AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290025376
277 pages
Éditeur : J'ai Lu (12/06/2010)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 70 notes)
Résumé :

Après la disparition tragique de sa femme, sir Philip est totalement désemparé. Comment va-t-il faire pour élever ses enfants qui ont souffert de la maladie de leur mère ? Comment leur apprendre la tendresse, lui qui ne sait pas exprimer ses émotions ? Pourquoi ne proposerait-il pas le mariage à Miss Bridgerton, avec qui il entretient une relation épistolaire ? Surprise, mais en même temps troublée, Elo&#x... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Alloverthebooks
  25 janvier 2021
J'ai réellement été déçue par ce 5e tome !
Premièrement, il n'est pas très long, donc on peut imaginer que les choses vont vite se dérouler ou que quelques petites choses sont bâclées. Eh bien, ici, l'auteure a visiblement fait l'impasse sur la partie romance du roman. En effet, je n'ai ressenti aucune alchimie entre nos protagonistes. On ne se rend absolument pas compte qu'ils tombent amoureux l'un de l'autre.
Dans les autres tomes, la remise en contexte prend un peu plus de temps, ici, c'est beaucoup trop rapide. Sur un coup de tête, Éloise part retrouver Sir Philllip ... le plan pour fuir vers Sir Phillip sans en parler à sa famille se déroule en 1 page ! La simplicité n'est pas toujours la solution !
Deuxièmement, je n'ai absolument pas retrouvé la profondeur des personnages que j'avais pu trouver dans les autres tomes. On survole les sentiments, on ne donne pas de raison valable aux actions ...
J'ai aussi été déçue par le fait que la famille Bridgertons passe en second plan. Ça peut se comprendre, mais ça gâche l'univers du roman.
Le seul point que j'ai réellement aimé dans ce 5e tome, ce sont les jumeaux ! Je les ai adorés dès le début ; ils sont farceurs, mais il faut apprendre à les connaitre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Nono19
  18 juillet 2016
Eloïse Bridgerton vit mal le mariage de son frère Colin et de sa meilleure amie, Penelope. Elle se sent seule. Lorsque sir Philip avec qui elle correspond depuis un an, lui propose de venir le voir afin de contracter un éventuel mariage. Eloïse n'hésite pas. Elle ne dit rien à sa famille et débarque sans prévenir chez sir Philip. Ce dernier se remet doucement de la mort de sa femme et évite au maximum ses terreurs de jumeaux.
Eloïse ne s'attendait pas à tomber sur un homme si taciturne qui oublie parfois jusqu'à sa présence. Eloïse trouvera-t-elle son happy ending?
Of course, yes :p! Ce tome ne m'a pas emballée. J'ai trouvé l'histoire mignonne mais sans plus.
Ce tome est plus court que les précédents et l'histoire d'amour évolue trop rapidement à mon goût. Sir Philip m'a semblé un peu lisse, son passé pas assez développé. Pourtant, c'était un personnage prometteur.
Eloïse est une femme de caractère et ne va pas le cacher. La voir aux prises avec les jumeaux était assez drôle tout comme ses interactions avec ses frères. Voir débarquer les 4 frères Bridgerton venus défendre l'honneur de leur soeur devait être effrayant :p.
J'ai hâte de découvrir Francesca que nous connaissons peu. On sait déjà qu'elle a perdu son mari deux ans après son mariage. Il sera sûrement question d'un nouvel amour, de culpabilisation et de paysage écossais :p.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Alapagedeslivres
  13 février 2021
Après avoir vu la série, après mon coup de coeur pour l'adaptation filmée, j'étais curieuse de la destinée d'Eloïse.
J'ai donc lu directement le tome 5, passant des aventures que je peux découvrir plus tard si l'envie se fait sentir.
Je suis toujours loin de mes représentations et de la destinée particulière de ce personnage féminin que le film suggère. Certes, Eloïse s'engage dans une voie qui la met en péril. Sa fugue nocturne vers son correspondant inconnu est un choix presque désespéré, à l'inverse de l'existence que je présageais pour elle. Je l'imaginais s'affirmer dans une voie professionnelle hors du commun, le journalisme, la critique ou que-sais-je… Un métier pour une femme de sa condition à cette époque est en soi une extraordinaire aventure… que Julia QUINN n'a pas choisie.
Je suis fortement influencée par le scénario de la série et par les intrigues qui n'existent pas dans les livres. Ce qui provoque ma déception face à cette série de livres.
Eloïse trouve refuge sur le domaine de Phillip et de ses deux jumeaux. Sans chaperon. Cela ne dérange personne… sauf lors du dénouement… ce qui occasionne un nouveau mariage contraint. Contre toute attente, cette union donne lieu à une passion et un amour vrai. L'histoire est un peu bancale dans ses fondations, j'en conviens. le piment de ce récit pourrait tenir aux apparitions des deux enfants de 8 ans qui ne sont pas en mal d'idées. Ils inventent des bêtises aux conséquences fâcheuses. C'était une bonne base de discorde !
Eloïse est à moitié dotée des dons de Mary Poppins : bienveillante, intelligente et magique. Il aurait été agréable qu'elle développe son personnage : qu'elle soit plus combattante face à ces petits démons, qu'elle se heurte à une résistance ou à un père aimant et aveuglé par ses progénitures. Au lieu de ces épreuves, elle surmonte tous les obstacles. Cela donne des scènes rapides, sans continuité, vite résolues. Je trouve l'aventure facile et trop aisée. C'est mon avis personnel.
Je pense que l'aventure de la chronique des Bridgerton s'arrêtera là pour les livres et se poursuivra avec la série si une suite est envisagée. Je confirme que les épisodes sont plus denses et plus riches d'événements, les personnages intéressants et caractérisés de telle sorte que j'ai plaisir à les suivre, bons ou mauvais, nuisibles ou bienveillants. Dans le tome 5, comme dans les autres (j'imagine), chaque couple est traité indépendamment des autres. Certes, ils peuvent apparaître selon le bon vouloir de l'auteure mais leur rôle est moindre, les interactions n'ont que peu d'incidences. Je me demande comment, dans la série, le scénariste va créer un lien entre toute cette succession de couples.
Lien : https://alapagedeslivres.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
mrsturner
  24 décembre 2020
Cinquième tome de la saga des Bridgerton, où cette fois on suit Eloise. Celle-ci se sent seule, suite au mariage de sa meilleure amie Penelope et de son frère Colin. Alors lorsque Philip, avec qui elle entretient une correspondance secrète depuis un an, lui propose de le rejoindre, elle finit par accepter. Et c'est bien sûr, sans rien dire à sa famille qu'elle se met en route, et débarque même sans prévenir Philip. Il pensait d'ailleurs que leur correspondance était finie, vu qu'il n'avait pas eu de réponse à son dernier courrier, et la voici chez lui à son grand étonnement. Et des surprises, il va en avoir. Alors qu'il se remet doucement de la mort de sa femme, Eloise découvre aussi qu'il a deux enfants et de sacrés terreurs. Elle qui pensait rompre la solitude avec Philip, la voilà servie !
Comme beaucoup m'ont prévenu, je savais que ce tome était moins bon que les précédents. Et je ne peux que donner raison aux lecteurs. Je partage en effet le même avis. Et premier lieu, l'histoire ne se déroule pas à Londres, et ça casse un peu la continuité de la saga. Et puis autant dire, maintenant que le mystère autour de lady Whistledown est dévoilé, l'ambiance est un peu cassée. Ces interventions vont nous manquer dans la suite des aventures. Mais revenons à cette intrigue qui reste tout de même sympathique, même si je n'ai pas vraiment accroché au personnage de Philip. Son profil est intéressant, mais il ne m'a pas séduit. Je ne me suis quand même pas ennuyée avec cette lecture, et j'ai d'ailleurs bien aimé l'arrivée des quatre frères d'Eloise. Un moment impressionnant, et en fait, c'était le seul moment qui m'a bien fait rire, avec les quelques bêtises des jumeaux. Cela marque également un changement avec les précédents tomes. Et puis, je pense que leur histoire d'amour évolue trop rapidement, on y croit pas. Disons aussi que ce tome est beaucoup plus court que les précédents. D'une certaine manière, peut-être est-ce aussi pour cela que je ne me suis pas ennuyée !
Je ne dirais donc pas que c'était une déception, mais c'est clairement un tome en dessous des autres. Je n'ai pas retrouvé l'ambiance des derniers, ou une réel alchimie entre les personnages. Et surtout, j'ai beaucoup moins sourit au cours de ma lecture. Je reste un peu sur ma faim. Mais j'ai hâte de continuer la suite, où l'on rencontre Francesca qui vient de perdre son mari. Curieuse de découvrir cette histoire, qui nous ramène à Londres.
Lien : https://lespapiersdemrsturne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mara
  24 août 2016
Dans cette saga, le tome 4 consacré à Colin et Penelope constitue l'apothéose de mon point de vue. Eloïse a donc la lourde tache de passer après et même si elle ne s'en sort pas si mal la comparaison avec le tome précédent lui fait beaucoup de tort.
Eloïse c'est l'amie fidèle de Penelope, la petite soeur Bridgerton qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui met de l'animation là où elle passe. Avec cette formidable joie de vivre, on en oublierai presque qu'elle a quasiment le même âge que son amie et que cela fait d'elle une vieille fille. Alors même si elle ne le dit pas, le mariage de son frère et de son amie la déprime un peu. Et comme elle ne fait jamais rien comme tout le monde, elle décide d'accepter la proposition de mariage de l'homme avec qui elle correspond par lettres depuis un an. Un homme qu'elle n'a jamais vu et donc elle ne sait que ce qui lui a dit. En 1824, c'est une chose impensable pour une jeune fille de bonne famille, mais elle part seule le rencontrer dans son domaine de la campagne, sans en avertir sa famille.
Face à Eloïse, on trouve Phillip, jeune veuf père de deux anfants. Il a hérité du titre et de la fiancée de son frère à la mort de celui-ci. Autant dire que la tâche ne lui était pas prédestinée. de plus il n'a jamais compris sa femme. Veuf depuis un an, il a du mal à communiquer avec ses enfants et c'est la raison première qui l'incite à demander Eloïse en mariage (alors qu'il ne lui a jamais dit qu'il avait des enfants).
Nous avons donc d'un côté une vieille fille que la mariage de son amie rappelle sa triste condition et de l'autre un homme qui cherche une nounou améliorée pour ses enfants. On peut dire qu'on a fait mieux comme début d'histoire d'amour. Et c'est ce point de départ qui me gène. La romance entre les deux est trop rapide. J'ai du mal à y croire. Après c'est du Julia Quinn, donc c'est très bien écrit. Mais je n'adhère pas à 100% à l'histoire entre Eloïse et Phillip. Il manque quelque chose, un peu de magie. Et je ne parle même pas de l'absence des chroniques de Lady Whistledown.
Un tome 5 en demi-teinte pour moi. Et cette relecture n'y change rien. C'est bien, parce que c'est du Julia Quinn, mais on est loin du coup de coeur!
Lien : http://lemondedemara2.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Milka2bMilka2b   12 décembre 2014
— Silence, voulez-vous ? aboya Anthony. J'essaie de me concentrer.
— Un tel goût pour le silence ne te servira point en temps de guerre, lança Colin.
— Colin ! Je vais te massacrer ! Quelqu'un voit- il un inconvénient à ce que je l'assassine ? lança Anthony.
— Vous n'y pensez pas, mon cher, intervint Sophie qui était revenue entre-temps avec la limonade. Imaginez un peu le désordre, et puis tout ce sang...
— C'est pourtant un excellent engrais, commenta Phillip.
—   Ah, dans ce cas... Faites donc, mon ami.
— Allez-vous vous taire à la fin ? Euh... Pardon, je ne m'adressais pas à vous, chère Sophie, s'excusa Anthony.
—   Vous m'en voyez fort aise.
— Ne t'avise pas de menacer mon épouse, gronda alors Benedict.
Anthony se tourna vers son frère et le foudroya du regard.
—   Vous mériteriez tous autant que vous êtes le supplice de la roue !
— À l'exception de Sophie bien entendu, commenta Colin.
— Sais-tu que ce pistolet est chargé, mon cher frère ? répondit Anthony.
— Ah, Anthony, je m'estime heureux que le fratricide soit tenu pour un acte des plus vulgaires...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Milka2bMilka2b   12 décembre 2014
Les hommes !
Le jour où ils admettraient une erreur, ils se changeraient en femmes
sur-le-champ.
Commenter  J’apprécie          70
ElwingElwing   23 février 2016
— Pratiquez-vous le tir, Sir Phillip ?
— Bien entendu.
— Bien. Pourquoi ne vous joindriez-vous pas à nous ?
— Je n'ai pas apporté de pistolet.
— Pourquoi l'auriez-vous fait ? Ne sommes-nous pas entre amis ?
— C'est à espérer.
Commenter  J’apprécie          20
BigoudeBigoude   04 février 2021
Riez. Riez fort. Riez souvent. Lorsque les circonstances exigent le silence, contentez-vous alors d’un sourire.
Commenter  J’apprécie          00
supernana77supernana77   11 février 2021
Comme on fait son lit, on se couche, et j'ai bien peur que ta chambre nuptiale ne soit prête ma chère.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Julia Quinn (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julia Quinn
Bande annonce de la série "La chronique des Bridgerton" (2020), adaptation de la saga de Julia Quinn
autres livres classés : romance historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2215 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

.. ..