AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811212221
Éditeur : Milady (19/06/2014)

Note moyenne : 2.98/5 (sur 29 notes)
Résumé :
1685. Davina est le secret le mieux gardé de la couronne. Fille de Jacques II, elle a grandi au couvent saint Christopher pour y recevoir clandestinement une éducation catholique. Lorsque son père meurt, c'est elle qui doit lui succéder. Mais Davina est trahie, son identité révélée, et sa place convoitée par des candidats au trône prêts à tout pour la supprimer. Heureusement, Robert MacGregor, futur chef de clan, va braver le péril avec elle et l'escorter jusqu'en É... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
missmolko1
  10 octobre 2016
Les critiques sont plutôt moyennes sur ce premier tome de la saga Héritiers des Highlands mais, de mon coté, je dirais que j'ai passé un bon moment. Certes, il ne faut pas s'attendre a de la grande littérature mais de temps en temps, j'aime un peu de légèreté.
J'ai donc embarqué pour l'Ecosse et fait la connaissance de Davina qui vit recluse dans un couvent :
"Réfugiée au sommet du clocher qui dominait l'abbaye Saint-Christopher, Davina Montgomery se laisser envelopper par le silence d'un monde chargé de mystère. La nuit et les gardes venus défendre les religieuses veillaient depuis plusieurs heures déjà sur le repos paisible de ces dernières. Seul Davina ne parvenait pas à trouver le sommeil. Les étoiles qui parsemaient le vaste ciel indigo qui s'étendait au-dessus d'elle paraissaient si proches qu'il lui semblait pouvoir les toucher du bout des doigts. Quel était son voeu le plus cher ? Pour tout réponse, elle tourna des yeux égarés en direction de l'Angleterre, puis, avec une égale nostalgie, vers les sommets nimbés par le clair de lune au nord. Quelle vie choisirait-elle, si elle en avait le choix ? Quel sort était-il le plus enviable : disparaître de la mémoire des hommes ou bien vivre parmi eux dans l'anonymat le plus complet ? Elle n'aurait su le dire. le visage tourné face au vent, elle esquiva un sourire maussade et se serra dans sa bure de novice. Inutile de ses creuser la tête au sujet de l'avenir quand les dés ont été jetés depuis longtemps ! le futur ne lui réservait aucune surprise. La routine monastique était sans imprévus. Elle aurait tout le temps de s'en convaincre, si elle passait l'année ! Mieux valait chasser de sa pensée ses rêves inaccessibles"
Elle nous cache son identité pendant un bon tiers du roman, mais l'on sait quelle est un personnage important. Quand l'abbaye se fait attaquer, elle est secourue par des Highlanders courageux et parmi eux Robert, le chef du clan. Ils se plaisent au premier regards et vont jouer au chat et a la souris.
Pour la protéger, il va l'a ramené chez lui sur l'île de Skye et en faire son épouse.
"Camlochlin était un petit havre confortablement blotti entre des collines de bruyères battues par les vents printaniers et des monts aux sommets escarpés encore emmitouflés dans leur écharpes de brume. Tandis que la petite troupe descendait au galop le chemin de crête à travers les vallons violaces, Davina eut tout loisir de s'imprégner de la vue grandiose qu'offrait le château qui se découpait sur le noir éperon de la montagne. Avec ses tourelles à créneaux et ses guetteurs armes qui surveillaient les remparts, Camlochlin Castle était une forteresse impressionnante. Mais, comme c'était également la demeure de Robert, elle se dit qu'elle y trouverait sûrement la chaleur d'un foyer.
Un cheptel de minuscules chaumières et de moutons blancs laineux s'élançait à l'assaut des vallées en pente douce jusqu'aux versants de Bla Bheinn en direction du nord, tandis que des nuages moutonnants venus de Loch Scavaig à l'ouest descendaient vers la baie de Camas Fhionnairigh dans une lenteur pastorale."
C'est un tome sans surprise, le scénario est plutôt plat, l'intrigue historique est inexistante mais les personnages sont attachants alors on se laisse prendre au jeu et on finit par dévorer le roman en deux jours. Je suis malgré tout curieuse de découvrir la suite de la saga et de retrouver certains personnages auxquels je me suis attachée.
Lien : http://missmolko1.blogspot.i..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
mrsturner
  25 août 2017
Avec ce roman on part à nouveau direction l'Ecosse avec une nouvelle héroïne Davina Montgomery. On fait sa connaissance alors qu'elle est à l'abbaye Saint Christopher qui va subir sous peu une attaque. Ne voulant pas rester sans rien faire, alors qu'elle considère les membres du convent comme sa famille, elle prend son arc et se pose en haut d'une tour. Surmenés, les gardes qui étaient là pour la protéger, perdent la bataille. Non loin de là, un Highlander attend le bruit, et décide de ne pas s'en mêler, jusqu'à ce qu'il reçoive une flèche.
Davina a passé toute sa vie dans un couvent, caché de tous. Elle connait son destin et ce qu'elle se devra d'accomplir. Son père est sur le point de monter sur le trône, quand sa famille adoptive se fait attaquer. Elle ne peut que s'en vouloir, c'est les seules personnes qu'elle connaissait et elle n'a pas pu faire grand-chose pour les sauver. Vu son lourd secret concernant ses origines, elle a du mal à faire confiance aux étrangers et notamment à Robert MacGregor, même si il l'a sauvé. Elle se sent comme revivre avec lui, mais elle sait qu'elle le met aussi en danger.
Robert MacGregor a été élevé dans le but de devoir chef de clan et pour prendre ainsi la place de son père. Très dévoué à son clan, il a la confiance de son peuple. Valeureux guerrier, il impressionne beaucoup avec sa dextérité. Il est intrigué par cette jeune fille. Pourquoi une armée du roi était là pour la protéger, pourquoi veut-on la tuer, quel est ce fameux secret qu'elle cache et qu'elle ne veut pas lui dire… Il espère gagner sa confiance, afin qu'elle lui confie son secret, bien qu'il commence à avoir certaines idées. Pour au mieux la protéger, il n'a pas d'autres idées que de l'amener chez lui, sur son île, où son peuple sera là aussi pour elle.
J'ai eu un peu de mal à accrocher au roman au départ. Les paysages sont très bien décrits, les complots politiques, ainsi que le contexte historique. Mais j'ai trouvé que leur échappée était assez lente, malgré ces informations bien plaisantes. Je suis tout de même curieuse de découvrir l'histoire de Tristan dans le prochain tome, cela m'intrigue !
Lien : https://mrsturner6259.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lilitthbook
  28 septembre 2014
Le premier mot qui me vient à l'esprit est BOF !!! Vraiment bof !! Je m'attendais a tellement mieux : (
Il n'y a pas de guerrier qui d'un seul regard fait tomber 10 ennemis… Ni d'héroïne au caractère bien trempé ni de joutes verbales entre nos tourtereaux…. Et chose quasi insurmontable pour moi : ce n'est pas intense entre eux ! J'ai trouvé ça plat, ennuyeux, et vers la fin j'ai sauté pas mal de lignes pour pouvoir enfin passer à autre chose de mieux j'espère ^^
On fait la connaissance de Davina jeune fille élevée dans un couvent par ordre royal. Ce que j'ai trouvé dommage c'est que dès le résumé on nous révèle un point important de l'histoire : Davina est la fille du roi Jacques. On aurait pu nous laisser la surprise et découvrir petit à petit les indices comme Rob l'a fait….
Davina n'a connu que la vie de nonne et même si je ne la trouve pas cruche cruche, il lui manque ce côté impétueuse pour en faire une bonne héroïne. du moins a mon goût ;) Un jour, ce qu'elle redoute le plus arrive : ses ennemis l'ont retrouvée et vont la tuer ! Mais c'est sans compter sur Rob ce fier highlander….
Enfin fier c'est vite dit ! Tout comme avec Davina je n'ai pas du tout accroché avec lui : ( il est ou mon guerrier autoritaire, sûr de lui, qui pue la testostérone ?! j'aurai ben aimé le trouver ! Ici on a droit à un guerrier presque chef de clan, fort, courageux, etc…. mais il lui manque cette petite étincelle qui fait toute la différence :'(
Après l'avoir sauvé, Rob va emmener Davina chez lui, dans son clan au risque de les mettre tous en danger….
Parlons un peu de leur relation maintenant. Ah ba non suis-je bête il n'y a pas de relation puisque d'un coup hop ils s'aiment ^^ ce n'est pas mignons ça ?!!! Et bien non !!!! Moi je déteste ça :'( j'aime quand on sent la tension monter, qu'ils se cherchent, se chamaillent mais qu'au final ils ne peuvent pas s'empêcher de se toucher, d'être ensemble…..
Si vous aussi c'est ça que vous cherchez dans un livre, passez votre chemin sinon vous serez aussi déçue que moi ….
En résumé un tome plutôt bof qui ne me donne pas vraiment envie de lire la suite…..
Lien : http://lilitthbook.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
everalice
  28 septembre 2014
Dommage, je me faisais une telle joie de retrouver Paula Quinn, après l'éblouissant Laird of the Mist. En vérité, à la lecture de ce Ravisseur, je suis restée, tristement, un peu sur ma faim.
Si j'ai retrouvé avec plaisir l'écriture bien travaillée, voire même un peu précieuse de l'auteur, le tout reste plutôt classique, avec un héros décrit comme une grande brute revêche, mais que j'ai eu du mal à ressentir comme tel, et une héroïne un peu floue difficile à cerner.Je n'ai pas très bien compris sa situation familiale et son histoire familiale... un peu alambiquée. A ce propos, le résumé éditeur en dit bien trop.
Et la fin semble un rien bâclée, avec des obstacles entre eux trop facilement surmontés.
Mais Paula Quinn est toujours divine lorsqu'il s'agit de faire interagir ses personnages masculins, mêlant humour et finesse, enrobé d'un certain côté rugueux fort viril et fort appréciable...
-> Mon avis est plus développé sur mon blog.
Lien : http://leslecturesdeveralice..
Commenter  J’apprécie          50
LaChroniquedesPassions
  22 octobre 2014
Je ne vais pas m'éterniser car je n'ai pas lu le livre entièrement. J'expliquerai seulement pourquoi.
Le livre en lui-même n'est pas mauvais mais pour moi il s'agit de romance historique comme on en écrivait il y a 15 ans. Vous me direz qu'il y a de très bons classiques encore plus vieux. Oui mais celui-ci n'en fait pas parti. J'ai toujours du mal à juger négativement le travail d'une auteure. Je dirai simplement que je m'attendais pas à quelques choses d'aussi «vieillotes » surtout dans une collection très jeune.En un mot : Ennuyant.
Lien : http://lachroniquedespassion..
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   01 octobre 2016
Réfugiée au sommet du clocher qui dominait l'abbaye Saint-Christopher, Davina Montgomery se laisser envelopper par le silence d'un monde chargé de mystère. La nuit et les gardes venus défendre les religieuses veillaient depuis plusieurs heures deja sur le repos paisible de ces dernières. Seul Davina ne parvenait pas à trouver le sommeil. Les étoiles qui parsemaient le vaste ciel indigo qui s’étendait au-dessus d'elle paraissaient si proches qu'il lui semblait pouvoir les toucher du bout des doigts. Quel était son vœu le plus cher ? Pour tout réponse, elle tourna des yeux égarés en direction de l’Angleterre, puis, avec une égale nostalgie, vers les sommets nimbés par le clair de lune au nord. Quelle vie choisirait-elle, si elle en avait le choix ? Quel sort était-il le plus enviable : disparaitre de la mémoire des hommes ou bien vivre parmi eux dans l'anonymat le plus complet ? Elle n'aurait su le dire. Le visage tourné face au vent, elle esquiva un sourire maussade et se serra dans sa bure de novice. Inutile de ses creuser la tête au sujet de l'avenir quand les dés ont été jetés depuis longtemps ! Le futur ne lui réservait aucune surprise. La routine monastique était sans imprévus. Elle aurait tout le temps de s'en convaincre, si elle passait l'année ! Mieux valait chasser de sa pensée ses rêves inaccessibles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
missmolko1missmolko1   09 octobre 2016
Camlochlin était un petit havre confortablement blotti entre des collines de bruyères battues par les vents printaniers et des monts aux sommets escarpés encore emmitouflés dans leur écharpes de brume. Tandis que la petite troupe descendait au galop le chemin de crête à travers les vallons violaces, Davina eut tout loisir de s’imprégner de la vue grandiose qu'offrait le château qui se découpait sur le noir éperon de la montagne. Avec ses tourelles à créneaux et ses guetteurs armes qui surveillaient les remparts, Camlochlin Castle était une forteresse impressionnante. Mais, comme c'était également la demeure de Robert, elle se dit qu'elle y trouverait surement la chaleur d'un foyer.
Un cheptel de minuscules chaumières et de moutons blancs laineux s’élançait à l’assaut des vallées en pente douce jusqu'aux versants de Bla Bheinn en direction du nord, tandis que des nuages moutonnants venus de Loch Scavaig à l’ouest descendaient vers la baie de Camas Fhionnairigh dans une lenteur pastorale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   22 octobre 2014
— J’ai rêvé de toi, susurra-t-elle en effleurant le visage de son mari. Tu portais notre enfant dans les bras.
— Ah oui ? bredouilla Robert en partageant sa vision. Te ressemblait-elle ?
Davina écarquilla les yeux.
— Comment sais-tu que c’était une fille ?
— C’est une fille que je voudrais. Une fille aussi jolie et courageuse que sa mère.
Pour toute réponse, Davina se pendit à son cou et l’embrassa avec reconnaissance. Mais l’estomac de la jeune femme, qui ne l’entendait pas de cette oreille, recommença à gargouiller, et les deux époux rirent aux éclats.
Enfin, Robert se redressa en entraînant Davina à sa suite.
— J’ai apporté des victuailles. Approche-toi, je vais te donner la becquée.
Il étendit ses longues jambes sous le corps de sa belle, qui se retrouva ainsi assise à califourchon sur lui, les jambes autour de la taille du guerrier. Ce dernier trempa un morceau de pain d’avoine dans un peu de miel et le lui présenta. Elle mordit dans cette friandise en fermant les yeux puis soupira de bonheur.
— Tu me fais le même effet que le miel, confia-t-il d’une voix gutturale qui trahissait son désir de lui faire l’amour.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
missmolko1missmolko1   09 octobre 2016
- Je comprends que tu sois attaché à cette fille, commença Connor en pressant le pas pour rattraper le Highlanders. Mais cela ne mènera à rien. Si nous avons vu juste au sujet de son identité, le roi ne consentira jamais à votre mariage.
Robert s’arrêta brusquement et fit volte-face.
- Bon sang ! Parce que tu t'imagines que je n'y ai pas songé ? tonna-t-il, malgré les efforts surhumains qu'il faisait pour ne pas s'emporter.
- Si j'en juge par la scène dont je viens d’être témoin, il me semble, au contraire, que tu t'en fiches comme de ton premier plaid !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
missmolko1missmolko1   10 octobre 2016
Puisse chaque jour passé a Camlochlin être aussi radieux qu'un sourire de Robert !
Commenter  J’apprécie          90
autres livres classés : ecosseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1819 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
.. ..