AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Maxime Berrée (Traducteur)
EAN : 9782258193123
464 pages
Presses de la Cité (16/09/2021)
4.11/5   122 notes
Résumé :
Blake Nelson est retrouvé mort dans le désert. La police soupçonne sa femme l'avoir tué. Mais laquelle ?

RACHEL, PREMIÈRE ÉPOUSE
« Pardonne-moi, Seigneur, j’ai menti à un policier aujourd’hui. Je lui ai dit que Blake n’avait jamais levé la main sur moi. »

TINA, SŒUR-ÉPOUSE
« Quand les flics m’ont embarquée, j’ai cru qu’ils nous arrêtaient pour polygamie. À Vegas, je me faisais arrêter pour racolage. Ici, c’est parce que je... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (81) Voir plus Ajouter une critique
4,11

sur 122 notes
5
35 avis
4
39 avis
3
6 avis
2
0 avis
1
0 avis

Fandol
  13 octobre 2021
Quelle histoire ! Quel thriller !
Les trois épouses de Blake Nelson m'ont horrifié, ému, fait trembler, m'ont désespéré aussi mais jamais complètement.
Grâce au talent de Cate Quinn, autrice anglaise qui signe là son premier thriller, et à l'excellente traduction de Maxime Berrée, j'ai plongé dans cette histoire au pays des mormons, à Salt Lake City (Utah).
L'histoire de ces trois femmes : Rachel, Tina et Emily, trois épouses du même homme, Blake Nelson, est rondement menée, sans temps mort, avec beaucoup de rebondissements conduisant doucement au coup de théâtre final.
Rachel, Tina et Emily prennent chacune à tour de rôle la parole, s'expriment, partagent leurs espoirs, leurs craintes, leurs frayeurs, leur émotions. Les chapitres sont courts, ce qui donne un rythme idéal pour le lecteur que je suis.
D'emblée, j'apprends que le fameux Blake Nelson est polygame mais, surtout, qu'il a été découvert assassiné, pas très loin de son ranch perdu dans le désert. La police est là et Rachel, la plus âgée des trois, mariée à Blake Nelson depuis six ans, doit aller identifier le corps, dans un sale état, à la morgue.
Rachel, c'est elle qui tient la maison, fait des quantités de conserves car ces mormons qui se nomment eux-mêmes les Saints des Derniers Jours, se préparent à être les seuls survivants quand viendra la fin du monde.
Si Rachel est la première épouse, Tina et Emily portent le titre de soeurs-épouses. Tina est une ancienne camée qui se prostituait à Las Vegas. C'est justement dans un centre de désintoxication qu'elle a rencontré Blake, un homme séduisant, qui travaillait là comme bénévole. Auparavant, il avait assuré ses deux années de mission au Mexique pour recruter de nouveaux adeptes, ce que tout mormon est obligé de faire dès dix-neuf ans pour les hommes et dès vingt-et-un ans pour les femmes. On dit qu'il en circule en France…
Tina est bien plus sexy que les deux autres, bien plus délurée. Elle a souvent la préférence, le soir, lorsque le choix de la femme pour la nuit arrive. Je vous laisse lire le livre pour connaître le détail de ce qui suit dans le grand lit, à l'étage, les deux autres devant se contenter d'un petit lit dans une autre pièce au confort spartiate.
Emily a été mariée à 19 ans, à Blake aussi, sans rien savoir de ce qui l'attendait. Pour se protéger, elle ment souvent et adore fouiner. Quand elle apprend que Blake est mort, elle rit.
Pendant que l'enquête policière tente de découvrir qui a assassiné Blake Nelson, la vie et les rites des mormons sont détaillés avec, en point d'orgue, un asservissement complet des femmes soumises au Prophète, marié à soixante femmes. Il a été arrêté suite à une action policière violente pour investir la Maison où Rachel a vécu des traumatismes incroyables.
Si le mariage plural est interdit chez les mormons depuis 1904, cela n'empêche pas certains de le pratiquer, comme le fondateur de cette secte, mais le plus secrètement possible. Enfin, il y a le Temple, les magasins, les services organisés par la communauté mormone de Salt Lake City, réalité toujours bien en place aujourd'hui que Cate Quinn ne néglige pas.
Pour la police et la population locale, l'assassin ne peut être qu'une des trois épouses. L'agent Brewer et Carlson tentent de faire émerger la vérité.
Que ce soit Rachel, Tina ou Emily, elles ont toutes les trois subi de forts traumatismes durant leur enfance puis leur adolescence. de plus, à cause de leur mariage plural, elles sont rejetées par leur famille. Aussi, Cate Quinn ne met pas de côté la psychologie de ses personnages, les fait évoluer, se remettre en question. Au fil de l'enquête, Rachel revoit les heures terribles qu'elle a vécues dans la Maison où le Prophète, secondé par Tante Meg, se chargeait d'assouvir toutes ses dépravations sexuelles au détriment de jeunes filles complètement perdues et asservies.
Thriller très addictif et donc passionnant, Les trois épouses de Blake Nelson que j'ai pu lire grâce à Babelio et aux Presses de la Cité, est un vibrant hommage aux femmes et à leur combat pour une autonomie indispensable. le poids des religions, de l'intégrisme religieux idéal pour les asservir, est terrible alors que, prises dans cet engrenage dès leur plus jeune âge, elles ne peuvent en sortir seules.
Les trois épouses de Blake Nelson, un thriller à lire passionnément et à méditer !

Lien : https://notre-jardin-des-liv..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          13611
Cancie
  15 avril 2022
Cate Quinn, auteure de romans historiques à succès en Angleterre et auparavant journaliste pour The Guardian, The Times et The Mirror, signe avec Les trois épouses de Blake Nelson, un premier thriller captivant se déroulant dans une famille adepte de la doctrine des Saints des derniers jours, pratiquant la polygamie en dépit des interdits de l'Église Mormone.
Le thriller est construit autour de ce culte et autour des trois épouses de Blake Nelson. Il débute lorsque ce dernier est découvert mort près de la rivière où il aimait pêcher, avec des blessures suspectes. Rapidement, la police conclut qu'il ne s'agit pas d'un suicide mais que Blake, cet ardent survivaliste, a été assassiné, étranglé. Deux enquêteurs sont chargés d'interroger ses trois épouses qui semblent être les seules à pouvoir l'avoir tué, vu l'isolement dans lequel ils vivaient. « Aucune loi pour t'embêter. Rien que la montagne, le sable et le ciel sur 100 kilomètres à la ronde », telles avaient d'ailleurs été les paroles de Blake lorsqu'il ramenait sa deuxième épouse chez lui après leur mariage à Salt Lake City, en Utah.
Il faut savoir en effet que Blake Nelson fait partie de ces mormons qui pratiquent encore le mariage plural bien qu'il soit illégal depuis 1904.
Il a trois épouses au profil complètement différent.
Rachel est la première, la seule dont le mariage est officiel, celle qui compte le plus. Elle passe ses journées à préparer des conserves pour nourrir la famille et de plus, il faut un maximum de nourriture pour la Fin des temps. Elle s'occupe également du linge et de la maison et c'est sur elle que repose l'entente entre les épouses.
Emily, la seconde épouse ou soeur-épouse est la plus jeune, elle n'a que 19 ans. Frêle et vulnérable, elle rêvait du grand amour et a été traumatisée par sa nuit de noces.
Quant à Tina, la troisième, ex-junkie, et ex-prostituée, « au casier long comme le bras », convertie par Blake, c'est avec elle qu'il comblera ses désirs sexuels.
Et si la police soupçonne l'une des trois épouses de l'avoir tué, il s'agit de savoir laquelle et l'une d'elles est-elle vraiment coupable ?
À tour de rôle, tel un roman choral, chacune des trois va prendre la parole et témoigner de sa vie auprès de cet homme et c'est une véritable immersion dans la communauté mormone que l'auteure nous donne à vivre.
Rapidement, on se rend compte que ces trois jeunes femmes ont pour le moins vécu des enfances spéciales. L'enfance très difficile de Rachel dans la "Maison" dirigée par le Prophète, son père, aujourd'hui emprisonné pour viols sur mineures lui a laissé des séquelles quasi insurmontables et elle est engluée dans les préceptes religieux et les principes moraux qui lui ont été inculqués de même que par des souvenirs atroces qu'elle s'efforce de compartimenter, pour lui permettre de se protéger, comme le lui a dit la psy.
D'autre part, Emily et Tina n'ont absolument personne vers qui se tourner, elles sont dans une misère affective totale.
Toutes trois, donc, malgré tout ce qui les sépare, vont bientôt faire front et pourquoi pas devenir des alliées dans la souffrance et la douleur, leur interaction s'avérera décisive.
Les trois épouses de Blake Nelson est un thriller au scenario très original, dont la fin, véritable apothéose, pour le moins inattendue et particulièrement riche en rebondissements m'a absolument bluffée.
Cate Quinn analyse avec beaucoup de précision et de justesse le caractère de chacun des personnages et ce sont des portraits psychologiques très fins et très fouillés qu'elle nous livre.
La conjugaison de ces divers éléments conduit à un résultat vraiment plaisant et peu ordinaire.
Ce roman m'a beaucoup appris sur le mode de vie de cette communauté mormone que je ne connaissais que très superficiellement et m'a incitée à faire quelques recherches complémentaires pour en apprendre davantage. Je dois dire que l'auteure s'est particulièrement bien documentée. J'étais loin de me douter qu'à l'heure actuelle, au coeur de l'Utah, quelques groupes minoritaires issus du mormonisme continuent de pratiquer la polygamie en dépit des lois américaines.

Lien : https://notre-jardin-des-liv..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1130
iris29
  05 octobre 2021
Dans l'Utah, à Salt Lake City, la polygamie est considérée comme un crime . Depuis 1904 le mariage plural est interdit chez les mormons.
Mais ceci n'a pas empêché Blake Nelson d'avoir épousé trois femmes. Ils habitent tous les quatre, dans une ferme délabrée au milieu de nulle part dans le désert, les trois femmes se supportant tant bien que mal , et le tout devrait durer l'Eternité... Un Long Fleuve tranquille, jusqu'à ce que Blake Nelson soit retrouvé mort par un quidam qui passait par là , affreusement mutilé.
Pour la police, une des épouses est forcément responsable et ces dernières vont être obligées de se serrer les coudes, voir d'enquêter ensemble, pour le meilleur et pour le pire, vu qu'elles ont signé pour l'éternité et que la famille , c'est la famille...
S'entendaient-elles vraiment bien ? N'étaient-elles pas jalouses lorsque, chaque soir, leur mari choisissait l'une et pas l'autre (ou l'autre ) ?
Si seulement elles avaient eu des choses en commun, mais on ne peut pas faire plus différentes..
Rachel a le statut de première épouse. Enfance compliquée, mais c'est celle qui a le profil le plus "mormon". C'est elle qui prend en charge la logistique de la ferme ( les repas insipides, les conserves par milliers en prévision " des derniers jours"...).
Emily, est la première des "soeurs-épouses". Jeune , trop jeune lors du mariage, a-t-elle vraiment mesuré la vie qui l'attendait ?
Et Tina, la deuxième et dernière des soeurs épouses : Blake l'a rencontrée alors qu'elle était en cure de désintox'. Ancienne droguée, ancienne prostituée, elle n'a pas sa langue dans la poche. (C'est le plus souvent elle que choisit Blake pour la nuit...)
Quel casting ! La maman, la vierge et la putain...
Et le lecteur de découvrir fasciné la vie des mormons... enfin, celle particulière de ceux qui ont désobéi, ceux qui transgressent, ceux qui contractent un mariage "plural". Comment ces femmes réussissent-elles à vivre sans se crêper le chignon ?
Fascinés les flics... L'agente Brewer et l'homme, le détective Carlson.
Dubitatifs, aussi. Tout comme je l'ai été jusqu'à la fin, ne me doutant pas du tout du (ou de la ) coupable.
Comme j'ai été fascinée par ces rapports humains, une petite maison, le désert tout autour, aucun voisin, aucun ami, rien. Rien d'autre que ces trois femmes et ce mari , roi du monde une fois rentré chez lui.
Une vraie cocotte minute !
Il y a des pays qui offrent de beaux thèmes à leurs auteurs, les USA avec ses contradictions, ses folies que ses citoyens peuvent vivre. Des horreurs mais qui transformées en littérature peuvent devenir de grands romans , parce que : du drame en perspective, du suspens.
J'aurai préféré que l'auteure s'en tienne juste à la communauté mormone, ses dissidents , ses bonnes brebis. Mais l'enfance d'un des personnages nous a amené dans une secte. Et le roman s'oriente vers la dénonciation de tous les abus religieux. de voir comme la justice est lente à réagir, de voir les horreurs qui sont commises, ce que ça fait aux victimes qui, la plupart du temps, n'arriveront plus jamais à reprendre une vie "normale" et évoluer dans notre société, n'arriveront plus jamais à supporter la solitude. Et même si les abus religieux (à différents degrés ) sont mis en parallèle dans cette histoire , je trouvais que les mormons, c'était déjà très riche comme thème. J'aurais préféré qu'on reste dans cette petite maison, qu'on pousse jusqu'au temple, mais pas au-delà. J'aurais préféré en apprendre davantage sur les mormons, approfondir. Trop de dénonciations tue la dénonciation. Mais je serais sûrement la seule à préférer la simplicité tellement cette orientation est vraisemblable et justifiée.
Les trois femmes avec leurs caractères tranchés sont épatantes , avec une mention spéciale pour Emily et son besoin d'enquêter, son côté immature qui la fait s'identifier à Cagney (l'inspectrice blonde d'une vieille série télé)
Et Tina... Tina ma préférée. Tina, la seule à être "moderne", et ses répliques ...
J'ai adoré la fin. j'ai adoré ces femmes qui se sont découvertes dans le deuil et qui vont faire projet commun.
J'ai adoré le détective au grand coeur, et ce qu'il risque de devenir dans les dernières pages, comme un ultime clin d'oeil et un pied de nez . J'ai adoré cette fin, je n'en voulais pas d'autre...
Un roman qui oscille sans arrêt entre humour, événements terribles et suspens.
En VO, le titre est Black Widows /Veuves noires ( petit jeu de mot avec les veuves de Blake ...).

Merci aux presses de la Cité et à Babelio pour ce thriller en terre inconnue mormone et merci pour les sourires (nombreux ) à la lecture.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          656
marina53
  04 novembre 2021
Un grand merci à Babelio et aux éditions Les Presses de la Cité...
Le corps de Nelson Blake a été retrouvé dans le désert, non loin de chez lui, alors qu'il était parti pêcher, par un homme qui passait non loin. le visage abîmé, pendu avec sa propre ceinture à une branche de genévrier, plusieurs doigts coupés. Si la police peut supposer que l'homme s'est suicidé, elle n'en écarte pas moins l'idée du meurtre. Dans le viseur, l'une de ses femmes. En effet, malgré l'interdiction du mariage plural depuis 1904, Blake Nelson en a épousé trois, ce qui, évidemment, est mal vu de la part de l'église de Jésus Christ des Saints des derniers jours. L'agent Brewer et le détective Carlson font ainsi venir les trois épouses, toutes différentes : Rachel, la première épouse, dévouée et obéissante ; Emily, la première des soeurs-épouses, jeune, rebelle et menteuse et Tina, la deuxième des soeurs-épouses, ancienne droguée. Très vite, les enquêteurs comprennent que les trois épouses ne s'entendent pas. L'une d'elle n'aurait-elle plus supporter ce mariage plural au point de tuer Blake ?
Près de Salt Lake City, en plein désert, loin de toute civilisation, s'est installé Blake Nelson... et ses trois épouses, dans un ranch miteux et délabré. Tous se préparant à la Fin des Temps. Confrontées aux policiers, Rachel, Emily et Tina, à tour de rôle, vont devoir se dévoiler, expliquer leur mode de vie, détailler les relations qu'elles entretenaient entre elles, mettant ainsi en lumière ce que chacune ignorait des autres... L'on découvre alors trois femmes complètement différentes, qui ne vont pas réagir de la même façon. Certaines iront jusqu'à enquêter de leur côté sur les intentions de leur mari. Outre l'enquête policière au final inattendu, c'est une véritable immersion au sein du peuple mormon que Cate Quinn nous propose, décrivant leur mode de vie et de pensée mais aussi la place de la femme au sein de la communauté. Un mode de vie pour le moins troublant. Un roman choral qui mêle habilement les genres entre policier, thriller psychologique et social.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          683
kateginger63
  29 octobre 2021
Drama chez les Veuves noires
*
Tout d'abord, concernant le choix pour la lecture de ce roman, où fleurissent profusion de romans noirs, polars et thrillers. Il y a tellement de parutions que l'on ne sait plus lesquels lire. Mais je n'ai pas hésité une seule seconde quand j'ai vu où l'intrigue se déroulait.
En Utah, au pays des Mormons.
J'éprouve une véritable fascination pour ces religieux qui ont décidé de vivre hors du temps (et également les Amish, une autre communauté encore plus proche de la Nature).
Allez visionner d'ailleurs l'excellente série "Big love" qui raconte le parcours d'un père de famille mormone accompagné de ses trois épouses.
*
Malgré l'épaisseur du livre - et je dirais même, surtout!- j'ai "avalé" ma lecture ! Lu quasi d'une traite.
Un véritable page-turner!
Completement immersif, (le désert, l'isolement, les voix de ces trois femmes, le jugement...) il m'a envouté et m'a entraîné dans cette intrigue assez originale.
Certes, la construction du récit est assez commune : un meurtre, des accusés, des enquêteurs, le dénouement.
Mais l'originalité tient dans l'ambiance, dans ce lieu classé "interdit" pour les non-croyants (sous-entend nous, les non-mormons).
*
Un roman choral à 3 voix qui se succèdent de manière linéaire mais quasi hypnotique dans la façon de raconter.
L'auteure a réussi à saisir les différents caractères de chacune des épouses et à les transposer dans l'intrigue (on apprend ainsi une partie de leur passé, de leur histoire avant leur mariage....).
Je pourrais même rajouter que ce thriller est devenu ethnique de par sa thématique.
*
Attention, ce livre offre aussi des parts de noirceur avec la drogue, les perversions sexuelles, l'inceste, la consanguinité...un mal-être qui est distillé tout le long de la lecture. Je vous ai prévenu.
Mais la Lumière divine (!) se fera au bout du chemin, vous verrez....
*
Bref, un moment de lecture que je conseille à ceux qui veulent rentrer dans un monde en général très fermé. On en apprend des choses....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          554

Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
CancieCancie   14 juin 2022
Je me croyais intelligente avec mes plans à deux balles et mes arnaques aux touristes pour une ligne de coke. Et puis , sans vraiment le vouloir, j’ai été aspirée. En fait, il n’y a pas qu’en jouant de l’argent qu’on peut perdre au casino.
Commenter  J’apprécie          290
CancieCancie   16 avril 2022
Un mot d’ailleurs sur les patates de funérailles. C’est un plat légendaire en Utah, et absolument nulle part ailleurs. Ces patates doivent être cuites dans de la soupe en boîte, puis on y ajoute de la crème, du fromage, et enfin on parsème le tout d’une sorte de chapelure de pétales de maïs. Tout ce qui croustille peut faire l’affaire. C’est une recette qui nous vient tout droit de l’époque où les hommes faisaient du travail manuel et où les femmes restaient à la maison avec leurs vingt gosses accrochés à leurs basques… et à leur Valium. Bienvenue en Utah. Retour cinquante ans en arrière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          334
FandolFandol   17 novembre 2021
Malgré l’impression d’espace que j’ai d’ici, les chemins larges et dégagés et la taille généreuse des bâtiments, je sais que tout est trompeur. Les pièces pourtant immenses étaient noires de monde et ça grouillait, notamment de nouveau-nés et de mères essorées par l’épuisement. Et par la faim aussi, les derniers temps, parce que la communauté ne subsistait que sur ce qu’il restait une fois que le Prophète et ses évêques s’étaient servis.
(pages 440-441)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
FandolFandol   11 novembre 2021
Moi je leur dis la vérité aux flics. Que Rachel n’a pas de défauts. À part le sucre, bien sûr, suffit de voir son gros cul de mormone. Tous ces horribles cookies qui ont un goût de rassis alors qu’ils sortent à peine du four… Qu’Emily est à moitié cinglée, mais à sa manière. Toute timide, toujours les yeux baissés. Elle est trop jeune pour avoir déjà pris de mauvaises habitudes, j’imagine.
(page 51)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
FandolFandol   07 novembre 2021
L’une des premières choses que j’ai faites à mon arrivée au ranch, ç’a été d’aller toucher une de ces petites touffes d’herbe. Je pensais qu’elle serait douce, comme un coussin, mais pas du tout. C’était plutôt comme des lames qui m’ont piqué la main.
(page 20)
Commenter  J’apprécie          360

autres livres classés : mormonsVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1565 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre