'érudition au service d'une enquête policière et nous sommes tenus en haleine jusqu'à la fin.
J'ai passé un bon moment et dorénavant, après avoir lu deux de ses romans, Bernard Prou fait partie des écrivains dont je guetterai les ouvrages.
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
JMLire17JMLire17   28 novembre 2019
Il repéra l'ouvrage relié en maroquin rouge entre deux éditions du Dictionnaire de l'Académie. Avec précaution il s'empara du livre d'alchimie, le déposa sur le bureau et l'ouvrit. En tête de l'ouvrage, le relieur avait inséré un feuillet avec l'intitulé : Nicolas Flamel et Pernelle, son épouse, ou Livre muet dessiné en 1399, gravé et imprimé en 1677 à La Rochelle. Relié en 1856 par Cornéluis Ribaud.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   01 novembre 2019
Malgré la différence d’âge flagrante qui le séparait de la jeunette, Umberto Eco continua son aimable marivaudage.

— Fréquentez-vous cette tanière pour les mêmes raisons que moi ?

— C’est la première fois que j’entre ici. Je viens m’enquérir de la valeur de deux livres que je possède, ou plus exactement qui sortent de la bibliothèque de mon père. C’est lui qui m’a donné les coordonnées de cette librairie et qui m’a chargé de cette mission.

La jeune fille me tendit les deux volumes. J’en posai un sur mon bureau et commençai à examiner l’autre. Illico, mon sixième sens m’alerta : je tenais une rareté entre les mains.

— Me permettez-vous de montrer ces livres à M. Eco ? Il est plus savant que moi dans certains domaines pointus de la bibliophilie. Le hasard a de ces espiègleries ! Voilà l’homme de l’art qui tombe à pic !

Umberto me gratifia d’un regard qui semblait signifier : « Tu n’exagères pas un peu ? » Il inspecta minutieusement le premier volume en silence, puis le second, tout aussi longuement, sans un mot. Enfin il s’adressa à moi tout en scrutant la jeune fille.

— À mon avis, c’est du lourd, du très lourd. Et toi Oresté, qu’en penses-tu ?

— L’un est un livre d’alchimie très ancien qui reste à identifier, et l’autre, rédigé en grec ou en araméen, mérite un examen approfondi. Je crois que ces deux ouvrages sont d’une insigne rareté. Ils pourraient même, si Mlle Bourbaki veut bien s’en séparer, devenir deux des fleurons de ta collection, qui en comporte déjà beaucoup, Umberto. J’aurai besoin d’un peu de temps pour m’en assurer. Et si tu me faisais l’amitié de m’aider dans ces recherches ? Enfin, si tu restes suffisamment longtemps à Paris, bien sûr !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   01 novembre 2019
Avachi dans un fauteuil dans le jardin, Léonard se livrait au rituel du Partagas. Non pas un de ces barreaux de chaise prétentieux, mais un savoureux Robusto cubain dont la dégustation solitaire exigeait entre cinquante minutes et une heure de quiétude. Le cérémonial s’ouvrit par l’évaluation du moelleux de la cape : Léonard tint le cigare entre le pouce et l’index et lui imprima une série de petites rotations dans un sens puis dans l’autre, tout en humant à froid l’odeur du tabac. L’examen fut concluant. À l’aide d’un petit emporte-pièce, il procéda à la coupe franche et délicate de la tête. L’orifice pratiqué, ni trop large ni trop étriqué, devait permettre l’aspiration de la fumée avec souplesse. Puis vint la phase cruciale : l’allumage. Léonard l’accomplit, en bannissant deux hérésies qui classaient à ses yeux ceux qui y recouraient au rang d’iconoclastes : promener la flamme sous le cigare, ce qui l’asséchait inexorablement, et ficher un fragment d’allumette dans l’extrémité, pour le tenir plus facilement serré entre les dents, ce qui astreignait le fumeur à une grimace ridicule. Lui, il utilisait des allumettes un peu plus longues. Après avoir frotté la pointe de soufre sur le grattoir, il attendit que celui-ci fût entièrement consumé avant de l’approcher du cigare afin de ne pas mêler des arômes parasites à ceux du tabac, puis il porta la flamme sur le pied de façon qu’il s’empourprât en...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   01 novembre 2019
Paris, mai 2009



Excepté quelques normaliens de la rue d’Ulm, curieux et captivés par les livres anciens dont je fais étalage à deux pas de leur école, ma clientèle est d’un autre âge et d’une autre époque. Les bibliophiles sont, en majorité, des hommes mûrs dont les us et coutumes surprennent le non-initié. Ils évoluent dans un univers qui s’étire entre le doux dingue et le fou furieux. De fait, ce monde est aussi le mien.

Dans ce métier, je suis une espèce d’homme-orchestre : expert, acheteur, courtier, vendeur, conseiller… Je rencontre et côtoie de singuliers individus de toute espèce. Avant tout, des passionnés pour qui le livre fait l’objet d’un culte. De fabuleux érudits qui vous enivrent avec l’histoire de la typographie ou des signes de ponctuation ; j’en sais d’autres pour qui le livre exerce une fascination irrépressible et qui l’ont hissé sur un piédestal inaccessible ; je connais des fétichistes qui caressent l’ouvrage ayant appartenu à tel ou tel écrivain ; d’autres qui ont frisé la correctionnelle pour obtenir le volume portant une mention manuscrite de leur auteur vénéré sur la page de garde ; certains ont sacrifié leur couple, leurs amis, leur vie de famille et une partie de leur existence pour la quête de ce Graal. Il en est d’exaltants, de captivants, et ô combien émouvants !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   01 novembre 2019
— Jeune homme, vous tombez à pic ! L’autre jour, quand vous êtes venu, j’ai bien compris que vous ne vous sentiez pas très à l’aise dans cet endroit, au milieu de vos congénères, et que vous étiez là comme un étranger. Pourtant, j’ai remarqué l’attention que vous avez portée à mes propos et je savais que vous reviendriez. Voyez-vous, je ne me suis pas trompé. J’avais mis ce livre de côté, à votre intention. C’est tout ce qu’il me reste ! On peut dire que le thème de ce roman tourne autour de l’absurde et on ne saurait mieux illustrer ces instants, conclut-il en lui tendant un volume de l’édition originale de L’Étranger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Bernard Prou (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Prou
???? La Petite Librairie, c'est tous les quinze jours ! Vos libraires Gérard Collard et Thomas Raymond vous présentent leurs dernières pépites littéraires. Ils sont accompagnés de chroniqueurs : Jacqueline Pétroz, Didier Debroux, Mélanie Cheymol ou encore Jean-Edgar Casel ! Un programme qui vous réservera des surprises et des rencontres exclusives ! A NE PAS MANQUER !!!!!!! ???? ? ? le c?ur de l'Angleterre de Jonathan Coe et Josée Kamoun aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/1008930-romans--le-coeur-de-l-angleterre.html ? Doggybags, Tome 14 : de Collectif, Neyef aux éditions Ankama https://www.lagriffenoire.com/1013955-achat-bd-doggybags-t14-shadow-of-death.html ? Je m'appelle Lucy Barton de Elizabeth Strout aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1012841-divers-litterature-je-m-appelle-lucy-barton.html ? La Fabrique des salauds de Chris Kraus et Rose Labourie aux éditions Belfond https://www.lagriffenoire.com/1011860-romans-historiques-la-fabrique-des-salauds.html ? Belgiques de Jean Jauniaux aux éditions Ker https://www.lagriffenoire.com/?fond=produit&id_produit=1019922&id_rubrique=1 ? L'éternité, brève de Etienne Verhasselt aux éditions le Tripode https://www.lagriffenoire.com/1013811-romans--l-eternite--breve.html ? Paris - Bars & restos planqués de Antoine Besse aux éditions Parigramme https://www.lagriffenoire.com/58204-cuisine-paris---bars---restos-planques.html ? Paris Restos du Monde de Vanessa Besnard aux éditions Parigramme https://www.lagriffenoire.com/141954-livres-de-cuisine-paris-restos-du-monde.html ? A chacun son resto - 120 adresses pour inviter sans se tromper de Vanessa Besnard aux éditions Parigramme ? Paris zen & relax de Sophie Herber aux éditions Parigramme https://www.lagriffenoire.com/1015157-livres----vie-pratique--paris-zen---relax.html ? le thé à Paris de Caroline Da-chavigny aux éditions Parigramme https://www.lagriffenoire.com/1015158-livres-de-cuisine-le-the-a-paris.html ? La Police des fleurs des arbres et des forêts de Romain Puertolas aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/1017324-nouveautes-polar-la-police-des-fleurs--des-arbres-et-des-forets.html ? L'Aviatrice de Paula McLain aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/76336-divers-litterature-l-aviatrice.html ? La Troisième Hemingway de Paula McLain et Florence Hertz aux éditions Presses de la Cité https://www.lagriffenoire.com/138906-divers-litterature-la-troisieme-hemingway.html ? L'ultime mystère de Paris de Bernard Prou aux éditions Anne Carrière https://www.lagriffenoire.com/1019357-nouveautes-polar-l-ultime-mystere-de-paris.html ? La Chorale des dames de Chil
+ Lire la suite
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1784 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..