AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur Wonder (roman) (427)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
petitsoleil
  19 mars 2013
ca pourrait être super banal, l'histoire d'un gamin américain qui passe au collège, quelle émotion l'entrée en sixième ...
ca pourrait être larmoyant ou plein de "bons sentiments", le pauvre August avec son visage différent ...

et c'est finalement une bonne lecture, un bon cru ! touchant et juste

parce que les différents points de vue sont complémentaires et sonnent juste, parce que la période de l'entrée au collège et l'entrée dans l'adolescence est si particulière (d'ailleurs même le directeur du collège au nom bizarre, M. Bocu, le répète chaque année dans son discours, lors de la journée de remise des diplômes) et parce que le personnage d'August, Auggie, Auggie Doggie comme l'appelle son père, est si attachant !
parce que sa famille aussi est attachante, et parce que les situations et réactions des autres sont décrites avec réalisme

Jack un bon ami d'August aura des paroles malheureuses, Summer acceptera de manger avec August surtout parce qu'elle est sympa et au début a pitié de lui ... et puis Jack Charlotte et Julian ont été briefés par le directeur du collège pour accueillir August, lui qui est vraiment nouveau, ayant toujours été scolarisé à la maison par sa maman ... oui il y a les ennemis comme Julian, mais finalement, il y a peu de gens qui sont des ennemis à vie, car même à un visage bizarre comme celui d'August, "on s'habitue" une fois qu'on le connaît

gros débat dans la famille, faut-il qu'August aille au collège normalement, comme les autres ? malgré son visage pas comme les autres ?
finalement, c'est un cocktail de découvertes qui va lui plaire, au collège, lui qui aime les sciences et se révèle très bon élève, alors que certains pensaient qu'il est attardé ... et puis "maman est vraiment nulle en fractions" !

oui, l'histoire a des côtés "très américains", sur le collège, la remise des diplômes, etc, mais ca reste très émouvant et aussi très drôle !
sur August qui sait se moquer de lui-même : "avec ces nanas qui se jettent sur moi et tout" ...et qui aime tant Halloween et toute occasion de se déguiser pour cacher son visage et être enfin comme les autres (par exemple l'expo d'antiquités égyptiennes où il se déguise en momie)

un beau message de courage et d'optimisme, de tolérance, d'amitié
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          621
basileusa
  05 juillet 2013
Magnifique ! Vraiment le livre qui vous met du baume au coeur ,qui illumine votre journée . Parce que c'est une belle histoire, parce que c'est émouvant ,parce que on a envie de faire partie de la famille d'August ,de connaitre ses amis.
August est vraiment un personnage courageux ,plein de vie mais tous les personnages du livre sont aussi vraiment réalistes et touchants. J'ai apprécié le fait qu'il y ait plusieurs narrateurs ,ça apporte vraiment un plus.
Alors oui j'insiste ,ce livre m'a vraiment fait un bien fou .
Commenter  J’apprécie          590
Analire
  27 juin 2013
Wonder est un livre qui a tellement fait parler de lui sur la blogosphère que je n'ai pas pu m'empêcher de me l'acheter à la première occasion que j'ai eu. La couverture était à la fois simple, mais énigmatique, et à la seule vue du résumé, j'étais émue. J'étais sûre et certaine que cette lecture allait me plaire.

Ce roman aurait pu raconter l'histoire d'un petit garçon banal, qui rentre au collège pour la première fois, qui se fait des nouveaux amis (et en même temps, des ennemis), avec une famille aimante et attentionnée qui l'entoure... Oui mais voilà, August (plus familièrement appelé Auggie), n'est pas un petit garçon comme les autres. Auggie est né avec des malformations faciales très importantes, qui déforme la totalité de son visage. Comment ce petit garçon d'à peine 10 ans pourra-t-il faire face aux moqueries des jeunes de son âge et aux regards appuyés des passants dans la rue ?

J'ai été sidérée et à la fois choquée de découvrir la morphologie d'Auggie. Sa malformation est clairement décrite, mais impossible pour ma part de me la représenter en vrai, sur le visage d'un être humain. Comme il le dit lui même dans le livre "quoi que vous imaginiez, c'est sans doute pire"... Il faut le dire, cette petite phrase provoque des frissons. Même si la représentation n'était pas complètement réaliste dans mon esprit, la douleur et la forte peine qu'éprouve Auggit quant aux regards des autres m'a touché.
J'ai compris sa terreur, ce profond mépris qu'il a concernant les passants, qui le regardent comme s'ils avaient pitié de lui. Être reluqué à longueur de journée comme étant un monstre, une bête de foire, ne doit pas être facile à vivre. de surcroît, Auggie est jeune, très jeune, et il est presque tout seul à ressentir cette horrible souffrance. Certains passages du roman m'ont encore plus chamboulés que d'autres, notamment le moment où sa jeune soeur, Via, essaie de le tenir à l'écart de sa nouvelle vie de lycéenne... on voit bien à ce moment, qu'elle a honte de son frère... mais pourtant, qu'est-ce qu'elle l'aime !

Mis à l'écart par tous, rejeté pour sa différence, il va essayer de passer outre et de se battre pour ce qu'il est réellement. Une bataille qu'il devra affronter au quotidien, et dont il est sûr de ne jamais être totalement remis. La différence est une chance, et Auggie nous l'a bien prouvé.

Avec une infinie délicatesse, R.J. Palacio nous dévoile tout en douceur les aventures et les événements de la triste vie d'Auggie.
L'un des points positifs majeurs, que j'ai beaucoup apprécié, à été les différentes parties du roman, qui sont découpées en fonction des personnages. Chaque partie, nous découvrons un nouveau personnage de l'histoire, et nous pouvons également le suivre, découvrir son avis sur l'intrigue principale, donc sur l'histoire d'Auggie. Une très bonne idée, qui m'a charmé.

Mais il n'y a pas que ça qui m'a charmé. Ce roman a réussi à m'émouvoir. J'ai compatis à la douleur d'Auggie, aux craintes des parents, aux soutiens des amis, à la pitié des gens... Même si le monde ne changera pas de sitôt, ce livre est un regain d'optimisme, et en même temps, un poids accusateur contre tous.
L'auteure nous montre à quel point notre égoïsme et notre curiosité peuvent causer du mal aux autres. La solidarité est l'une des meilleures qualités qu'il puisse exister sur Terre. Malheureusement, elle se raréfie au fil des ans...

Pour conclure, je dirais que je ne serais pas surprise de retrouver un jour ce livre adapté au cinéma. Il est tellement émouvant, original et hors du commun, qu'à tous les coups, il ferait pleurer toutes les personnes qui iraient le voir.
Lien : http://addictbooks.skyrock.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          455
rabanne
  26 mars 2016
Bon, 218ème critique, qui prouve que ce livre n'a pas laissé indifférent.
A juste titre. Wonder a fait partie de plusieurs défis lecture (pour les 5e-4e) et le sujet m'avait donné envie.

C'est un superbe roman choral, qui ne se résume pas mais se lit. Il parle de différence et de bêtise humaine, de tolérance et de solidarité, d'amour familial et d'amitié.
Aucun pathos, beaucoup d'humour, de modernité, de tendresse, de vie.

Le petit August est un Grand bonhomme, il nous donne une sacrée leçon de vie !!
(dès la 5e)
Commenter  J’apprécie          420
Ileauxtresors
  06 août 2020
August est différent. Pas seulement hors-normes, c'est quelque chose de plus radical : il a beau essayer de cacher sa figure difforme – yeux asymétriques, oreilles presque inexistantes, bouche tordue – son apparition suscite des réactions épidermiques : regards appuyés ou fuyants, chuchotis, choc, curiosité, sollicitude ou hostilité. Une scolarité dans une classe « normale » est-elle envisageable pour un tel enfant ? En l'envoyant au collège, ses parents ne risquent-ils pas de l'exposer à des situations insupportables ? Anniversaires, photo de classe, travail en groupe, sorties, etc. ne seront-elles pas autant d'occasions de ressentir comme une claque à quel point il diffère ?

Mon fils aîné (presque 11 ans) et moi avons énormément aimé ce roman – merci beaucoup à Jean-François (MJF sur Babelio) de nous avoir donné envie de le lire ! Il me semble que deux éléments principaux contribuent à rendre cette lecture à la fois captivante et bouleversante.

D'abord, les personnages magnifiques, à commencer par August qui révèle une lucidité et une humanité désarmantes. L'intrigue se nourrit des dilemmes de chacun : August est partagé entre son envie d'aller vers les autres et sa souffrance d'être rejeté, sa soif d'apprendre et la tentation de rester dans la sécurité du cocon familial. Ses parents, hyper sympathiques, s'efforcent de pousser à grandir leur petit garçon, de l'accompagner vers le vaste monde, tout en le protégeant des autres. Sa soeur est tiraillée entre sa tendresse immense pour August et le ressentiment de voir sa famille constamment pointée du doigt et l'attention de ses parents accaparée par son petit frère. Ses amis apprécient l'intelligence, l'autodérision et la loyauté d'August, mais craignent d'être stigmatisés à leur tour s'ils s'affichent avec lui. Ces dilemmes font que tout est ouvert. Tout – le meilleur, comme le pire – reste possible.

Cette ouverture est encore renforcée par le choix, très judicieux, d'une narration chorale. L'histoire est en effet racontée par August, puis par sa soeur Via, puis par une amie d'August, et ainsi de suite. Ce changement de perspective nourrit notre curiosité, révèle ce qui se cache derrière certains comportements et qu'August ne perçoit pas.

L'ambivalence de chacun laisse espérer qu'avec suffisamment de courage, les différences – si dramatiques puissent-elles paraître à première vue – se laisseront apprivoiser et surmonter. L'ensemble donne un roman lumineux et inspirant, qui donne confiance et envie d'être plus tolérant.
Lien : https://ileauxtresors.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          335
Winter-
  20 mai 2019
Cette histoire facile à lire aborde le thème du handicap avec justesse et franchise mais surtout avec beaucoup d'espérance. La dureté des enfants face à la différence physique est décrite avec finesse. La capacité de ces mêmes collégiens (malheureusement pas tous) à dépasser leurs craintes et préjugés rend le roman très fort et émouvant.

En fonction des chapitres, la vie d'August est perçue à travers le regard de différents personnages : sa soeur, un collégien, une amie de la famille. Ces descriptions apportent de l'originalité au récit et une variété de sentiments et de style littéraire...en langage parfois très "parlé" mais toujours percutant !
Commenter  J’apprécie          330
Shan_Ze
  18 décembre 2017
August a dix ans, bientôt onze. Pour la première fois, il va aller à l'école pour sa rentrée en sixième. Il est un peu effrayé parce que August est un peu différent. Il est atteint d'une malformation faciale et les gens ne savent parfois pas comment réagir... parfois leurs réactions sont carrément méchantes. Au collège, August va devoir être très fort pour accepter le regard des autres.
J'ai beaucoup aimé ce livre jeunesse ! Ce jeune August est très intelligent mais il ne sait pas comment réagir à ces visages qui changent, ces paroles blessantes... heureusement il y a aussi beaucoup de bonté autour de lui. Une famille qui l'aime, des amis également. R.J. Palacio raconte une année de la vie d'August, une nouvelle aventure pour lui qui est rarement sorti de chez lui. Encore un très beau livre choral, très touchant, sur la différence, physique ici, qui arrive à rentre admirablement les émotions d'August et de ses proches. J'ai apprécié aussi de mettre en parallèle des chansons (Space Oddity de Davie Bowie et I'm the ugliest guy on the Lower East Side des Magnetic Fields) que j'ai écoutés pendant ma lecture.
Une très belle lecture qui m'a par moments mis les larmes aux yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
mosaique92
  11 mai 2020
Très récemment, j'ai vu sur une chaîne de télévision le film de 2017 tiré du livre de R.J. Palacio. Séduite, j'ai immédiatement commencé à lire cet ouvrage qui était dans la partie haute de ma PAL. Le film est plutôt fidèle au livre à une différence près : il n'y a que deux narrateurs, August (handicapé physique) et sa soeur Olivia surnommée Via, alors que six narrateurs se succèdent ou alternent dans le roman de R.J. Palacio (August, ses ami(e)s, sa soeur, le petit copain de sa soeur) ; supériorité du livre sur le film car cela donne une plus large palette de situations, de regards et d'attitudes en face du handicap.

Je ne suis pas fan de littérature jeunesse mais ce livre dont l'écriture simple et directe et les chapitres courts s'adressent à un lectorat ado ne peut que plaire à un lectorat plus âgé (de 9 à 99 ans pour paraphraser une expression célèbre). En effet, le handicap et le regard des autres sur le handicap est un sujet de société intéressant tous les publics. Et, avec le personnage de Via, est soulevé le problème de la place occupée par les enfants non handicapés dans les familles essentiellement tournées vers un enfant handicapé.

August, affligé d'une très grave malformation faciale, a subi moults opérations et a suivi les cours des classes du primaire à la maison. Ses parents décident de l'inscrire dans un collège pour son entrée en 6e ; enfant protégé et entouré d'une famille et d'amis aimants, il va devoir affronter le regard des autres. Le livre couvre cette première année de scolarité, une année difficile mais ce petit bonhomme courageux qui ne manque pas d'humour et son entourage nous donnent une magnifique leçon de vie ! On tourne la dernière page de ce livre drôle et touchant les yeux humides et le sourire aux lèvres.


PS : dans le même genre, je conseille vivement ''Le premier qui pleure a perdu'' de Sherman Alexie ; même humour distancié vis-à-vis du handicap et émotions garanties.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          264
Jangelis
  07 avril 2014
Un superbe livre.
Et pas seulement parce que l'histoire d'August est touchante, émouvante etc. Mais tout simplement parce que l'écriture de ce roman donne envie de ne pas le lâcher, ce qui pour moi est la qualité première d'un livre, bien avant le sujet.

Je n'apprécie pas toujours les livres écrits à plusieurs voix. Souvent je suis frustrée d'abandonner un personnage qui m'intéressait pour passer à un autre. Mais ici, c'est un vrai plus d'avoir la vision des différentes personnes, de voir combien pour chacun ce n'est pas simple de se trouver confronté à ce problème. J'ai particulièrement apprécié la partie consacrée à la soeur d'August, qui aime tant son frère, mais qui en même temps, tout en essayant de relativiser ses propres problèmes, tellement moins importants que ceux de son frère, souffre de recevoir moins d'attention que lui, et aussi de n'être vue souvent que en tant que "soeur de".

Une lecture à conseiller à tous.

Je me demande juste pourquoi le chapitre consacré à Justin ne comporte aucune majuscule ? Erreur d'impression, ou volonté délibérée, mais dans quel but ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
letitbe
  25 novembre 2015
Coup de coeur pour ce roman évoquant la différence et le harcèlement scolaire.

Le personnage principal, August, âgé de 10 ans, souffre d'une dysplasie faciale qui le défigure. Angoissé à l'idée d'aller à l'école, ce jeune garçon endurera bien des souffrances et de coups bas avant de se faire accepter.

L'auteure a réussi à tisser une histoire sensible et juste sans verser dans la facilité. Son parti pris narratif, celui de faire intervenir différents personnages avec leur point de vue, nous permet de comprendre August de l'intérieur et de l'extérieur.

Une histoire émouvante porteuse d'un beau message de tolérance. Un roman qui s'adresse autant à un public jeune qu'adulte.
Commenter  J’apprécie          210


Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de R. J. Palacio (2) Voir plus




Quiz Voir plus

Wonder

Comment s'appelle le directeur/directrice de l'école d'August?

Mme.Rutz
Mr.Trips
Mr.Bocu
Mlle.Hubs

4 questions
153 lecteurs ont répondu
Thème : Wonder (roman) de R. J. PalacioCréer un quiz sur ce livre