AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362341062
Éditeur : Edition Dynamite (23/04/2014)

Note moyenne : 2.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
[RESERVE A UN PUBLIC AVERTI]

L'univers d'Ombre & Lumière s'organise autour de nouvelles dessinées qui marient au mieux un texte au ton littéraire à une suite d'images sans bulles destinée à l'illustrer. Voyeuriste, l'univers relate avec soin des désirs de femmes dont on peut parfois suivre l'évolution au fil des récits, quand Quinn souhaite revenir sur une protagoniste en particulier. Cet univers, Dynamite a souhaité le valoriser dans deux intégrales ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
sandraboop
  12 juillet 2014
Tout d'abord merci aux éditions dynamite et à Babelio pour cette BD "adultes" obtenue grace à l'opération masse critique.
Pour moi, la BD est un univers assez méconnu je l'avoue et c'est aussi pour cette raison que j'ai participé : l'occasion de découvrir un nouveau format.
Le livre pour adultes, les films érotiques ou pornographiques ne me sont pas étrangers même si je ne suis que rarement "emballée".
La nouveauté pour moi résidait ici : du sexe sous format dessin et tout ça présenté par une femme.
Malheureusement, je ne suis pas le bon public pour ce type de "littérature".
Je n'ai pas accroché.
Peut être est ce du au fait de découvrir ombre et lumière en cours puisque je commence par le tome 5 mais j'en doute.
Les histoires présentées ne s'apparentent à aucune expérience réelle ou fantasme que je connais.
Le texte est parfois plus intriguant que le dessin.
Le dessin est cru (oui je sais, BD pour PUBLIC AVERTI)
Et du coup perd de sa puissance car ne laisse aucune place à l'imagination voire à la visualisation. J'ai trouvé le dessin cru mais aussi grossier. Bref les corps représentés n'étaient pas sublimés presque "vulgarisés".
Ici 2 histoires : une bourgeoise qui devient la soumise de sa jeune voisine de la moitié de son âge d'un côté, un couple libre dont le mari voyage bcp et aime les expériences extra conjugales de sa femme.
Je ne suis pas le bon public mais je pense que cette BD peut trouver son public : celui qui n'a pas besoin d'une zone de flou pour s'approprier le fantasme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Andyflo
  21 août 2014
C'est la seconde oeuvre que je lis de la Musardine, même si là, il s'agit de l'édition Dynamite et je dois avouer que je commence à être fan de ce genre littéraire.
C'est pornographique, mais les dessins sont très beaux. C'est délicat et très expressif. C'est en noir et blanc et des textes accompagnent les illustrations ce qui leur donne plus d'impact sensoriel et visuel. Il est ici question de soumission, mais si l'on regarde bien, la femme est mise à l'honneur et son sexe est glorifié.
Attention, ce n'est pas pour tout public, vous l'aurez compris. Mais je pense qu'un lecteur se lançant là-dedans sera averti par son libraire ou la mention « sexplosif » au dos.
Commenter  J’apprécie          20
Stemilou
  15 juillet 2014
Livre reçu dans le cadre de l'opération Masse critique de Babelio, Ombre et Lumière, dont j'ignorais encore le contenu lors de ma sélection, est destiné à un public averti oui estampillé BD pour Adultes. Je ne me suis pas laissé démonter pour autant et j'ai ouvert avec « délicatesse » et appréhension.
N'étant pas une spécialiste de la BD mais qui pourtant s'y plonge de temps en temps, j'avoue que j'ignorais l'existence de BD adultes, de plus celui-ci est un rendu de faits réels par des femmes et par une femme. Et pour le coup ma surprise a été de taille, des images crues dans des dégradés de gris, des textes souvent plus crus que le dessin lui-même qui présentent en détails les rapports entre les personnages, tout y est.
Dans cette BD qui est déjà le Tome 5 figure deux récits dont c'est déjà la deuxième partie pour chacun d'eux. le premier intitulé « La voisine » est l'histoire d'une jeune fille de 19 ans, Annie, vivant chez ses parents et de sa voisine de 41 ans, Cynthia mère de famille « respectable », qu'elle transforme en objet sexuel.
Dans le deuxième récit il est question d'un couple dont la femme s'adonne à l'amour libre et au plan à 3 avec son mari.
On lit et on regarde sans vraiment s'y plonger, probablement que les plus adeptes n'auront aucun mal à apprécier. Pour ma part je n'ai pas adhéré car je n'ai pas trouvé d'érotisme dans les dessins mais au contraire de l'obscène, de la pornographie, toutes positions confondues. Quant aux personnages, les visages ont des expressions dessinées sans finesse, manque de réalisme.
En gros soumission et candaulisme sont les sujets de ce tome 5. Je n'ai pas accroché.
Lien : http://stemilou.over-blog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
BulledEncre   16 février 2015
Quinn par son dessin plus que réaliste et ses histoires inspirées de fait réels, traduit l’ambiguïté des sentiments et des émotions lors des relations sexuelles. Sa démarche de textes et d’images séparés, ainsi que ce format de planche cinémathèque donnent cette sensation de réalité et de situations quotidiennes.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
autres livres classés : érotismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'érotisme en littérature

Lequel de ces romans de Diderot, publié anonymement, est un roman libertin ?

Le Neveu de Rameau
Les Bijoux indiscrets
Le Rêve de D'Alembert
La Religieuse

6 questions
289 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature libertine , érotisme , érotiqueCréer un quiz sur ce livre