AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de LivresdAvril


LivresdAvril
  26 décembre 2020
Maurizio A. C. Quarello m'avait déjà séduite avec ses somptueuses illustrations de "L'étrange cas du Docteur Jekyll et de M. Hyde".
C'est donc avec un grand plaisir que j'ai retrouvé l'un des livres qu'il a illustré dans notre dernier SWAP.
Nous voici plongés dans un monde post-apocalyptique dans lequel la plupart des enfants sont livrés à eux-mêmes.
"On nous appelait les mouches. Parce qu'on grouillait comme des mouches sur une décharge géante, où on triait les déchets. C'était notre travail. Il y avait plusieurs montagnes de déchets."
Une situation précaire, donc, car ces enfants sont le dernier maillon d'une chaîne de chefs, de plus en plus âgés et de plus en plus puissants, exploitant leur travail et ne les nourrissant de rations de nourriture à moitié pourrie et d'un peu d'eau.
Cependant, un jour, l'un des enfants trouve un objet qui lui semble avoir une certaine valeur. Ils vont remonter la chaîne des chefs-acheteurs jusqu'à parvenir à une ville et découvrir ce qu'est cet objet et sa véritable valeur.

"On nous appelait les mouches" est une fable lumineuse qui aborde des sujets d'actualité tels que la pollution, l'égalité des sexes, ou la place de la culture. Une belle découverte !
Commenter  J’apprécie          82



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus