AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791095030157
24 pages
Voce Verso Editions (30/08/2019)
3.96/5   13 notes
Résumé :
Être un bon gros méchant loup, ça s'apprend ! Tous les jours, il faut faire des tonnes d'exercices de méchanceté, apprendre des leçons de terreur, faire ses devoirs d'impolitesse... c'est épuisant ! Surtout qu'on ne sait jamais si un enfant malin, comme il y en a plein dans les histoires, ne se cache pas au coin du bois pour nous piéger.
Que lire après Pour être un bon gros méchant loupVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3,96

sur 13 notes
5
3 avis
4
5 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
C'est pas parce qu'on est un petit loup promis à un destin de grand méchant loup qu'on doit pousser comme une mauvaise herbe, comme un 'sauvageon'*.

La prédation, ça s'apprend. Et à l'école, même !
Matières enseignées :
- politesse feinte pour amadouer
- méchanceté visible pour effrayer
- maths, sport, yoga, théâtre, chant
- travail du souffle pour hurler de manière terrifiante ou faire envoler des toits
- leçons de diététique
- cours d'anatomie du petit cochon dodu.
Attention, punitions possibles en cas de flagrant délit de gentillesse !
Gare à l'hygiène, aussi : il convient d'avoir le poil luisant pour impressionner, et les dents saines pour menacer, croquer, broyer.

J'espère ne pas avoir trop dévoilé cette histoire, qui nous montre qu'il y a toujours plus effrayant que soi, même si on a la force de son côté.
Quoi qu'il en soit, mon plus grand plaisir a été de découvrir page après page 😉 les illustrations, les surprises amusantes dans les petits détails. Graphisme épuré, expressif, en quelques traits & peu de couleurs, avec quelques animaux tout mignons un peu moins géométriques - bref, génial !

L'idée de recycler intelligemment et avec humour les contes de fées (et de loups) semble loin d'être épuisée. Tant mieux, j'en suis friande.
Merci aux auteurs et illustrateurs talentueux ! ♥

..........

* Enfant farouche, qui a grandi sans éducation.

-------

pour découvrir les (délicieuses) 3 premières pages, c'est là :
http://www.voceverso.com/pour-etre-un-bon-gros-mechant-loup-france-quatromme-et-margaux-grappe/
-- il faut copier-coller de " http://www. ... à grappe/ " --
la suite est à l'avenant !! ♥♥♥
Commenter  J’apprécie          426
Un livre humorsitique s'adressant aux lecteurs débutants (mais tout de même déjà aguerris!)
Les illustrations, simples mais pas simplistes, auraient trouvé une belle dimension dans un format plus conséquent. Les applats de couleurs et les formes arrondies rappellent sans conteste les gouaches de Matisse.

Le livre joue sur deux tableaux familiers pour un enfant ; le premier étant ses devoirs au quotidien : les conseils pour devenir un bon gros méchant loup donc. Aller à l'école, se brosser les poils, être poli, faire du sport… sont les conseils prodigués par le loup en personne.
Le deuxième tableau, qui rend les situations humoristiques, sont tous les clichés du loup que l'enfant peut rencontrer ; toutes les situations précédemment décrites ont un seul et unique but : faire du loup un bon gros méchant loup.
A grands coups de références, il doit donc apprendre successivement à faire des grimaces, à hurler, à savoir quelles sont les meilleures parties des trois petits cochons, à souffler plus fort que tout…

Une petite évasion qui vient compléter la bibliographie déjà bien remplie des livres détournant le personnage du loup des contes.
Commenter  J’apprécie          110
le résumé est donné par la 4e de couverture…. Apprendre à devenir un méchant loup en faisant des exercices de méchant loup, tels qu'on peut les imaginer : leçons de méchanceté, d'anatomie, de grimaces…. Cela demande des efforts mais quand, vient le soir, comme tous les enfants, le petit loup rêve à quand il sera un grand méchant loup et qu'il n'aura plus peur de ce qui arrive au loup dans les contes…
Réussir à devenir un bon gros méchant loup, ce n'est pas plus facile que de s'efforcer de devenir grand pour un enfant. Texte court écrit à la 2eme personne du singulier, une relation de dialogue avec le lecteur. Un changement à la fin, où on glisse vers le « je » (à expliquer ?)
Des illustrations simples (rose, blanc, bleu et noir).
Des références aux contes classiques (Chaperon Rouge, 3 cochons, la chèvre de M. Seguin, les chevreaux. Si on ne les connait pas, difficile de comprendre les allusions, surtout celle de la chute.
Commenter  J’apprécie          110
Voici un petit livre de la collection GINKO des éditions Voce Verso destiné aux tout jeunes lecteurs puisqu'il est classé "une feuille", soit "je commence à lire".
Or, il se trouve que je suis justement à la recherche de ce type de lectures pour mes élèves. Merci aux éditions Voce Verso de me permettre de découvrir certains de leurs titres !

Ce roman se présente comme un guide à l'usage des jeunes loups désirant devenir de "bons gros méchants loups". Il est écrit à la deuxième personne du singulier, ce qui est assez rare pour être souligné.
J'ai aimé le côté jeu de piste à travers les contes, les allusions étant nombreuses. Je suis curieuse de voir si mes petits lecteurs les identifieront. L'humour est aussi présent, et la fin invite les enfants à s'identifier avec un passage à la première personne qui fait écho à leurs propres inquiétudes au moment du coucher.
C'est sûr, ça change de "Sami et Julie" !
Commenter  J’apprécie          70
Un autre titre que nous espérons prometteur chez Voce Verso dans sa collection Première Lectures.

Il est à noter trois niveaux dans cette collection "Gingko": J'apprend à lire, Je lis tout seul et je dévore.

L'auteure France Quatromme, également conteuse, interroge et pose un sujet qui devrait intéresser des jeunes apprenants en lecture sortant tout juste des livres d'images: Que faut-il pour être un bon gros méchant loup?



Dans la même phrase, il y a bien "bon" et "méchant", ce qui pourrait semer le doute. Mais nous savons que dans un jeu de Batailles de loups, le méchant l'emporte toujours et le ventre plein de surcroît.

Et pourtant, avec le "bon", nous avons envie d'y croire et d'être surpris.

Nous serons tout ouïe.



Nous retournerons à l'école avec le loup.

Si les jeunes lecteurs apprendront à lire ses aventures gastronomiques, notre loup devra apprendre à se montrer à la hauteur de ses futures aventures: entretenir ses dents, des courts d'anatomie du cochon à connaitre sur le bout des griffes, les techniques pour souffler une maison etc...



On ne naît donc pas "bon" méchant loup, ça s'apprend.

Tout cela prend sens, sans doute qu'Ysengrin, le loup des classiques romans de Renart, devait avoir fait pas mal d'écoles buissonnières. Nous vous renvoyons à ces navrants exploits.



France Quatromme rend son héros loup très proche du lecteur, avec donc ses doutes et son manque de confiance. de quoi à la pétoche, un ti loup?



Un bon titre pour commencer à lire seul.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Tous les matins, dès le saut du lit, tu dois te préparer à ta vie de grand méchant loup.
Tous les matins, tu te brosses les poils avec un hérisson bien piquant puis tu les lustres avec du charbon pour les rendre plus luisants.
A l'école des loups, tu commences la journée par apprendre toutes tes leçons de méchanceté.
Leçon 1 : engager la conversation avec sa proie 'Vous habitez chez votre Mère-grand ?'
Leçon 2 : pousser des hurlements lugubres à la nuit tombée près de chez Monsieur Seguin.
Leçon 3 : souffler, péter, cracher en même temps pour faire s'effondrer la maison des trois petits cochons.

(p. 3-5)
Commenter  J’apprécie          140
Une fois par semaine, tu as droit à un cours de théâtre avec Monsieur Louvoie. Crois-moi, imiter la voix de la mère des sept biquets ou jouer une grand-mère pourra t'être fort utile à l'occasion !
Commenter  J’apprécie          110
A la récréation, il est vivement recommandé de jouer au loup en s'attrapant par les oreilles ou par la queue pour les allonger un max !
ÇA FAIT BIEN PLUS PEUR AUX ENFANTS !
Commenter  J’apprécie          60
Avant de m'endormir, je rêve au bon gros méchant loup que je deviendrai quand je serai grand. Je n'aurai alors plus jamais peur de me réveiller le ventre plein de cailloux.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de France Quatromme (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de France Quatromme
Contes et comptines pour les tout petits par la conteuse France Quatromme
autres livres classés : loupVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (20) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1521 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *}