AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de marina53


marina53
  16 février 2016
On l'appellait l'ordureux. C'est à lui que l'on faisait appel dès que l'on avait à nettoyer une fosse ou un fumier, curer un égout. On le voyait venir de loin avec sa carriole, ses instruments de vidangeur et ses bottes enduites de crasse. Alors qu'Antoine Boitelle vient de terminer ce jour une sale besogne chez Maître Auballe, il s'en va sonner chez ce dernier afin d'être payé. La bonne le fait entrer et le fait patienter dans le couloir. C'est là qu'il aperçoit un buste africain sur une console. Visiblement, il en est tout retourné, attisant la curiosité d'Auballe. Celui-ci lui propose de partager avec lui un verre de calva et commence à parler de ce buste qu'il a ramené d'Afrique. Venant aux confidences, Boitelle lui raconte alors que, lui aussi, il a connu des noirs. Une, en particulier. Non pas en Afrique mais au Havre, alors qu'il était soldat. Elle était serveuse au Café des Colonies...

Cet album de Didier Quella-Guyot est tiré d'une nouvelle De Maupassant, publiée dans le recueil "La main gauche". Celle-ci met en scène Boitelle, alors qu'il était jeune militaire dans la ville du Havre, qui tomba follement amoureux d'une noire. Mais, dans cette Normandie rurale, où le racisme est plus que jamais présent, la nouvelle de cet amour naissant ne va pas plaire du tout. Ni à ses parents ni aux villageois. Pas même au curé. Il était fort probable que beaucoup d'entre eux n'avaient encore jamais vu des "nègres" qu'ils considéraient alors comme des bêtes de foire. L'auteur nous plonge dans une ambiance douce-amère à la Maupassant tout à fait délectable. le dessin y est pour beaucoup. En effet, le trait semi-réaliste et la mise en page de Sébastien Morice sont parfaitement maîtrisés. Il nous offre de superbes planches nostalgiques et douces. Une adaptation réussie...
Commenter  J’apprécie          470



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (41)voir plus