AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070394204
Éditeur : Gallimard (03/10/1997)

Note moyenne : 3.64/5 (sur 14 notes)
Résumé :
J'appelle rhétorique spéculative la tradition lettrée antiphilosophique qui court sur toute l'histoire occidentale dès l'invention de la philosophie. J'en date l'avènement théorique à Rome, en 139. Le théoricien en fut Fronton.
L'expression courante : "C'est un littéraire" n'est pas une insulte. Elle est doté de sens. Elle renvoie à une tradition ancienne, marginale, récalcitrante, persécutée, pour laquelle la lettre du langage doit être prise à la littera.>Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
albuciaalbucia   23 février 2015
Dans les mouvements des vagues de la mer s avance autre chose que la mer. Dans le frémissement des feuilles tremblantes autre chose que le vent. Dans l éclat des yeux de la femme vivante qu on aime brille autre chose que le reflet de la lampe ou la seule répercussion du soleil.
Commenter  J’apprécie          40
alzaiaalzaia   25 mars 2014
Je pense à ma faim : il n'est pas de faim qui s'assouvisse et perde au cours du jour le désir de dévorer encore. J'ai trop lu pour ne pas être insatiable. J'ai trop lu pour que je désespère subitement que la pensée aille plus avant que la convention de chaque époque et le dédain de tout. Je n'ai jamais jugé non plus qu'elle se bornât dans le simple miroitement narcissique des mots dans le langage. Le langage n'est pas apathique, impersonnel, ni instrumental, ni anhistorique, ni divin. Je pense ceci : la faim de la pensée n'est pas rassasiée. Je pense que la haine de la pensée - que la pensée de ce temps après le raz de marée idéologique, humanitaire, religieux qui cherchent à voiler et à revêtir l'horreur hurlante de ce temps - commence à affamer la tête. Je sens l'essor d'une curiosité enfin réadressé à quelque chose qui lui est inconnu
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
alzaiaalzaia   25 mars 2014
Fronton écrit à Marcus " Il se trouve que le philosophe peut être un imposteur et que l'amateur de lettre ne peut l'être. Le littéraire est chaque mot. D'autre part, son investigation propre est plus profonde à cause de l'image." L'art des images que l'empereur Marc Aurèle nomme, en Grec, icônes, tandis que son maître Fronton, les nomme le plus souvent en latin, images ou à quelques reprises, en grec philosophique, métaphores. (...) Marcus écrit que le monde dans le temps est un torrent gonflé par un orage qui s'emporte lui-même et qui emporte tout. La pluie des êtres ne s'interrompt pas. Tout dévale dans la nuit. Quelques fantasmes forment les ligatures, laçant des simulacres, des schèmata, qui réagissent entre eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
alzaiaalzaia   25 mars 2014
Fronton disait qu'il fallait travailler la langue pour être capable d'affronter audacieusement les périls des pensées les plus difficiles à admettre, les aphasies que provoquent les expériences les plus douloureuses ou qui sont les plus indomesticables. Il faut suivre sa route avec les rames et les petites voiles (...) mais, quand la nécessité imprévue survient, être capable de déployer la grande voile du langage et laisser brusquement derrière soi les chaloupes, les barques des pêcheurs,, la philosophie, l'histoire, les lois, les proverbes, les décrets, le baratin, les coutumes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
alzaiaalzaia   25 mars 2014
La philosophie n'est qu'une rouille sur le glaive. (...) C'est comme si tu préférais à la majesté de l'aigle les courtes plumes de la caille. Ne préfère pas la trêve au combat. Combats avec le langage dont il te faut dérouiller jour après jour la lame, pour la faire resplendir.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Pascal Quignard (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascal Quignard
https://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=58703&motExact=0&motcle=&mode=AND
PASCAL QUIGNARD
Vies, oeuvres
Agnès Cousin de Ravel
Espaces Littéraires
L'ouvrage met en lumière les liens qui unissent Pascal Quignard et ses créations, grâce à des rencontres, des entretiens et des documents d'archives. Ce livre veut étudier les vies de Quignard, de son enfance en passant par son succès en tant qu'écrivain, tout en ayant une volonté bio-bibliographique. On y trouve en effet une bibliographie complète des ?uvres de Pascal Quignard et de leurs traductions, ainsi que ses différentes collaborations avec des peintres et des musiciens.
Agnès Cousin de Ravel, ancien professeur de lettres, est critique littéraire. Elle publie régulièrement des articles dans des revues spécialisées. Elle a publié plusieurs ouvrages dont en 2012 chez Hermann, et a co-dirigé en 2014 Les Lieux de Pascal Quignard chez Gallimard.
Broché - format : 15,5 x 24 cm ISBN : 978-2-343-13957-9 ? 15 janvier 2018 ? 300 pages
+ Lire la suite
autres livres classés : métaphoreVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Tous les matins du monde

En qu'elle année Pascal Quignard a-t-il écrit Tous les matins du monde?

1816
1917
1991
1899

10 questions
216 lecteurs ont répondu
Thème : Tous les matins du monde de Pascal QuignardCréer un quiz sur ce livre