AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782812619663
499 pages
Éditeur : Editions du Rouergue (18/03/2020)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 10 notes)
Résumé :
La reine Ema et le roi Thibault ont sacrifié ce qu’ils avaient de plus précieux. Dévastés, ils doivent maintenant faire face à la plus grande des menaces : Jacquard. Le frère du roi est prêt à tout pour s’emparer du trône et la toile qu’il tisse autour du couple royal est un piège implacable. Ce troisième et avant-dernier tome du Royaume de Pierre d’Angle marque un tournant radical dans la série et offre aux lecteurs un final retentissant. Nuit blanche en perspectiv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Nikouette
  30 juin 2020
On retrouve notre couple royal et le Royaume dans une délicate situation. Ema et Thibaut sont forcés de confier leur fille Miriam au passeur qui doit la conduire à la forêt de la Catastrophe. Ils ne se remettent ni l'un ni l'autre de cet abandon forcé… Ema n'a qu'une envie fuir Pierre d'Angle mais y reste par amour pour son mari et sa fille. Quant à Thibaut il se plonge dans le travail, mais la situation économique du Royaume est catastrophique et malgré ses efforts ses sujets ont faim, ce dont certains profitent pour comploter.
Les personnages principaux jouent de malchance, malgré leur bonté et leur intelligence ils ne sont pas épargnés et les malheurs ne cessent de s'ajouter aux malheurs. C'est presque une torture que de voir l'autrice malmener à ce point ses personnages, auxquels on s'attache forcément. Elle n'hésite pas à faire advenir les pires horreurs et redouble d'imagination pour semer d'embûches le chemin du couple royal et de leurs proches. Des énigmes, de nombreux rebondissements, des mystères rendent le roman palpitant. En même temps parfois c'est trop, en empathie avec les personnages je vivais parfois très mal ce « gâchis », je souhaitais que leurs ennuis et leurs souffrances cessent. Sauf que sans cela pas de récit et c'eût été dommage car il est mené de main de maître. Heureusement il y a aussi des choses plus gaies et plus heureuses, notamment l'amour sous toutes ses formes (filial, amical, amoureux). le roman est donc à l'image de la vie, empli d'épreuves parfois cruelles et entrecoupé de quelques belles éclaircies. L'autrice n'a à priori pas fini de nous surprendre et j'attends le prochain tome avec impatience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DreamBookeuse
  18 mai 2020
Pierre d'Angle. Un royaume quasi paradisiaque, prospère, à l'abri des puissances étrangères, neutre. Pierre d'Angle dont le temps se fait tantôt canicule étouffante, tantôt froid glaçant. Pierre d'Angle qui suffoque, étouffe, et semble se mourir doucement. Un royaume dont on ne sait finalement pas grand chose et c'est la chose qui me manque le plus dans cette histoire. Même les personnages principaux s'interrogent ! Pourquoi ? Comment ? Quelle malédiction ? Qu'est ce que réellement la catastrophe ? Pourquoi sacrifier les « filles de mai »? Pour se protéger de quoi ? Qu'a vu Thibault entre les branches et les troncs ?
Il y a tellement, tellement de questions dans ce roman ! Des questions qui, je crois resteront sans réponse, le lecteur prenant peu à peu la place d'Ema, catapulté dans un univers inconnu, dans un royaume méconnaissable et au bord de la crise de nerf. Je veux savoir, je veux comprendre, je veux que l'autrice propose une FAQ Pierre d'Angle histoire de pouvoir poser toutes les questions qui me trottent dans la tête ! Bien entendu je ne dis pas qu'une relecture complète de la saga après parution du dernier volume ne sera pas nécessaire mais tout de même, il y a quelques lignes floues…
En dehors de ce petit point négatif (il y en a un autre mais là ce serait du spoil, ceux et celles qui l'ont lu venez discuter avec moi en privé sur facebook ou instagram ^^) j'ai retrouvé avec beaucoup de plaisir la plume de Pascale Quiviger. C'est rare de rencontrer un phrasé qui mêle aussi habilement la poésie et la noirceur, l'humour et la tristesse. le désespoir de Thibault et Ema, presque trop silencieux vous serre le coeur, tandis que certaines phrases vous arrachent un sourire. Les personnages secondaires qui apparaissaient déjà dans le second volume, se renforcent davantage dans celui-ci et j'ai notamment pris grand plaisir à retrouver la coursière Esmée, le médecin Lucas Corbière, ou encore Lysandre et Lebel. le Prince Jacquard est toujours un gars parfaitement pourri jusqu'à la moelle, et certaines petites trahisons en surprendront plus d'un.
Ce troisième tome s'annonce également beaucoup plus « mouvant » que le second que j'avais trouvé très statique malgré son lot de révélations. Aussi celui-ci apparaît paradoxalement plus léger alors même que les personnages principaux sont en proie à la douleur. On découvre des passages secrets sous le château, les pièces d'un vieil échiquier, des combines afin de disparaître et reparaître et on déjoue les complots qui s'amassent à Pierre d'Angle. Des petites énigmes viennent s'ajouter aux précédentes : qu'est ce qu'est réellement le Passeur ? cet être mi humain mi renard ? Que va devenir la fille de mai donnée à la Catastrophe ? Pourquoi deux membres du Conseil vont t-elles d'un coup chercher les clés des caches d'armes royales ? Je vous le dis, le dernier volume s'annonce sensationnel. Et énorme si j'en crois toutes les questions auxquelles nous n'avons pas encore de réponses !
Mais ce qui vient bien évidemment à la fois tout rehausser et tout changer c'est la fin. Mais quelle fin ! Vous avez beau croire que rien ne peut se finir mal, biberonnés que nous sommes aux films et romans américains et bien Pascale Quiviger vous dira le contraire. Bien sûr j'espère toujours un revirement de conte de fée dans le tome 4 (je l'attend, je l'espère, je l'implore, je..oui bon d'accord) mais je risque d'être choquée pendant un bon moment par cette fin ignoble.
Alors oui bien sûr le Royaume de Pierre d'Angle abuse des ressorts de la fantasy classique, se réapproprie les codes du conte, nous ressert le méchant manichéen mais vous savez quoi ? Tout ça n'a absolument aucune importance parce que cette saga se mange comme du petit pain, surprend tout le temps et ne déçoit jamais.
En résumé
Les Adieux est un troisième tome déchirant où se mêle autant le désespoir que le rire un peu fou. La couverture rouge et ténébreuse parle de sang versé, de complots qui sévissent dans l'ombre et de ténèbres. Mais elle ne vous parle pas des petits sourires qui s'accrochent parfois aux lèvres parce que même dans le noir réside un peu de lumière. Une saga de fantasy puissante et marquante qui arrive bientôt à son terme et qui promet encore ce clair obscur plein de poésie et de larmes.
Lien : https://lesdreamdreamdunebou..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MuchasBenito
  01 juin 2020
Inimaginable..
Cette saga fait désormais partie de mes coups de coeur. Ce troisième et avant dernier tome me laisse sans voix !
Ce tome est, par rapport aux autres, plus riches en action et l'intrigue devient de plus en plus envoûtante, pour ma part. Toutefois, il y a toujours des passages mous afin de nous laisser "respirer" tellement la trame principale est prenante.
En tout cas, nous retrouvons notre couple royale au moment de l'équinoxe afin qu'ils se soumettent à la dure loi de la forêt de Pierre d'Angle, c'est à dire, faire don de la première fille de mai qui n'est autre que Myriam, leur fille. Après cet événement tragique, un problème de taille se montre auprès de Thibault, il doit remettre le royaume en marche. Mais, la tâche ne sera pas facile, car Jacquard revient, pour lui jouer de mauvais tours, aidé de personnes connus de tous !
Voilà à peu près la trame principale. Bien évidemment, il n'y aura pas que ça. Il y aura de belles choses comme de mauvaises.
Pour revenir au début de cette "critique", la fin de ce tome m'a scotché, car, personnellement, je ne m'y attendais pas. Même si on peut le comprendre aisément, je ne voulais pas d'une fin de tome comme celle-ci !! du coup, j'ai hâte d'avoir le dernier tome entre les mains pour connaître la fin de cette magnifique histoire concernant le Royaume de Pierre d'Angle et de tous ses mystères.
Bonne lecture à vous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LesMotsMagiques
  22 juin 2020
J'ai adoré ce tome qui fonctionnait un peu comme une enquête alors qu'on cherchait à retrouver un personnage et à débusquer ses complices.
Les personnages sont vraiment intéressants meme si je maintiens qu'il y en a quand même beaucoup trop. Même en ayant lu le tome 2 il y a 2-3 mois, il m'arrivait de lutter pour me souvenir de certains personnages.
Le début qui se voulait tragique est assez vite oublié, ce qui est un peu dommage, mais la fin était vraiment bien !
Hâte de pouvoir lire le dernier volet qui devrait sortir à l'automne.
Commenter  J’apprécie          20
Ilovelivre
  17 mai 2020
j'ai tout de suite apprécié le premier tome de la saga
et à chaque tome je suis de plus en plus émerveillée.
La saga du royaume de Pierre d'Angle est sans aucun doute la meilleure saga de l'année (de mon de vue)
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
IlovelivreIlovelivre   20 mai 2020
Grâce à la pluie torrentielle, le jour se leva sur une
nature ressuscitée. L'herbe reverdissait, les oiseaux gobaient des larves, les taupes sortaient des taupi-
nières. D'un bout à l'autre du royaume, tout ce qui
pousse poussait un soupir de soulagement. Pourtant, à
mesure qu'Esmée leur transmettais le douloureux mes-
sage du roi, les gens ce demander sur quel pied dan-
ser. Comment conjuguer le bonheur de la pluie avec la
tragédie de l'équinoxe ? Allaient-ils l'un sans l'autre ?
La forêt avait-elle échangé la princesse contre l'averse tant attendue ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
llGPCllllGPCll   25 mai 2020
Pas de courage sans peur, [...]. Sans la peur, c'est de l'inconscience.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Pascale Quiviger (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascale Quiviger
Pascale Quiviger lit Le voyage (Pierre d'angle), Bayard Canada Livres 2014
autres livres classés : jacquardVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1991 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre