AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Claude Debon (Éditeur scientifique)
ISBN : 2070111687
Éditeur : Gallimard (25/10/1989)

Note moyenne : 4.67/5 (sur 9 notes)
Résumé :

Ce volume contient les oeuvres suivantes : Si tu t'imagines : Chêne et chien, Les Ziaux, L'Instant fatal - Bucoliques - Monuments - Petite cosmogonie portative - Le Chant du styrène - Le Chien à la mandoline : Le Chien à la mandoline, Sonnets - Cent mille milliards de poèmes - Courir les rues - Battre la campagne - Fendre les flots - Morale élémentaire - Poèmes publiés, non repris en volume - Poèmes in... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Philippe-rodolphePhilippe-rodolphe   18 février 2013
Les chiens d’Asnières

On enterre les chiens on enterre les chats
on enterre les chevaux on enterre les hommes
on enterre l’espoir on enterre la vie
on enterre l’amour – les amours
on enterre les amours – l’amour
on enterre en silence le silence
on enterre en paix – la paix
la paix – la paix la plus profonde
sous une couche de petits graviers multicolores
de coquilles Saint-Jacques et de fleurs multicolores

il y a une tombe pour tout
à condition d’attendre
il fait nuit il fait jour
à condition d’attendre

la Seine descend vers la mer
l’île immobile ne descend pas
la Seine remontera vers sa source
à condition d’attendre
et l’île naviguera vers le Havre de Grâce
à condition d’attendre

on enterre les chiens on enterre les chats
deux espèces qui ne s’aiment pas



Raymond Queneau (1903-1976)

Il faut entendre ce texte dit par Philippe Noiret, à retrouver sur le site de France Inter, "La prochaine fois, je vous le chanterai" de Philippe Meyer, en date du 9 février 2013.

lien : http://www.franceinter.fr/emission-la-prochaine-fois-je-vous-le-chanterai-hors-les-murs-la-banlieue ( +/- à 9'15" du début de l'émission mais tout s'écoute avec infiniment de plaisir.).

Bien à vous,

Phil

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
coco4649coco4649   19 août 2016
Le Chien à la mandoline

LES HÉRULES SONT LÀ


Jujule
où as-tu mis la pâte de jujube

dis-moi
où l'as-tu mise cette absulde pâte de jujube
ce jujube qui pullule habituellement entre tes doigts
entre tes pattes
ah Jupatte
toujours le même
toujours le même
toujours le même sale con

ah ça Jujule
faut que je te jugule
faudra bien qu'un jour je te jugule
Jujule
que je t'attrape par la jugulaire
et que je te traîne dans la poussière
que je te mette la lunule en l'air
que je te dédore la pilule
ta pilule de sale con
au fait Jujule
où as-tu mis les pilules
où est-ce que tu as mis les pilules qui pullulent
— qui pullulent entre tes doigts de con
les pilules de Jujube
les si bonnes pilules de Jujube
que l'on fabriquait au temps de l'empereur Jules

mais Jujule ne le sait pas au juste
et moi je m'appelle Romulus Augustule

p.262-263
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
coco4649coco4649   24 juin 2016
Poèmes inédits


Les nuages ont percé leur abcès transatlantique
la pluie, la longue pluie, infiniment tombe
lignant le ciel de ses longs fils gris
En violet les maisons et les boutiques
Elle ronge les métaux rouillés
et coule le long des murailles.
Là-bas, la mer si lointaine
confondu avec le ciel indéfini,
vert et bleu uniformément.
Le Soleil périclite et s'écroule
derrière la foule
Les nuées.
Les franges de l'Océan
troublé par les vents
roulent les galets,
bruit des peupliers
balancés en longues théories
Encore un automne et les feuilles
Couleur de chevreuil
mélancolies durant la pluie
le vent de Novembre
qui vient souffler jusque dans ma chambre

        Octobre 1919-février 1920.

p.725
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
coco4649coco4649   25 juin 2016
Poèmes inédits 1919-1939

S'AMUSER SANS SE FATIGUER


Une femme de vache à la tête d'orange
           Étrange étrange étrange
Dérobait du susucre à un vétérinaire
Qui fabriquait un cercle avecques des losanges
           Étrange étrange étrange
Lorsqu'il eut aperçu ce méfait sublunaire
Le bonhomme enleva sa tête de rechange
           Étrange étrange étrange
Et s'assit sur un lit perpendiculaire

p.749
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
coco4649coco4649   30 août 2016
Poèmes inédits 1919-1939

La Guerre et au-delà


Le petit chaperon gris         Il pallia par des palliatifs
mangea beaucoup de          aux émétiques incisifs
   ficelle                     de la traversée des ponts
mais ventre saint gris            roses
quelles belles aisselles         où le tanguoche* le ren-
                                dait tout chose
Essaya-t-il d'envoyer
des lettres à la Portu-          Avait-il des diamants ?
  gaise ?                      Oui plein les dents
Ou fut-il le dévoyé             N'avait-il pas des dia-
de la morale anglaise ?           mants
                              Oui certainement

le petit chaperon gris allait à la chasse aux papillons de
 nuit
il les mettait dans une casserole
faisait bouillir les incongrus
comme des profiterolles

p.799
* « Tanguoche » est formé à l'aide d'un suffixe populaire à partir de
« tangage »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Raymond Queneau (57) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raymond Queneau
Raymond QUENEAU – Un siècle d'écrivains : 1903–1976 (DOCUMENTAIRE, 1995) Émission « Un siècle d'écrivains », numéro 7, diffusée sur France 3, le 15 février 1995, et réalisée par Robert Bober et Pierre Dumayet.
autres livres classés : populaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tout, tout, tout, vous saurez tout sur Zazie

A quel groupe appartenait Raymond Queneau ?

Celui des Naturalistes
Celui des Romantiques
Celui de l'OuLiPo
Celui des Existentialistes

12 questions
158 lecteurs ont répondu
Thème : Zazie dans le métro de Raymond QueneauCréer un quiz sur ce livre