AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jacques de Loustal (Illustrateur)Annie Boule-Christauflour (Traducteur)
ISBN : 2020327740
Éditeur : Seuil (01/10/1998)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 14 notes)
Résumé :

La tortue géante sauve l'homme blessé en le transportant sur son dos. Le perroquet gourmand se venge du tigre qui lui a arraché les plumes de la queue. Les flamants roses portent de drôles de chaussettes qui font rire les tatous mais pas du tout les vipères. Les coatis trouvent les petits de l'homme assez gentils pour se laisser apprivoiser pendant que les raies affrontent les tigres et que les caïmans et les surubis prot... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
dbacquet
  26 août 2012
.Horacio Quiroga s'était installé dans la forêt des Missions, sur les rives du fleuve Parana, au nord-est de l'Argentine. C'est là, dans une nature luxuriante et dangereuse, qu'il écrivit, pour ses enfants, ces contes au style élégant et naïf. On ne peut en les lisant s'empêcher de penser à La Fontaine, sauf qu'ici les animaux mis en scène sont des tigres, des caïmans, des vipères de corail, un perroquet ou une grosse tortue, de petits coatis… Il se noue dans cette nature le plus souvent hostile des amitiés surprenantes : un homme est par exemple sauvé par des raies pour avoir protégé la rivière. Ce qui donne aussi à ces contes une saveur si particulière.
Commenter  J’apprécie          150
gabylis
  20 mai 2016
Beaucoup de tendresse se dégage de ces contes écrits par Horacio Quiroga pour ses deux fils. Ils ont pour nous un charme tout exotique; on y croise tigre, perroquet, crocodile, tortue géante ou coati… La nature y est luxuriante et généreuse, et les animaux bien bavards et ingénieux !
Un bien joli recueil !
Commenter  J’apprécie          120
Norlane
  15 octobre 2019
Pédagogiques, amusantes, touchantes, exotiques, ces histoires d'animaux ingénieux, curieux, reconnaissants envers l'homme qui les aide, parfois féroces (le tigre qui est un guépard dans ses forêts du nord-ouest d'Argentine), obstinés, où la mort existe, l'amitié et la fidélité, sont primordiales, et l'expérience difficile un apprentissage qui mène à quelque chose.
Pour la jeunesse mais écrits joliment donc les adultes peuvent y prendre plaisir aussi, bien accompagnés des dessins noirs et blancs de Loustal, ces contes m'ont en plus appris des choses : je sais pourquoi les stupides flamants rose ont les pattes rouges et presque toujours trempées dans l'eau. :-)
Commenter  J’apprécie          60
Anna72
  26 janvier 2017
J'ai eu l'occasion et l'opportunité de lire ces contes lors de mon année de master et c'est sans regret. Il y a une double-lecture (une pour enfants et une pour adulte) ainsi qu'une certaine poésie. On peut penser aux fables de LaFontaine (notamment parce que les animaux sont omniprésents) comme "revisités" d'un autre style. Vraiment plaisant ! Un livre de contes que je garde précieusement.
Commenter  J’apprécie          20
Julitjubile
  09 juin 2013
L'écrivain Horacio Quiroga, né en Uruguay en 1878 et décédé en Argentine en 1937, est l'auteur de ce joli recueil de contes, devenu un classique en Argentine… et maintenant en France, dans la mesure où il fait partie des listes de lecture recommandées par le ministère de l'éducation pour les enfants scolarisés en cycle 3... La suite de ma chronique sur mon blog :
Lien : http://notesvagabondes.wordp..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
JulitjubileJulitjubile   09 juin 2013
L’Argentine est un grand pays d’Amérique du Sud dont certaines régions sont couvertes d’immenses forêts. Dans une de ces régions boisées qui s’appelle les Missions, au nord du pays, vivait il n’y a pas très longtemps un homme aux yeux clairs et à la barbe noire qui se promenait souvent parmi les arbres en coupant les branches et les lianes pour se faire un chemin… Comme il n’y avait pas de route et que la forêt est traversée par un grand fleuve appelé Parana, il circulait aussi dans une petite barque qu’il avait fabriquée lui-même…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
gabylisgabylis   20 mai 2016
Il était plus de minuit et il faisait un grand silence quand le petit coati, qui souffrait beaucoup de ses dents à cause du piège, vit, à la lumière de la lune, trois ombres qui s'approchaient avec mainte précaution. Le coeur lui battit en reconnaissant sa mère et ses deux frères qui étaient à sa recherche.
"Maman ! Maman ! murmura le prisonnier, à voix très basse pour ne pas faire de bruit…Je suis ici. Tirez-moi d'ici. Je ne veux pas rester. Maman ! Maman !…" Et il pleurait, inconsolable.
Mais, malgré tout, les coatis étaient contents, parce qu'ils s'étaient retrouvés, et ils se faisaient avec le museau mille caresses.

*Histoire de deux petits de coatis et de deux petits d'homme*
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
gabylisgabylis   19 mai 2016
Pierrot était souvent avec les enfants, et ces petits lui racontaient tant de choses, qu'il apprit à parler. Il disait : "bonjour, petit perroquet !" et "c'est fameux, cette bouillie" et : "la bouillie pour Pierrot !" Il disait encore bien d'autres choses, qu'on ne peut pas répéter, parce que les perroquets, comme les enfants, apprennent les vilains mots avec une grande facilité.

*Le perroquet déplumé*
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
NorlaneNorlane   15 octobre 2019
Elle se rappela bien les recommandations de sa maman, mais elle crut que sa maman exagérait comme exagèrent toujours les mères des petites biches. Alors elle donna un grand coup de tête dans le nid.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Horacio Quiroga (2) Voir plusAjouter une vidéo

Horacio Quiroga : Le désert
Olivier BARROT depuis la rivière Pando en Uruguay présente le livre d'Horacio QUIROGA, figure majeure de la littératuresud Américaine : "Le désert". Maître de l'étrange, il met en scène un père qui élève seul ses deux enfants, Un jour, piqué apr un insecte, cette petite blessure va avoir des conséquences fatales.
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Romans, contes, nouvelles (822)
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1100 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre