AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290024007
Éditeur : J'ai Lu (02/05/2010)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 54 notes)
Résumé :
"A trente-trois ans, M. Colin Bridgerton demeure un coeur à prendre. N'est-ce pas un défi exaltant pour les débutantes de cette saison?" persifle la mystérieuse lady Whistledown dans sa chronique mondaine.
Depuis l'âge de quinze ans, Pénélope Featherington aime secrètement Colin, sans nourrir la moindre illusion. Néanmoins un pari va les rapprocher : c'est décidé, ils uniront leurs efforts pour démasquer lady Whistledown, la plume anonyme qui épingle le beau ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Altervorace
  13 novembre 2012
Les personnages qui sont au premier plan de ce tome avaient d'ors et déjà éveillé mon intérêt romantique. Depuis le début de cette saga, j'ai la fâcheuse tendance à me pâmer dés que Colin apparaît et j'espérais que cela ne s'arrangerait pas. Quand à Pénélope, j'avoue qu'elle a toujours piqué ma curiosité, surtout quand dans Benedict on avait eu le bonheur d'assister à une scène mémorable au centre de laquelle se trouvait la jeune fille.
Comme tu l'as compris en lisant mon introduction, ami lecteur, j'attendais beaucoup de Colin et je ne cacherai pas que je m'attendais presque avec résignation à être déçue. Dieu merci, il n'en fût rien ! Tout cela froufroute admirablement bien. Nous avons là toute la magie de la romance régence mais avec l'excellence de Julia Quinn en plus. Comme toujours les personnages sont aussi humains que possible et ne tombent jamais dans le ridicule. Certes le héros est beau, riche et de la bonne société, mais il est -très loin- d'être parfait. Même ses failles sont d'une subtile banalité : il ne semble pas trouver sa place. Et, ami lecteur, je me demande bien qui n'a jamais ressenti cela quelquefois ? Même si Colin me rend tout à fait hystérique, ce qui rend à mes yeux ce tome des Bridgerton si bon, c'est notre héroïne, Pénélope. Elle est drôle et on peut facilement se retrouver en elle. La manière dont elle regarde les apparences de sa triste situation -une vieille fille amoureuse du beau gosse du coin qui ne la regarde pas, ou pire, qui se contente d'être « gentil » avec elle-. Pénélope a l'humour qu'il faut pour rendre ses peines supportable. Julia Quinn, il faut le noter, sait parfaitement utiliser le procédé qui nous rend les personnages proches de nous : le discours indirect libre -oui ce concept littéraire qui personnellement m'a torturée de nombreuses fois durant mes études de lettres-.
Enfin, Pénélope se situe au juste milieu des archétypes de la romance. Elle n'est pas une célibataire modeste et discrète par vertu, elle n'est pas non plus une aventurière, une femme au caractère trop fort pour son époque... C'est une jeune femme qui allie force et faiblesse, une personne qui fait de son mieux pour s'en sortir dans la jungle de la bonne société londonienne. Et qui n'a pas eu un jour l'impression de ne pas arriver à se comporter comme on le pourrait ?
De la même façon son amour pour Colin ne tombe pas dans la caricature. Il eut été ridicule de nous donner à lire une héroïne abêtie par un sentiment d'une niaiserie affligeante. Elle aime Colin, soit, mais elle ne se prend pas pour une héroïne de tragédie. Julia Quinn nous montre la tristesse d'être aimée sans retour sans fard et sans violons. La jeune fille aime, elle ne peut s'empêcher d'avoir un peu d'espoir mais elle ne perd jamais sa lucidité...
Comme toujours chez les Bridgerton, on a aussi le plaisir de retrouver les héros que nous avons suivis dans les opus précédents. Et autours de cette famille si attachante, on a le bonheur d'avoir toute une galerie de personnages secondaires de grande qualité dont l'irrésistible lady Danbury ou l'atroce Cressida -que l'on envie de destoper plusieurs fois-.
Bref pour le moment le quatrième volume de la Chronique des Bridgerton est celui qui m'a le plus transportée. J'ai froufrouté avec l'héroïne et je n'ai pas pu m'empêcher de baver sur le très sexy Colin. Vivement le cinquième tome !
Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Stella62
  29 juin 2016
Amoureuse depuis l'âge de quinze ans de Colin, Pénélope Featherington s'est fait une raison : jamais elle ne se mariera que ce soit avec lui ou un autre. Jusqu'au jour où, Lady Danbury lance un défi de taille à la bonne société londonienne : trouver l'identité de Lady Whistledown qui, défraye Londres depuis onze maintenant avec ses chroniques. Tous deux vont unir leur force pour la démasquer, et, ils ne seront pas au bout de leurs surprises !
Comme à chaque fois, c'est avec grand plaisir que je me lance dans un tome de cette saga. L'intrigue est bien menée, on entre directement dans le vif du sujet. D'emblée, je me suis sentie happée par l'histoire, les pages défilent, l'ennui n'est pas de mise. Outre la romance ici, nous sommes à la recherche de la fameuse Lady, et croyez-moi, l'auteure m'a bien eu aussi, car je ne m'attendais pas à une telle révélation. Emotions, sentiments, suspens et humour sont de mise. La plume de Julia Quinn reste fluide et très agréable à lire.
Je me suis attachée aux personnages, et plus particulièrement à Pénélope. Cette dernière est maintenant agée de 28 ans. Alors que deux de ses soeurs ont convolé en juste noce, elle est toujours célibataire. Amoureuse de Colin depuis une décennie, elle préfère rester vieille fille plutôt que d'épouser quelqu'un d'autre. Mais Colin un jour l'a bien dit « il n'épousera jamais Pénélope », grand bien lui fasse, car elle ne lui a jamais demandé ! C'est une jeune femme qui se fond dans la masse, à laquelle on ne lui prête que très peu d'attention, mais une fois qu'on la remarque, on s'aperçoit que c'est une jeune femme intelligente, belle et surtout forte si l'on tient compte de toutes les railleries qu'elle a pu subir. de plus, elle cache un lourd secret.
Colin est le troisième de sa fratrie. Considéré comme un charmeur et pour calmer les ardeurs de mariage de sa mère, il a passé ces dernières années hors du continent. Mordu de voyage, à son retour, c'est un peu le coeur lourd qu'il rentre à Londres, car si ses frères ont su quoi faire de leur vie, il n'en est rien pour lui. C'est Pénélope qui lui fera prendre conscience qu'il a un véritable don, et qu'il pourrait en vivre.
Entre eux, tout part d'une amitié ancienne, mais Colin, au fil du temps, s'aperçoit qu'il ne peut rester très longtemps loin d'elle. Il est un peu perdu, et demande conseil à sa soeur Daphné, qui ne sait quoi réellement lui répondre. Alors que tout le monde voit ce qu'il se passe entre eux, il est le dernier à comprendre !!
Un autre protagoniste que j'aime beaucoup est Lady Danbury. La vieille femme fait peur à beaucoup de monde, mais elle est « impayable » !
En bref : j'ai de nouveau passé un très bon moment avec cet opus. Au fil des pages, j'ai tenté de démasquer la fameuse Lady Whistledown et quand le couperet est tombé, je peux le dire, je suis restée comme deux ronds de flans. L'histoire qui se développe entre Colin et Pénélope est très touchante, pleine d'émotion. J'ai encore une fois été comblée !!
Lien : https://stellasbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nono19
  21 mai 2016
Ce quatrième tome se penche sur un des couples les plus prometteurs de la saga: Colin et Pénélope. Malheureusement, il n'aura pas tenu toutes ses promesses. C'est bien le problème avec les livres qu'on attend avec impatience: ils peuvent nous décevoir car on en attend trop.
Pourtant ça commençait bien. Pénélope et Colin se connaissent depuis des années. Pénélope est très vite tombé sous le charme de Colin (qui pourrait l'en blâmer? :p) mais le gentleman a pris beaucoup plus de temps pour remarquer la demoiselle. Il faut dire que Pénélope n'a rien de la reine des débutantes. Elle est déjà classée dans la catégorie vieilles filles. Ses débuts n'ont pas été très prometteurs entre une garde robe affreuse, des soeurs sans cervelle et une timidité dérangeante.
Mais tout change dès que Colin revient d'un voyage et apprend à connaître Pénélope d'un peu plus près...
Je crois que je m'attendais à une romance plus... prenante. Ces deux personnages ont beaucoup de potentiel et j'ai eu l'impression qu'il n'avait pas été assez développé.
Le mystère autour de la fameuse Lady Whistledown est enfin découvert. J'avoue que je ne l'avais pas vu venir. Ca a rajouté un peu d'action à une histoire que j'ai trouvé trop convenue.
Colin, sous ses airs charmeurs, se montre peu sûr de lui et parfois soupe au lait. Ce côté là m'a moins touché. Cependant, il reste taquin, joueur et sa relation avec Pénélope m'a plu dans l'ensemble même si la demande en mariage manquait singulièrement de panache :p.
Je continuerai cette saga avec plaisir mais je ne peux empêcher un petit sentiment déception en pensant à ce tome qui s'annonçait si prometteur...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
clarisse06
  03 octobre 2016
Une fois de plus, retrouver la fratrie Bridgerton est l'assurance de passer un savoureux moment!
Pourtant, cette fois-ci, l'accent n'est pas tellement mis sur le membre de la famille concerné. Julia Quinn s'attache à nous faire suivre Penelope Featherington, amie des soeurs Bridgerton, à priori condamnée à finir vieille fille à cause de son tempérament effacé mais aussi de sa mère. Penelope, nous l'avons connue dès le premier tome, dans lequel elle subissait chaque nouvelle saison plus qu'elle n'en profitait.
Nous faisons donc davantage connaissance avec la jeune-femme et découvrons une personne intelligente et dotée d'une belle richesse d'âme. Depuis ses quinze ans, elle garde secret son amour pour Colin Bridgerton avec lequel elle pense n'avoir aucune chance puisqu'il est tout le contraire d'elle: drôle, populaire, il aime se trouver au centre de l'attention. Colin s'est toujours montré très gentil envers Penelope, même s'il est évident qu'il la considère comme une simple amie.
Pourtant, tous les deux vont finir par se rapprocher. Cela ne va pas se faire du jour au lendemain. Penelope n'attend plus rien, Colin va se rendre compte qu'il recherche de plus en plus sa compagnie. La vieille et caustique Lady Danbury va lancer un défi: celui de démasquer la mystérieuse Lady Whistledown. Chacun va s'évertuer à enquêter et l'intrigue y gagne beaucoup. Je ne dirai rien, mais en tout cas, j'avais fait totalement fausse route à ce sujet!
Pour le reste, l'histoire est mignonne et prenante, elle nous permet de voir évoluer les deux protagonistes dans leur cheminement personnel. On voit Penelope prendre confiance en elle et on découvre un Colin un peu plus sombre qu'on ne le pensait. Il n'y a pas vraiment de surprise dans les événements qui les concernent, mais on se laisse porter avec plaisir.
Je suis impatiente de découvrir ce que nous réserve le prochain tome, consacré à Eleanor, d'autant plus que Julia Quinn nous ouvre un tout petit peu la voie...
Lien : http://www.placedeslivres.ca..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
patacaisse
  29 février 2012
Colin est le héros de romance parfait. Il est mignon, a les yeux verts (à noter tout de même, ça ajoute aux plus-values), a le sens de l'humour et de la répartie, est un charmeur, ne se prend pas au sérieux, est génereux et altruiste. Et avec toutes ces qualités, il n'est pas énervant. Ça, c'est un super héros de roman d'amour !
Nous avons en face, une héroïne comme je les aime (merci Mme Quinn). Elle n'est pas parfaite ! Elle n'est pas grande, blonde aux yeux bleus ou verts, tellement belle que tout le monde se retourne sur son passage (ou comme dans un des tomes des Malory : tellement belle que le coursier oublie de dire le message – mon Dieu, la mièvrerie n'a pas de limite !).
Non, Pénelope est une jeune femme que l'on a déjà étiquetté de vieille fille, qui a été afflublé d'horribles robes, qui a eu sa période bouboule et qui fait tapisserie au bal. Elle a un esprit vif, des réparties drôles et elle ferait une très bonne copine.
Bon, bah, le reste je vous laisse le découvrir dans le livre parce qu'il serait difficile de ne pas faire de spoilers.
A lire !
A noter qu'il y a une magnifique déclaration d'amour.
Lien : http://patacaisse.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Milka2bMilka2b   11 août 2013
— À propos d'anniversaires, fit Anthony en s'asseyant à son bureau, celui de
Mère aura lieu dimanche de la semaine prochaine.
[.....]
— Nous allons organiser une fête en son honneur, expliqua Anthony.
— Elle a accepté ?

D'après son expérience, les femmes qui n'étaient plus toutes jeunes n'appréciaient pas que l'on célèbre leur anniversaire. Et même si leur mère demeurait une superbe femme, elle n'était indéniablement plus toute jeune.

— Nous avons dû recourir au chantage, avoua Anthony. Soit elle nous donnait son accord, soit nous révélions son âge.

Colin, qui venait d'avaler une gorgée de cognac, faillit s'étrangler et évita de
justesse d'en asperger son frère.

— J'aurais aimé voir cela !

Anthony s'autorisa un sourire satisfait.

— J'avoue que la manœuvre était brillante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
AltervoraceAltervorace   13 novembre 2012
Elle n'aurait pas supporté d'épouser un homme alors qu'elle était si désespérément éprise de Colin. Et peut-être, tout au fond de son esprit – dans le coin le plus reculé, coincé entre les verbes français qu'elle n'avait jamais su conjuguer et les notions d'arithmétique qui ne lui étaient pas de la moindre utilité – avait-elle conservé un infime espoir.
Commenter  J’apprécie          100
Milka2bMilka2b   11 août 2013
Colin songea que l'esprit féminin était si étrange et complexe qu'aucun homme ne devrait tenter d'en comprendre le fonctionnement. Il ne connaissait pas une femme capable de se rendre d'un point A à un point B sans passer par les points C, D, X et 12.
Commenter  J’apprécie          100
Nono19Nono19   14 mai 2016
Quand les gens sont persuadés d'avoir des problèmes, la dernière chose qu'ils souhaitent, c'est qu'on leur propose une solution simple et facile à mettre en oeuvre.
Commenter  J’apprécie          100
Nono19Nono19   14 mai 2016
- N'est-ce pas agréable, lui demanda la vieille femme en se penchant suffisamment pour qu'elle seule entende ses paroles, de découvrir que l'on n'est pas exactement ce que l'on croyait être?
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Julia Quinn (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julia Quinn
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3022 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre