AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2361320592
Éditeur : Versilio | Rue89 (05/07/2012)

Note moyenne : 3.8/5 (sur 20 notes)
Résumé :


« Ce n'est pas parce qu'on va tous manger bio que le monde va changer. On peut manger bio et recréer nos tares fondamentales. L'aventure humaine ne doit pas se résumer à l'économie d'énergie ou à l'innovation. L'aventure humaine, c'est comment devenir une société qui soit belle, rayonnante, légère. » 

Pierre Rabhi s'est installé en 1960 sur une terre rocailleuse et sèche d'Ardèche, en rupture avec l'aliénation du monde industriel. Au f... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Fx1
  04 septembre 2014
Pierre Rabhi est un homme important . C'est une voix singuliére dans un monde qui ne pense que par Tf1 . Oui il ne suffit pas de manger bio , pour changer le monde il faut également penser celui çi de maniére différente. La société de consommation dans laquelle nous font vivre les médias est une plaie . Il faut repenser le monde , l'ouvrir vers le souçi du respect de la nature et de la terre . L'agriculture industrielle est un fléau , qui impose le productivisme dans le quotidien de chacun . Les mesures , les idées de m.Rabhi , sont celles d'un homme qui à pris le temps de réfléchir de maniére constructive sur la société , surle tournant radical qui doit étre pris pour préserver ce qu'il reste de cette planéte . A l'échelle d'un pays les idées de m.Rabhi seraient un grand pas vers une "révolution" des consciences . Cet ouvrage permet déja de se faire une idée plus précise pour éspérer des lendemains meilleurs pour cette planéte . Un livre à découvrir car plein de vérité.
Commenter  J’apprécie          191
Lilou08
  27 août 2018
Cela fait un moment que j'entends parler de Pierre Rabhi, que je vois ponctuellement des documentaires sur et avec lui. Et cet homme me touche, me touche profondément et ce qu'il dit me parle. Je trouve qu'il a d'une part une grande humanité, d'autre part fait preuve de beaucoup de courage et également d'une grande intelligence. Sur énormément de points, je pense intimement qu'il a entièrement raison. Dernièrement, j'ai regardé un autre documentaire sur lui sur France 2 et là je me suis dit, il faut que je lise ce qu'il dit, sa pensée pour mieux comprendre et surtout m'en imprégner. C'est donc la première fois que je le lis. Ce livre est intéressant mais je pense que ce n'est pas forcément celui qui va le plus loin dans sa démarche. Ce n'est pas un livre écrit par Pierre Rabhi mais la retranscription d'un entretien avec lui mais également Cyrille Dion qui a créé avec Pierre Rabhi le mouvement Colibris qui mène un certain nombre d'activités destinées à promouvoir les pratiques d'agriculture écologique (agroécologie, permaculture...), l'habitat participatif, l'éducation alternative, la gouvernance participative, la consommation responsable.
Ce livre est donc intéressant mais m'a laissé un peu sur ma faim… Par moment, Pierre Rabhi aborde certains sujets que j'aurais aimé qu'il approfondisse mais qui semblent « coupés » ou non fouillés du fait du « jeu » de l'interview. Je dirais donc que ce livre m'a donné encore plus envie de lire d'autres livres, réellement écrits par Pierre Rabhi… Affaire à suivre !

Lien : https://mapassionleslivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nounours36
  10 février 2014
Manifest de Pierre Rabhi qui combat la frénésie du toujours plus, de l'enrichissement indéfini, de la croissance infini, Tout ce qui n'est pas en adéquation avec notre planète.
Il nous démontre la forme d'obscurantisme généralisée de notre civilisation industrielle: " Nous sommes la société du déchet, nous produisons de l'inutile, du factice ".
Commenter  J’apprécie          30
bergson
  22 janvier 2016
un livre entretien qui décrit un monde qui part en quenouille. et donne quelques pistes à suivre.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
leluezleluez   29 juin 2014
La modération c’est ajuster l’indispensable et le nécessaire et réduire le superflu. Tant que nous ne réduirons pas le superflu, nous continuerons à être victimes de notre boulimie, car l’être humain est manipulé pour être insatiable. Un être humain qu’on installe dans l’idée qu’il n’a jamais assez, les gagneurs d’argent ne demandent que ça.
Commenter  J’apprécie          410
nounours36nounours36   10 février 2014
Est-on libéré ? De la maternelle à l'université on est enfermé, ensuite il y a les casernes, puis tout le monde travaille dans des boîtes, des grandes boîtes, des petites boîtes, et pour s'amuser on va en boîte, on y va dans sa caisse, et tout ça en attendant la dernière boîte que je vous laisse deviner....
Quel plan de vie ! Je me dis : mais c'est une énorme imposture
Commenter  J’apprécie          130
rkhettaouirkhettaoui   17 octobre 2013
On a transformé les médecins en prescripteurs de médicaments, à l’opposé de certaines médecines traditionnelles comme la médecine chinoise qui ne prend pas simplement en compte le symptôme, mais s’intéresse à la totalité du système vibratoire et énergétique. On ne prend pas l’être humain par le symptôme sur lequel on s’acharne, on prend l’être humain dans sa globalité. Ça, c’est de la science !
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaouirkhettaoui   17 octobre 2013
Je ne veux pas participer à ce modèle de société qui a donné à l’argent plus d’importance qu’à la vie. Je suis ici-bas pour vivre, je ne suis pas ici pour augmenter le produit national brut.
Commenter  J’apprécie          110
rkhettaouirkhettaoui   17 octobre 2013
Pourquoi est-ce que le féminin serait subordonné au masculin alors que ce sont les deux principes créateurs de la vie ? Je n’ai pas été cloné, il y a eu un homme et une femme qui se sont aimés et ont donné cette merveille ! En n’intégrant pas les critères féminins, on se fait beaucoup de tort socialement. On est dans une société où le masculin a dominé, on fait des armes, on se casse la gueule. Cela ne se produit pas naturellement chez les femmes. Il suffit d’aller en Afrique pour se rendre compte du courage et de l’héroïsme des femmes. Si elles faisaient grève, je peux vous assurer tout de suite que la société s’effondrerait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Pierre Rabhi (48) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Rabhi
Ces Carnets d?alerte se veulent être des livres synthétiques, accessibles à tous pour sensibiliser l?opinion à des problématiques de première importance.
Le nouveau Carnet d'Alerte "L'eau que nous sommes" : Un élément vital en péril
Quoi de plus banal que d'énoncer que l'eau est au c?ur même de la vie ? nous sommes constitués à 65 % d'eau en moyenne ! Pourtant, cette incontestable vérité est trop souvent oubliée. La soixantaine de chercheurs, d'associations, d'agriculteurs, d'acteurs de la société civile interrogés pour ce carnet ne cessent de le rappeler. Aujourd'hui, bien que nous parlions de biodiversité et de transition écologique, ceux qui disposent d'eau en abondance ont tendance à la banaliser... et par là même à la négliger. Et, par un usage irrationnel et irresponsable, nous sommes déjà en train de causer de lourds préjudices aux générations futures. Le plastique a envahi l'océan, les pesticides se retrouvent même dans le gras des baleines. L'océan, poumon de notre terre, est en danger, puisqu'il récupère toutes les pollutions terrestres. En France, la plupart de nos cours d'eau, et même les nappes phréatiques, sont pollués. Ce nouveau Carnet d'alerte se propose d'enquêter sur cette large problématique, de l'agriculture, première source de pollution et première consommatrice d'eau dans le monde, à la gestion par des entreprises privées de ce bien commun. Sans oublier que 30% de la population mondiale n'a pas accès à l'eau salubre... Comment gérer l'eau demain de façon plus écologique, équitable et locale ? L'eau nécessite plus que tout autre élément une gestion collective. Pierre Rabhi nous alerte : notre rapport à l'eau doit changer ; il est impératif que nous prenions conscience de sa valeur irremplaçable. L'eau, aujourd'hui polluée, gaspillée, source de toutes sortes de profits, pourrait très bien devenir, demain, l'une des solutions aux problèmes majeurs de notre société.
http://www.pressesduchatelet.com/livre/leau-que-nous-sommes
Par les mêmes auteurs, ont déjà été publiés aux Presses du Châtelet (2017) : - Pour en finir avec la faim dans le monde /http://www.pressesduchatelet.com/livre/en-finir-avec-la-faim-dans-le-monde/ - Les semences, un patrimoine vital en voie de disparition http://www.pressesduchatelet.com/livre/les-semences-en-voie-de-disparition/ - Les excès de la finance ou l?art de la prédation légalisée http://www.pressesduchatelet.com/livre/les-exces-de-la-finance-ou-lart-de-la-predation-legalisee/
+ Lire la suite
autres livres classés : agroécologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'écologiste mystère

Quel mot concerne à la fois le métro, le papier, les arbres et les galères ?

voile
branche
rame
bois

11 questions
85 lecteurs ont répondu
Thèmes : écologie , developpement durable , Consommation durable , protection de la nature , protection animale , protection de l'environnement , pédagogie , mers et océansCréer un quiz sur ce livre