AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2075091269
Éditeur : Gallimard Jeunesse (16/11/2017)

Note moyenne : 4.47/5 (sur 18 notes)
Résumé :
À l'auberge de la Truite, tenue par ses parents, Malcolm, onze ans, voit passer de nombreux visiteurs. Tous apportent leurs aventures et leur mystère dans ce lieu chaleureux. Certains sont étrangement intéressés par le bébé nommé Lyra et son dæmon Pantalaimon, gardés par les nonnes du prieuré tout proche. Qui est cette enfant ? Pourquoi est-elle ici ? Quels secrets, quelles menaces entourent son existence ? Pour la sauver, Malcolm et Alice, sa compagne d'équipée, do... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Miney
  23 novembre 2017
C'est un vrai bonheur de retrouver cet univers ! En quelques pages, on se sent chez soi, on a l'impression de retrouver notre maison d'enfance avec cette atmosphère qui n'appartient qu'à elle, et de réaliser à quel point elle nous avait manqué. J'ai dévoré cette préquelle à toute vitesse, et pourtant j'en ai savouré chaque phrase comme si elle durait une éternité.
Philip Pullman possède un vrai talent de conteur et nous le prouve encore une fois. Les diverses ramifications de l'intrigue se rejoignent et se nourrissent les unes les autres avec naturel, sans forcer, lentement mais sans temps mort. C'est un récit d'aventure pur, haletant, dont l'entraînante simplicité n'est que feinte. Derrière cette course-poursuite fluviale, des enjeux plus profonds se dessinent, et la religion en est encore une fois au coeur. Si l'émerveillement garde tout de même une belle part dans l'histoire, avec certaines péripéties qui fleurent bon le conte de fée, certains passages de ce roman sont à glacer le sang.
On reste un peu sur notre faim avec quelques mystères qui ne trouvent pas de réponse à la fin du volume, sans doute des pistes à garder en tête pour les tomes suivants. En tout cas, la lecture est assez riche pour valoir une relecture afin d'en saisir toutes les subtilités.
J'ai été un peu inquiète avant de commencer ma lecture, parce qu'ayant grandi avec Lyra, j'avais peur de ne pas m'attacher autant aux personnages de cette nouvelle aventure. J'ai très vite été rassurée, car ils se sont rapidement révélés complexes, humains.
Malcolm est un garçon de 11 ans vif, intelligent et déterminé comme Lyra avant lui (ou plutôt après lui, chronologiquement), mais qui possède un calme et une maturité sereine, une certaines douceur bien à lui. Avec Asta, son dæmon, il forme un duo très attachant.
Mais c'est Alice, sa compagne d'aventures un peu plus âgée, que j'ai préféré, et qui pourtant a été ma seule (minuscule) déception du livre. Elle apparaît d'abord comme un personnage très secondaire et pas très sympathique, mais on s'aperçoit vite que derrière ses manières moqueuses et méprisantes, parfois violentes, se cache une personnalité bien plus profonde que ça, et peut-être un passé qui n'est pas tout rose. Pourtant, malgré l'importance qu'elle gagne dans le récit, je l'ai trouvée en retrait, pas assez mise en valeur alors qu'elle a beaucoup de potentiel.
J'ai eu du mal avec le professeur Hannah Relf, dont les motivations me paraissent floues et peu crédibles.
Ça a été un plaisir de retrouver les personnages de la première trilogie, même brièvement, et Lyra et Pan bébé sont juste adorables !
C'est encore un peu tôt pour égaler le coup de coeur monumental de la première trilogie, mûrit au fil des ans et des relectures, mais La Belle Sauvage est une lecture extrêmement plaisante, et je gage que cette nouvelle trilogie se fera une belle place dans mon panthéon livresque. Vivement le tome 2 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Elvira
  08 décembre 2017
Vénérant la trilogie des Royaumes du Nord, c'est avec une certaine impatience et une certaine fébrilité que j'attendais ce premier tome de cette toute nouvelle trilogie de Philip Pullman. Et je dois dire que je n'ai pas été déçue !
Le lecteur averti se trouvera replongé dans un univers familier, comme s'il retrouvait un vieil ami après quelques années de séparation. N'allez cependant pas croire que l'univers ne nous dépayse pas : grâce à l'écriture enchanteresse de Pullman, on retrouve avec plaisir la ville d'Oxford et ses alentours et on découvre avec tout autant de plaisir les nouveaux lieux – féeriques et merveilleux pour certains - dans lesquels prend place ce récit. Certains éléments – personnages comme péripéties – ne sont pas sans rappeler l'univers des contes et légendes.
L'intrigue, qui reste dans la veine de la première trilogie, se saisit de nous et nous happe : l'aventure est simple mais rythmée, les chapitres et péripéties défilent sans que l'on s'en aperçoive. Ce premier tome met en place un certain nombre de pistes quant au contenu des tomes suivants et on ne peut qu'avoir hâte qu'ils paraissent. On attend tout particulièrement que les questions relatives aux aléthiomètres et à la Poussière soient davantage approfondies et travaillées dans les tomes 2 et 3.
On s'attache aux personnages, Malcolm et Alice, qui rappellent fortement le duo formé par Lyra et Will, et qui possèdent bien entendu toutes les qualités que l'on attend de héros malgré eux, emportés par des événements qui les dépassent ; on ne peut que s'identifier à eux et trembler face aux différents dangers qui se dressent devant eux. On retrouve également avec plaisir certains personnages de la trilogie d'origine : Lord Asriel, Madame Coulter, Coram le gitan, les sorcières et bien entendu, Lyra. Et il faut dire que la cohérence entre ces deux trilogies est parfaitement mise en place et amenée. Les nombreuses allusions à la trilogie des Royaumes du Nord sont fines et discrètes, l'auteur a réussi avec brio à éviter l'écueil de rappels – ou d'anticipations dans ce cas – qui auraient pu alourdir l'ensemble.
Ce fut donc un très bon moment de lecture, et il ne fait aucun doute que ce roman ravira autant ceux qui ont lu et relu Pullman que ceux qui le découvrent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Selvegem
  16 novembre 2017
Malcom est un jeune garçon de 11 ans, et aide ses parents à tenir l'auberge La Truite. Il aime faire le service, débarrasser les tables, surtout parce que cela lui permet de faire connaissance avec les voyageurs, d'entendre leurs histoires et d'écouter les dernières nouvelles du monde. C'est comme cela qu'il apprend la présence d'un bébé dans le prieuré tout proche.
Ce bébé ? Lyra Belacqua, la fille de Lord Asriel et Marisa Coulter. Beaucoup de personnes vont s'intéresser de près à cette enfant, se montrer curieux à son égard et tenter de découvrir la raison de sa présence. Et certaines intentions sont plus sombres que d'autres...
Pour fuir un homme dangereux, Malcom va entraîner Alice, une jeune fille d'environ 12 qui travaille également à La Truite, dans un périple pour sauver Lyra. Les deux adolescents et le bébé vont embarquer sur la Belle Sauvage, le bateau de Malcolm, pour tenter d'échapper à leur poursuivant.
La belle sauvage nous ré-entraîne dans le monde extraordinaire de Philip Pullman, pour de nouvelles aventures. Ce premier tome se déroule 10 ans avant les événements de Les Royaumes du Nord :c'est l'occasion pour nous d'avoir quelques réponses ! Notamment à comment Lyra s'est retrouvé dans ce prieuré, mais aussi à Jordan College, et tout ce qui s'est déroulé entre-temps.
Philip Pullman a annoncé travailler depuis des années sur la Trilogie de la Poussière, bien avant la sortie de Lyra et Les Oiseaux (sortie en 2003), par exemple. Mais la masse d'écriture était telle que La belle sauvage ne nous arrive que fin 2017... Ce qui n'est pas plus mal ! Même si je commençais à perdre espoir, je préférais attendre un peu (beaucoup) plus, et avoir un ouvrage de qualité. Car il faut quand même en avoir sous le capot pour tenir tête à A la Croisée des Mondes, qui est juste une des MEILLEURES trilogies que j'ai pu lire de ma vie ! Évidemment, les attentes étaient très grandes en ce qui me concernait... Même si fait toute confiance à Philip Pullman, j'avais des appréhensions : allait-on retrouver le même souffle épique dans la Trilogie de la Poussière que dans A la Croisée des Mondes ? Des années après, est-ce que la magie allait de nouveau opérer ? L'histoire serait-elle excellente ou mauvaise ?
Mais, damned, j'ai eu tort de m'en faire ! Car dès les premières lignes, la magie a opérée, et j'étais de nouveau cette lectrice avide de tout savoir, de pouvoir lire le plus vite possible pour tout savoir tout en essayant de lire le plus lentement possible pour ne pas arriver trop vite à la fin... Quel plaisir, mes aïeux, quel plaisir !
(Voir mon avis complet sur mon blog.)
Lien : http://chezlechatducheshire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
AliceNeverland
  04 décembre 2017
Retrouver Philip Pullman, c'est retomber en enfance… La trilogie d'A la croisée des mondes a marqué mon adolescence et j'avais adoré l'imaginaire construit par cet auteur. Alors, à l'annonce de cette nouvelle série prenant place dans ce même univers, je savais déjà que je n'allais faire qu'une bouchée de ce premier tome…
Que dire, que dire.. Je ne vais pas être très objective, mais je me suis régalée de la première à la dernière page. C'était un vrai plaisir de retrouver ce monde, sa Poussière, cet univers et ses spécificités qui lui sont propres… Comme si je retrouvais une vieille amie. J'avais pourtant un peu peur, au départ, de ne pas réussir à retrouver tout ce qui faisait le charme de la série originelle. Mais aussi la crainte de n'en voir qu'un copié-collé…
Alors oui, on retrouve des éléments que l'on avait déjà vus dans la première trilogie. Mais Philip Pullman développe une nouvelle histoire tout autour de celle que l'on connaissait déjà et arrive encore une fois à captiver le lecteur malgré la complexité de ce monde. C'était un plaisir de retrouver Lyra durant la genèse de ses premiers mois et de découvrir de quelle façon elle va atterrir à Jordan's College. Et, même si je connaissais le fin mot de son histoire, cela ne m'a absolument pas empêchée de la retrouver avec une sincère nostalgie, de même que Pantalaimon, son daemon.
J'y ai également découvert Malcolm et Alice, les personnages principaux de ce tome, avec curiosité. Fils d'aubergistes, intelligent et avenant, Malcolm n'hésite pas à aider régulièrement ses parents. Cela lui permet également d'en apprendre toujours un peu plus sur le monde, mais aussi les personnes qu'il y croise. Jusqu'au jour où un jeune bébé est laissé à la garde des soeurs auxquelles il rend régulièrement visite de l'autre coté du fleuve, à l'aide de sa barque, La Belle Sauvage. Ce bébé n'est autre que Lyra, que Malcolm et Alice vont devoir très vite prendre en charge afin de fuir ceux qui tentent de la kidnapper…
Philip Pullman a encore réussi à me faire rêver dans cette nouvelle épopée fantastique. L'univers dans lequel il nous plonge est toujours aussi inventif, riche et complexe, et les rebondissements sont légions. Les dangers guettent à chaque page, et l'auteur arrive parfaitement à nous faire ressentir cette insécurité. Mais aussi à nous transporter dans ce monde plein de merveilles, aussi originales que spectaculaires…
Pour conclure : cette nouvelle plongée dans l'univers de Philip Pullman avait la douce saveur de la nostalgie de l'enfance. Je me suis rappelée pourquoi j'avais tant aimé la première trilogie, et cela ne m'a absolument pas empêchée d'apprécier à sa juste valeur le premier tome de cette nouvelle série, sorte de préquel de la précédente. Ce fut un régal de retrouver la plume de Philip Pullman, et je me suis complètement imprégnée de son monde qui m'a émerveillée encore une fois. Il ne me reste plus qu'à prendre mon mal en patience en attendant la suite…
Lien : https://aliceneverland.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Heleniah
  06 décembre 2017
Malcolm a 11 ans et aide ses parents à l'auberge de la Truite. Ce jeune garçon curieux entend parler d'un bébé qui aurait disparu (une certaine Lyra!), puis il trouve un message codé qui lui fait rencontrer une érudite qui travaille sur un aléthiomètre, une ligue religieuse incite les enfants à dénoncer ceux qui les entourent, Malcolm rencontre bébé Lyra chez les soeurs qui s'en occupent, puis Lord Asriel le père du bébé, jusqu'à ce que l'inondation, annoncée par les gitans que personne ne prenaient au sérieux, se produise ! Un déferlement d'événements qui l'emmènera bien plus loin qu'il ne le pensait !
C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai replongé dans ce roman. On découvre Malcolm, un jeune garçon vraiment attachant qui lui-même s'attache rapidement au bébé Lyra, entourée de secrets, mais gazouillant paisiblement avec Pantalaimon. Une suite d'aventures nous entraîne dans le roman comme plus tard l'inondation emmène sur le canoë la Belle Sauvage Malcolm et Alice ainsi que Lyra qu'il a sauvé lorsque le couvent a été inondé. Malheureusement ils sont suivis par un homme étrange, Bonneville, dont le daimon est une hyène agressive, qui essaye de récupérer Lyra.
J'ai adoré retrouver l'univers de Pullman. Les sujets abordés dans la première trilogie se retrouve ici, mais de façon assez légère (comme pour le 1er tome de la Croisée des mondes d'ailleurs), on aborde des sujets de l'aléthiomètre et de la poussière, même si ça peut paraître assez insignifiant si on a pas lu le reste. Les daimons sont toujours aussi attachants et voir le petit Pantalaimon qui teste et grandit en suivant les phases d'apprentissages du bébé est adorable.
Alice est une jeune fille encore assez mystérieuse surtout aux yeux de Malcolm qui ne comprend pas cette fille renfrognée et plus âgée que lui. Pourtant, elle s'ouvre au fil du récit et si elle reste encore beaucoup en retrait, je pense qu'elle prendra vraiment sa place dans la suite du roman.
Les autres personnages sont plus ou moins travaillés, on sent qu'ils vont revenir dans la suite et il y a encore une bonne part de mystère.
Comme dans la première trilogie, j'ai beaucoup aimé l'univers qui mélange à la fois des éléments de notre monde, la religion, mais également la mythologie qui a une part importante dans la dernière partie du roman (pour le coup, je ne sais pas trop comment certaines parties seront perçues par des jeunes qui auraient moins connaissance de ces codes de la mythologie celtique avec le monde de l'au-delà, même si je pense que les explications sont suffisantes (une fois que l'auteur nous a bien laissé mariné!)).
Bref, j'ai dévoré ce roman, pas de déception pour moi, j'ai hâte de lire la suite, mais la fin nous permet quand même d'attendre un peu !
Et vous, qu'en avez-vous pensé ?
Lien : https://girlkissedbyfire.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (4)
Actualitte   07 décembre 2017
Une aventure incroyable, un univers fouillé, des personnages marquants et une plume qui n’a rien perdu de son acuité avec les années.
Lire la critique sur le site : Actualitte
LeFigaro   01 décembre 2017
Avec La Belle Sauvage, Philippe Pullman, ancien professeur à Oxford, inaugure une nouvelle trilogie de son cycle à succès, À la croisée des mondes.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Liberation   27 novembre 2017
L’écrivain anglais en remontre à J.K. Rowling et à Harry Potter avec sa nouvelle trilogie.
Lire la critique sur le site : Liberation
Elbakin.net   20 novembre 2017
Rarement des romans aussi longtemps attendus se seront révélés à la hauteur de nos plus beaux espoirs. En prime, l’auteur a déjà terminé la rédaction du tome 2, ce qui signifie que l’on ne devrait pas patienter bien longtemps cette fois !
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
ArtelodeArtelode   01 décembre 2017
Hannah souleva le couvercle et observa attentivement l'aléthiomètre avant de le sortir de son nid de velours bordeaux pour le déposer sur la nappe blanche. Il était plus épais que celui de Bodley, mais le cadre en or, pareillement usé à force de manipulations, brillait du même éclat dans la lumière de la lampe. Les trente-six symboles disposés autour du cadran étaient représentés de manière plus simple, en noir sur de l'émail blanc, et non pas en couleur sur de l'ivoire comme ceux de l'instrument de la Bodley : ils semblaient moins décoratifs, plus fondamentaux. Derrière les aiguilles, un soleil éclatant, gravé, occupait le centre du cadran.
Hannah sentit ses mains être attirées vers l'instrument, comme par le visage d'un amoureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MineyMiney   23 novembre 2017
Lyra est très heureuse. Elle n'arrête pas de parler à son daemon. Et il lui répond. Ça jacasse du matin au soir. Sœur Fenella dit qu'ils s'apprennent mutuellement à parler.
Commenter  J’apprécie          50
Era29Era29   20 novembre 2017
Pendant une minute, deux peut-être, rien ne se produisit, puis les bras fins de soeur Fenella tendirent à l'extérieur un petit paquet, qu'Asriel prit avec une délicatesse infinie. Le léopard se dressa sur ses pattes arrière et Asriel se pencha en avant pour que son daemon puisse s'adresser tout bas à celui de Lyra.
Commenter  J’apprécie          20
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   17 novembre 2017
Quand il serait plus grand, il aiderait son père, supposait t-il, et quand ses parents seraient trop âgés pour continuer, il reprendrait l'auberge. Il s'en réjouissait. Mieux valait tenir la Truite que n'importe quel autre auberge car le monde entier y passait, et l'on avait souvent l'occasion de discuter avec des Erudits et des personnes importantes. Mais en vérité, ce que Malcolm aurait aimé faire dans la vie, ce n'était pas du tout ça. Il aurait voulu être un Erudit lui aussi, un astronome peut-être, ou un théologien expérimental, effectuer de grandes découvertes sur la nature profonde...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   17 novembre 2017
- La dernière fois, dit Malcolm, vous vous êtes présentée comme une historienne des idées. Mais lesquelles? Les mêmes que dans ce livre?
- Oui, en grande partie. Celles qui traitent des grands sujets tels que l'univers, le bien et le mal, pourquoi est-ce que les choses existent.
- Je ne me suis jamais posé la question, avoua Malcolm, perplexe. Et je ne savais pas qu'on pouvait réfléchir à ça. Pour moi, les choses existent, voilà tout...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Philip Pullman (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philip Pullman
Après le succès planétaire d'« À la croisée des mondes », vendu à 20 millions d'exemplaires, Philip Pullman signe « La Belle Sauvage », premier tome de sa nouvelle trilogie et publié aux éditions Gallimard Jeunesse.
autres livres classés : religionVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

A la croisée des mondes 1 : Le Royaume du nord, de Phil Pulman

Comment se nomme le héros de l’histoire ?

Iorek BYRNISON
Lyra BELACKA
Marissa COULTER

7 questions
42 lecteurs ont répondu
Thème : À la Croisée des Mondes, tome 1 : Les Royaumes du Nord de Philip PullmanCréer un quiz sur ce livre
. .