AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2723420418
Éditeur : Glénat (15/11/1981)

Note moyenne : 4.39/5 (sur 61 notes)
Résumé :

On ne présente plus Mafalda, petite fille qui découvre la vie, ses joies, ses absurdités et ses horreurs. À travers l’éveil d’un enfant, Quino nous livre sa réflexion sur le monde et sur l’étrange animal qui le peuple : l’être humain. Quino donne naissance à Mafalda en 1964, personnage contestataire et anticonformiste de 10 ans, qui fera de lui un dessinateur mondialement reconnu.Les... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
colimasson
  04 juillet 2014
Le temps passe et la Bande à Mafalda s'agrandit. La gamine a beau être d'une maturité surprenante et légère, elle reste semblable à tout le monde. Sa personnalité trouve son accomplissement et révèle les subtilités de ses traits de caractère lorsqu'on l'observe dans ses rapports avec les autres. Entre Susanita, Felipe, Manolito et Miguelito, les tensions et les synergies se nouent en quatre ou cinq cases pour s'achever dans une tragédie parodique ou dans la comédie la plus absurde.

Mafalda devient un peu plus humaine : surdouée de la réflexion qui soumet les adultes au second rôle, elle s'accompagne ici d'une jolie bande d'amis aussi éveillés qu'elle.
Le sursaut de lucidité vient peut-être de la nouvelle génération…
Commenter  J’apprécie          264
LiliGalipette
  21 juin 2014
Faut-il vraiment présenter Mafalda, petite fille très éveillée ? Elle aime les Beatles et la Panthère rose, mais elle est bien préoccupée par la menace nucléaire et la guerre froide. Et ses amis ne sont pas plus sereins. « C'est bien ce que je te disais Miguelito. Ce vaccin protège contre la polio, mais pas contre le communisme. / Dommage ! J'aurais bien aimé faire un doublé. » (p. 4) Manolito, Susanita, Felipe, Mafalda et tous les autres sont d'adorables petits bonshommes qui ont de grandes interrogations politiques, sociales et économiques, ce qui est loin d'être de leur âge. « J'ai beaucoup pensé au rôle de l'homme dans le monde et je suis arrivée à la conclusion qu'un rôle ne vaut rien si la pièce est mauvaise. » (p. 9)
L'humour présent dans ces strips naît du décalage entre les inquiétudes exprimées et la maturité improbable de gamins qui feraient mieux d'aller jouer au ballon. Comme Calvin et Hobbes, les bandes dessinées mettant en scène Mafalda expriment un désespoir tout à fait comique et grinçant. « Maman ? / Qu'est-ce qu'il y a ? / Rien. Je voulais seulement m'assurer qu'il y a encore un joli mot qui sert à quelque chose. » (p. 45) Et à l'instar du petit garçon avec son tigre en peluche, Mafalda a des parents qui sont souvent dépassés par la maturité de leur enfant. « Papa, si on trouve les petits bébés sous les choux, ça veut dire que j'ai eu une origine végétale ? / Je peux te dire seulement que tu es mon chou. / Tu te débrouilles pas mal, tu sais ? » (p. 46)
De temps à autre, un album de Mafalda rend le monde un peu gris !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Caro29
  18 octobre 2014
Je ne suis pas une grande amatrice de bande dessinée, mais dès que j'ai eu un album de Mafalda dans les mains, j'ai accroché de suite. J'aime beaucoup lire les aventures de cette petite fille et de ses potes, Susanita, Félipe, Miguelito et Manolito. J'adore les vannes qu'ils s'envoient parfois et leurs réflexions sur le monde des années 60-70. Car même si Mafalda a un demi-siècle et que Quino a commencé cette série de BD dans un contexte particulier (guerre froide notamment), nombre de faits relatés dans ces albums (le nucléaire, la pauvreté, les tensions entre l'est et l'ouest, etc.) sont encore d'actualité. Et il y a toujours beaucoup d'humour avec Quino, même si le tout est fait pour faire réfléchir le lecteur. A noter que le décalage entre certaines scènes où les enfants se comportent comme des enfants de leur âge (quand ils jouent ou quand Susanita se moque de Miguelito et de ses cheveux) et d'autres où ils philosophent est très drôle. Encore cinq étoiles, donc, pour ce tome 4. Et pour moi, l'aventure Mafalda va continuer !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          161
Davalian
  12 novembre 2016
Comme son titre l'indique, ce cinquième album des aventures de Mafalda est consacré à sa bande d'amis, mais pas seulement...
La variété est au rendez-vous, même si les gags privilégient davantage le petit groupe de jeunes qui côtoie Mafalda. Q'il s'agit de jeux, de la fête des mères, de l'approche de la rentrée ou leur quotidien, ces thématiques sont habilement présentées.
Pour assurer un peu de diversité, d'autres idées sont également exploitées : l'état du monde, le désarment nucléaire et fort heureusement des événements tels que les vacances ou les fêtes de fin d'année. Tout cela nous donne un album d'une richesse rare pour un album de ce type.
Les dessins ne sont ni simplistes, ni complexes mais dans un agréable entre-deux. Il est toutefois un peu dommage que l'on ne puisse pas davantage en profiter tant le texte prend le pas sur l'image. Une preuve de plus que Quino possède un esprit vif et inspiré.
Un très bel album de la série, idéal donc pour apprendre à apprécier les réflexions de notre petite héroïne. Sa lecture devra toutefois être conseillée à un lectorat adulte ou adolescent : le jeux de mots et traits d'esprits sont assez complexes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Cielvariable
  01 juillet 2013
Mafalda est mon personnage préféré de bande dessinée. Cette petite fille trop intelligente, trop politisée, trop sarcastique, trop révolutionnaire (et trop alarmiste!) pour son âge (et en général, car même les adultes n'ont pas sa culture et sa conscience sociale!) est tout simplement craquante et irrésistible. Toutefois, je crois qu'il faut un minimum d'ouverte et de culture générale pour apprécier l'oeuvre.
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
SachenkaSachenka   11 octobre 2015
- Et voilà l'année qui se termine.
- Eh oui.
- Comment sera-t-elle, l'année qui vient?
- Drôlement courageuse! Parce que dans les conditions actuelles, il faut oser venir.
Commenter  J’apprécie          280
colimassoncolimasson   06 juillet 2014
« Stockholm : La Suède a des refuges atomiques capables d’abriter la moitié de la population. De même, la plupart des usines ont été installées sous terre. »
C’est le problème avec les suédois… on ne sait s’il faut admirer leur technique ou leur pessimisme.
Commenter  J’apprécie          160
colimassoncolimasson   04 juillet 2014
VIEILLARD 1 : Regardez voir cette petite fille pleine de gaieté.
VIEILLARD 2 : Eh oui ! c’est qu’elle a toute la vie devant elle.
MAFALDA : Et sur les côtés, rien ?
Commenter  J’apprécie          250
Caro29Caro29   17 octobre 2014
Susanita à Miguelito : Je pense que tu dois être un peu jaloux que mon père gagne plus que le tien, Miguelito. J’ai raison, non ?
Miguelito : Je n’y ai jamais pensé, mais je crois que comparé à ce qu’ont gagné les Beatles, nos pères ont un salaire de misère.

Susanita : Je ne suis pas d’humeur à supporter tes réflexions idiotes !
Commenter  J’apprécie          70
colimassoncolimasson   12 juillet 2014
- L’argent ne fait pas le bonheur.
- Ah oui ! je sais. Mais ce qui me ravit, c’est le mal qu’il se donne pour l’imiter.
Commenter  J’apprécie          170
Lire un extrait
Videos de Quino (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Quino
Vidéo de Quino
autres livres classés : argentineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

L'univers de Mafalda

De quelle nationalité est Quino ?

Brésilien
Colombien
Argentin
Mexicain

21 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : Mafalda, l'intégrale de QuinoCréer un quiz sur ce livre