AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782723489355
88 pages
Éditeur : Glénat (04/01/2017)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 12 notes)
Résumé :
La Terre. 116 ans après la chute. L'existence de Giala et de sa tribu dans les ruines d'une métropole bascule lorsqu'une bande de trafiquants d'esclaves les attaque. Les hommes sont exécutés et les femmes enchaînées. Profitant de l'assaut d'une des monstrueuses créatures qui peuplent ce monde dévasté, Giala s'échappe, avec une seule idée en tête : retrouver les enfants de la tribu, enfermés et menacés par des animaux sauvages.
En chemin, elle pourra compter ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Bouvy
  10 janvier 2017
116 ans après la chute, les humains essaye de survivre dans un monde apocalyptique. Ils se sont regroupés en tribus. C'est alors que la vie de Giala, jeune femme, se voit bouleverser par l'attaque de son groupe par une bande de trafiquants qui n'ont d'autres ambitions que de réduire les femmes en esclavage. Ils massacrent les hommes de la tribu de notre héroïne, abandonnent les enfants à leur triste sort et enlèvent les femmes. Profitant de l'attaque d'un monstre mutant, Giala s'enfuie, en volant l'attribut du chef de ses ennemis…
Le graphisme de cette bande dessinée est très contemporain. On ressent très fort l'emploi du numérique. Or, je trouve que ça donne au dessins un côté plutôt impersonnel et froid. Dommage car l'auteur n'a pas lésiné sur les moyens pour créer un futur dévasté. Les paysages urbains sont très beaux mais les personnages, malgré l'action, semblent figés. le scénario démarre plein pot mais très vite, s'enlise. le spectaculaire du début s'effondre, peut-être que le scénario n'est pas assez épuré. L'excès nuit en tout. Quant à la fin, je trouve qu'elle est abrupte, elle décapite l'histoire qui aurait pu être passionnante. Je reste donc avec un avis mitigé face cette bande dessinée qui sera sans suite. Encore une lecture numérique. Ici aussi, le format Kindle et les éditions Glénat font bon ménage dans la qualité de la numérisation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
bran_601
  23 février 2017
Après la très bonne trilogie konungar, c'est peu dire que j'attendais avec une certaine fébrilité la nouvelle BD illustrée par le talentueux dessinateur chinois Juzhen.
Force est de constater que si au niveau de l'aspect graphique c'est très beau, je m'interroge sur qui à réaliser les story-boards car il y a clairement un soucis au niveau de la dynamique des planches
Du reste il y a surtout dans ce récit post apo un gros soucis au niveau de la scénarisation, par exemple les dialogues manquent clairement de naturel, le final se dénoue après une réplique complétement bancal aussi.
Après il y a des choses sympas au niveau du background en l'occurrence une grande métropole en ruine où pullule créatures gigantesques, sauvage revenus à l'âge de pierre, mutants aux facultés exceptionnelles, maraudeurs façon mad-max.
un Bd fun qui aurait mérité plus de maitrise au niveau de la scénarisation et une meilleur dynamique dans ses planches.

Lien : http://david-gemmell.frbb.ne..
Commenter  J’apprécie          170
FungiLumini
  04 février 2017
Dès que j'ai vu la couverture de cette bande dessinée, je n'ai pu que craquer : une protagoniste rousse super badass et tatouée dans un monde post-apocalyptique entouré d'hommes pas très humains qui la poursuivent – ça promettait de l'originalité. de plus, j'appréciais particulièrement le graphisme de cette couverture et j'espérais bien le retrouver dans l'histoire. Cette bande dessinée est un one-shot : raison de plus pour craquer – il n'y a qu'un seul tome à acheter !
On découvre un monde ravagé, où de petites tribus survivent tant bien que mal. Les hommes chassent la nourriture alors que les femmes s'occupent des enfants. Une vision un peu (beaucoup) clichée qui ne s'arrange pas avec la suite : un troupeau de mâles en manque de femelles attaque le campement, ils tuent les hommes et kidnappent les femmes. Les enfants sont enfermés dans un lieu où des serpents rôdent et abandonnés à leur triste sort. Sur le chemin vers le foyer des « méchants », le groupe est attaqué par une créature géante et Giala profite de la pagaille pour s'enfuir et tenter d'aller sauver les enfants. le problème, c'est qu'elle ne sais plus où est son campement dans la ville, comment va-t-elle s'en sortir?
Si la couverture nous présente Giala comme une héroïne badass, ce n'est pas le cas du tout. Elle ne sait pas se battre, passe son temps à s'occuper des enfants des autres et ne sait pas faire grand chose. Heureusement, elle croise un super groupe de mutants qui va l'aider dans sa quête ! J'ai trouvé cette troupe de gens pas ordinaires vraiment géniale ! J'ai surtout aimé Miki, la petite fille trop mignonne aux pouvoirs psychiques, et Michel, l'homme Zombie qui est le seul à savoir encore lire (même s'il n'a plus l'air d'avoir d'yeux xD). J'ai énormément apprécié le personnage mystérieux du sorcier, qui va peut-être pouvoir aider Giala.
J'ai beaucoup apprécié le monde présenté par l'illustrateur. Sa technique graphique est magnifique et rend incroyablement bien les immensités et les merveilles qu'on croise dans la bande dessinée. Les créatures fantastiques qu'il présente sortent tout droit de bestiaire imaginaire d'inspiration mythologique. Les paysages des ruines de béton sont magnifiques. La BD est assez épaisse et l'illustrateur prend son temps pour décrire les actions sur plusieurs cases, où certains n'en auraient peut-être fait qu'une.
Par contre, j'ai rencontré certains problèmes pendant ma lecture : j'avais l'impression que l'illustrateur a été un peu « paresseux » pour les personnages. Je m'explique. Miki la petite fille psy a exactement la même tête que deux autres petites filles du récit (à quelques détails près), les femmes au début du récit se ressemblent parfois beaucoup. Mon plus gros problème a été le copier/coller de la protagoniste. L'endroit le plus flagrant est le moment où elle vient de rencontrer le sorcier. Elle possède un casque autour du cou, puis le donne en échange d'autre chose. Seulement, pendant les deux planches qui suivent l'échange, Giala est toujours représentée avec le casque, alors qu'elle est en train de dire dans sa bulle qu'elle est trop contente de l'avoir échangé ! Une énorme erreur graphique qui, je suppose, n'a pas pu être corrigée à la traduction…Dommage.
Le récit est assez sympathique mais fait parfois des raccourcis scénaristiques un peu simplistes. La femme y est clairement évoquée comme l'élément faible, la victime par excellence, le poids mort du groupe. On découvre le pourquoi de la catastrophe qui a ravagé le monde mais encore une fois, c'est un peu trop « simple » a mon goût.
Une bande dessinée avec une histoire assez simpliste, mais qui vaut le détour pour son bel univers graphique. On y découvre un monde ravagé et on suit les pas de Giala, qui veut sauver les enfants de sa tribu. Une bonne lecture si on ne s'attarde pas trop sur les détails.
Lien : https://livraisonslitteraire..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
culturevsnews
  15 février 2017
Une très belle bande dessinée de la part de Laurent Queyssi et Juzheci en one shots et honnêtement, c'est une bonne chose. L'histoire qui nous offre un récit montant en tension au fil des pages et offrant de nombreux mystères qui viennent titiller l'esprit du lecteur. L'univers développé se révèle solide, offrant une opposition plutôt attrayante entre le monde postapocalyptique et le présent, le tout porté par une dizaine personnages humains qui ne manquent pas de potentiel. La plume de Laurent Queyssi se révèle entraînante, captivante et prenante sachant happer rapidement le lecteur. le graphisme de la bande dessinée est très contemporain où on y découvre de superbes dessins sur un futur dévasté. Les paysages urbains sont très beaux et les personnages font vivre l'action du texte et des dialogues écrit avec justesse et qui nous font part d'un grand spectacle comme un gros film à budget hollywoodien. le seul point négatif est une fin abrupte qui appelle à une suite. Un vrai plaisir de glisser entre ces cases, de se laisser captiver par ce qu'elles représentent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Bdziles97
  17 avril 2017
(LX971) Une BD très moyenne mais qui séduira à coup sûr nos jeunes lecteurs, coeur de cible à n'en pas douter de l'auteur et/ou de l'éditeur. Tous les ingrédients semblent réunis : l'univers assez simpliste et machiste (gros biscoteaux pour les M. et tenues sexy pour les F.) rappelant Sin City, les dessins très actuels (mais plats) à coups d'outils numériques, l'action et les maigres dialogues, l'intrigue post-apocalypse et le coup de théâtre final. Comme un bon appât pour aller vers autre chose, oui pour le Prix BDz'îles Lycée (et pourquoi pas en Collège si le contenu violent et sexy n'effraie pas notre auto-censure).
(DL971, élève 2nde LGR) J'ai beaucoup aimé. Le scénario est pas mal et les personnages sont très violents. Par contre, la BD n'a pas assez de dialogues. J'aime bien le graphisme et les dessins qui sont vraiment beaux. Oui pour le Prix BD en lycée.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
BDGest   27 mars 2017
La fantasy a bien mieux à offrir.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   15 décembre 2016
C'est un vrai plaisir de glisser entre ces cases, de se laisser captiver par ce qu'elles représentent ! Du très très beau travail !
Lire la critique sur le site : Sceneario

Lire un extrait
Videos de Laurent Queyssi (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Queyssi
Laurent Queyssi - 24 vues du Mont Fuji par Hokusai
autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Infiltrés

Pourquoi Adam s infiltre t' il sur un site de la CIA

Quelqu un la menacée
A cause d'un gage
Il ne savait pas quoi faire
Ce n'est pas lui mais Greg

7 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Infiltrés de Laurent QueyssiCréer un quiz sur ce livre