AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2012011454
Éditeur : Hachette Jeunesse (22/03/2006)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 54 notes)
Résumé :
Le jour où Alice, Bess et Marion ont acheté, dans une boutique inconnue, un flacon de parfum oriental, elles ne se doutaient guère que ce geste allait les entraîner aussitôt dans une étrange aventure...
Une étrange et palpitante aventure où Alice s'engage tout en ayant pleine conscience du danger, obéissant à cet instinct qui la pousse toujours à venir en aide à son prochain.
C'est à cause du parfum que la jeune Milly s'est évanouie dans le train; c'es... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
vahine34
  16 mars 2014
voila le genre de livres qui m'a sans doute fait aimer les histoires mystérieuses et les polars!
viens d'apprendre d'ailleurs que ce n'était pas une auteure mais plusieurs qui ont écrit cette série!(un peu déçue!!)
inutile de dire que ces livres ne sont que de bons souvenirs pour moi!
Commenter  J’apprécie          121
EtrangesHistoires
  09 septembre 2014
Rien de plus commode quand on est faux-monnayeurs que d'installer un campement près d'une grotte où tout le matériel pour la fabrication de la fausse monnaie est installé. On est encore plus ingénieux si l'on fait croire aux habitants du coin que l'on fait partie d'une secte. Il suffit de danser de temps en temps en robes blanches au clair de lune pour que l'on vous prenne pour un groupe d'illuminés et qu'on vous laisse tranquille. Oui, l'idée est bonne, sauf si l'on a dans les parages, une jeune détective comme Alice, qui passe quelques jours de vacances dans une ferme. N'écoutant que son flair de fin limier, cette dernière a vite fait de faire le rapprochement avec d'étranges évènements dont elle avait été témoin quelques temps plus tôt... il faut dire que notre Alice n'est pas tombée de la dernière pluie. Dans cette aventure, elle est accompagnée de ses fidèles amies Bess et Marion.
- Paru en 1931 sous le titre : The secret of red gate farm
- Traduction française en 1968 par Anne Joba
- Illustrations : Albert Chazelle
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
fredleger
  17 août 2012
Là encore, 5 étoiles pour toute la série dont je me délectais... il y a maintenant plusieurs décennies. Souvenirs, souvenirs...
Commenter  J’apprécie          63
Dosamuse
  31 août 2012
C'est grâce aux Alice que j'ai commencé à me 'cacher' pour lire au calme. J'ai dû dépenser beaucoup de mon argent de poche chez le bouquiniste. J'y allait avec la liste des Alice qu'il me manquait...
Commenter  J’apprécie          30
lovelybook
  16 septembre 2014
Alice vient en aide à la jeune Milly qui cherche un emploi pour sauver la ferme des Baies Rouges où elle habite avec sa grand-mère. Et non loin de là, une étrange secte sort les soirs pour faire des danses autour d'un chêne. Alice va tout de suite enquêter sur ces drôles de gens. Et elle va bientôt découvrir que leurs agissements sont tout autre.
L'aventure et le suspens sont toujours au rendez-vous comme à chaque fois.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
EtrangesHistoiresEtrangesHistoires   09 septembre 2014
Prenant les devants, Alice entraîna ses amies. La lune montait dans le ciel, des rayons blafards filtraient à travers les branches. Une brise légère faisait bouger les feuilles... et trembler Bess.
Finalement, elles débouchèrent sur un sentier longeant la rivière et le suivirent.
- Redoublons de prudence, dit Alice à voix basse. Nous approchons du camp. Il se peut que des guetteurs en surveillent les abords.
- Sans aucun doute, approuva Milly, parce qu'ils ne veulent pas que des intrus assistent à leurs cérémonies.
- Je regrette presque d'être venue, murmura Bess. Il fait trop noir.
- Quand la lune sera plus haute, on y verra comme en plein jour, dit Alice. Toutefois, si tu désires rebrousser chemin, il est encore temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lovelybooklovelybook   16 septembre 2014
Mme Bran se joignit au petit groupe. Ses yeux se mouillèrent de larmes lorsqu'elle raconta à M. Roy les exploits de sa fille et des amies de celle-ci.
- Elles ont été admirables, conclut-elle. Lorsqu'elles sont arrivées ici, tout allait mal, et voyez maintenant mon domaine : jamais il n'a été aussi beau, ni mes finances florissantes.
- Je suis fier de toi, Alice, dit M. Roy. Non seulement tu as aidé Mme Barn et Milly à sortir d'une passe difficile mais tu as permis d'arrêter des faux-monnayeurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
EtrangesHistoiresEtrangesHistoires   07 septembre 2014
Alice roulait vite parce qu'elle désirait arriver avant l'orage. Hélas ! Le soleil disparut, les nuages s'assombrissaient, prenaient des formes menaçantes, l'air devenait irrespirable.
- Nous n'allons pas échapper à l'averse, dit Alice. Espérons qu'elle ne sera pas trop forte.
A ce moment, quelques gouttes frappèrent le pare-brise. En hâte, les jeunes filles levèrent les glaces des portières. Trois minutes plus tard, la route était luisante de pluie. Alice du ralentir, sous peine de déraper. Bientôt, le tonnerre et les éclairs se succédèrent sans interruptions. Des torrents d'eau tombaient du ciel.
- Brr ! Brr ! Je n'aime pas l'orage, gémit Bess. Ecoutez ce vent. Nous allons être emportées par les tourbillons.
Devant elle, la route s'enfonçait dans la forêt. Alice jugea prudent de se garer sur le bas-côté. L'obscurité était si épaisse que les phares eux-mêmes ne parvenaient pas à percer le rideau de pluie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mandrake17mandrake17   24 août 2017
- On n'oserait pas s'emparer de votre ferme! dit Bess, qui ne s'y connaissait guère en affaires.
- Peuh! Idéaliste, va! grogna Marion. Le monde est plein d'escrocs et de gens sans pitié qui profitent des veuves et des orphelins!
Commenter  J’apprécie          40
lovelybooklovelybook   16 septembre 2014
- Et voilà une merveilleuse aventure terminée ! soupira Bess, non sans regret.
- Reconnais qu'elle valait infiniment plus que le prix du parfum ! répliqua Marion en riant.
Commenter  J’apprécie          50
autres livres classés : ParfumsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Alice et les chats persans

comment s'appelle la dame propriétaire des chats?

Mademoiselle Arnold
Agnès
Marion

3 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Caroline QuineCréer un quiz sur ce livre