AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782869677852
128 pages
Éditeur : Vents d'Ouest (16/06/1999)

Note moyenne : 3/5 (sur 3 notes)
Résumé :
L'Étoile qui grossit inexorablement dans le ciel annonce la fin du monde ! Mais ce n'est pas une raison pour laisser l'anarchie régner sur les dernières heures de l'humanité ! Aussi la " Sécurité du territoire " charge-t-elle Issicol, fonctionnaire dévoué, de garantir l'ordre dans les villes et les villages. Mais dès la première étape de son périple, le Port de Nawak, les choses se compliquent... Car cette ville a déjà basculé dans la folie depuis longtemps, depuis ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
LePamplemousse
  09 mai 2013
Ca pourrait effectivement n'être qu'un ramassis de "n'importe quoi" mais cette bande dessinée m'a semblé drôle, triste et poétique à la fois.
Le personnage principal est à la fois pathétique et attachant. Il travaille pour le gouvernement et doit aller annoncer aux habitants d'une toute petite ville isolée que la fin du monde est proche.
J'ai beaucoup aimé le dessin, qui s'accorde bien avec le thème. Mais est-ce seulement vrai ?
L'histoire m'a dérouté car je ne savais pas trop si on évoluait dans la réalité, dans le rêve, dans un monde absurde ou dans un gag géant. J'ai bien aimé cette BD , elle a le mérite de nous faire réfléchir quelques instants et de nous emmener vers un univers étrange.
Un essai de philosophie n'aurait pas fait mieux !
Et là, en plus, il y a de la beauté, de l'humour, de l'humanité à l'état brut et des situations tendres et désespérées.
Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   20 août 2018
- Hum... Vous allez à Port Nawak ?
- Oui.
- Vos papiers aussi... c'est votre chance. Vous y habitez ?
- Non.
- C'est votre deuxième chance... (p. 24)
Commenter  J’apprécie          70
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   20 août 2018
- Bien! Chers amis, bonjour ! La toute nouvelle mediatheque de Port Nawak est heureuse d'inaugurer sa saison avec Monsieur Issicol et vous remercie d'êtres venus si nombreux. Cela prouve que vous n'êtes pas si cons... (p. 100)
Commenter  J’apprécie          30
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   20 août 2018
-... Je t'aime, la vie... (p. 19)
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de David Prudhomme (44) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Prudhomme
11 novembre 2009 :
Mot de l'éditeur :
Pain d'Alouette : Après le succès de L¹Aigle sans orteils, la suite que l¹on attendait! Sur les pavés de Paris-Roubaix, dans les entrailles des mines du Nord ou dans la noirceur de l¹orphelinat, Pain d¹alouette est le récit sublime de l¹humaine condition! le vélo, métaphore de la souffrance et de la dignité des humblesŠ Avril 1919, dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. Quentin Ternois, ancien coureur cycliste, gazé à Ypres deux années plus tôt, emmène son neveu Élie découvrir Paris-Roubaix, «l¹Enfer du Nord». La souffrance et la persévérance de ces trimards du vélo forcent le respect du jeune mineur, qui sait ce qu¹« aller au charbon » veut dire. Et pour lui, ce sera une révélation. Au même moment, dans un orphelinat du Sud-Ouest, une très jeune enfant est en butte à la brutalité du directeur. C¹est Reine Fario, la fille d¹Amédée, «l¹Aigle sans orteils», tué sur le frontŠ Quatre ans plus tard, Camille Peyroulet, ingénieur en retraite de l¹observatoire du pic du Midi, grand ami d¹Amédée, apprend l¹existence de Reine, et la mort d¹Adeline, sa mère. Désormais, dans le souvenir ému d¹Amédée, Camille n¹aura de cesse de retrouver Reine, pour l¹adopter. Ce ne sera pas une mince affaire...
Rebetiko : À travers ces musiciens grecs qui, avant guerre, chantaient la nuit ce qu¹ils vivaient le jour, brûlant leur vie par les deux bouts, David Prudhomme signe l¹un des tout grand roman graphique de ces dernières années!
Fin des années 30, en Grèce. La dictature militaire s¹installe et les libertés fondent comme neige au soleil. L¹esprit frondeur de Stavros, amateur de jolies filles, de hachisch, (et vendeur occasionnel) a du mal à se plier aux lois en vigueur. Il retrouve son ami Markos à sa sortie de prison. Ensemble, autour d¹un narguilé, ils refont le monde, avant d¹aller jouer et danser le rebetiko toute la nuit au son du bouzouki. Il fallait l¹invention et l¹élégance naturelle de David Prudhomme pour réussir à restituer l¹ambiance des bouges d¹Athènes dans les années trente, et l'atmosphère électrique qui y régnait. Pour ce récit, David Prudhomme puise son graphisme noir et charbonneux aux sources du cinéma néo-réaliste italien. Quant à cette musique populaire grecque d¹avant-guerre, elle est dans Rebetiko ce que Casque D¹Or a été aux guinguettes du bord de la Marne : omniprésente et le moteur essentiel du récit.
Mauvais garçons : Comment rendre en bande dessinée toute la force émotionnelle du flamenco ? le projet était si ambitieux et les planches si expressives qu¹il a fallu en faire deux tomes dans un format plus grand! Un mois seulement après la sortie du 1er volume, Flao & Dabitch nous entraînent dans le sillage de deux "mauvais garçons" qui vivent le jour ce qu¹ils chanteront et danseront la nuit. En Andalousie, de nos jours. Il se nomme Manuel, sa famille est originaire d¹Andalousie, mais il a vécu en France jusqu'à ce qu'il décide de revenir s'y installer. Il a un ami gitan qui se nomme Benito, un chanteur hors norme. Manuel et Bénito sont inséparables. Car, ce qui lie avant tous les deux jeunes hommes, c¹est l¹amour du flamenco, le vrai, le pur, pas le flamenco rock comme peuvent le jouer certains frimeurs méprisables (mais qui, à contrario, gagnent très bien leur vie). Ces «mauvais garçons» vivent au jour le jour d¹expédients. Seul leur amour des femmes leur fait tourner la tête.
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3768 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre