AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Djohr (Autre)
EAN : 9782733893470
300 pages
Auzou Editions (03/06/2021)
3.53/5   31 notes
Résumé :
Les cauchemars qui hantent les nuits d'Isidora tissent une toile sombre autour de sa vie. Enfant adoptée, elle s'est toujours sentie à part, différente. Seul vestige de son passé : un quipu, système traditionnel de noeuds et de cordelettes, porteur d'un mystérieux message... Pour apprendre la vérité sur ses origines, elle part au Chili, mais ce voyage va rapidement l'emmener plus loin que ce qu'elle avait imaginé.
Isidora découvre la culture chamane, sa magie... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
3,53

sur 31 notes
5
2 avis
4
9 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

Aryia
  28 juin 2021
Lorsque j'étais petite, j'avais l'ambition de tout savoir, tout comprendre, tout connaitre, tout apprendre. Curieuse de tout, avide de connaissances et jamais rassasiée, je dévorais compulsivement tous les ouvrages documentaires et encyclopédiques qui me tombaient sous la main, sur tous les domaines possibles et inimaginables. Et si, parfois, je me « contentais » de quelques livres, pour d'autres sujets qui me passionnaient plus, je me ruais à la bibliothèque pour emprunter tous les ouvrages évoquant de prêt ou de loin ces sujets. Il me semble même que pour certains domaines, j'avais un petit cahier dédié sur lequel je recopiais avec application tout ce qui me semblait intéressant à retenir … Parmi ces sujets, la culture amérindienne : une de mes maitresses nous avait appris un chant traditionnel iroquois, et cela avait suffi pour faire naitre en moi cette envie irrésistible d'en apprendre plus sur cette culture. de là, de fil en aiguille, je me suis intéressée plus généralement aux cultures chamaniques. Et même si, aujourd'hui, je ne suis plus aussi passionnée par le sujet, je n'ai tout de même pas hésité bien longtemps avant de demander ce roman aux éditions Auzou !
D'aussi loin qu'elle se souvienne, les nuits d'Isidora ont toujours été peuplées de cauchemars terrifiants, d'êtres difformes et d'ombres malveillantes qui hantent son sommeil et s'immiscent dans ses pensées de tous les jours. Et son quotidien n'est guère plus reluisant : la jeune fille ne se sent à sa place nulle part, ni au sein de sa famille adoptive où elle ne se sent pas vraiment la bienvenue, ni au lycée. Lorsqu'elle est exclue de l'établissement pour s'être battue avec quatre autres élèves qui ont abusé de sa confiance, de sa naïveté et de sa soif d'amour et d'amitié, l'adolescente est expédiée manu militari chez la soeur de son père, au Chili. le pays où elle est née et qui l'attire comme un aimant depuis qu'elle sait qu'elle a été adoptée. Isadora a trois semaines devant elle pour renouer avec ses racines, mais surtout pour percer le mystère qui entoure sa naissance, son abandon, sa famille biologique. Elle a besoin de savoir qui elle est, et pour cela, elle doit retrouver la trace de cette femme qui, parait-il, l'a déposée sur le parvis d'une église alors qu'elle n'avait que quelques mois. Mais Isadora est bien loin de se douter de ce qui l'attend réellement au fil de sa quête … Car les légendes mapuches sont peut-être bien plus réelles que ce que voulait lui faire croire son grand-père.
C'est un roman qui commence comme beaucoup d'autres : nous y rencontrons Isadora, une adolescente mal dans sa peau, mal dans son âme, mal dans son coeur, mal dans sa vie. Comme beaucoup d'enfants adoptés qui ignorent tout de leurs origines, Isadora peine à trouver sa place dans ce monde. Elle a besoin de savoir, de comprendre : qui étaient ses parents biologiques, et pourquoi l'ont-ils abandonnée sur le parvis d'une église ? Les choses sont d'autant plus difficiles pour elle que ses parents adoptifs refusent catégoriquement qu'elle s'intéresse à sa culture natale : ils lui ont même interdit de prendre l'espagnol comme première langue vivante ! Progressivement, c'est donc une sorte de révolte sous-jacente qui est venue combler le trou béant laissé par ces questions sans réponses. Ajoutez à cela ces cauchemars incessants qui reviennent nuit après nuit la hanter, et vous devinez que va arriver un moment où la cocotte-minute expose … Et effectivement, lorsque le vase est plein, il suffit d'une petite goutte pour déclencher une inondation, et toutes ces émotions refoulées surgissent dans un déchainement de colère. Et voilà l'élément déclencheur dont avait besoin l'autrice pour envoyer la jeune fille loin de chez elle : c'est un peu surréaliste (quel parent va envoyer sa fille, qui vient de se faire exclure du lycée pour avoir tabassé d'autres élèves, en vacances dans le pays de ses rêves ?) mais c'est efficace …
Parce qu'on se rend rapidement compte que le plus important, finalement, ce n'est pas tant le mal-être d'Isadora : bien sûr, il y a toujours en arrière fond cette quête identitaire, ce besoin viscéral pour la jeune fille de savoir d'où elle vient pour pouvoir trouver sa place dans ce monde hostile, mais ce n'est finalement que le fil rouge autour duquel se tisse une autre intrigue. Une intrigue où les légendes mapuches prennent soudainement vie, où les cauchemars qui hantent Isadora s'immiscent progressivement dans la réalité. En fouillant dans son passé, Isadora va déterrer des forces qui la dépassent … Avec ce roman, nous plongeons la tête la première dans la culture de ce peuple méconnu qui a bien failli disparaitre, mais qui s'est accroché coute que coute à ses croyances et à ses coutumes ancestrales. Pour parvenir au bout de sa quête, Isadora doit renouer avec cette culture, avec cette magie qui coule dans ses veines … C'est à partir de ce moment-là que le récit prend un autre tournant, qui flirte allégrement avec le fantastique : alors que la jeune fille ne faisait que chercher des réponses à ses questions, elle se retrouve à combattre ces esprits maléfiques qui la traquent depuis toujours dans son sommeil, elle se libère des entraves qui pesaient sur son esprit depuis sa naissance.
A vrai dire, c'est un roman dont je ne sais pas trop quoi dire et quoi penser, sans doute parce qu'il est quelque peu indéfinissable : nous ne sommes pas totalement dans du réalisme contemporain, comme pourrait le faire penser la quête initiale d'Isadora, mais nous ne sommes pas non plus totalement dans du fantastique. le roman est à l'orée de deux genres, un peu comme les chamanes ont un pied entre deux mondes … Face aux épreuves et embûches qui se dressent sur la route d'Isadora, nous ne savons jamais si ce n'est que du pure symbolisme ou non, nous ne savons jamais si nous devons trembler comme quand un chevalier de fantasy se retrouve face à un dragon ou non … et c'est un peu déconcertant pour le lecteur, même si cela prouve que l'autrice a remarquablement bien fait son travail ! Personnellement, j'avoue que j'aurai préféré que l'accent soit véritablement et clairement mis sur le cheminement intérieur d'Isadora, car même si j'aime beaucoup le fantastique et la magie, je suis quelque peu restée sur ma faim : alors que ce besoin de connaitre ses origines semblait tirailler profondément Isadora, j'ai le sentiment que cet aspect de l'histoire est vraiment passée au second plan, et d'ailleurs, les révélations sur ce mystère tiennent en moins de deux pages au dernier chapitre, et la jeune fille les assimile instantanément … J'ai trouvé ça dommage.
En bref, vous l'aurez bien compris, même si j'ai globalement apprécié ma lecture, je ne l'ai pas trouvé aussi puissante et émouvante que je l'espérais, sans doute parce que ce qui apparaissait comme l'enjeu majeur de cette épopée au Chili a très vite été éclipsée par l'irruption dans la réalité des légendes mapuches. Et même si cela confère une ambiance vraiment très particulière au récit, à la fois très onirique et très pesant, cela nous empêche également de nous attacher véritablement à cette jeune fille en grande souffrance qui n'est finalement plus qu'un prétexte pour nous faire découvrir cette peuplade et ses croyances … Cela reste toutefois un roman envoutant qui a le grand mérite d'emmener le lecteur là où la littérature jeunesse s'aventure très (et trop) rarement : en Amérique du Sud. Quel voyage : on a vraiment le sentiment de sentir la présence de la Cordillère des Andes, vraiment le sentiment de sentir la chaleur du soleil ! Car Katherine Quénot a une très belle plume, elle sait nous embarquer en quelques mots : la narration de ce roman est très vivante, simple mais efficace. En clair, c'est un roman que je conseille seulement à ceux qui n'ont pas peur des récits atypiques et inclassables, et qui aiment quand leurs repères sont totalement brouillés !
Lien : http://lesmotsetaientlivres...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
loupVDH
  20 août 2021
L'animal Totem, le kultrun, les mapuches, les machis, … ça vous parle ou pas encore ?
Entrez donc avec moi en communion avec Isidora et ses racines chiliennes afin de parcourir les routes de Santiago, San Pedro ou encore Atacama.
Mais , pour tout vous avouer, je ne suis pas du tout rentrée en communion avec Isidora … le personnage caractériel et tout le temps sur des chardons ardents m'a énormément agacée dès le début du roman parce que je n'aime pas du tout ce genre de personnage dans la vraie vie (mea culpa).
Par contre, le personnage secondaire de Miguel et cette culture chilienne furent pour moi un vrai délice, je n'avais qu'une envie, prendre l'avion et partir à la découverte des mes origines chi… Ha oui je n'en ai pas … On sent le véritable amour que porte l'autrice pour ce pays et elle nous transmet sa passion à travers des descriptions et une recherche assez fouillée dans le domaine.
Concernant le chamanisme, ce rapport à la nature et aux esprits ainsi que cette recherche de paix intérieure m'ont apporté un bien-être intense. Ces communautés chamanes majoritairement féminines nous entourent de leur bienveillance et de leur magie.
Ce livre mi-mélange de réalité et de surnaturel vous emmènera dans les confins du Chili à la recherche de vos esprits, de votre aura et qui sait, à la recherche de vous-même ! Un road-trip ça vous tente ?!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Marilyn_summariesbooks
  04 septembre 2021
Isidora a 16 ans et a été adoptée bébé. Depuis toute petite, elle ressent le besoin de renouer avec le Chili, son pays de naissance, mais aussi celui de son père adoptif. Mais ses parents sont très fermés sur la question, la tenant éloignée de ses racines natales, allant même jusqu'à l'empêcher d'apprendre l'espagnol au collège... Heureusement, son grand père comprend son besoin et l'aide le plus possible à appréhender leur culture.
Isadora se sent de plus en plus incomprise par ses parents, qu'elle se met à rejeter en retour. Alors qu'elle est renvoyée de son lycée pour une bagarre, sa mère consent enfin à la laisser découvrir ses racines et l'envoie 3 semaines au Chili auprès de sa tante. Isidora espère y trouver des réponses sur ses parents biologiques et surtout comprendre pourquoi elle fait de terrifiants cauchemars depuis toute petite.
Je me suis lancée dans cette lecture sans rien savoir de cette histoire et j'ai découvert un récit à la croisée du roman identitaire, du road trip, matinée d'une bonne dose de fantastique.
Je crois que c'est la première fois que je lis un récit qui se déroule au Chili. L'immersion est réussie et on n'a aucune difficulté à se projeter dans ces paysages entre montagnes et mer, ces chiens errants vêtus de ponchos pour les protéger du froid et ces maisons colorées.
Concernant l'aspect fantastique, je trouve qu'il y a peu de récits qui évoquent de manière aussi détaillée le chamanisme, au carrefour entre spiritualité et magie. La mythologie que l'on découvre est inédite (du moins pour ma part) et, j'avoue, assez effrayante.
J'ai vraiment été prise par l'envie de découvrir ce que cachait l'histoire d'Isadora et comment elle allait échapper aux forces qui en avaient après elle.
J'ai passé un bon moment de lecture. Mon seul point négatif se situe du côté de mon "non-attachement" au personnage d'Isidora que j'ai trouvé trop souvent sur la défensive voire agressive, repoussant les autres dès qu'ils ont la moindre attention pour elle. Elle refuse toute nouvelle expérience par principe, fermée. Bien évidemment, son parcours justifie en grande partie sa défiance et son caractère, mais j'aurais aimé pouvoir me projeter plus facilement aux côtés de cette adolescente.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
lamagicolibraire
  09 septembre 2022
Isidora est une jeune fille de seize ans qui fut adoptée enfant. Originaire du Chili, elle s'est toujours sentie à part, et les cauchemars monstrueux qui la hantent chaque nuit depuis toujours font perpétuer son profond mal-être. Elle n'a qu'une envie : atteindre la majorité et partir au Chili, à la recherche de ses origines. Seul objet provenant de son passé : un quipu, un système traditionnel Inca de noeuds et de cordelettes, censé symboliser un message. Mais son voyage au Chili va arriver plus vite qu'elle ne le pense : virée de son lycée, sa mère l'envoie chez la soeur de son père, à Santiago, car elle pense que renouer avec ses origines pourrait lui être bénéfique. Très vite, Isidora rencontre Miguel, le protégé d'un chamane, et va s'intéresser de près à la magie du chamanisme, à tel point qu'elle réveille les pouvoirs qui étaient enfouis en elle. Déterminée à connaître ses parents et à percer le mystère qui entoure son abandon et ses origines, elle va se lancer dans un road-trip à travers le Chili avec Miguel. Mais à force de vouloir connaître la vérité, Isidora déterre de sombres secrets, et réveille toutes sortes de démons… Pourquoi la magie noire semble être après elle ? Comment lui viennent ses capacités magiques ? Et surtout, pourquoi détient-elle un objet traditionnel Inca, alors que tout semble la pousser vers les Indiens Mapuches ? Entre chamanisme, magie noire, road-trip à la recherche de ses origines, traditions chiliennes, secrets familiaux et révélations, Isidora nous entraîne avec elle dans un voyage qui la changera à jamais.
Ce roman adolescent nous captive par son originalité et sa trame mystérieuse qui ne cesse de nous surprendre. Nous voilà plongés au Chili, à la découverte du chamanisme et de la culture chilienne, des sujets trop peu exploités dans la littérature de jeunesse. Totalement dépaysés, nous prenons part à la quête d'Isidora à la recherche de ses origines, tandis que la magie vient constituer un obstacle de taille. Entre roman initiatique et roman fantastique, Chamane est un roman surprenant où l'on cherche sans cesse à répondre à cette question : qui est vraiment Isidora ? La fin sous-entend une suite, même si elle conclue parfaitement l'intrigue.
A lire à partir de 13 ans !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Tulliola_lectrix
  14 juin 2021
Chamane est un roman paru le 03 juin dernier chez les éditions Auzou et écrit par Katherine Quénot.

C'est un chouette roman que voici, avec du mystère, de l'inexpliqué et du surnaturel, mais aussi avec du soleil et une belle relation. Isidora est bien écrite, bien que j'aie eu du mal à m'identifier à elle au début (trop de distance entre elle et moi peut-être ?), mais pas de crainte à avoir, je me suis beaucoup attachée à elle dans la suite du roman ! Les personnages sont intéressants et nuancés, les ados sont convaincants et pas geignards du tout, et ils font bien avancer l'histoire.
En parlant de l'histoire, j'ai beaucoup apprécié voyager avec Isidora au Chili, et cette plongée dans la culture chamanique et ses mythes a été un vrai régal ! le mystère et la menace apportent juste la dose d'urgence nécessaire pour nous plonger dans cet univers inhabituel (en tout cas il l'était pour moi), et les réponses apportées sont cohérentes par rapport aux différents éléments semés tout au long de l'intrigue. le jeu des apparences et la notion d'identité jouent aussi un rôle important dans le roman : tout le monde est-il toujours ce qu'il prétend être ? Et d'ailleurs, elle, qui est-elle ?
On a un récit rythmé, bien écrit, avec ce qu'il faut de rire et d'émotions, et avec tout ça, j'ai envie de me remettre à l'espagnol ! 🙃 Si vous cherchez une lecture avec un peu de fantastique, pas trop prise de tête et qui vous fasse voyager à l'autre bout du monde et dans d'autres dimensions, foncez ! 😁
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AryiaAryia   28 juin 2021
Tout le monde peut changer son monde. Mais je dirais que le plus important est le courage, l’intrépidité. Il faut un sacré courage pour sortir de sa routine, pour prendre des décisions qui ont l’air folles … Mais certains ont plus de facilités, je en sais pas pourquoi. Depuis tout petit, ils sont en connexion avec des énergies mystérieuses …
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Katherine Quenot (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Katherine Quenot
Les princesses et les princes sont des enfants comme les autres - enfin presque !
"Les Princes et les Princesses aussi", une série d'albums drôles et décalés, qui fera sourire les grands et les petits !
Sous la plume irrévérencieuse de Katherine Quénot et le crayon de Miss Prickly, les petits tracas quotidiens de nos bambins sont gentiment malmenés afin de dédramatiser les situations gênantes, mais communes.
autres livres classés : adoptionVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus






Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1349 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre