AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2851940899
Éditeur : Fata Morgana (30/11/-1)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 6 notes)
Résumé :
C’était un homme très beau.
Il se trouve que les hommes ne sont pas dans le langage comme la lumière luit dans le soleil.
Il eut la vision d’un dépouillement qui faisait appel à toutes les richesses de la rhétorique afin d’en produire aux yeux du lecteur la destruction. Le langage n’est pas notre patrie. Nous venons du silence et nous avons été dévoyés quand nous marchions encore à quatre pattes dans cette terre d’Égypte où nous avons connu l’état ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
CandilaCandila   01 mai 2018
"Un enfant fait vœu de se taire.
Je jure, dit-il, de ne plus desserrer les lèvres. Plutôt mourir, qu'ils ne m'arrachent un seul mot. Je ne livrerai plus ce que je pense. Nul ne saura ce que j'éprouve. Ma haine demeurera intacte et ses effets d'autant plus implacables que nul n'en saura la nature ni même n'en connaitra l'existence. Ce silence à la fois sera ma force, et il me protégera. Invulnérable aux remarques et aux malveillances, sourd aux prières, impassible dans mon visage, inébranlable dans mon dessein, je montrerai les "dents". Je montrerai des dents qui seront closes à jamais, hermétiquement closes, et qui auront le tranchant et la dureté du fer. Terrible, rebelle, opiniâtre, inflexible, ininterprétable silence qui me fera craindre et qui me distinguera à jamais de ceux qui me côtoient. Il sera à l'épreuve du pire. Plus jamais je ne me confierai. Ma solitude sera absolue..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CandilaCandila   01 mai 2018
"Celui qui n'a pas prêté enfant, un jour, le serment de se taire, du moins qui ne l'a pas tenu ne fût-ce que quelques mois, ou que quelques années, s'enfermant de la sorte dans un mutisme farouche qu'il aurait opposé sans céder un instant aux remarques compatissantes de l'entourage, aux menaces cafardes, ou sournoises, ou patelines, ou soudain devenues agressives, aux ruses déployées par les proches, aux pièges tendus sans relâche par "l'ennemi", aux sanctions, aux représailles, aux chantages sans nombre, ne saura pas l'exaltation où une telle décision peut plonger, la fièvre qui en résulte, la valeur symbolique, imprécise mais absolue attachée au défi lancé à "toute la compagnie". Il ne mesurera pas l'intensité que cette passion peut atteindre, la terreur qui l'accompagne, ni le degré extrême dans le sentiment de la faute que chaque manquement à la parole donnée déchaîne dans le corps. Il n'aura pas idée du malheur où elle conduit, des longs effets qui en résultent sur le cours d'une vie, mais aussi qui concernent l'usage d'une langue."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CandilaCandila   01 mai 2018
"Il s'épuise dans ce vide qu'il ne cesse d'agrandir, et il accroît l'angoisse qu'il éprouve en s'anéantissant."
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Pascal Quignard (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascal Quignard
Dans « L?enfant d?Ingolstadt » paru aux éditions Grasset et Fasquelle, Pascal Quignard mélange les contes, l?histoire et la philosophie, pour mieux questionner notre attrait pour tout ce qui est faux, dans l?art comme dans le rêve.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Tous les matins du monde

En qu'elle année Pascal Quignard a-t-il écrit Tous les matins du monde?

1816
1917
1991
1899

10 questions
218 lecteurs ont répondu
Thème : Tous les matins du monde de Pascal QuignardCréer un quiz sur ce livre