AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Daniel Garcia (Traducteur)
ISBN : 2290311553
Éditeur : J'ai Lu (30/11/-1)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Assise près de la fenêtre de son atelier, Rebecca Seaton s'exerce à croquer sur le vif les passants de Mayfair. Peindre est sa passion et la jeune femme fait preuve d'un réel talent. Elle a de qui tenir : sir Anthony Seaton, son père, est le plus illustre portraitiste d'Angleterre.

Soudain, l'attention de Rebecca est attirée par un homme à la carrure imposante et au port arrogant. Une cicatrice barre ses traits anguleux. On dirait un pirate égaré dans... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Marcellina
  29 mai 2016
Génial… Un livre rouge comme je les aime et plus encore…
C'est un peu court vous allez dire, et c'est vrai mais c'est le ressenti que j'ai écrit dans mon carnet de vacances après avoir dévoré ce livre d'une traite le lendemain de notre arrivée en Normandie.
J'aurai dû développer, être plus constructive, mieux cerner ce qui rendait ce roman si différent des autres livres rouges pour pouvoir partager avec vous tous ce sentiment. Et bien non, j'ai juste écrit : « Génial » et mis 5 étoiles :-p
Et maintenant, un mois après, difficile de me souvenir de tout, l'ambiance puissante, les personnages entiers, l'enquête policière subtile, les liens familiaux forts et bien sûr la passion qui submerge le tout.
Un élément surnage malgré tout et c'est la diversité des émotions peintes sur d'immenses toiles blanches, de la famille unie aux souvenirs de guerre en passant par la simple nature morte et les portraits si prisés des nobles et bourgeois du début du XIXème siècle en Angleterre.
Une ambiance toujours survoltée dans cette maison occupée par une famille d'artistes au verbe haut, au talent immense mais qui cache une vraie fragilité qui a chaque instant peut la briser.
L'auteure, avec une plume riche et bien rythmée, une pincée d'humour, beaucoup d'émotions, une solide documentation, nous transporte dans un monde violent de couleurs et de passions où chaque coup porté sur la toile nous dévoile un sentiment profond.
Voilà, je crois que j'y suis arrivée finalement et ça m'a juste donné envie de relire ce roman ;-)
Dans le cadre du challenge multi-défis 2016, je place cette lecture pour l'item : « Une fresque familiale ». Car il s'agit bien d'une fresque familiale même si la peinture ici n'est pas posée sur les murs fraîchement enduits mais est destinée à les orner et que l'histoire concerne principalement les relations difficiles, jalouses, aimantes, tumultueuses entre un père et sa fille, deux artistes de renom.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
MarcellinaMarcellina   29 mai 2016
Ça se dit une lady, mais c'est habillé comme une poule, et ça se comporte comme une poule. Donc, c'est une poule.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   02 novembre 2016
Si je voulais seulement tuer la personne dont il est question, je n'aurais qu'à recruter quelque truand qui s'en chargerait pour une poignée de livres. Ce que je désire est plus compliqué. Et surtout plus subtil. L'homme dont je vous parle est considéré comme étant au-dessus de tout soupçon. Et cependant, il a commis un crime abominable. Je veux le voir démasqué, arrêté, emprisonné et exécuté. Je veux que sa précieuse réputation soit annihilée afin que chacun sache quel gredin il est.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MarcellinaMarcellina   29 mai 2016
Sur le plan historique, les femmes artistes étaient toujours les filles ou les femmes d'un artiste célèbre. Pour une femme, partager l'intimité d'un peintre ou d'un sculpteur était le seul moyen de pratiquer un art.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   02 novembre 2016
On peut très bien contempler la mer pendant des heures, sans savoir nager pour autant.
Commenter  J’apprécie          30
MarcellinaMarcellina   29 mai 2016
N'ayant jamais enseigné la peinture, je ne sais trop par où commencer, reprit-elle. Vous savez, c'est de l'artisanat, exactement comme l'horlogerie ou la cordonnerie. Un peintre qui est un excellent artisan ne sera pas forcément un grand artiste, mais le talent sans le travail n'aboutira jamais à rien.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1042 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre