AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Arnaud Du Rengal (Traducteur)
ISBN : 2290027057
Éditeur : J'ai Lu (20/10/2010)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Hyacinthe, la cadette des Bridgerton, l'une des meilleures familles du Londres dans les années 1920, est-elle destinée au célibat ? Trop fine mouche, trop directe, la jeune fille n'a rien de l'héritière effacée qu'attendent les hommes de la bonne société. Pourtant ce n'est pas une raison pour finir vieille fille ! Certes, quand Gareth Saint-Clair, un aristocrate à la réputation douteuse, croise son chemin, on est loin du coup de foudre. Mais la traduction, à quatre ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Nono19
  08 janvier 2017
Hyacinthe Bridgerton a toujours été l'originale de la fratrie. Indépendante, ayant un franc parler un peu intimidant, elle ne peut pas se vanter d'attirer beaucoup de prétendants.
Gareth Saint-Clair, de son côté, ne vit que pour provoquer son père avec qui il a une relation très conflictuelle Heureusement que sa grand-mère, Lady Danbury, veille sur lui.
Lorsque Gareth demande à Hyacinthe de traduire le journal de sa grand-mère italienne, nos deux héros se rapprochent...
Pour moi, ce septième tome est le moins bon de la série. J'ai trouvé les échanges entre Gareth et Hyacinthe peu naturels, ampoulés, ... Même l'humour m'a paru forcé. La romance arrive très vite, la proposition de mariage aussi alors que les héros se connaissent en fait très peu.
Je n'ai pas réussi à accrocher.
L'intrigue en elle-même est assez mince. A part, le secret sur les origines de Gareth, il n'y a pas grand-chose.
Je vais quand même lire le dernier tome pour clôturer la saga. Dommage que ce tome ne soit pas du niveau des tomes sur Francesca ou Daphné..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
mogador83
  22 septembre 2016
J'ai toujours un grand plaisir a retrouver la famille Bridgerton et sa nombreuse progéniture. Ce n'est pas mon tome préféré car l'intrigue est un peu simple et manque de rebondissements et de suspense mais ça se lit avec grand plaisir!
Commenter  J’apprécie          80
maylibel
  07 janvier 2015
Londres, début du XIXe siècle. Hyacinthe, la cadette des Bridgerton, grande famille de l'aristocratie, repousse tous les candidats au mariage. Mais voilà que le troublant Gareth Saint-Clair lui propose de traduire un texte de l'italien…
Hyacinthe est le septième (mais le premier que je lis) tome de la Chronique des Bridgerton, célèbre romance régence. C'est un livre très sympa mais pas complètement emballant. Pourquoi ? L'héroïne éponyme ne manque pas de caractère et son bien-aimé a du répondant. Mais dans ce tome-là, on ne voit absolument pas en quoi Gareth, défini comme un débauché toutes les trois lignes, peut l'être : il se conduit de manière très courtoise envers Hyacinthe, ne provoque jamais de scandale volontairement. du coup, l'histoire d'amour de ces deux tourtereaux ne fait pas vraiment d'étincelles et leurs rares sujets de dispute sont assez ridicules. Ce qui sauve l'intrigue du complet gnangnan, c'est que Julia Quinn manie très bien l'ironie. : certaines discussions sont des prétextes à de très beaux échanges de piques entre les personnages (même s'il y a des répétitions, au début notamment).
Un tome inégal, mais qui donne envie d'en savoir plus sur cette curieuse famille Bridgerton.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mara
  01 septembre 2016
Voilà le tome consacré à la petite dernière de la famille (le tome consacré à Gregory sera le prochain)!
A 22 ans, la jeune femme n'est pas encore mariée et ses manières franches et directes en sont peut-être une des raisons. On retrouve la Hyacinthe que l'on connait depuis le début de la série, fidèle à elle-même. Et ce n'est donc pas une surprise de la voir être amie avec Lady Danbury qui n'a pas changé d'un pouce. La vieille dame aime beaucoup Hyacinthe et son franc parler. Et on s'imagine très bien une Danbury jeune. C'est d'ailleurs à l'occasion de ce tome que l'on découvre que la vieille femme a de la famille. Je me doutais bien qu'elle avait été marié mais c'est une surprise de voir qu'elle a enfants et petit-enfants. Mais si un seul petit enfant sort du lot pour elle: Gareth Saint-Clair. Et il n'en faut pas plus pour que ce dernier devienne le héros de notre histoire. Il connait déjà Hyacinthe pour l'avoir croiser à plusieurs reprises chez sa grand-mère mais dans son esprit elle est inaccessible pour quelqu'un comme lui. Pourtant quand le journal intime en italien de son autre grand-mère lui tombe entre les mains, il n'a pas d'autre choix que d'accepter l'aide de la jeune femme pour la traduction.
Commence alors une aventure et une chasse au trésor pour nos deux personnages. C'est rythmé, on ne s'ennuie pas devant les joutes verbales des personnages. C'est juste un peu court. J'aurais aimé plus de pages. Mais j'ai aimé découvrir l'histoire de Hyacinthe, elle correspond à l'idée que je m'en faisais en voyant évoluer la jeune femme dans les tomes précédents. Elle devait être différente des autres, car Hyacinthe est différente de ses frères et soeurs.
Encore une fois un bon tome. Il me tarde maintenant de lire l'ultime tome consacré au dernier frère, Gregory, qui apparaît assez peu dans les tomes précédents…
Lien : http://lemondedemara2.canalb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Gilwen
  10 octobre 2016
Une fois encore de très bon tomes. Je sais, je me répète, mais cette auteure a vraiment le don pour produire des romances historiques comme j'aime. Les héros y sont un poil tourmentés et plein d'esprits, les situations cocasses, les dialogues pétillants et les personnages secondaires aussi truculents qu'ils ont tendance à se mêler de ce qui ne les regarde pas. Bref, on alterne entre grands sourires et coeur qui se serre, on passe un très bon moment de lecture. Ce T7 était très sympathique également, notamment du fait de la personnalité de Hyacinth, sa relation avec Lady Danbury et les petites piques échangées avec Gareth (qui me fait beaucoup rigoler quand il planifie sa demande en mariage).
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Milka2bMilka2b   22 août 2015
— Je vais lui demander de m'accorder cette danse, annonça Hyacinthe.
— Vraiment ? répondit Felicity en écarquillant les yeux.
Hyacinthe était une « originale », tout le monde le savait, mais de là à oser inverser les rôles !
— Je ne vais pas en faire toute une histoire. Tu seras la seule à le savoir, avec monsieur Saint- Clair, évidemment.
— Et tous ceux qui se trouveront à côté de lui à ce moment-là. Et puis tous ceux à qui on ne manquera pas de colporter ce potin croustillant, et puis ceux...
— Tu sais ce que j'apprécie dans notre amitié ? l'interrompit Hyacinthe.
Felicity fit non de la tête.
— Eh bien voilà. Je vais te planter là, et je sais que tu ne te vexeras pas mortellement.
— Tous mes vœux t'accompagnent ! lui lança Felicity, alors que Hyacinthe s'était déjà volatilisée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
maylibelmaylibel   07 janvier 2015
- Je crois que vous êtes loin d’être aussi dangereux qu’on le raconte, dit-elle en riant.
- Et pourquoi donc, ma chère ? […]
- Vous êtes bien trop bon avec votre grand-mère.
- D’autres vous diraient que c’est elle qui est bien trop bonne avec moi.
- Oh, soyez rassuré ! Les langues vont bon train.
(p. 54)
Commenter  J’apprécie          30
Nono19Nono19   07 janvier 2017
- N'était-il pas question d'une récitation de poèmes?, s'exclama-t-il sans relever cette dernière remarque.
- Il s'agit d'une composition originale, expliqua-t-elle. Harriet Pleinsworth en est l'auteure et cela s'intitule: La Bergère, la licorne et Henri VIII.
- Enfin réunis?
- Je ne plaisante pas.
Commenter  J’apprécie          20
maylibelmaylibel   07 janvier 2015
- Je me demande parfois comment vous parvenez à être si exaspérante sans cesser d’être charmante.
- C’est un don. Odieuse ou non, il faut bien l’avouer, je suis la bonté et l’amabilité incarnées ! Ne le disiez-vous pas à l’instant ?
(p. 27)
Commenter  J’apprécie          20
Milka2bMilka2b   22 août 2015
Les hommes n'aiment pas les femmes plus intelligentes qu'eux, et Hyacinthe Bridgerton n'est pas du genre à jouer les cruches pour plaire à ces messieurs.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Julia Quinn (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julia Quinn
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1035 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre