AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782897673840
Éditeur : Ada éditions (19/08/2016)
3.6/5   5 notes
Résumé :
Il y a seize années de cela, le royaume d’Hiver a été conquis et ses habitants réduits à l’esclavage, les laissant sans magie et sans souveraine. Le seul espoir de liberté des Hiverniens se trouve maintenant entre les mains des huit survivants qui sont parvenus à s’échapper lors de l’attaque et qui ont depuis ce temps attendu que s’offre à eux la possibilité de récupérer la magie d’Hiver et de reconstruire leur royaume. Ayant perdu ses parents lors de la défaite d’H... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Nehilis
  10 avril 2017
Je vais commencer par évoquer les sujets qui fâchent: sur le papier cette histoire n'est pas vraiment originale. Une adolescente qui veut faire ses preuves, un amour impossible, un royaume à reconquérir et le terrible, insupportable « triangle amoureux », tout cela est déjà vu mille fois! Cependant, de nombreux éléments rattrapent cette sensation qui pourraient faire croire à un énième roman de fantasy jeunes adultes sans saveur.
Après le massacre du royaume d'Hiver par le Printemps, seul 25 hiverniens ont pu s'enfuir. Seize ans plus tard, ils ne sont plus que huit. Ils tentent de retrouver le pendentif de pouvoir d'Hiver, brisé en deux par Angra, le maléfique roi du Printemps.
Meira, l'héroïne, est persuadée que personne ne veut lui laisser sa chance de prouver son utilité. Elle a le défaut de beaucoup d'adolescent, elle se croit incomprise et ne voit pas beaucoup plus loin que le bout de son nez. Il ne lui vient pas à l'idée que Sir, général hivernien qui l'a éduqué, puisse l'empêcher de participer aux missions pour la protéger et parce qu'il tient à elle, malgré son comportement bourru. Heureusement, elle va grandir et s'ouvrir au monde. J'ai vraiment aimé l'évolution de ce personnage, terriblement agaçante au début, mais attachante et courageuse.
Son amour d'enfance, l'adorable Mather, est le prince héritier. Leurs sentiments ne peuvent pas se concrétiser, comme leur a répété Sir, qui est responsable de leur éducation. Ils n'appartiennent pas au même monde, elle, simple orpheline et lui, futur roi. Il y aura également par la suite un deuxième garçon, Théron (adorable lui aussi), mais ce n'est pas l'élément principal de l'histoire et il n'y a pas de valses des hésitations, ce qui sauve le tout. Heureusement, car je commence moi aussi à être allergique aux triangles amoureux type fille – 2 garçons à ses pieds!
Enfin, Sir, le mentor de notre héroïne, est un homme dur et exigeant, mais juste. Il a toujours gardé une distance avec Meira qui, malgré tout, voit en lui le père qu'elle n'a jamais eu. Général hivernien, ami proche de l'ancienne reine d'Hiver, Hannah, il est totalement dévoué à son royaume, qu'il espère reconstruire avec les autres réfugiés. Pour cela, il faut retrouver le pendentif et préparer Mather à monter sur le trône.
Il existe dans leur monde 8 royaumes, 4 Saisons (Eté, Automne, Hiver et Printemps) et 4 Rythmes (Cordell, Yakim, Paisly et Ventralli). Ils ont chacun un pendentif magique qui leur permet d'enrichir à leur façon leur peuple ou leur terre, qui est relié à la lignée royale: 4 par les femmes de la lignée (Hiver et Automne par exemple) et 4 par les hommes de la lignée (Printemps, Eté, Cordell,…).Image associée le pauvre Mather n'a donc aucune chance de contrôler le pendentif même s'il est retrouvé: le but de sa vie sera de trouver une épouse et d'avoir une héritière. On retrouve donc chez lui tous les doutes Meira quant au besoin de se sentir utile à Hiver, malgré le handicap de son sexe. Il tente d'être digne de son rôle et de sa place, sans pour autant se résigner à suivre pour toujours les contraintes imposées par son statut. Cela explique sa volonté de toujours contrôler ses émotions afin de prendre les meilleures décisions possibles.
L'idée que Mather se sente inutile, car c'est un homme est plutôt maligne. Elle souligne l'absurdité de définir la valeur de quelqu'un par rapport à son sexe. Ce renversement pousse à une réflexion sur l'égalite des sexes de façon assez subtile. le sujet de l'enfermement dans un rôle en tant qu'homme ou femme est abordé à plusieurs reprises par la suite, et j'ai apprécié que ce soit le cas.
J'ai ressenti de l'empathie pour les personnages en général et pas seulement Meira ou Mather. Chaque réfugié a un vécu, pas toujours très développé, mais qui lui donne une personnalité à part. Chacun des protagonistes a ses raisons d'agir, ses qualités et ses défauts, ce qui est très agréable à découvrir. le monde n'est pas totalement manichéen, une caractéristique très appréciable en jeune adulte.
Nos réfugiés se cachent dans les plaines de Rania, zone désertique qui n'intéresse aucun royaume, non loin du royaume du Printemps, afin de s'y rendre en mission de reconnaissance facilement. J'ai aimé le concept des royaumes des saisons, avec un peuple développant des particularités propres au climat et des spécialités renforcées par le pouvoir de la reine ou du roi.
Les hiverniens vont atteindre un de leurs objectif, ce qui va précipiter leur histoire. On se laisse facilement prendre par le récit, qui se lit facilement. Les révélations finales sont assez surprenantes et bien amenées, même si certains indices en laisse deviner une partie. Je ne veux pas trop en dire pour ne pas gâcher le plaisir: on découvre la complexité de ce monde en même temps que Meira.
Ce livre de fantasy jeune adulte est une très bonne lecture et j'espère vraiment qu'il sera traduit en France dans un délai raisonnable! Ce premier tome est un coup de coeur à confirmer avec la suite que j'ai, du coup, très envie de découvrir, le monde et les personnages de ce roman m'ayant totalement séduite. Je n'ai qu'une recommandation pour les amateurs de VO: tentez le coup! Et venez m'en parler après car il y a tellement de choses que je n'ai pas dites pour ne pas spoil et sur lesquelles j'aimerais échanger!
Lien : https://lirelafolie.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TheRainbowBooks
  12 octobre 2016
Je ne sais pas réellement comment vous avouer que … Cette relecture m'a fait tomber davantage amoureuse de cette saga que ce à quoi je m'attendais. Je me souviens que la toute première fois, j'avais tout simplement adoré, ça avait été un coup de coeur fulgurant. Or, il y a eu comme un déclic lors de cette dernière relecture et … Je me demande bien pourquoi je ne vous en ai par parlé avant, que ce soit sur Instagram, Facebook, Twitter ou même ici. Je n'avais pas fait une seule chronique à ce sujet. C'est pourquoi, je dois y remédier, de suite.
« Snow Like Ashes » conte l'histoire de Meira, une jeune adolescente de 16 ans, orpheline et l'une des seules survivantes ayant réussi à fuir lors de la destruction d'Hiver, le royaume dans lequel elle vivait. Éduquée et entraînée aux côtés de son meilleur ami Mather, qui s'avère être le descendant direct de la royauté d'Hiver (donc le prince, en d'autre terme), il se trouve qu'elle a finit par développer pour lui une attirance et un amour sur lequel elle n'a jamais su poser aucun mot, ni geste. Car après tout, il s'agit du Prince. Son Prince. Et une petite orpheline ne peut décemment pas s'amouracher d'un sang royal. Décidée à devenir un soldat de première classe, malgré ce qu'on lui reproche et le fait qu'elle ne soit qu'une fille mal habile, son seul but est de ramener Hiver d'entre les ruines. Commence alors un long périple durant lequel elle sera confrontée à de nombreux obstacles et qui lui réservera parfois des surprises, et pas seulement bonnes.
Tout d'abord, laisser moi vous dire que … VOUS DEVEZ LIRE CE ROMAN ! Pour ceux qui l'ignoreraient, je rappelle que les éditions ADA (Québec) viennent tout juste de sortir une version française (québécoise) et que vous avez donc la possibilité de le lire ! (Pour ma part, je l'ai lu en anglais)
Maintenant, passons aux choses concrètes. Que dire de « Snow Like Ashes » mise à part le fait que j'ai adoré ma lecture ? Très sincèrement, j'ai adoré les personnages. Si parfois Meira m'a légèrement agacée du fait qu'elle ait prise des décisions … incompréhensibles (mais qui ne fait pas ça de nos jours ?) et qu'elle a parfois agit comme une enfant capricieuse, je réalise tout de même que tout au long de ce premier tome, elle ne fait que grandir et s'affirmer. Forte d'un caractère bien trempée, elle fait indéniablement partie de ce genre de protagoniste que l'on fini par aduler tant ils savent comment s'imposer. Bien entendu, elle est très loin d'être l'héroïne du siècle. Mais je trouve justement que ses imperfections font d'elle un personnage tout bonnement attachant. Ses convictions, sa motivation et ses décisions viennent toutes du coeur.
Et bien sûr, il y a Mather. Qui ne craquerait pas pour le Prince ? Je me le demande. Il n'a certes rien d'exceptionnel. Il est bâti comme tous les beaux jeunes hommes que l'on rencontre au cours de nos lectures. Il a ce côté mystérieux, sur de lui que l'on apprécie. Mais le plus intriguant chez lui réside dans son inaccessibilité. Émotionnellement parlant bien entendu. Il ne rejette personne et est un homme au coeur tendre, mais il reste un véritable maître de ses émotions. Si bien que même si l'on s'imagine parfaitement ce qu'il peut ressentir, nous n'en sommes jamais réellement certains. Et c'est assez frustrant. Pour autant, cela développe l'affection que nous lui portons.
N'oublions pas Sir. Qui est Sir ? Chef des huit survivant d'Hiver, il est également l'entraîneur de Mather, mais aussi le « mentor » de Meira. S'il est toujours très dur avec elle, très strict, très sévère, il n'en reste pas moins un Chef. Et certaines de ses responsabilités font de lui un homme très prudent et méfiant. Cependant, j'ai énormément apparenté son attitude envers Meira à celui d'un père envers sa propre fille. Et cette relation m'a beaucoup touchée malgré les difficultés qu'ils ont rencontré l'un et l'autre, l'un avec l'autre.
Concernant le scénario, il est parfaitement abouti. L'intrigue est posé avec splendeur. Petit à petit, chaque élément nous est dévoilé et tout prend son sens, pas à pas. L'histoire va de rebondissements en actions, et il est véridique de dire que, même si certains passages sont prévisibles, Sara Raasch sait très bien comment nous surprendre alors qu'on ne s'y attend pas. La fin n'est pas expulsée en quatrième vitesse et laisse même supposer quelques théories quant au tome 2. Et entre nous, j'apprécie ce genre de fin ! Pas spécialement ouverte, mais pas entièrement close non plus. Juste de quoi titiller pour la suite des événements. Un véritable plaisir !
L'écriture, elle, est splendide. Je n'ai malheureusement aucune idée du rendu français (québécois), mais j'espère que la retranscription traduira à la perfection l'intensité de certains moments, et notamment les poèmes liés à chaque saison. Poèmes qui sont tous d'une beauté prenante. Croyez-moi, Sara Raasch saura vous charmer.
En conclusion, et je le redis, un coup de coeur fulgurant pour ce premier tome ! J'ai vraiment hâte de me plonger dans le tome 2 « Ice Like Fire« , même si je sais que je me dois de prendre mon mal en patience. Je n'ai cependant qu'une seule recommandation à vous faire, et vous savez déjà laquelle : lisez ce livre.
Lien : https://therainbowbooks.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Elanorlessien
  12 janvier 2021
J'ai ce livre en ligne de mire depuis pas mal de temps et c'est tout naturellement que je l'ai commencé pour le Cold Winter Challenge. Je l'ai choisi tout d'abord pour son titre parce qu'il collait parfaitement avec l'ambiance puis en lisant son histoire, je ne peux que confirmer qu'il est nécessaire de le lire autant pour ce challenge que pour l'hiver lui-même.
Le nom des royaumes m'a vraiment plu, j'ai adoré qu'on nomme les 4 royaumes principaux à la suite des saisons et que chaque parcelle soit dédiée à une saison précise. Dans notre cas, on va suivre celle des Hiverniens, qui ont vu leur royaume s'effondrer 16 ans plus tôt alors qu'un petit groupe a pu s'échapper et que les autres ont été capturés. On va donc suivre ce petit groupe d'Hiverniens qui ont toujours l'espoir de faire changer les choses, qui sont certains qu'Hiver pourra retrouver son éclat d'antan avec ses habitants.
Bien que cette particularité me plaise, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire. J'ai trouvé le début assez long, beaucoup de détails à retenir, une histoire des Hiverniens qui finalement est un peu hachurée parce qu'on ne connait pas toute la vérité et surtout un étrange mystère règne au sein de ce groupe. Beaucoup de non-dit qui mène à des frustrations et à des erreurs de jugements. Mais l'histoire prend une tournure différente lorsque le groupe se déplace à la suite d'un événement, on va commencer à voir les choses en plus grand mais on va aussi plonger dans une confusion qui garde dans le vague. C'est volontaire afin qu'on découvre ce qui se trame en même temps que Meira et Mathers. On va découvrir la capitale de Cordel, un royaume rythme, son roi et son prince, pour qui j'ai eu presque un coup de coeur.
Théron est le prince de Cordel mais aussi quelqu'un de très différent du roi, c'est une personne de confiance et qui semble pouvoir offrir plus que ce qu'il nous montre. Ses actions et ses paroles feront de lui un roi remarquable et une personne à avoir absolument à côté de soi. de plus et vous le découvrirez au fil des chapitres, il est loin de l'image qu'on peut se faire de lui si on prend exemple sur le roi.
Pendant toute l'histoire, on sent que quelque chose ne va pas, on ne nous dit pas tout, on ne nous montre pas tout et c'est super parce que ça nous tient sur tout le livre, ça nous laisse une part de mystère qu'on ne peut pas vraiment résoudre parce qu'on ne connait pas certains détails.
On va les apprendre au fur et à mesure qu'on avance dans les pages, on va découvrir en même temps que les personnages cette révélation. J'ai vraiment aimé que ça se soit déroulé ainsi parce qu'on apprend au compte-goutte les informations, ça déteint sur les personnages et on apprend à les détester puis à changer d'opinion sur eux. J'ai découvert aussi la cruauté de Printemps, leur horrible manière de traiter les captifs et la façon qu'ils ont de s'occuper de ceux qui leur pose un problème. J'étais horrifiée mais aussi très en colère de ce que je lisais et je ne m'attendais pas à ce retournement de situation. J'ai vraiment adoré, on sent l'espoir renaitre, on sent la force revenir en même temps que le courage. A ce moment-là, j'ai été tellement absorbée par l'histoire qu'il était impossible de lâcher ma lecture. le final de livre se situe entre action et émotion, j'ai vu naitre une alchimie parfaite et magnifique que je veux absolument voir se développer plus tard.
J'ai terminé ma lecture avec une grande émotion et un grand sourire sur le visage pour ces personnages qui ont tout risqué, qui ont perdu puis regagné ce qu'ils attendaient le plus. Ce livre est magnifique et correspond bien à la saison, l'hiver est tellement bien représenté dedans que lorsque j'ai terminé ma lecture, j'avais cette sensation de froid qui planait tout autour de moi.
Lien : https://eclatsdhistoires.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
leslecturesdeDoris
  14 janvier 2018
Voilà un roman que j'avais envie de lire depuis longtemps et que j'ai enfin extrait de ma PAL grâce à un club de lecture. Il faut dire que le résumé est alléchant et que j'en avais entendu de bons avis sur la blogosphère.
Pourtant, si j'ai globalement aimé, je suis tout de même un peu mitigée.
C'est de la bonne fantasy YA, portée par une plume agréable et poétique et des descriptions des lieux très minutieuses. Pourtant, dès qu'il s'agit de l'univers, très original, ce qui est une force, les explications deviennent plus maigres et c'est là que ça a coincé pour moi.
Je m'explique. le pays imaginé par Sara Raasch, Primoria, est divisé en huit royaumes. Quatre d'entre eux sont des « Saisons » : Printemps, Eté, Automne et Hiver, figés dans les caractéristiques des saisons telles qu'on les connait. Par exemple, Hiver est perpétuellement sous la neige et le froid, ses habitants ont la peau pâle et les cheveux blond blanc… Chaque royaume a des coutumes en rapport avec les saisons, ce qui est génial pour l'immersion du lecteur. Les quatre autres royaumes sont dits de « Rythme » et… je ne sais pas ce qu'ils ont de particulier. Sans vouloir dévoiler une partie de l'intrigue, les personnages passent du temps dans un de ces royaumes et je n'ai pas compris sa spécificité…
J'ai aussi trouvé pas mal de longueurs sur le début, le temps que l'action se lance vraiment, même s'il y avait plusieurs rebondissements, ce qui est plutôt paradoxal.
Dans la suite du récit, on parle d'intrigues de cour, de magie, de trahisons, de loyauté et de patriotisme, et j'avoue que je me suis plutôt bien prêtée au jeu.
Je pense que ma déception est surtout due au fait que j'attendais du « waouh » et que je n'ai pas été complètement plongée dans ma lecture. Pourtant, comparativement avec d'autres romans du même genre, c'est un bon livre et il mérite d'être plus largement connu.
Je lirai la suite car vu les révélations de la fin et les évènements, j'ai bien envie de savoir comment l'intrigue va évoluer.
Lien : http://dorisbouquine.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
NehilisNehilis   01 avril 2017
Someday we will be more than words in the dark.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4198 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre