AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290014394
443 pages
Éditeur : J'ai Lu (07/10/2009)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 107 notes)
Résumé :
Comme le rapporte la mystérieuse lady Whistledown dans sa chronique mondaine, on a vu, lors du fameux bal masqué des Bridgerton, le cadet de la famille, Benedict, en compagnie d'une ravissante inconnue vêtue d'une robe argentée. Mais à minuit, la belle s'est enfuie. Depuis, la haute société se perd en conjectures sur son identité. Benedict a beau la chercher dans tout Londres, elle semble s'être évaporée à jamais.
Qui pourrait savoir que sous le masque de soi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
Eroblin
  12 janvier 2021
Après Anthony, voici Benedict, le second frère, célibataire convoité par toutes les mères qui ont des filles à marier. Lors d'une soirée donnée par sa mère, Benedict tombe sous le charme d'une belle inconnue masquée qui, comme Cendrillon, disparaît après minuit. Cette Cendrillon s'appelle Sophie, elle est la fille illégitime d'un comte qui est mort en lui laissant de l'argent. Mais sa méchante belle-mère Araminta s'est bien gardée de le lui dire et, depuis la mort de son mari, exploite Sophie et la fait trimer. C'est pour échapper à cette tyrannie que Sophie s'est rendue à la soirée. Peu de temps après Sophie s'enfuit et trouve un poste de domestique chez un couple qui vit à la campagne. Deux ans, plus tard, par un concours de circonstances, Sophie et Benedict se retrouvent mais bien évidemment il ne la reconnaît pas. Par contre, il est bien décidé à la mettre dans son lit. Mais la belle est plus farouche que prévue et le beau Benedict va devoir trouver des arguments sonnants et trébuchants pour la faire céder.
L'intrigue qui démarre comme le conte de Cendrillon (la jeune fille maltraitée par une vilaine marâtre et ses deux méchantes filles) est agréable à lire. Même si, et visiblement c'est une faiblesse de l'auteure, l'histoire s'essouffle vers la fin, c'est le genre de lecture qui vous délasse. Les dialogues restent vifs, la famille Bridgerton est toujours aussi pétulante et envahissante, ce qui fait le charme de cette série.
Challenge Multi-défis 2021
Challenge Plumes féminines 2021
Challenge Séries 2021
Challenge coeur d'artichaut 2021
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
FeyGirl
  26 février 2021
Le troisième tome de la saga relate la romance entre Benedict, le deuxième fils de la fratrie, avec Sophie, une jeune fille illégitime de comte. L'auteure s'amuse à reprendre les thématiques de Cendrillon, mais rapidement s'en éloigne, car le prince ne reconnaît pas la belle inconnue du bal. L'auteure confirme sa plume agréable et le roman se dévore, même si un ou deux actes du protagoniste m'ont fait penser à une histoire qui aurait pu verser dans une relation toxique, Benedict ayant tendance à s'imposer.
La fin est un peu rocambolesque, mais globalement le roman reste bien écrit avec des touches d'humour qui font plaisir.
Commenter  J’apprécie          200
Nono19
  30 avril 2016
Sophie, fille illégitime du comte de Penwood, vit avec son père qui l'a fait passer pour sa pupille (même si personne n'est dupe). Lorsque son père se remarie, le cauchemar de Sophie commence... Sa belle-mère, Araminta et une de ses demi-soeurs se montrent horribles et à la mort du comte la relèguent au rang de simple domestique. Lors d'un bal masqué chez Lady Bridgerton, Sophie, bien apprêtée grâce à la gouvernante, rencontre Benedict. Mais à minuit, elle s'enfuit laissant derrière elle un gant (tout ceci vous dit quelque chose maintenant, non? :p). Benedict fera tout pour la retrouver sans succès. de son côté, Sophie se retrouvera obligée de quitter sa maison quand Araminta se rend compte de son escapade. Lorsque Benedict croise de nouveau Sophie, elle est une simple domestique. Saura-t-il reconnaître sa mystérieuse inconnue? Leur amour parviendra-t-il à triompher des conventions sociales de l'époque?
Ce tome m'a moins plu que le précédent. C'est surtout dû au comportement de Benedict que j'ai parfois eu du mal à supporter. Dans les autres tomes, je le trouvais assez fade et peu charismatique. Il n'avait pas réussi à me séduire :p. Ici, je l'ai trouvé trop insistant, trop égoïste. Il ne pense qu'à faire de Sophie sa maîtresse sans penser à son ressenti ou à ses volontés. Il la pousse dans ses retranchements et lui en veut quand elle ne cède pas. Il m'a fait penser à un enfant gâté râlant quand il n'a pas ce qu'il désire.
Sophie, de par son passé, refuse d'avoir un enfant hors mariage et essaie tant bien que mal de résister à Benedict qui représente tout ce qui lui est interdit. Elle est touchante et on ne peut que compatir devant ses difficultés.
Les autres Bridgerton sont peu présents malheureusement. Cependant, on commence à faire la connaissance d'Eloïse, Francesca et Hyacinthe.
Lady Bridgerton, de par son soutien sans faille à ses enfants, est vraiment une mère modèle même si elle essaie de les marier à chaque occasion qu'elle trouve. Je l'ai trouvée très touchante dans ce volume.
J'avoue que j'attends avec impatience le prochain tome :)! Colin me plaît depuis le premier tome avec son humour, son côté taquin et quand on sait que son duo sera avec Penelope Featherington, je n'ai que trois mots à dire: vivement la suite!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Marcellina
  19 juin 2020
Une auteure que je ne connaissais pas et qui m'a bien fait rire :-)
Un rythme allègre soutenu par des dialogues intenses et amusants, des personnages attachants et bien campés, des situations parfois assez cocasses et toujours pleine de vie, une plume colorée et truffée d'humour, un soupçon de rouge pour corser un peu l'affaire et la mise en avant de la situation des enfants illégitimes de la haute société comme fil conducteur ; le tout, une lecture plaisir aboutie et une belle découverte.
Petit bémol néanmoins, la quantité de coquilles qui rend certains passages quasi illisibles… Et ce ne sont pas des erreurs de traduction ni des fautes d'orthographe mais bien uniquement des erreurs d'impression et c'est désolant !
Bon, c'est le tome trois d'une longue saga… Me voilà donc à la recherche des autres membres de la famille Bridgerton dont j'ai déjà eu un petit aperçu dans ce volume et qui me plaisent déjà beaucoup :-) J'espère juste que les autres opus seront plus soignés que celui-ci...
Commenter  J’apprécie          130
maylibel
  19 mai 2015
Londres, début du XIXe siècle. Fille illégitime du comte de Penwood, Sophie Beckett est traitée comme une moins-que-rien par sa belle-mère. Une nuit, elle se rend au bal masqué en cachette et séduit Benedict Bridgerton, riche aristocrate. Mais celui-ci saura-t-il retrouver la jeune femme sous ses habits de domestique ?
Troisième tome de la saga Bridgerton, Benedict peut être lu de manière complètement indépendante (ce qui est mon cas, puisque je n'avais lu auparavant que le septième tome). On passe d'ailleurs peu de temps avec les membres de la famille (qui a pourtant l'air fascinante) autres que Benedict, le fils cadet et héros du roman. L'histoire, réécriture très libre de Cendrillon, a cette petite touche de magie qui rend le livre vraiment passionnant.
L'intrigue est solide. Elle ne comporte aucune longueur. Les personnages sont tous bien écrits, à commencer par les héros, deux têtes de mules pétillantes d'intelligence, mais aussi les personnages secondaires comme lady Bridgerton, la mère de Benedict. La plume de Julia Quinn est pleine d'humour (les scènes qui mettent Benedict et Sophie face à face valent le détour) et de vivacité. Bref, on passe un excellent moment avec Benedict.
Une romance historique très réussie, qui donne envie de découvrir les autres tomes de la série, à commencer par le suivant, Colin, qui s'annonce extrêmement prometteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Milka2bMilka2b   02 août 2013
(Discussion entre Benedict et Eloïse)
- On ne t'a jamais dit que tu étais excessivement indiscrète?
- Si, tout le temps. Où étais-tu?
- Et terriblement obstinée.
- Tout le monde devrait l'être. Où étais-tu?
- T'ai-je dit que j'envisageais d'investir dans une manufacture de muselières pour jeunes filles trop curieuses?
Eloïse lui lança un coussin à la figure.
Commenter  J’apprécie          90
Nono19Nono19   24 avril 2016
- Quant à vous, reprit cette dernière à l'adresse de Benedict, attendez-moi en bas. Il faut que nous ayons une petite conversation, vous et moi.
- Je tremble de peur, fit Benedict, feignant l'effroi.
- De lui ou de son frère, je ne sais lequel me tuera le premier, gémit lady Bridgerton.
- Quel frère?
- Chacun. Tous. Les quatre. Ce ne sont que des voyous.
Commenter  J’apprécie          20
MarcellinaMarcellina   19 juin 2020
Le plus étonnant était que chacun de ces dessins semblait avoir saisi l'essence de l'instant ; pour un peu, Sophie aurait pu entendre le glouglou de ce ruisseau ou le mugissement du vent dans les feuilles de cet arbre.
Commenter  J’apprécie          30
Nono19Nono19   24 avril 2016
Les gens voyaient ce qu'ils s'attendaient à voir.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Julia Quinn (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julia Quinn
Bande annonce de la série "La chronique des Bridgerton" (2020), adaptation de la saga de Julia Quinn
autres livres classés : romance historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2217 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..