AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur La chronique des Bridgerton, Tome 3 : Benedict (13)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Nono19
  30 avril 2016
Sophie, fille illégitime du comte de Penwood, vit avec son père qui l'a fait passer pour sa pupille (même si personne n'est dupe). Lorsque son père se remarie, le cauchemar de Sophie commence... Sa belle-mère, Araminta et une de ses demi-soeurs se montrent horribles et à la mort du comte la relèguent au rang de simple domestique. Lors d'un bal masqué chez Lady Bridgerton, Sophie, bien apprêtée grâce à la gouvernante, rencontre Benedict. Mais à minuit, elle s'enfuit laissant derrière elle un gant (tout ceci vous dit quelque chose maintenant, non? :p). Benedict fera tout pour la retrouver sans succès. de son côté, Sophie se retrouvera obligée de quitter sa maison quand Araminta se rend compte de son escapade. Lorsque Benedict croise de nouveau Sophie, elle est une simple domestique. Saura-t-il reconnaître sa mystérieuse inconnue? Leur amour parviendra-t-il à triompher des conventions sociales de l'époque?

Ce tome m'a moins plu que le précédent. C'est surtout dû au comportement de Benedict que j'ai parfois eu du mal à supporter. Dans les autres tomes, je le trouvais assez fade et peu charismatique. Il n'avait pas réussi à me séduire :p. Ici, je l'ai trouvé trop insistant, trop égoïste. Il ne pense qu'à faire de Sophie sa maîtresse sans penser à son ressenti ou à ses volontés. Il la pousse dans ses retranchements et lui en veut quand elle ne cède pas. Il m'a fait penser à un enfant gâté râlant quand il n'a pas ce qu'il désire.

Sophie, de par son passé, refuse d'avoir un enfant hors mariage et essaie tant bien que mal de résister à Benedict qui représente tout ce qui lui est interdit. Elle est touchante et on ne peut que compatir devant ses difficultés.

Les autres Bridgerton sont peu présents malheureusement. Cependant, on commence à faire la connaissance d'Eloïse, Francesca et Hyacinthe.
Lady Bridgerton, de par son soutien sans faille à ses enfants, est vraiment une mère modèle même si elle essaie de les marier à chaque occasion qu'elle trouve. Je l'ai trouvée très touchante dans ce volume.

J'avoue que j'attends avec impatience le prochain tome :)! Colin me plaît depuis le premier tome avec son humour, son côté taquin et quand on sait que son duo sera avec Penelope Featherington, je n'ai que trois mots à dire: vivement la suite!!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
mogador83
  12 mars 2016
Toujours un plaisir de retrouver cette saga qui est de très bonne qualité dans l écriture et qui ne tombe pas dans la facilité. Chaque personnage de la famille vit une histoire très différente et j'ai beaucoup aimé ce troisième tome qui commence un peu en mode Cendrillon. Vivement mai pour la sortie du 4eme tome.
Commenter  J’apprécie          50
maylibel
  19 mai 2015
Londres, début du XIXe siècle. Fille illégitime du comte de Penwood, Sophie Beckett est traitée comme une moins-que-rien par sa belle-mère. Une nuit, elle se rend au bal masqué en cachette et séduit Benedict Bridgerton, riche aristocrate. Mais celui-ci saura-t-il retrouver la jeune femme sous ses habits de domestique ?

Troisième tome de la saga Bridgerton, Benedict peut être lu de manière complètement indépendante (ce qui est mon cas, puisque je n'avais lu auparavant que le septième tome). On passe d'ailleurs peu de temps avec les membres de la famille (qui a pourtant l'air fascinante) autres que Benedict, le fils cadet et héros du roman. L'histoire, réécriture très libre de Cendrillon, a cette petite touche de magie qui rend le livre vraiment passionnant.

L'intrigue est solide. Elle ne comporte aucune longueur. Les personnages sont tous bien écrits, à commencer par les héros, deux têtes de mules pétillantes d'intelligence, mais aussi les personnages secondaires comme lady Bridgerton, la mère de Benedict. La plume de Julia Quinn est pleine d'humour (les scènes qui mettent Benedict et Sophie face à face valent le détour) et de vivacité. Bref, on passe un excellent moment avec Benedict.

Une romance historique très réussie, qui donne envie de découvrir les autres tomes de la série, à commencer par le suivant, Colin, qui s'annonce extrêmement prometteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mara
  17 mars 2016
Ce tome 3 a un petit goût de Cendrillon, avec dans le rôle-titre: Sophie Beckett. La jeune femme est l'enfant illégitime d'un comte et sa belle-mère la déteste. de plus celle-ci a deux filles de l'âge de Sophie. Difficile de faire plus ressemblant par rapport au conte.

Sophie fait la rencontre de Benedict, le second frère Bridgerton, lors d'un bal masqué et entre les deux c'est le coup de foudre immédiat. Mais à minuit, la jeune femme disparait. Malheureusement, Benedict ignore tout de l'identité de la jeune femme et il va tout faire pour la retrouver.

Benedict n'est pas mon frère préféré dans la fratrie Bridgerton, je préfère largement Colin et Anthony. Mais j'ai néanmoins passé un bon moment en sa compagnie et en celle de Sophie. Julia Quinn propose une réécriture intéressante du conte de Cendrillon avec une marâtre absolument horrible avec le personnage d'Araminta. Dès son apparition, on ne peut que la détester.

Pas de temps mort dans ce tome, je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer. Et pourtant je connaissais l'histoire (même si j'avais oublié quelques petits détails). Si on adhère au principe du coup de foudre, on croit à l'histoire entre Benedict et Sophie. Et à l'alchimie entre eux. Bon, par moment, on a envie de les secouer tous les deux pour leur ouvrir les yeux. Ils réfléchissent un peu trop. Mais qu'importe! La magie Julia Quinn a encore agit et j'ai passé un très bon moment! J'adore!!
Lien : http://lemondedemara2.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Ema1
  10 octobre 2012
Sophie est la fille illégitime du conte de Penwood. Bien qu'ignorée de son père, elle reçoit l'éducation d'une jeune fille de bonne famille. Mais un jour, son père se remarie avec Araminta, une beauté froide et calculatrice. Sophie est ravie, elle va enfin avoir deux soeurs de son âge avec qui partager son quotidien. Sauf que oui, mais non. Araminta déteste d'emblée Sophie et interdit à ses filles de lui parler, sauf pour la rabaisser bien entendu. Puis, lorsque le conte meurt, Sophie se voit contrainte de servir de bonne à sa mégère de belle-mère et ses filles. Comme tu l'auras sans doute remarqué, cette histoire est un gros clin d'oeil à Cendrillon, option Benedict Bridgerton en Prince Charmant sexy. J'ai été un peu moins emballée par ce tome que par les deux précédents – ah Anthony... – mais j'ai néanmoins passé un agréable moment. Toujours beaucoup d'humour, un héro sexy et une héroïne au caractère bien trempé, c'est du déjà vu, mais ça fonctionne très bien une fois de plus. J'aime la continuité de ces romans, revoir les personnages des tomes précédents, « La Chronique de Lady Whistledon » sorte de Voici version romance régence... Un cocktail qui me donne envie de sortir mon masque et d'écumer les bals masqués voir si un Bridgerton ne traînerait pas par là...

Note globale : 14,5/20
Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cassie56
  15 février 2019
un très bon tome avec une revisite de Cendrillon, ce n'est pas mon préféré de la saga, mais il est très bien tout de même :)
Commenter  J’apprécie          10
Moonshine
  18 mai 2016
Après Daphné et Anthony, il est l'heure pour nous d'aborder le cas du second fils de la famille Bridgerton, Benedict. Un fils touchant mais qui n'est clairement pas mon membre préféré, c'est peut-être finalement celui qui me laisse le plus indifférente. Même l'histoire, finalement comparée aux autres n'est pas mauvaise, reste agréable mais elle ne me fait pas frissonner non plus. Je suis un peu dure, je le sais mais le reste de la série (à une exception près)(mais c'est une autre histoire) est une telle merveille que finalement, c'est peut-être celui-ci dont je me souviens le moins. Une impression confirmée par cette relecture qui reste quand même agréable, surtout pour son final qui est absolument hilarant (Violet, je vous adore !).

Un tome qui commence un peu comme Cendrillon mais dont l'histoire diffère complètement par la suite. Lors d'un magnifique bal masqué, Benedict est tombé sous le charme d'une jeune inconnue habillée d'une magnifique robe argentée qui disparut au douzième coup de minuit. Qui est-elle ? Nul ne le sait. Même pas la célèbre Lady Whistledown qui tient la chronique mondaine que tout Londres redoute et dévore. Mais, Benedict est bien décidé à retrouver cette jeune Lady même si pour cela il doit retourner toute la ville. Mais saura-t-il la reconnaître sous les traits d'une servante quand elle se présentera sur son chemin ? Rien n'est moins sûr, seul le futur (et votre lecture) vous le dira. (suite sur le blog)
Lien : http://lune-et-plume.fr/bene..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
clarisse06
  24 avril 2016
En fait, j'ignorais que c'était possible, mais plus j'avance dans cette série, plus j'aime et je m'attache aux Bridgerton!

Le début de ce troisième tome n'est pas sans rappeler Cendrillon. Sophie, fille illégitime, vit pratiquement en esclave avec sa bellle-mère et les deux filles de celles-ci. Un soir, grâce à la gouvernante (sa bonne fée, donc), elle peut pourtant aller assister au bal masqué donné par les Bridgerton; personne ne la reconnaîtra. Seulement, à minuit elle doit être rentrée. Elle dispose donc de deux heures, durant lesquelles elle va être l'heureuse victime d'un coup de foudre pour Benedict Bridgerton. Seulement, l'heure tourne, la belle s'enfuit et laisse un gant par mégarde. le parallèle avec Cendrillon s'arrête ici. Sophie ne va pas rester longtemps l'esclave de sa belle-mère, mais elle va devoir lutter et se battre pour obtenir une place de domestique.

Benedict, lui, en tant que deuxième fils des Bridgerton, a un peu de mal à trouver sa place. Tout le monde le voit comme le n*2, certains ignorent son prénom et encore plus ses talents cachés. Sa mère veut absolument le marier, mais à trente ans, il n'est toujours pas décidé, d'autant plus qu'il a toujours en tête cette mystérieuse inconnue du bal masqué, qu'il n'arrive pas à retrouver. Pourtant, leurs chemins vont à nouveau se croiser quelques années plus tard, mais dans des circonstances bien différentes...

L'histoire est tout simplement prenante! Une fois commencée, j'ai eu du mal à m'arrêter (et avec un enfant de trois ans à la maison, lire d'un seul coup le roman n'est pas chose possible!). La psychologie des personnages n'est, encore une fois, pas laissée au hasard et il est intéressant de les voir évoluer et tenter de cacher leurs failles. J'ai quand même eu envie de secouer Benedict à plusieurs reprises, parce que certaines situations nous mettent les nerfs à rude épreuve; quand on vit une histoire à fond, c'est bon signe, non? J'ai trouvé Sophie touchante et pleine de belles valeurs, tout comme j'ai aimé faire la rencontre avec Benedict, lui qui n'était pas vraiment mis en avant dans les tomes précédents.

J'ai donc adoré ce tome, trouvé l'histoire absolument envoûtante, la plume de l'auteur toujours pleine d'humour. Julia Quinn possède un talent indéniable pour nous transporter sous la Régence! On retrouve avec bonheur les ingrédients qui font que cette série est juste irrésistible, avec les apparitions des autres membres de la famille, dont on a l'impression de faire partie. Et puis il y a toujours la chronique de la fameuse Lady Whistledown, très drôle, du genre à écrire ce que tout le monde pense tout bas. Je crois que j'ai ma petite idée sur son identité, d'ailleurs. La différence de statut social est ici évoquée, c'était un sujet très important à l'époque. Benedict et Sophie connaissent le poids des convenances et devront tenter de vivre avec ces barrières ou alors les faire tomber.

J'attends donc avec impatience le tome 4, consacré à Colin, un personnage que j'adore, très espiègle et malicieux. Si vous aimez la romance historique, c'est une série à ne surtout pas rater!

Lecture coup de coeur!
Lien : http://www.placedeslivres.ca..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Tachan
  22 janvier 2018
Je suis moins fan de ce tome-ci. le personnage de Benedict n'a été qu'à peine effleuré dans les histoires précédentes. Il représente juste le 2e frère Bridgerton, on n'en sait pas vraiment beaucoup plus sur lui, du coup je n'étais pas impatiente de découvrir son histoire. Et l'influence de Cendrillon sur celle-ci m'a à la fois amusée et agacée. Cela tient plus à l'exercice de style qu'à la romance
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          00
FollowtheReader
  27 mars 2017
Chronique de Diana

J'avoue que la rencontre qui revisite Cendrillon a tout de suite interpellée l'âme d'enfant qui sommeille en moi. Ce point de départ s'éloigne ensuite du conte tel qu'on le connait ou bien l'entend.

Certes Sophie, vit bien comme une domestique et elle subit la vindicte de sa marâtre. Mais son Prince Charmant ne viendra pas tout de suite pour elle après cette nuit féérique.

Benedict est le second fils des Bridgerton et sa rencontre avec cette mystérieuse jeune fille va changer ses attentes. Il est l'un des plus beaux partis et ne manque pas d'attention de la gente féminine, cependant il veut être lui et il semble qu'il ne peut l'être qu'avec celle, avec qui, il n'a passé une soirée.

Deux années vont s'écouler avant que leurs chemins se recroisent. Elle le reconnait instantanément mais lui non et il reste hanté par le souvenir plutôt que de reconnaitre Sophie qui en est l'incarnation.

D'un côté, c'est agréable de savoir comme Sophie que celle qu'il cherche est là mais d'un autre c'est terrible de le voir échouer, se tromper et parfois faire manque de délicatesse.

La famille Bridgerton reste bien présente et on y retrouve une complicité déjà bien présente dans les 2 tomes précédents. C'est une aventure bien menée et addictive. Sophie est déterminée et on la comprend. Malgré les maladresses de Benedict on s'attache à lui.

Ce tome est celui que je préfère dans cette saga, les liens qui unissent cette famille donnent une dynamique à chacun des tomes mais encore plus à celui-ci. Et la naissance des sentiments entre Sophie et Benedict est vraiment attendrissante.

L'auteur fait mouche une fois de plus et arrive toujours à faire évoluer ses personnages à merveille. Prenez votre après-midi ou votre journée, car vous n'aurez pas envie de lâcher ce roman avant le point final.
Lien : http://followthereader2016.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1771 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre