AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782879295855
144 pages
Éditeur : Editions de l'Olivier (21/08/2008)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Barlen Pyamootoo est l'auteur et le narrateur de ce livre, le livre de sa mère, Salogi, et de tout ce qui a fait ce qu'elle était : son enfance et la misère de ses parents, ses efforts ensuite pour réparer cette injustice, son attachement aux traditions, à leurs rites et cérémonies, sa passion pour les feuilletons bollywoodiens, ses générosités de mère, sa boutique qui ne marche pas, le chômage q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Malice
  27 juin 2013
La médiathèque de ma ville a organisé, il y a quelques années déjà une rencontre avec Barlen Pyamootoo. C'était fort intéressant, il avait évoqué sa mère analphabète, l'admiration qui lui porte. Je ne sais pas si elle était morte à l'époque. Dans ce livre Salogi's un magnifique hommage que Barlen fait à sa mère, mais c'est un hymne à son pays l'île Maurice. C'est un texte autobiographique, très touchant et humaniste concernant la mémoire familiale.
La structure de ce livre est très intéressante. Dans un premier temps c'est sa mère via ses petits cahiers d'écolier qui évoque son enfance, ses parents. C'est sa voix que l'on entend, et dans une deuxième partie Barlen reprend cette voix en parlant de lui et de son attachement à sa mère. Il évoque son enfance aussi et le pont entre Maurice et la France Strasbourg, surtout. J'ai trouvé que cela est très bien rendu le contraste entre Maurice, l'ambiance créole, le soleil et Strasbourg, la neige, le froid, la langue le français. La référence à l'histoire en France, la seconde guerre mondiale, Barlen découvre cela d'abord via un livre lu à Maurice : le Silence de la Mer et plus tard à Strasbourg en allant voir un film de Bergman " l'Oeuf du serpent". Cette référence est anecdotique mais elle fait écho avec le livre de Natacha Appanah : le dernier frère. La pauvreté, savoir ce contenter de peu, un livre fort émouvant. Je me suis rendue compte en lisant ce texte l'importance d'avoir une mère, de leur rôle dans nos vie , et je pense comme l'auteur que le jour où elle ne sera plus là, cela sera terrible ! Ce texte est un travail sur la mémoire, les souvenirs. La religion tient une grande place dans la vie de sa mère surtout.Le style de Barlen Pyamootoo est d'une grande simplicité, pas de misérabilisme, elle est très agréable. C'est un livre formidablement attachant. Sa mère est morte écrasée par un autobus. L'autobus revient plusieurs fois dans son récit comme un leitmotiv.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MaliceMalice   27 juin 2013
J'ai eu cette chance d'avoir beaucoup lu dans mon enfance et mon adolescence, et de porter en moi des histoires, qui, encore aujourd'hui, m'obsèdent, m'éreintent, parfois me brisent, et des personnages étranges et vaguement effrayants qui appartiennent à des époques révolues et habitent à jamais des pays inconnus, mais dont le corps et la voix pourraient être miens. J'ai eu aussi la chance d'avoir été nourri par tant de langues si différentes : le créole, ma langue maternelle, mon substrat ; l'anglais et le français à l'école, sauf dans la cour de récréation ou rayonnait le créole ; le tamoul que j'apprenais également à l'école, mais qui appartenait surtout aux cérémonies religieuses ; le bhojpuri, une langue indienne courante à la campagne, dans laquelle mon père et sa mère conversaient ; et d'autres langues encore qui me parvenaient sans écho d'une boutique chinoise, de la radio ou d'une salle de cinéma.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PitayaPitaya   03 mai 2012
Le réconfort des traditions avec les rites et les cérémonies, les bijoux et leurs symboles, les plats comme on les prépare, avec quelles épices et dans quel ordre savant, et les mots tamouls qui les désignent, pourquoi je les ai perdus, s'il est encore temps de les sauver de l'oubli, c'est ma mère aussi que je maintiens en vie
Commenter  J’apprécie          30

Video de Barlen Pyamootoo (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Barlen Pyamootoo
Salogy's de Barlen Pyamootoo .« Comme tous ses frères et s?urs, ma mère a fréquenté l?école primaire qui longeait le canal derrière le cinéma Buckingham. J?ignore ce qu?on lui a appris, je sais qu?elle a été punie pour ce qu?elle était : pour l?ignorance et la pauvreté de ses parents, pour son vocabulaire restreint, l?aspect de ses vêtements et probablement la couleur de sa peau. Elle a arrêté l?école à huit ans sans savoir lire ni écrire. » Barlen Pyamootoo est l?auteur et le narrateur de ce livre, le livre de sa mère, Salogi, et de tout ce qui a fait ce qu?elle était : son enfance et la misère de ses parents, ses efforts ensuite pour réparer cette injustice, son attachement aux traditions avec les rites et les cérémonies, sa passion pour les feuilletons bollywoodiens, ses générosités de mère, la boutique qui ne marche pas, le chômage qui sévit à l?île Maurice dans les années 1970 et l?exil. Il fait revivre Salogi avec pudeur. Sa voix singulière, par sa sobriété et son classicisme, impose une manière de dire ce qui ne peut être dit. http://www.editionsdelolivier.fr/livre/Salogys/9782879295855
+ Lire la suite
autres livres classés : mauriceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3826 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre