AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811223061
Éditeur : Milady (16/05/2018)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 8 notes)
Résumé :
« Phil se contenta de charger ses sacs dans la camionnette, d'embrasser les filles et d'ignorer sa femme, comme si cela leur simplifiait les choses. Puis il franchit le seuil, ferma la porte, laissant derrière lui douze ans de mariage. Et aussi simplement que ça, il fut parti. » Rosie Tipcott a tout pour être heureuse : un mari merveilleux, deux filles délicieusement espiègles, et une jolie maison en bord de mer. Il ne se passe pas un jour sans qu'elle remercie sa b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  02 octobre 2019
Rosie Tipcott s'épanouit dans une petite vie pépère, que certains lui envieraient et d'autres rejetteraient.
Un mari, deux filles , une maison, une belle-famille adorable, deux meilleurs amis , mais rien de fantaisiste : Rosie ne demande rien de plus. Mais cette petite vie ne satisfait pas son mari, qui la quitte pour une cliente de l'entreprise de rénovation familiale, Géraldine . Gerri est plus riche , plus brillante : elle est à la tête de plusieurs entreprises qu'elle a fondées toute seule. Autrement dit, un autre monde pour Rosie qui fait des ménages dans un camping...
Et nous assistons à l'effondrement de cette mère de famille qui n'a rien vu venir, et qui assiste au "massacre" de sa propre vie , car "il faut penser aux enfants"...
Toute cette partie est extrêmement bien analysée. La différence de fortune entre les deux femmes, le fait que le mari , à travers cette femme d'affaire, choisisse également un autre style de vie, un confort, du glamour , aussi.
J'ai aimé la comparaison entre un divorce et un deuil , avec cette idée de double peine, pour le premier , car les gens éprouvent moins d'empathie, et apportent moins de soutien, alors que l'absence et la perte sont terriblement douloureuses...
J'ai moins aimé l'identité du fameux " ami d'enfance", [ franchement, il n'y a pas d'autres hommes sur terre ? !!!]
Les épreuves de Rosie , rencontrées au cours de sa vie, s'accumulent un peu trop sur sa jolie tête, [ je sais , cela arrive], mais j'y ai vu de la part de l'auteur un manque de subtilité, de nuances, de second degré, destiné à faire pleurer dans les chaumières.
Quand à la fin, elle est expédiée en quelques pages (le nouveau boulot de Rosie).
C'est donc un roman qui part bien (émouvant, poignant ), et qui s'achemine vers un côté mièvre, dont je me serais bien passée.
Une fin , un peu noire, mystérieuse, m'aurait mise dans la poche , mais cela est peut- être dû à ma grande affection pour les romans policiers ( romans noirs etc...) , qui font que d'autres lectures , sur la fin, me paraissent un peu fades ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          474
Gaoulette
  06 septembre 2019
Une histoire de femme trompée qui vous remue les trippes. Ce livre peut faire remonter à la surface certaines blessures chez nos lectrice ou provoquer une remise en question.
Je m'explique. Rosie est heureuse. Deux filles un peu dissipées mais adorables. Un mari Phil qui bosse dur pour subvenir à leurs besoins. Un toit sur leur tête. Que demander de plus? Et puis un jour tout bascule. Vous l'aurez compris avec le titre. Phil quitte Rosie car il en aime une autre. Commence le début d'une descente aux enfers pour Rosie.
Ce que vit l'héroïne peut arriver à toutes femmes. La lectrice ne cesse de se projeter dans cette histoire, de se mettre à sa place à elle. On ne cesse de penser à notre passé mais aussi à notre vie de couple actuel. Emotionnellement la lectrice prend cher et ne restera pas insensible au calvaire de Rosie.
Je vous avouerais que j'ai trouvé l'histoire longue à venir sachant que le synopsis en dit trop. J'ai eu peur de rentrer dans le trop larmoyant.
Amanda Prowse prend son temps pour nous dévoiler en apparence idyllique le quotidien de Rosie. Désolée, mais elle décrit aussi notre routine. On sent venir le coup fourré. Faut dire que le titre ne laisse aucune place à l'imagination. L'auteure arrive à créer une ambiance anxiogène. L'étau qui se resserre autour de Rosie. La remise en question de Rosie. La séparation vécue comme un deuil. Certaines lectrices pourraient se dire que Rosie en fait trop qu'elle devrait être en mode conquérante. Mais une femme comme Rosie ont de grosses fêlures et sont malheureusement fermées dans cette case "femme de".
Une dure épreuve de la vie qui va permettre à l'héroïne de se poser les bonnes questions sur attentes, son existence et surtout le bonheur qu'elle recherche. J'ai adoré le livre que j'ai lu d'une traite. Impossible de m'endormir sans l'avoir fini. J'ai souris quand j'ai vu la tournure des événements et je n'avais à blâmer qu'une seule personne dans ce gros fiasco. Comme quoi il faut bien réfléchir avant de tout plaquer….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
Beli_LivreSaVie
  05 juillet 2018
L'histoire commence paisiblement, quand Rosie nous conte sa vie tranquille avec son mari, ses deux filles, sa famille et ses amis. Tout va bien, elle a une vie paisible dans une petite ville, dans une maison pas bien grande mais où elle se sent heureuse. Rosie a trente-six ans et elle a vécu toute sa vie avec son père, sa mère les ayant quitté à sa naissance. Elle n'a jamais réellement su pourquoi, son père n'a jamais voulu lui en parler : l'absence de présence maternelle a toujours créé un vide en elle. Elle s'est alors beaucoup rapproché de la famille de son meilleur ami, Kev, trouvant en ses parents des êtres aimants et prêts à tout pour elle. Puis elle a fait la connaissance de Phil, le grand frère de Kev et c'est ainsi qu'elle a réellement intégré cette famille aimante.
Nous comprenons bien l'importance pour elle de la famille. Elle n'a pas eu de mère mais est devenue une mère aimante, présente et dévouée à ses enfants pour ne pas qu'elles aient à vivre ce qu'elle a pu ressentir. Ses deux filles, sont particulièrement pleine de vie et pleine d'entrain, c'est un plaisir à voir. Phil bosse dans l'entreprise de son père, tandis que Rosie effectue quelques heures de ménage dans un camping. Ils ne roulent pas sur l'or mais Rosie est heureuse ainsi. Elle nous présente son petit univers, qu'elle a réussi à rendre beau et les personnes avec qui elle est comblée. Une vie bien calme et sereine mais qui correspond à ce qu'elle voulait tout simplement. Ses seules préoccupations du moment résident dans l'envie d'avoir un troisième enfant, envie qu'elle ne semble pas forcément partager avec son mari, qui a une attitude un peu étrange depuis quelques temps.
Il aura suffit d'une journée pour que son univers et cette vie qui lui convenait s'écroulent. Deux mauvaises nouvelles viennent tout anéantir. Phil lui apprend qu'il a fait la connaissance d'une autre femme et qu'il la quitte pour aller vivre avec elle. Rosie n'a rien vu venir, elle va devoir encaisser cette nouvelle, alors qu'elle aime encore son mari. Ce départ a sonné le glas de tout ce qui fonctionnait pour elle. A partir de ce moment-là, tout va s'écrouler et elle va perdre petit à petit tous ceux sur qui elle pouvait compter. Nous constatons avec elle, cette dégringolade de faits qui s'accumulent pour la priver de tout. Rosie, si forte et déterminée va constater que cette femme qui lui a ravit son mari, n'est pas ce qu'elle prétend être mais personne ne la soutiendra. La menace de perdre ses enfants se profile jusqu'au moment où elle n'est plus en état d'agir pour préserver son rôle de mère.
Cette dégringolade des situations dévastatrices lui permettront de découvrir bien des choses sur chacun de ceux qui l'entourent. Elle pensait pouvoir compter sur certains, et en fin de compte, ils finiront par ne pas l'épauler comme il se doit. Tandis que d'autres, moins présents par le passé, plus distants, trouveront un moyen de la soutenir à leur manière. Tant de choses changent et c'est une leçon sur la vie que Rosie n'est pas prête d'oublier : elle s'interroge sur ses choix, sur ses sentiments et sur l'importance qu'elle a pour d'autres. Ces moments de solitude qu'elle va traverser vont la faire douter d'elle, il va lui être difficile de remonter la pente quand tout se lie contre elle.
Ce roman aborde un sujet difficile où la situation plus que complexe de Rosie résonne en bien des femmes, qui se sont trouvées si démunies lorsqu'elles se sont trouvées seules. Tout ce qu'elle avait construit, était autour de sa vie de couple et tout lui a été repris. Rosie s'est retrouvée seule, dépourvue d'aide et sa situation précaire, d'un point de vue financier et plus encore n'a fait que l'enfoncer encore plus. Nous avons beau croire que cela peut s'arranger, aux vues des circonstances, on se demande si cela peut changer en sa faveur.
J'ai été profondément touchée par ce que vit et ressent cette femme. Son histoire a fait raisonné quelque chose en moi, car ce sont des faits qui peuvent arriver à n'importe qui et ce qu'elle a pu vivre a été si bien retranscrit par l'auteure que ça m'a ému et bouleversé. Je me suis mise à sa place et j'ai compris toutes ses réactions, j'ai ressenti la moindre de ses émotions. Amanda Prowse traite un sujet délicat avec beaucoup de coeur et de sensibilité. Elle respecte ainsi chacun de ses personnages, sans équivoque et va elle-même accompagner Rosie tout du long de ce périple. Sa plume se met au service de cette histoire tellement émouvante.
Ce roman est poignant, bouleversant et touchant. Quand je l'ai commencé, je ne m'attendais pas du tout à ressentir autant d'émotions à la lecture de ce que vit Rosie. L'auteure utilise une narration à la troisième personne, se concentrant sur son personnage féminin. Ce type de narration a tendance à créer parfois un vide entre le personnage et le lecteur, sauf si elle est parfaitement bien maitrisée. C'est le cas ici, et moi qui adhère moins à ce type de narration, je me suis sentie tellement proche de cette femme. J'ai commencé ce roman, et je ne l'ai refermé qu'une fois que je l'ai eu finit, impossible d'abandonner l'héroïne dans ces conditions, je me devais d'aller jusqu'au bout de ma lecture. Un roman avec lequel je ne pensais pas avoir un coup de coeur, mais il m'a tellement touché, j'ai été tellement impliquée par cette lecture qu'il en est devenu un. J'adore découvrir un roman et être surprise par ce qu'il m'apporte, ce fut le cas ici.
Lien : http://www.livresavie.com/la..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
fihi72
  17 octobre 2019
Ce livre j'en ai lu du bien et je me suis dit, allez, tu vas le lire aussi.
Bon j'ai aimé, mais ce n'est pas un coup de coeur.
La base de l'histoire est bonne; l' écriture est bien, mais ce qui m'a énervé, c'est que Rosie passe son temps à pleurer et ne veut pas aller mieux.
En même temps, elle se fait larguer pas son mari Phil, c'est normal qu'elle tombe de haut et que le moral en prenne un coup, mais tout de même!
Elle est en train de pleurer et d'un coup, se met à rire avec ses petites filles ou avec sa meilleure amie Mel.
Après, elle se fâche à moitié avec elle, car elle se rend compte qu'un peu tout le monde autour d'elle est au courant de pas mal de choses qu'elle ignore.
Mais si Rosie chialait moins, on lui parlerai plus.
Dommage aussi, je me suis douté d'un truc assez rapidement, et bien sûr, ça enlève du suspens et sans l'avoir vraiment deviner, j'ai entraperçu la fin, ça gâche un peu la lecture.
J'en ressors donc avec un avis mitigé; j'ai aimé, mais...
Commenter  J’apprécie          10
myprettybooks
  16 juillet 2018
Difficile d'être touché par cette histoire tant l'héroïne accumule les drames et se perd dans sa tristesse et sa dépression. J'y ai vu beaucoup d'exagération, peu de crédibilité dans l'émotion, et cela a pris le dessus sur les rares éléments que j'aurais pu trouver beaux. Déçue par cette lecture.

Lien : https://myprettybooks.wordpr..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   01 octobre 2019
Cette information lui montrait qu'il ne servait plus à rien de supplier [qu'il revienne ]. Ce serait comme de courir après un train qui aurait quitté la gare depuis une éternité. Tout ce qu'elle pouvait faire, c' était rester sur le quai, regarder dans le vide là où il s 'était trouvé, et écouter son bruit au loin, signe d'une présence depuis longtemps enfuie.
Commenter  J’apprécie          140
rkhettaouirkhettaoui   07 juin 2018
Ce n’est pas évident de saisir l’attrait d’un lieu que je connais si bien, alors qu’il y a tant de merveilles sur terre à visiter. Je veux dire, je comprends pourquoi les Anglais viennent, c’est l’un des endroits les plus charmants du pays, mais venir depuis l’Amérique alors qu’on peut aller n’importe où dans le monde…
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 juin 2018
Elle brûlait d’envie de tenir un bébé dans ses bras, leur bébé, une fois encore. Elle savait que c’était égoïste, qu’elle devrait être reconnaissante de tout ce qu’elle avait déjà, surtout leurs deux magnifiques petites filles, mais la douleur était tout de même là.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 juin 2018
Ce qui m’intéressait, c’était de devenir ta femme, de nous construire un petit nid douillet, de cuisiner pour toi, de passer du temps à tes côtés. Ce n’était pas tant la fête qui m’émerveillait, mais ce qui venait après.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 juin 2018
J’ai mes règles, c’est terrible, je me sens lessivée, ça m’exténue vraiment. Je suis allée chez le médecin, mais on ne peut rien y faire. Je crois que ma mère a raison : c’est le sort d’une femme de souffrir.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : dépressionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1071 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre