AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Mauro Marchesi (Illustrateur)
EAN : 9791093111193
Éditeur : Blue Lotus Production (19/01/2018)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 16 notes)
Résumé :
[BANDE DESSINÉE]

Philip K. Dick (1928-1982) est un des auteurs de science-fiction les plus influents et novateurs du XXe siècle. Depuis les années 1980, son oeuvre, qui questionne la réalité et le principe d'humanité, a été adaptée maintes fois au cinéma et à la télévision et est enseignée dans les plus grandes universités du monde. Blade Runner, Total Recall, Ubik, Minority Report, A Scanner Darkly et les séries The Man in the High Castle ou Electric... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
MonsieurHyacinthe
  17 novembre 2018
Biographie proprette de Philip K. Dick, pour qui veut découvrir le chemin de vie de l'auteur en s'évitant une page Wikipedia. Je loue le travail d'archive, la précision dans les décors, les lieux, les paysages, les époques. On sent bien qu'il n'est pas aisé de traiter une grosse somme d'informations pour en dégager une trame romanesque, et que le côté historique des recherches fut exemplaire.
Malheureusement, fadouille à souhait, l'écriture de Laurent Queyssi n'a rien de savoureuse, pas de générosité. Pour preuve, les citations Babelio sont rares et peu fameuses, lisses, sans patte. C'est un gentil texte scolaire, qui suit assidûment la biographie de l'auteur, sans jamais se risquer. La façon dont les oeuvres sont évoquées au détour d'une conversation ne prend pas du tout. Tout fait fabriqué, malhabile, plat et nous détourne de notre quête : sentir K. Dick au fil des pages, être en immersion dans son monde.
Par chance, le dessin relance de temps en temps l'intérêt, Mauro Marchesi se débat en tout sens, on le sent désireux d'utiliser différentes techniques de dessin et de mise en page. On s'accroche donc. Mais là encore, le risque zéro domine. On ne sent pas la rage, le bouillonnement intérieur, les doutes, la folie, la maladie mentale. Rien. On lit une BD propre, sympathique dans son approche, fluide et peu ennuyeuse, mais peu inspirée, peu inspirante.
Déçu par la prose, on attend donc de l'auteur un scénario béton, un script créatif, volubile, à rebond. Rien de ce côté là. Décevant, le divertissement n'est pas au rendez-vous et le côté documentaire n'apporte pas grand chose, pour qui connaît l'auteur.
J'ignore dans quelles conditions l'ouvrage s'est construit (est-ce une commande d'éditeur ? le phénomène des bios graphiques étant une vraie mode en 2018, la série 21g. s'en faisant l'opportunité commerciale), je ne ferai pas un sort à Queyssi et me pencherai à nouveau sur son oeuvre pour me faire une idée concrète de l'auteur, dans des pages qui lui sont absolument personnelles. Pour cette fois, ça me semble plus que juste. Dommage. Car tout n'est pas au mauvais, attention ! La base est bonne, les dessins se font l'écho de comics d'époque, c'est agréable. La lecture se fait aisément, nous sommes face à un duo qui sait faire, il n'y a pas de doute. Il manque l'art, l'implication, ce qui fait qu'une BD reste ou fait référence. Quelque chose qui explose les codes et nous marque. C'est là-dessus que la déception est grande.
Reste l'essentiel : l'ouvrage m'a donné envie de relire Philip K. Dick. Rien que pour ça, elle mérite bien des louanges. Finalement, on trouve de l'intérêt en toute chose.
J'attendais beaucoup de cette BD, joyeusement conquise sur une masse critique Babelio, que je salue ici pour l'entreprise énorme qu'ils font, l'offre hallucinante et philanthrope qu'ils mènent avec une régularité rare. Encore merci au site !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
KrisPy
  20 octobre 2018
J'aime Philip K. Dick depuis que je suis gosse, j'ai grandi avec Ubik, le maitre du haut chateau, le dieu venu du Centaure, etc... Puis sont venus les films tirés de ses livres : Blade Runner (culte), Les confessions d'un barjot (trop méconnu, film français avec Hippolyte Girardot et Anne Brochet), Minority Report (le plus visionnaire), A Scanner Darkly (tiré de Substance mort, le plus déjanté et le moins connu, le film est tourné en images réelles puis redessinées pour en faire un film d'animation... effet génial et saisissant). Tout ça pour dire que K. Dick, c'est un contemporain, encore au 21ème siècle, et oué... parce que le gars est toujours là, toujours à la pointe du questionnement métaphysique, du questionnement sur les mondes parallèles, à l'heure où la science quantique tend à trouver des réponses qui iraient dans ce sens...
Dans cette bande dessinée façon roman graphique, on accompagne Phil K. Dick dans le parcours de sa vie, de sa naissance en 1929, à sa mort en mars 1982. Toutes les époques sont abordées, un peu succinctement, mais avec des éléments intéressants et notables ; on apprend ainsi qu'il fut marié plusieurs fois, qu'il avait des hallucinations, qu'il consommait des drogues puissantes, et qu'il était en constante ébullition mentale et paranoïaque au premier degré. Oui mais, tout ça je le savais déjà.
Ce livre permet de mettre des images sur des situations, de créée un lien entre les faits survenus dans la vie de Phil et qui faisaient écho dans son écriture, comme les virés en voiture avec des drogués, et les soirées débridées qui l'ont conduit à écrire Substance Mort.
Au final, un livre plaisant, bien fait, bien dessiné, mais un peu trop consensuel, un peu trop propret pour moi, surtout au vu du sujet, il aurait mérité plus de psychédélisme, plus de ressenti de cet état si particulier qui habitait Phil, cette tension permanente qu'il ressentait.
Il me faut continuer à lire l'Exégèse.... La Bible de K. Dick... le seul ouvrage qui puisse aller au fond de la psyché de Dick, car écrit par Phil lui-même et ses avatars de ce monde ou des autres...
Merci à Babelio et aux éditions Rêveurs de monde pour cet envoi de qualité, car pour note, les éditeurs sont spécialisés dans ce genre d'ouvrages de bandes dessinées biographiques, et plusieurs grandes figures du monde, littéraire ou scientifique ont déjà été publié Gandhi, Einstein, Lovecraft, Renoir, le Dalaï Lama, etc...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          72
Orphea
  28 septembre 2018
Cette bande dessinée est une biographie de l'auteur Philip K. Dick, bien connu des amateurs de science-fiction. Elle retrace son parcours d'écrivain en mettant en lumière ce qui pourrait être les moments-clés de sa vie.
Grâce à cet ouvrage je comprends mieux sa vision des choses, sa philosophie et les thèmes qu'il aborde.
Je ne suis pas une très grande fan de Philip K. Dick, jamais je ne serais allée compulser les centaines de pages qui composent son exégèse. Je ne pense pas non plus tout lire de cet auteur, tout ne m'intéresse pas, mais cette bande dessinée a réussi à m'intriguer.
Les dessins ne sont pas formidables mais je trouve qu'ils correspondent bien aux propos et donnent à l'ensemble une certaine ambiance que j'ai bien aimée.
Je recommande pour les curieux.
Commenter  J’apprécie          111
Deidre
  07 décembre 2019
Difficile de capter, en quelques dizaines de pages dessinées, l'essence de la vie d'un artiste aussi dense que Philip K. Dick
Face à ce défi, les auteurs ont choisi, comme Laurent Queyssi l'explique très bien dans le post-scriptum, de livrer leur propre vision du personnage, obligatoirement parcellaire et résultant d'un certain point de vue, mais également étayée par un très long travail de recherche, de documentation et d'immersion.
Les dessins de Mauro Marchesi font parfaitement échos aux images issues des textes de Queyssi, et le tout se lit avec plaisir.
J'ai un rapport très particulier avec Philip K. Dick, car c'est un auteur dont je connais beaucoup plus la vie que l'oeuvre. J'ai lu peu de ses écrits (essentiellement des nouvelles), mais j'ai lu en partie la monographie qui lui est consacrée aux éditions Actu SF et dont Laurent Queyssi fait d'ailleurs partie des contributeurs. 
Comment ne pas se passionner pour la vie de cet auteur tant elle est riche ?
En un peu plus de 130 pages, cette bande dessinée retrace l'ensemble de la vie de Philip K. Dick. de ses multiples mariages à ses addictions, de sa paranoïa à ses envolés mystiques…
Et on imagine à quel point toutes ces expériences ont put nourrir son oeuvre, à quel point les thèmes récurrents qu'il aborde font échos à ses questionnements existentiels…
Alors, bien sûr, faire le tour de la question dans une BD n'était de toute façon pas envisageable. P H I l'est cependant un ouvrage très instructif, passionné et passionnant, une bonne entrée en matière pour qui ne connait pas Philip K. Dick.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Moujack
  20 octobre 2018
Philip K. Dick a créé des univers pervertis par le simulacre, par l'apparence cachant la realité , par l'illusion devant le sens véritable.
Mais au travers de tous ses romans, SF ou mainstream, il n'a fait que parler de lui, de ses angoisses, de sa vision du monde.
C'est ce qu'on découvre tout au long de cette vie en bande dessinée où le quotidien le plus anodin nourrit ses textes les plus fous.
La biographie romancée d'Emmanuel Carrère et la bande dessinée de Laurent Queyssi et Mauro Marchesi sont les deux facettes d'une terrible pièce (monnaie ou théatre mais où est la verité ?) jouant le destin d'un homme.
À lire pour comprendre l'homme si on connaît l'auteur.
À lire pour comprendre les livres si on découvre l'homme.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
lectureenfantparentlectureenfantparent   23 avril 2019
Le portrait d’un homme d’une grande complexité, génial et difficile. Un homme bon, doté d’une grande empathie mais aussi d’une part d’ombre. Un auteur habité par son œuvre, travaillé par un profond besoin de donner un sens au monde qui l’entourait.
Commenter  J’apprécie          00
MonsieurHyacintheMonsieurHyacinthe   18 novembre 2018
"(...) Les mères, il faudrait les emmener au large et les couler. Ce sont des dangers ambulants, comme le plomb dans l'atmosphère. (...)"
Queyssi & Marchesi, PHIL, Une vie de Philip K. Dick, 2018, Blue Lotus Prod (p. 100).
Commenter  J’apprécie          00
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   14 septembre 2018
Je crois qu'Ursula a raison. Je ne résoudrait jamais les problèmes métaphysiques qui me fascinent. Ils me hanteront jusqu'à ma mort. (p. 129)
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Laurent Queyssi (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Queyssi
Laurent Queyssi - 24 vues du Mont Fuji par Hokusai
autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Infiltrés

Pourquoi Adam s infiltre t' il sur un site de la CIA

Quelqu un la menacée
A cause d'un gage
Il ne savait pas quoi faire
Ce n'est pas lui mais Greg

7 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Infiltrés de Laurent QueyssiCréer un quiz sur ce livre