AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Igguk


Igguk
  23 janvier 2018
Bragelonne démarre toujours de nouvelles séries à la pelle en pêchant dans les auteurs fantasy anglophones du moment. C'est aujourd'hui au tour de RJ barker, écrivain anglais qui s'est fait remarquer avec sa première parution l'âge des assassins, d'être adapté dans notre belle langue par l'éditeur prolifique.

Comme son nom l'indique, le premier tome du Royaume blessé va nous plonger dans un monde fantasy ou les assassins se glissent derrière les tapisseries, complotent dans les couloirs déserts et égorgent leurs victime en toute discrétion, au nez et à la barbe des rois et des chevaliers. Notre héros-narrateur est Girton, un apprenti assassin de quinze ans extrêmement doué malgré son pied-bot. Accompagné de sa maîtresse, il est contraint d'accepter une mission peu ordinaire, infiltrer la cour du château de Maniyadoc et démasquer un autre assassin qui tente de tuer l'héritier du trône. le problème c'est que la reine qui leur a donné cette mission et son fils, l'héritier en question, sont des cons finis et que Girton n'est pas bien chaud pour la mission, mais ils n'ont pas bien le choix.

Notre jeune zigouilleur va donc intégrer une bande d'écuyers en formation et la vie de futur chevalier. On va vivre avec lui ses rencontres et ses conflits, il se fera quelques amis mais aussi beaucoup d'ennemis, parce qu'apparemment les ados du coin sont tous des sadiques. En parallèle, bien sûr, il devra mener son enquête, fouiller dans les bureaux, écouter aux portes, et faire semblant de ne pas savoir se battre. Beaucoup des situations vont lui demander de résoudre un problème sans faire étalage de ses immenses talents, pour ne pas gâcher sa couverture. Ça crée une tension chez le lecteur qui n'attend qu'une chose : Que Girton se révèle enfin et qu'il castagne tout le monde avec classe !

Le contexte médiéval est assez classique, roi, reine, chevalier, château, la panoplie fantasy occidentale classique. Mais l'histoire de cet univers présente quelques trucs rigolos, on apprends que la magie a disparu parce que les sorciers hors de contrôle ont pourri l'équilibre de la nature, en volant l'énergie vitale des sols. le petit sous-texte écolo est amusant. Globalement, l'atmosphère rappelle les débuts de l‘assassin royal de Robin Hobb, les personnages sont réussis, on s'attache à Girton (qui démarre avec une belle gouaille ironique qui va malheureusement s'estomper au fil des pages), à sa maîtresse, aux quelques amis qu'il va se faire et aux adultes qui gravitent autour de lui. On voit bien les relations se mettre en place et le roman se lit avec plaisir pour ça.

L'intrigue va évidemment être constituée de secrets, de complots et de buts inavoués que l'entourage royal va cacher sous son chapeau. On va rassembler les pièces du puzzle à travers les découvertes du héros mais pendant un long moment, tout ça passe au second plan, on suit juste Girton dans sa vie d'écuyer, ce qui peut faire perdre un peu l'élan au mystère. C'est globalement satisfaisant quand même, je regrette un peu la révélation finale en mode « Hercule Poirot » où on va nous déballer toute l'intrigue de A à Z dans une grande réunion au sommet pour montrer qu'on est trop astucieux. Et enfin, dernière petite déception : l'affrontement final, car les capacités quasi-surnaturelles de Girton que j'espérais tant voir se déchainer dans une explosion de fureur et de maîtrise… Ben rien du tout, on nous tease tout le roman et au final c'est trois roulades maladroites dans la boue et un coup de chance, anti-épique à souhait.

L'âge des assassins est un roman plaisant, jamais désagréable mais jamais renversant. On s'attache aux personnages, on vit une aventure, on suit Girton dans ses dilemmes et ses combats, mais il manque d'un petit quelque chose pour aller plus loin que ça. Je suis curieux de lire la suite quand même, je veux voir ce que va devenir la série car elle a un potentiel sympathie certain.
Lien : http://ours-inculte.fr/lage-..
Commenter  J’apprécie          114



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (10)voir plus