AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2910899411
Éditeur : Nestiveqnen Editions (01/01/2002)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Laure est une étudiante en biologie qui s'inquiète des manipulations génétiques qui sont entreprises dans le laboratoire où elle fait son stage. Une nouvelle race hybride (les Sanglornis Prima) est en train de prendre vie et se transforme bientôt en monstre dont l'intelligence égale la soif de sang.
Et lorsque les spécimens de laboratoire s'échappent, la chasse commence.
Mais qui est le gibier ? et qui sont les chasseurs ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Witchblade
  08 septembre 2016
Livre lu dans le cadre du challenge ABC 2015-2016.
J'avais découvert cet auteur avec « Magicienne », une histoire se passant au Moyen-Âge et où les personnages s'exprimaient en vieux français. Une lecture qui m'avait incité à en découvrir d'autres, de part son originalité (histoire + vieux français) et l'écriture très agréable. Cela se confirme avec celui-ci bien qu'il soit encore plus particulier, il s'agit d'une bien curieuse découverte.
Pour cette histoire, nous avons plusieurs narrateurs qui s'entremêlent au gré de l'avancée des évènements, il y en un qui m'a bien étonné la première fois qu'il est apparu. J'ai eu l'impression que l'auteur faisait une critique de la société actuelle de consommation et d'informations, le roman a pourtant été édité en 2002. Il en fait un portrait peu flatteur, tout le monde passe à la moulinette : les politiciens, les policiers et leur administration, les gens « bien pensants » et les « révoltés » de la vie. Tout ce petit monde en prend pour son grade car finalement, il ne pense qu'à lui dans une vision très restreinte de l'avenir. L'action se déroule en France, l'auteur peut ainsi simuler les réactions des pays limitrophes... L'auteur nous montre une vision post-apo de la France et du monde suite à un petit « désagrément » de notre société actuelle. le moins que l'on puisse dire est qu'il a frappé fort dans cette histoire.
Nous faisons la connaissance de Laure, étudiante en éthologie, faisant un stage dans un laboratoire génétique. Elle doit étudier le comportement des sanglornis, une race créée génétiquement entre le sanglier et l'ornithorynque pour avoir de belles fourrures sans exterminer une race entière, pour son mémoire. Lors d'une visite de son maître de thèse, une malveillance a lieu dans les locaux de l'entreprise et tous les sanglornis en captivité s'échappent et font d'énormes dégâts sur leur passage. Étant des animaux transgéniques, leur comportement ne ressemble à aucun déjà existant. Laure, accompagnée de quelques policiers, essaye de sensibiliser les populations et les politiques à la récupération de ces animaux dangereux avant la période des amours mais tout le monde prend ses mises en garde à la légère à cause de leur méconnaissance de l'animal et de ses capacités exceptionnelles. Aidée de quelques personnes, elle va donc se lancer dans une chasse aux sanglornis et contre le temps car ce sont des animaux peu ordinaires et qui menacent l'équilibre du monde tel qu'on le connaît.
Comme vous l'aurez compris, ce premier tome a été une bien curieuse découverte, je ne m'attendais pas du tout à ce type d'histoires. Je ne sais pas encore si je lirais la suite de cette tétralogie mais d'après le résumé du tome 2, on change de personnages et de période. Il n'est donc pas trop grave de ne pas le lire directement après celui-ci. D'ailleurs, même si cette lecture a été rapide (curiosité pour la suite des évènements), l'histoire est relativement glauque et sombre de part ce qu'il prédit de notre société de consommation à outrance. Fabriquer des animaux pour les tuer impunément pour leur fourrure et se remplir les poches... C'est une fiction mais cela me paraissait tellement réaliste que cela fait peur pour notre avenir... Si vous êtes sensibles à notre avenir sur cette planète, je vous conseille très fortement de découvrir ce premier tome et son auteur à la langue très acérée en ce qui concerne ses contemporains. Pour ma part, je vais continuer à découvrir cet auteur et sa bibliographie sortant de l'ordinaire, il a vraiment une imagination très intéressante. Petit plus, ce monsieur est dijonnais.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Sio
  31 août 2012
Un roman dont l'intrigue n'est pas particulièrement originale ou révolutionnaire, mais servie par une écriture vivace qui a un je-ne-sais-quoi d'addictif, qui pousse à tourner avidement les pages. La lecture, malgré quelques poncifs, est agréable et délicieusement effrayante ; cette série vaut vraiment le coup d'être découverte. Passé le premier tome mi-figue mi-raisin, elle s'améliore grandement !
Lien : http://encres-et-calames.ove..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
SioSio   31 août 2012
- Serge, Jean, ça y est?
- Ouais, on ferme le der...
Un hurlement éclata. Un hurlement comme le père n'en avait jamais entendu de toute sa vie, ni même dans ses propres cauchemars. Ce fut aussitôt la panique parmi les bêtes. Elles meuglèrent toutes ensemble et, devenues folles, se précipitèrent contre les vantaux que les deux frères venaient de fermer. [...] Le vantail céda et, le souffle coupé, l'homme se protégea comme il le put pour échapper aux bêtes qui menaçaient de le piétiner en s'échappant. Moulu, meurtri, il se redressa péniblement et vit venir sa mort sans rien pouvoir faire pour se défendre. Un animal au regard terrifiant s'approcha doucement de lui. Il émettait une sorte de cri modulé qui résonnait directement dans la tête de l'homme et anesthésiait son cerveau. Complètement vidé de toutes ses capacités, il ne vit pas venir l'attaque brutale qui le renversa et mourut sans proférer un son.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
WitchbladeWitchblade   15 mai 2017
Quand on les connaît, quand on a été en contact avec ces animaux, plus rien n'est ahurissant, si ce n'est d'être encore en vie quand ils ont voulu vous tuer.
Commenter  J’apprécie          130
WitchbladeWitchblade   14 mai 2017
Être inquiet n'impose pas nécessairement la tyrannie.
Commenter  J’apprécie          140
autres livres classés : société contemporaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
302 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre