AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782897770723
Éditeur : Les Editions de La Pastèque (10/01/2020)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 62 notes)
Résumé :
Paul à la maison est le 9e tome de la série. Cette fois-ci, l’action de déroule en 2012, Paul est auteur de bande dessinée à temps plein et lance un nouvel ouvrage au Salon du livre de Montréal. Entretemps, sa fille part travailler en Angleterre, Lucie n’habite plus avec lui et sa mère ne va pas bien…

Paul à a maison traite du deuil, sous de multiples formes. Un album émouvant.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
bilodoh
  12 janvier 2020
Un roman graphique sombre et pas à cause de la couleur des cases en noir et blanc.
Ça ne va pas bien dans la vie de Paul. Il a 51 ans, il est dépressif et dort mal. Il a du mal à se remettre de son divorce, sa mère est malade, sa fille de 19 ans ne vient pas le voir souvent.
Solitude, deuil, solitude, dépression, solitude… Les dessins réalistes de Michel Rabagliati plongent au coeur de la détresse urbaine. Et je ne peux que me demander si ce Paul, ce n'est pas aussi mon voisin que je ne connais pas… à moins que ce ne soit aussi vous et moi ?
Allons, un peu de soleil en ce dimanche et plus que deux mois avant le printemps… Et tout n'est pas noir dans ce livre, c'est aussi plein d'humour et de dérision face aux petits ennuis de la vie quotidienne.
*Comme son oeuvre est souvent autobiographique, on a de la peine aussi pour l'auteur et on espère que les choses vont mieux depuis 2012, moment de l'histoire du livre.
Commenter  J’apprécie          310
LePamplemousse
  11 février 2020
J'aime beaucoup cette série qui met en scène la vie d'un homme, avec ses bons et ses mauvais moments.
Dans ce volume, Paul ne va pas très bien.
Il vit seul après avoir divorcé, il a quelques petits soucis de santé et son moral n'est pas au top, sa fille veut partir vivre en Angleterre et sa mère vieillissante n'est pas au mieux de sa forme, bref, ce n'est pas une période très agréable à vivre.
Le dessin semble très simple mais est très expressif, les émotions sont bien rendues, la vie se déroule lentement, nous permettant de mieux apprécier chaque moment.
Une bande dessinée sans chichi et pleine d'émotions.
Commenter  J’apprécie          320
Vexiana
  20 janvier 2020
J'ai trépigné, j'ai harcelé ma charmante libraire (heureusement elle ne m'e veut pas...ça aide qu'elle soit ma cousine) quand j'ai su que cette BD allait sortir.
Quand je l'ai enfin eue dans les mains, j'ai attendu d'avoir un (long) moment à moi afin de pouvoir m'y consacrer pleinement.
Je m'y suis donc embarquée pleinement et j'ai dévoré cette BD avec impatience et ferveur.
Et quelle déception...
Pas de la BD en elle-même, non, bien sur, mais pour Paul lui même.
Vous comprenez, pour moi, Paul, c'est un peu comme un ami très cher, on veut qu'il ne lui arrive que du bien. Et ici, tout est si triste autour de lui...
Certes, Michel Rabagliati ajoute cet humour et cette auto-dérision qu'il manie si bien mais il n'empêche que les sujets traités ici sont graves et on ressort de cette lecture avec une grande tristesse et une impression de solitude.
Je ne peux m'empêcher de me demander comment Paul en est arrivé là... Mais je ne pense pas que ça sera pour une prochaine BD, Michel Rabagliati (dont Paul est l'avatar autobiographique) ayant dit dans plusieurs interviews qu'il avait déjà eu beaucoup de mal livrer au public cette partie de sa vie.
Sinon, côté dessin, Michel Rabagliati est toujours parfait dans ce qu'il fait. le trait est vif et clair, le dessin est simple mais parfaitement exploité.
Pour moi, ce tome n'est pas le meilleur de la série mais fait parfaitement mouche et touche profondément le lecteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          181
beatriceferon
  22 mars 2020
Cet épais volume, on ne peut pas le qualifier de « roman graphique », car il ne s'agit pas d'une histoire continue et suivie. Michel Rabagliati expose des tranches de vie de Paul Rifiorati, son double de papier qui, comme lui, est dessinateur, il publie aux éditions de la Pastèque des albums dont le héros se nomme Paul.
Je ne sais pas trop pourquoi l'auteur a choisi ce titre, car Paul ne reste pas souvent à la maison ! On le voit en consultation chez divers médecins en raison d'un gros problème d'apnées du sommeil, ou parce qu'il doit se faire poser un implant dentaire, en visite chez sa mère, ou rencontrant des étudiants lors d'une conférence sur son métier, un vrai cauchemar dont il pense ne pas sortir vivant ! Ce qui m'a rappelé une jeune auteure que j'avais reçue dans ma classe quand j'étais prof et qui nous racontait son horrible expérience d'une école où, comme Paul, les enseignants l'avaient abandonnée seule dans la salle des fêtes remplie, alors qu'eux allaient boire un café !
La bande dessinée est en noir et blanc et les personnages assez schématiques.
Paul est divorcé et vit seul avec Biscuit, la chienne. Il rêve de voir plus souvent Rose, sa fille de dix-neuf ans, qui a, hélas, décidé de partir vivre à Londres.
Au fil des pages, le lecteur va faire connaissance avec la mère de Paul, dont il raconte l'évolution, « sixième d'une famille de treize enfants » (!!!), qui subit avanies et quolibets à l'école, avant de devenir jolie et sûre d'elle par le miracle des lentilles de contact. Certains moments sont comiques, mais il y a également des passages dramatiques concernant la maladie, la vieillesse, la mort.
Paul a quelques démêlés avec son envahissant voisin, Tonio, qui, bien qu'Italien, ne lui parle qu'en anglais, a une vie réglée comme du papier à musique et un jardin semblable un parc. Aucun des « cadeaux » de Tonio n'est désintéressé. En échange d'une bouture, Paul doit élaguer un arbre qui fait de l'ombre aux tomates, reculer une haie que Tonio juge trop touffue, ou d'autres choses encore. Autant chez Tonio tout est pimpant et florissant, autant chez Paul tout périclite : jamais l'eau de la piscine ne deviendra claire et le vieux pommier ne sera bientôt plus qu'un tas de bois à brûler.
Paul peste contre les téléphones, smartphones et autre iPads qui empêchent les gens de communiquer. Tout le monde parle, mais pas à lui.
Le livre s'ouvre sur deux pages bizarres où douze vignettes présentent le même oiseau immobile, que Paul compare à un « croisement entre un pingouin et une mouette » et se ferme par treize pages blanches, ne comportant qu'un seul dessin et qui apportent une touche finale de poésie et d'espoir.
C'est un album aigre-doux que j'ai eu envie de lire après le passage de l'auteur à « La librairie francophone ». J'y ai retrouvé pas mal de situations vécues et bien observées et il m'a plu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
celestineh
  28 février 2020
J'ai un peu honte mais je n'arrive pas à me passionner pour les aventures de Paul le Québecois.
J'avais déjà essayé un précédent volume sur les conseils de mon libraire bd qui adore et le livre m'était tombé des mains.
J'ai tenté à nouveau avec celui-ci car toute la librairie bd était unanime pour dire que c'était touchant, absolument à lire etc…Je vois aussi que les critiques Babelio sont très enthousiastes.
Mais non, la magie Paul ne marche pas en ce qui me concerne.
Le dessin en noir et blanc me semble très terne et le récit me semble manquer de rythme. Bref, ça ne fonctionne pas…
Commenter  J’apprécie          170

critiques presse (1)
ActuaBD   19 décembre 2019
Album sombre et triste, « Paul à la maison » pose un regard implacable sur le divorce, la maladie, la mort et, surtout, la solitude. Un ouvrage à la fois poignant et sobre, mais non dénué de beauté.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Crunchy_ChickyCrunchy_Chicky   18 janvier 2020
Chatonne69
Allo les Gas !!! What you see is wat you get ! LOL Si tu cherche une fille pas compliqué qui aime le sex (Grrrr) !!! LOL j'aime les hommes viriles et bien monter. 8 PO++. Je suis membre d'un clube échangisme à Montréal entre deux plaisire, ski alpin, spa, VTT, Kayak et j'aime aussi un bon verre de vin avec un repas entre amis.
PAS DE PHOTO PAS DE RÉPONSE !!! LOL XXXXXXXX
Commenter  J’apprécie          10
AproposdelivresAproposdelivres   11 mars 2020
- Pst !
- ?
- Come her !
- Bon ! "Le Funeste" ! Qu'est-ce qu'il me veut encore ce vieil emmerdeur ?
- Look ! Look !
- What ?
- Your bush ! It is touching my fence !
- Well, just snip it off if it's bothering you !
- No, you ! You cut it !
- YOU have to cut it ! I know the law ! I know the LAW !
- Ok, ok ! ... I'll do it tomorrow ! Jesus ! Don't pogne les nerfs !
Commenter  J’apprécie          10
LuriaLuria   18 janvier 2020
Bon !
Brigitte a changé sa photo de profil et elle veut ÉVIDEMMENT qu'on lui dise qu'elle est bêêêêlle.
Commenter  J’apprécie          32
LuriaLuria   18 janvier 2020
C'est quoi ces posts idiots à l'infinitif?
Marcher dans sa rue et soudain se sentir ailleurs.

Qu'est ce qu'on est censés répondre à ça ??
Commenter  J’apprécie          10
Crunchy_ChickyCrunchy_Chicky   18 janvier 2020
Allô madame ? Je meurs d'un AVC ! Quelle est la procédure de décès ??
Allô?
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Michel Rabagliati (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Rabagliati
À l'occasion du Festival International de la Bande Dessinée 2020, Michel Rabagliati vous présente "Paul à la maison" aux Editions Pastèque.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2384051/michel-rabagliati-paul-a-la-maison
Notes de Musique : Youtube Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : vieillesseVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3717 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre
.. ..