AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Cécile Desthuilliers (Traducteur)
EAN : 9782290363126
768 pages
J'ai Lu (17/11/2021)
4.32/5   385 notes
Résumé :
Comme le rapporte la mystérieuse lady Whistledown dans sa chronique mondaine, on a vu, lors du fameux bal masqué des Bridgerton, le cadet de la famille, Benedict, en compagnie d'une ravissante inconnue vêtue d'une robe argentée. Mais à minuit, la belle s'est enfuie. Depuis, la haute société se perd en conjectures sur son identité. Benedict a beau la chercher dans tout Londres, elle semble s'être évaporée à jamais.
Qui pourrait savoir que sous le masque de soi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (85) Voir plus Ajouter une critique
4,32

sur 385 notes
5
36 avis
4
37 avis
3
8 avis
2
1 avis
1
0 avis

Latulu
  26 juillet 2021
Guère convaincue par cette deuxième lecture des aventures des Bridgerton.
L'intégrale 2 reprend les tomes 3 et 4.
Au tour de Benedict et de Colin de passer devant l'autel.
Le premier récit est une jolie ré-écriture du conte de Cendrillon. L'héroïne est mal traitée par une belle-mère acariâtre. le soir du bal donné par les Bridgerton, elle réussira grâce à la complicité des autres domestiques de la maison à franchir les portes de la demeure et attirera le regard de Benedict qui, par la suite, n'aura de cesse de retrouver la belle jeune femme à qui appartient le gant perdu lors de cette soirée.
Bon.
Heureusement, quelques péripéties supplémentaires et de jolies réparties de la part des protagonistes donnent un peu de substance à l'histoire.
Le second récit est sans doute celui que je préfère depuis la première intégrale.
J'ai apprécié le côté historique enfin mis en valeur avec les conditions de vie d'une femme de la noblesse qui n'a pas réussi à se marier. L'héroïne est bien décrite. Les contraintes liés à son célibat sont travaillées et contrebalancées par les joies qu'elle trouve dans sa situation. J'ai d'autant plus regretté qu'elle finisse malgré tout par se conformer aux exigences de l'époque même si, sans cela, l'autrice aurait certainement perdu une grande majorité de son lectorat.
Dans l'ensemble, une lecture plutôt ennuyeuse. J'aime les histoires d'amour mais il m'aura vraiment manqué plus de profondeur sur les événements historiques de l'époque pour développer de l'enthousiasme pour cette saga.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
TheWind
  06 janvier 2022
Bof, bof, bof et rebof.
Le premier tome m'avait passablement plu.
Le deuxième m'a achevé.
Ces histoires à l'eau de rose sont sans surprise. La trame est toujours là même. Un amour qui semble impossible au début et qui finit par un mariage.
Les Bridgerton sont tellement parfaits qu'ils finissent par m'agacer.
J'espère qu'il ne me prendra pas l'envie de lire la suite !
Commenter  J’apprécie          250
Ourse_aux_Livres
  03 mai 2022
Dans ce second intégral de la Chronique des Bridgerton, nous retrouvons les personnages de Benedict et de Colin. Je pense pouvoir dire que j'ai aimé le tome de Benedict autant que j'ai détesté le tome de Colin.
Lors d'un bal masqué organisé par sa famille à Bridgerton House, Benedict fait la connaissance d'une belle inconnue, qui semble avoir de l'esprit autant qu'elle est séduisante. Mais à minuit, celle-ci s'enfuit, et malgré tous ses efforts pour la retrouver, il n'y parviendra pas. Et pour cause, cette mystérieuse femme est Sophie, fille illégitime de feu M. le Comte de Penwood, détestée par sa belle-mère et reléguée au rang de domestique. Ce n'est que le plus grand des hasards qui fera se recroiser leurs chemins mais dans des circonstances tout à fait différentes ne pouvant, semble-t-il, mener à un rapprochement entre eux deux.
Plusieurs années plus tard, Colin, trente-trois ans, n'est toujours pas marié. Il passe le plus clair de son temps à parcourir le monde et à noter ses aventures dans des carnets. de son côté Pénélope Featherington est toujours célibataire et reléguée au statut de vieille fille, insignifiante et invisible. Les deux personnages sont liés d'amitiés depuis de longues années mais un défi lancé par Lady Danburry va les rapprocher : découvrir qui se cache derrière la plume de Lady Whistledown.
J'ai vraiment beaucoup aimé le tome sur Benedict, j'ai trouvé son personnage, ainsi que celui de Sophie, très attachants et touchants. le récit ressemble pour beaucoup d'aspects à une réécriture du conte de Cendrillon, et cela donne un côté très amusant à l'histoire.
Cependant... je n'ai pas du tout aimé le tome sur Colin. Je me suis ennuyée. J'ai trouvé le personnage de Colin particulièrement détestable, lunatique et égocentrique. J'ai trouvé le personnage de Pénélope assez touchant mais pas suffisamment pour rendre le récit intéressant.
Malgré cela, j'aime beaucoup cette saga car on a vraiment toute une panoplie de personnages, tous différents, hauts en couleur, avec des personnalités attachantes, agaçantes, drôles, parfois fantasques, et des personnages féminins forts, ce qui dénote beaucoup dans le contexte dans lequel est supposé se passer l'histoire, mais c'est particulièrement agréable à lire avec notre regard actuel.
Je continuerai sans aucun doute avec la suite de la saga, d'autant que l'on arrive au personnage d'Eloïse qui est certainement mon préféré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
LesJoliesLecturesdePapier
  26 avril 2021
{Instagram : aur131}
Ce deuxième tome de la Chronique des Bridgerton, regroupant les histoires de Benedict et Colin, je l'attendais avec énormément d'impatience. Ceux qui comme moi ont vu la première saison sur Netflix sauront certainement pourquoi… J'aurais nettement préféré attendre avant de poursuivre la saga livresque, mais s'il avait fallu attendre les saisons 2 et 3 pour connaître la suite, je crois que je n'aurais pas pu tenir le coup. Ainsi, dès sa sortie, je me suis jetée sur ce second tome. L'envie de découvrir les personnages de Benedict et Colin était beaucoup trop forte.
Avec une saga aussi longue, il y a toujours une petite appréhension quand on décide de la poursuivre. On redoute le fait que les tomes deviennent  à la longue trop répétitifs, trop similaires, trop redondants. Et je l'avoue, après avoir lu les histoires de Daphné et d'Anthony, je partageais également cette peur. Je me demandais comment allait faire l'auteure pour insuffler de l'inédit à cette suite et surtout comment allait-elle faire pour rendre les personnages de Benedict et Colin aussi attachants et charismatiques que Daphné et Anthony.
Pourtant, Julia Quinn est rapidement venue balayer mes doutes lorsque le récit de Benedict débute. Avec l'histoire de ce dernier, l'auteure nous propose une jolie réécriture du conte de Cendrillon. La Cendrillon en question est Sophie Beckett, une jeune femme adorable et très attachante qui va détourner d'un simple regard notre cher Benedict de son éternel célibat. Outre le fait que la romance est parfaitement bien travaillée, je me suis également régalée à découvrir davantage le reste de la fratrie Bridgerton. J'avais trouvé que Julia Quinn les avait mis très peu en avant dans les deux précédents opus, ici à ma grande joie c'est l'inverse.
Le tome sur Benedict est pour le moment mon préféré. Aussi bien au niveau de la romance, de l'intrigue ou des personnages, c'est celui qui a comblé toutes mes attentes. Pourtant, je ne pensais pas que serait l'histoire de Benedict qui me plairait le plus dans ce second tome. Étant jusqu'à présent le plus discret de la fratrie, Benedict n'était pas celui qu'il me tardait le plus de découvrir contrairement à Colin, mais son personnage a su me convaincre et au final je me suis véritablement attachée à lui à en devenir complètement gaga !
Pour ce qui est de l'histoire de Colin, c'est celle que j'attendais le plus. Si vous avez regardé la première saison sur Netflix et que vous l'avez regardée jusqu'au bout, vous comprendrez de quoi je veux parler. Car c'est justement  grâce à cette fin de saison qu'il me tardait de découvrir son histoire. Malheureusement, ça va être difficile de vous en parler car ça serait prendre le risque de spoiler ceux qui n'ont pas encore visionné la série et je ne veux surtout pas le faire. Je vais donc essayer de rester évasive, sans trop rentrer dans les détails.
Contrairement aux autres tomes, aucun nouveau personnage ne fait son apparition dans la mesure où en tant que lecteur nous connaissons déjà le personnage avec lequel Colin va débuter une romance. C'est une romance qu'on déguste du début à la fin, on se régale d'observer l'évolution des sentiments qu'ils finissent par éprouver l'un pour l'autre. C'est un couple que j'attendais au tournant et bien que j'ai adoré leur idylle, je n'ai pas été autant satisfaite que je l'aurais souhaité. Il me manquait un petit je-ne-sais-quoi qui était présent dans l'histoire de Benedict et je ne l'ai pas retrouvé chez Colin. de plus, Colin est un superbe personnage, très agréable à suivre, mais je n'ai pas pu m'empêcher d'être sceptique et de ressentir un peu d'amertume quand il s'adresse quelquefois à sa promise. Par moments, je n'ai pas trouvé que ses choix ou son comportement étaient justifiés à l'encontre de la jeune femme. Peut-être que j'avais trop d'attentes les concernant et que la réalité s'est révélée être, au final, différente de ce que ce que j'attendais. Néanmoins, dans l'ensemble c'est une très belle histoire.
En dehors de ça, ce tome est également centré sur la mystérieuse Lady Whistledwon. Les investigations vont bon train, toute la bonne société veut la démasquer et l'étau se resserre dangereusement autour de ce personnage emblématique. On prend vraiment plaisir à suivre les enquêtes et les supputations des uns et des autres. Là encore si vous avez vu la série, vous connaissez comme moi la personne qui se cache sous le nom de plume qui révèle les plus beaux scandales depuis le début de la saga. Après avoir lu ce tome, je pense que si j'avais su je n'aurais pas regardé immédiatement l'adaptation cinématographique. Contrairement aux livres, on découvre la véritable identité de Lady Wistledown à la fin de la première saison et finalement ça gâche un peu la surprise lorsqu'on la découvre dans le livre.
Encore une fois, Julia Quinn nous offre par le biais d'une plume entraînante deux histoires rafraîchissantes, drôles et attendrissantes dont les personnages sont les fondements. J'ai adoré retrouver la piquante Lady Danbury qui malgré son cynisme peut se montrer aussi très sympathique. Violette, la maman de cette joyeuse bande, est également un magnifique personnage, je l'aime un peu plus à chaque nouveau tome. Et puis, bien sûr, il y a Éloise; cette jeune femme à l'esprit libre qui fait fi des convenances ainsi que des qu'en-dira-t-on et qu'il me tarde de découvrir !
En conclusion, c'est encore un gros coup de coeur pour ce second tome ! Loin de n'être qu'une simple saga romantique, La Chronique des Bridgerton regroupe également des histoires qui abordent divers sujets comme la famille, l'amour et l'amitié. Ce second tome a été pour ma part une grosse et agréable surprise puisque je débutais ma lecture avec une préférence pour le personnage de Colin et finalement je referme le livre avec un énorme coup de coeur pour Benedict. Avec un second tome aussi bon, voire meilleur que le premier, je suis désormais encore plus impatiente de découvrir l'histoire d'Éloïse et de Francesca !
Lien : http://lesjolieslecturesdepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Hollischenbooks
  24 avril 2021
Merci infiniment aux éditions J'ai Lu pour l'envoi de ce roman.
Tome 3 : Benedict.
Une lecture agréable, prenante mais qui ne m'a pas vraiment emballé.
J'étais très impatiente de découvrir l'histoire de Benedict, le deuxième enfants de la fratrie Bridgerton. Et si j'ai bien accroché à l'histoire je n'ai pas été spécialement emporté par la romance et par les personnages.
Lors d'un bal costumé, Benedict croise Sophie. Il lui suffit d'un regard pour comprendre que c'est la femme de sa vie. Mais lorsque minuit sonne Sophie s'enfuit sans lui avoir révélé qui elle est. Et pour cause, Sophie est l'enfant illégitime du compte de Penwood, détestée par sa belle-Mère, souffre douleurs d'une de ses demi-soeurs. Sophie mène l'existence d'une domestique, voir d'une esclave, alors comment pourrait elle avouer son identité ? Quatre année vont passer avant que leurs chemins ne se croisent à nouveau.
On connaît l'histoire, et ici Julia Quinn nous offre une revisite du conte de Cendrillon. Et j'ai beaucoup aimé l'histoire qui, avons le, comble totalement mon côté fleurs bleue.
Cependant si remake du conte il y a on peut tout de même reconnaître que c'est quand même un peu plus adulte que la version de Disney.
Si j'ai bien aimé l'histoire, je dois quand même vous dire que j'ai eu du mal avec la romance, ainsi qu'avec les personnages. J'ai trouvé Sophie trop effacée et trop naïve, j'ai eu du mal à m'attacher à elle, même si je partage son côté rêveuse, je ne lui ai trouvé pas vraiment de force de caractère. Même si elle maintient avec poigne sa position vis à vie de la différence de classe sociale entre elle et Benedict, pour le reste je l'ai trouvé sans intérêt.
Pour Benedict, je suis plutôt surprise, je pensais bien accroché avec lui, mais certain aspect de sa personnalité m'ont vraiment déranger. Déjà son insistance vis à vis de Sophie, qui tourne, soyons honnête, limite à l'harcèlement. A un moment Non c'est NON. Pourquoi tant d'instance ?
Pour la romance, et bien elle n'a pas spécialement éveillé mon intérêt. Certes elle est mignonne et tout au long de ma lecture je n'avais qu'une hâte c'est que Benedict se rend compte que l'inconnu du bal et Sophie la domestique sont la même personne. Donc oui, j'ai quand même bien aimé, mais je pense qu'il est difficile de passer après le coup de coeur que j'ai eu pour l'histoire d'Anthony et Kate.
J'ai adoré détester la marâtre de Sophie, cette femme est méprisable. Et li pied de nez qui lui est fait est juste jubilatoire.
J'ai bien aimé l'histoire et surtout retrouver les Bridgerton. Mon amour pour Violet, la maman grandit de tome en tome. Qu'est ce que j'aime sa relation avec ses enfants et sa répartie.
La plume de Julia Quinn est une fois encore entraînante, elle mène son histoire avec justesse et finesse.
Pour conclure, ce tome ci n'est pas mon préféré. Toutefois l'histoire m'a plu malgré quelques petits bémols et clichés auxquels j'ai eu du mal à adhérer.

Pour le tome 4
Le voile est enfin levé sur Lady Wittledown...
Un quatrième tome dont j'étais impatiente de découvrir l'histoire. Déjà parce que je me suis prise d'affection pour Colin et Pénélope et parce que je voulais voir l'évolution de leur relation.
Pénélope connaît Colin depuis de nombreuses années, si elle a toujours été amoureuse de lui, on ne peut pas dire que la réciproque soit vrai. En effet Colin Bridgerton voit Pénélope comme une amie, qu'il faisait danser de temps à autre lors des bals, car soyons honnête cela lui faisait pitié de la voir rester sur le banc de touche.
J'étais joie de découvrir leur histoire, si ce tome n'est pas un coup de coeur comme celui sur Anthony. Il reste une excellente lecture. Mais j'avoue que je m'attendais un peu à autre chose au niveau de la romance.
En soit j'ai vraiment aimé la relation entre Colin et Pénélope, et le développement de leurs sentiments, du moins du point de vue de Colin car on connaît ceux de Pénélope pour le troisième fils Bridgerton.
Mais je m'attendais à quelque chose de plus profond, de plus intense. Quelque chose qui me retourne complément. Une romance passionnée. Mais ce n'a pas été le cas.
J'ai aimé la romance, c'est doux. Tout ce fait de façon naturellement. Mais si la romance mets son temps à s'installer après tout va très vite. Bien que parfois le comportement de Colin est franchement de la muflerie, le répondant de Pénélope dont un petit plus. Et surtout après tant d'année à l'aimer en secret, j'étais heureuse de voir Pénélope connaître l'amour réciproque.
Au niveau des personnages, j'ai prit vraiment plaisir à découvrir Pénélope. Je l'appréciais déjà énormément, et la j'ai découvert une jeune femme avec une vive intelligente qui assume son statut de « vieille fille » et qui fait fi de tout ce qu'on peut dire à son sujet. Je l'ai vu s'affirmer au fil des chapitres, tenir tête et se battre pour ce qui lui semble juste.
Colin avait m'a préférence depuis le premier tome, et là je peux dire que même si je l'ai beaucoup aimé, il m'a quand même énervé avec certains de ses comportements. Si je l'ai préféré à Benedict, je dois dire que Anthony reste mon Bridgerton favori.
Cependant je me suis attachée à tout les deux, certaines scènes sont drôles, d'autres sont mignonnes et tout cela m'a fait passé un excellent moment.
Ce que j'ai adoré c'est toute l'intrigue autour de l'identité de la fameuse et sulfureuse Lady Wittledown. Il faut dire que la chroniqueuse à la plume acérée fait parler d'elle depuis de nombreuses années. J'étais impatiente de découvrir son identité, et j'ai été surprise de savoir qui se cachait derrière se pseudonyme. J'ai d'ailleurs adoré toute les scènes avec Pénélope et Lady Danbury.
J'ai adoré retrouver la famille Bridgerton et comme je vous le dis à chaque fois. Je suis en amour pour Violet je suis en amour. J'ai aussi énormément d'interrogation sur Eloïse, à qui écrit elle ? Et sur Francesca, qui pour moi reste la Bridgerton la plus mystérieuse, on ne sait quasiment rien sur elle. du coup je suis hyper impatiente de découvrir leurs histoires.
C'est un vrai plaisir de retrouver la plume de Julia Quinn, qui comme pour les tomes précédents, est pleine de justesse et de finesse.
Pour conclure, j'ai passé un excellent moment avec les Bridgerton. L'histoire de Pénélope et Colin est mignonne et touchante. Ce tome réponds à la grande question sur l'identité de Lady Wittledown et je me demande vraiment comment sera la suite vu que l'on sait qui elle est.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (64) Voir plus Ajouter une citation
LadoryquilitLadoryquilit   08 mai 2022
Apparemment, s'appeler Pénélope Featherington était une malédiction. Son destin avait été scellé des années auparavant, lors de cette effroyable première saison, lorsque sa mère avait insisté pour qu'elle fasse son entrée dans le monde alors même qu'elle l'a suppliait d' attendre une année de plus. Pénélope la rondouillarde. Pénélope la maladroite. Celle qui portait toujours des couleurs qui ne lui allaient pas. Peu importait qu'elle ait minci, qu'elle soit devenue gracieuse ou qu'elle ait enfin réussi à se débarrasser de ses affreuses robes jaunes. Dans ce monde, celui de la bonne société londonienne, elle serait toujours la Pénélope Featherington d'autrefois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LadoryquilitLadoryquilit   08 mai 2022
Il y a des moments dans la vie d'une femme où son cœur se met à faire des bonds dans sa poitrine, où le monde semble soudain parfait, et où toute une symphonie résonne dans le simple tintement d'une sonnette.
Pour Pénélope Featherington, cet instant de grâce eut lieu deux jours après la soirée musicale des Smythe-Smith.
Commenter  J’apprécie          10
LadoryquilitLadoryquilit   08 mai 2022
Colin Bridgerton était réputé pour bien des choses.
Il était réputé pour sa prestance, ce qui n'était guère surprenant, car tous les Bridgerton mâles l'étaient.
Il était réputé pour son sourire en coin capable de faire fondre une femme de l'autre côté d'une salle de bal bondée.
Il était réputé pour son charme et pour son talent à mettre tout le monde à l'aise avec un simple sourire et une réflexion amusante.
Ce pour quoi il n'était pas réputé, en revanche, et dont personne ne le soupçonnait, c'était sa capacité à se mettre en colère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LadoryquilitLadoryquilit   08 mai 2022
Leurs souffles se mêlerent, et l'air fut soudain lourd et brûlant. Pénélope tremblait, il le sentait sous ses doigts. Et il n'aurait pas juré qu'il ne tremblait pas non plus.
Il songea un instant à lancer une réplique légère et un peu désinvolture, à l'image du charmeur impénitent qu'il était supposé être - Vos désirs sont des ordres, peut être, ou Chaque femme a au moins droit à un baiser -, mais alors qu'il s'inclinait sur elle, il comprit qu'aucun bon mot ne correspondait à l'intensité du moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LadoryquilitLadoryquilit   08 mai 2022
_ Je t'aime de toutes les fibres de celui que j'ai été hier, que je suis aujourd'hui et que j'espère être demain.
_ Je t'aime avec mon passé, et je t'aime pour l'avenir.
_ Je t'aime pour les enfants que nous aurons, et pour les années que nous allons passer ensemble. Je t'aime pour chacun de mes sourires, et plus encore pour chacun des tiens.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Julia Quinn (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julia Quinn
Derrière le phénomène mondial de la Chronique des Bridgerton, se cache une auteure prolifique gérant d'une main de maître tous les codes de la romance, Julia Quinn.
À l'occasion de la sortie de la saison 2 de la série signée Shonda Rhimes (Grey's Anatomy, Murder, Inventing Anna...) sur Netflix - qui bat déjà des records d'audience - et de la sortie de son nouveau roman "La Chronique des Rokesby ", retrouvez l'auteure pour cette Claque Interview. Pourquoi choisir la Régence comme paysage central ? Les happy endings ? Quelle place pour le féminisme dans ses livres ? Ses dernières claques littéraires, cinéma et série... On en sait désormais un peu plus sur l'univers et les inspirations de Julia Quinn.
Suivez toutes les vidéos de la Claque Fnac sur la plateforme dédiée de L'Éclaireur Fnac : https://leclaireur.fnac.com/categorie/la-claque-fnac
Découvrez "La Chronique des Rokesby" sur Fnac.com : https://www.fnac.com/se89076/Les-Rokesby Et "La Chronique des Bridgerton" : https://www.fnac.com/La-Chronique-Des-Bridgerton/si10309
Retrouvez-nous sur Facebook @Fnac : https://facebook.com/Fnac Instagram @fnac_officiel : https://www.instagram.com/fnac_officiel Twitter @fnac : https://twitter.com/fnac
#LaChroniqueDesBridgerton #LaChroniqueDesRokesby #JuliaQuinn #LEclaireurFnac #LaClaqueFnac #RDVFnac
+ Lire la suite
autres livres classés : romanceVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura






Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2580 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre