AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290024003
410 pages
Éditeur : J'ai Lu (02/05/2010)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 99 notes)
Résumé :
"A trente-trois ans, M. Colin Bridgerton demeure un coeur à prendre. N'est-ce pas un défi exaltant pour les débutantes de cette saison?" persifle la mystérieuse lady Whistledown dans sa chronique mondaine.
Depuis l'âge de quinze ans, Pénélope Featherington aime secrètement Colin, sans nourrir la moindre illusion. Néanmoins un pari va les rapprocher : c'est décidé, ils uniront leurs efforts pour démasquer lady Whistledown, la plume anonyme qui épingle le beau ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
FeyGirl
  26 février 2021
Cette fois-ci, nous découvrons la romance entre le troisième fils, Colin, qui est charmeur, mais part souvent à l'étranger pour de longs voyages, et Pénélope, amoureuse de Colin depuis son adolescence. Ne correspondant pas aux canons de beauté de l'époque, Pénélope est enrobée et elle est devenue « vieille fille » dans un monde où une femme doit se marier très tôt.
En réalité, ces deux personnages s'avèrent être parmi les plus intéressants de la saga, et contre toute attente ils ont un point commun : l'écriture.
C'est avec un grand plaisir que j'ai dévoré ce roman, avec la plume toujours aussi agréable de l'auteure et ses dialogues percutants.
Commenter  J’apprécie          220
Alloverthebooks
  25 janvier 2021
Je ne m'attendais pas à ce que les choses se déroulent de cette manière dans le roman !
Contre toutes attentes, nous découvrons qui est la mystérieuse Lady Whistledown ! J'avoue que je ne m'y attendais absolument pas. Pour moi, rien ne laisser présager cette personne. Bon, j'avoue être un peu déçue de le découvrir dans ce tome et non dans le dernier. Mais quand on y pense, cela constitue une bonne intrigue entre Colin et Penelope.
D'ailleurs, cette dernière m'a beaucoup étonné par sa maturité face à sa relation avec Colin. Elle est consciente d'avoir toujours aimé la version de Colin qu'elle avait toujours imaginé dans ses rêves et que la réalité peut être différente. On va aussi nous montrer un Colin qui n'est pas parfait ; il a des défauts, même si lui-même ne veut pas l'accepter.
L'univers un peu littéraire dans le roman est exquis. J'ai adoré.
Le retournement de situation vers la fin est bien pensé, même si on peut s'y attendre. La révélation de l'identité de Lady Whistledown était parfaite pour le coup. Je n'ai rien à redire, car c'est une belle manière de lui rendre hommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Altervorace
  13 novembre 2012
Les personnages qui sont au premier plan de ce tome avaient d'ors et déjà éveillé mon intérêt romantique. Depuis le début de cette saga, j'ai la fâcheuse tendance à me pâmer dés que Colin apparaît et j'espérais que cela ne s'arrangerait pas. Quand à Pénélope, j'avoue qu'elle a toujours piqué ma curiosité, surtout quand dans Benedict on avait eu le bonheur d'assister à une scène mémorable au centre de laquelle se trouvait la jeune fille.
Comme tu l'as compris en lisant mon introduction, ami lecteur, j'attendais beaucoup de Colin et je ne cacherai pas que je m'attendais presque avec résignation à être déçue. Dieu merci, il n'en fût rien ! Tout cela froufroute admirablement bien. Nous avons là toute la magie de la romance régence mais avec l'excellence de Julia Quinn en plus. Comme toujours les personnages sont aussi humains que possible et ne tombent jamais dans le ridicule. Certes le héros est beau, riche et de la bonne société, mais il est -très loin- d'être parfait. Même ses failles sont d'une subtile banalité : il ne semble pas trouver sa place. Et, ami lecteur, je me demande bien qui n'a jamais ressenti cela quelquefois ? Même si Colin me rend tout à fait hystérique, ce qui rend à mes yeux ce tome des Bridgerton si bon, c'est notre héroïne, Pénélope. Elle est drôle et on peut facilement se retrouver en elle. La manière dont elle regarde les apparences de sa triste situation -une vieille fille amoureuse du beau gosse du coin qui ne la regarde pas, ou pire, qui se contente d'être « gentil » avec elle-. Pénélope a l'humour qu'il faut pour rendre ses peines supportable. Julia Quinn, il faut le noter, sait parfaitement utiliser le procédé qui nous rend les personnages proches de nous : le discours indirect libre -oui ce concept littéraire qui personnellement m'a torturée de nombreuses fois durant mes études de lettres-.
Enfin, Pénélope se situe au juste milieu des archétypes de la romance. Elle n'est pas une célibataire modeste et discrète par vertu, elle n'est pas non plus une aventurière, une femme au caractère trop fort pour son époque... C'est une jeune femme qui allie force et faiblesse, une personne qui fait de son mieux pour s'en sortir dans la jungle de la bonne société londonienne. Et qui n'a pas eu un jour l'impression de ne pas arriver à se comporter comme on le pourrait ?
De la même façon son amour pour Colin ne tombe pas dans la caricature. Il eut été ridicule de nous donner à lire une héroïne abêtie par un sentiment d'une niaiserie affligeante. Elle aime Colin, soit, mais elle ne se prend pas pour une héroïne de tragédie. Julia Quinn nous montre la tristesse d'être aimée sans retour sans fard et sans violons. La jeune fille aime, elle ne peut s'empêcher d'avoir un peu d'espoir mais elle ne perd jamais sa lucidité...
Comme toujours chez les Bridgerton, on a aussi le plaisir de retrouver les héros que nous avons suivis dans les opus précédents. Et autours de cette famille si attachante, on a le bonheur d'avoir toute une galerie de personnages secondaires de grande qualité dont l'irrésistible lady Danbury ou l'atroce Cressida -que l'on envie de destoper plusieurs fois-.
Bref pour le moment le quatrième volume de la Chronique des Bridgerton est celui qui m'a le plus transportée. J'ai froufrouté avec l'héroïne et je n'ai pas pu m'empêcher de baver sur le très sexy Colin. Vivement le cinquième tome !
Lien : http://altervorace.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Chikita84
  15 janvier 2021
J'ai voulu directement passer à ce tome car je pressentais que Pénélope allait être un personnage intéressant et je ne me suis pas trompée. Elle est timide en société mais elle est intelligente, perspicace, gentille et drôle. Quand elle connaît bien les personnes et qu'elle réussit à être à l'aise, elle a plus de répartie qu'elle ne le laisse voir. Je me suis vraiment attachée à elle. Elle mérite cet amour partagé avec Colin, qu'elle aime depuis ses quinze ans. Leur couple est mignon et j'ai aimé son développement, là aussi avant et après le mariage. Je n'ai pas été surprise par le grand secret puisque malheureusement j'avais été spoiler par des fans de la série mais ce n'est pas grave, ça n'a pas gâché ma lecture.
C'est très bien écrit, je pense vraiment que Julia Quinn est un bon écrivain. Elle est douée. Je lirais les autres tomes et je lirais aussi la série « le Quartet des Smythe-Smith » parce que les quelques scènes que l'on a dans ce tome m'ont intéressé sur ces jeunes femmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Stella62
  29 juin 2016
Amoureuse depuis l'âge de quinze ans de Colin, Pénélope Featherington s'est fait une raison : jamais elle ne se mariera que ce soit avec lui ou un autre. Jusqu'au jour où, Lady Danbury lance un défi de taille à la bonne société londonienne : trouver l'identité de Lady Whistledown qui, défraye Londres depuis onze maintenant avec ses chroniques. Tous deux vont unir leur force pour la démasquer, et, ils ne seront pas au bout de leurs surprises !
Comme à chaque fois, c'est avec grand plaisir que je me lance dans un tome de cette saga. L'intrigue est bien menée, on entre directement dans le vif du sujet. D'emblée, je me suis sentie happée par l'histoire, les pages défilent, l'ennui n'est pas de mise. Outre la romance ici, nous sommes à la recherche de la fameuse Lady, et croyez-moi, l'auteure m'a bien eu aussi, car je ne m'attendais pas à une telle révélation. Emotions, sentiments, suspens et humour sont de mise. La plume de Julia Quinn reste fluide et très agréable à lire.
Je me suis attachée aux personnages, et plus particulièrement à Pénélope. Cette dernière est maintenant agée de 28 ans. Alors que deux de ses soeurs ont convolé en juste noce, elle est toujours célibataire. Amoureuse de Colin depuis une décennie, elle préfère rester vieille fille plutôt que d'épouser quelqu'un d'autre. Mais Colin un jour l'a bien dit « il n'épousera jamais Pénélope », grand bien lui fasse, car elle ne lui a jamais demandé ! C'est une jeune femme qui se fond dans la masse, à laquelle on ne lui prête que très peu d'attention, mais une fois qu'on la remarque, on s'aperçoit que c'est une jeune femme intelligente, belle et surtout forte si l'on tient compte de toutes les railleries qu'elle a pu subir. de plus, elle cache un lourd secret.
Colin est le troisième de sa fratrie. Considéré comme un charmeur et pour calmer les ardeurs de mariage de sa mère, il a passé ces dernières années hors du continent. Mordu de voyage, à son retour, c'est un peu le coeur lourd qu'il rentre à Londres, car si ses frères ont su quoi faire de leur vie, il n'en est rien pour lui. C'est Pénélope qui lui fera prendre conscience qu'il a un véritable don, et qu'il pourrait en vivre.
Entre eux, tout part d'une amitié ancienne, mais Colin, au fil du temps, s'aperçoit qu'il ne peut rester très longtemps loin d'elle. Il est un peu perdu, et demande conseil à sa soeur Daphné, qui ne sait quoi réellement lui répondre. Alors que tout le monde voit ce qu'il se passe entre eux, il est le dernier à comprendre !!
Un autre protagoniste que j'aime beaucoup est Lady Danbury. La vieille femme fait peur à beaucoup de monde, mais elle est « impayable » !
En bref : j'ai de nouveau passé un très bon moment avec cet opus. Au fil des pages, j'ai tenté de démasquer la fameuse Lady Whistledown et quand le couperet est tombé, je peux le dire, je suis restée comme deux ronds de flans. L'histoire qui se développe entre Colin et Pénélope est très touchante, pleine d'émotion. J'ai encore une fois été comblée !!
Lien : https://stellasbooks.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Milka2bMilka2b   11 août 2013
— À propos d'anniversaires, fit Anthony en s'asseyant à son bureau, celui de
Mère aura lieu dimanche de la semaine prochaine.
[.....]
— Nous allons organiser une fête en son honneur, expliqua Anthony.
— Elle a accepté ?

D'après son expérience, les femmes qui n'étaient plus toutes jeunes n'appréciaient pas que l'on célèbre leur anniversaire. Et même si leur mère demeurait une superbe femme, elle n'était indéniablement plus toute jeune.

— Nous avons dû recourir au chantage, avoua Anthony. Soit elle nous donnait son accord, soit nous révélions son âge.

Colin, qui venait d'avaler une gorgée de cognac, faillit s'étrangler et évita de
justesse d'en asperger son frère.

— J'aurais aimé voir cela !

Anthony s'autorisa un sourire satisfait.

— J'avoue que la manœuvre était brillante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
AltervoraceAltervorace   13 novembre 2012
Elle n'aurait pas supporté d'épouser un homme alors qu'elle était si désespérément éprise de Colin. Et peut-être, tout au fond de son esprit – dans le coin le plus reculé, coincé entre les verbes français qu'elle n'avait jamais su conjuguer et les notions d'arithmétique qui ne lui étaient pas de la moindre utilité – avait-elle conservé un infime espoir.
Commenter  J’apprécie          140
Milka2bMilka2b   11 août 2013
Colin songea que l'esprit féminin était si étrange et complexe qu'aucun homme ne devrait tenter d'en comprendre le fonctionnement. Il ne connaissait pas une femme capable de se rendre d'un point A à un point B sans passer par les points C, D, X et 12.
Commenter  J’apprécie          120
Nono19Nono19   14 mai 2016
Quand les gens sont persuadés d'avoir des problèmes, la dernière chose qu'ils souhaitent, c'est qu'on leur propose une solution simple et facile à mettre en oeuvre.
Commenter  J’apprécie          130
Nono19Nono19   14 mai 2016
- N'est-ce pas agréable, lui demanda la vieille femme en se penchant suffisamment pour qu'elle seule entende ses paroles, de découvrir que l'on n'est pas exactement ce que l'on croyait être?
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Julia Quinn (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julia Quinn
Bande annonce de la série "La chronique des Bridgerton" (2020), adaptation de la saga de Julia Quinn
autres livres classés : romance historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2214 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..