AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Luc Rigoureau (Traducteur)
ISBN : 2226170200
Éditeur : Albin Michel (25/10/2006)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Quand on est un garçon aux oreilles pointues et qu'une fée minuscule babille sans arrêt autour de soi, on a toutes les raisons de douter d'être un humain. Nickolaï décide de savoir qui il est vraiment. Ses alliés : huit rennes volant dans la forêt. Sa destination : le Grand Nord, vers Doransk, la Cité dorée où il pense trouver le secret de sa naissance. Mais les pièges maléfiques ne sont jamais très loin dans le monde magique. Surtout quand ils sont tendus par une s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Daniella13
  11 juin 2016
Ce que j'ai ressenti ? Un pur moment de plaisir. La magie du pôle nord et de son petit elfe m'a transporté !
Nickolai est un petit elfe du grand nord qui a été sauvé par une renne, Comète, et qui l'a déposée chez les humains pour le sauver des méchants loups de la sorcière Magda.
Sa particularité, d'avoir des oreilles pointues, ne passe pas inaperçue et il souhaite savoir qui il est et d'où il vient. Il va donc partir pour la cité dorée, Doransk. Mais ce ne sera pas sans difficultés qu'il parviendra à découvrir la vérité, car dans cette cité la sorcière l'attend de pied ferme pour parvenir à ses fins, aidée de ses sbires...
J'ai adoré cette histoire, la façon dont elle a été amenée et la fin tout aussi magique. Que l'on soit petit ou grand on ne peut être que transporté dans ce petit monde magique.
Je le recommande à tous notamment à l'approche de Noël, il fera un beau roman à lire à côté du sapin, en attendant le père Noël...
Commenter  J’apprécie          332
Laurapassage
  29 janvier 2017
L'Elfe du Grand Nord de Lucy Daniel Raby est un livre que j'avais repéré depuis un bon moment. Seulement, l'édition par Albin Michel, dans la collection Wiz, n'est disponible que d'occasion. Alors dès que je l'ai trouvé à bon prix, je n'ai pas hésité.
"Si tu y crois vraiment, personne ne peut te voler ton enfance."
Dès les premières pages, nous découvrons l'histoire des elfes, de leur commencement à leur chute. le seul survivant est Nickolaï, pas plus haut que trois pommes et bien sûr accompagné de sa petite fée Elvina. le petit garçon se rend bien compte qu'il est différent des autres, mais il ne baisse pas les bras jusqu'à s'intégrer aux autres enfants. Il est déterminé, rusé, créatif et surtout ouvert d'esprit. Dans son aventure, il croise deux enfants qui comme lui, malgré leurs croyances différentes, sont eux aussi curieux, inventifs et surtout qui vont le soutenir même dans ses idées les plus loufoques. Quant à la grande méchante, la sorcière Magda, elle fait froid dans le dos (même pour les plus grands).
L'Elfe du Grand Nord est un mélange de conte et d'aventure. Adapté aux enfants dès 10 ans et aux adultes, ce livre nous montre réellement à quel point l'enfance est importante, même si on fait des bêtises, même si on chahute un peu. Lucy Daniel Raby explique à travers son récit combien l'insouciance et l'émerveillement de l'enfance sont importants pour former l'adulte futur. Et là où l'intrigue prend tout son sens, c'est en voyant les différentes réactions des parents quand leurs enfants deviennent sages. Car quel parent n'a jamais rêvé d'un enfant calme et réfléchi ? Mais quel parent n'apprécie pas de voir son enfant plein de joie de vivre ?
"Afin que chacun de nous ait conscience que la jeunesse ne dure pas longtemps. Une fois qu'elle nous a quittés, il nous est impossible de la récupérer. Alors, il faut que nous en profitions au maximum tant qu'elle est là."
Lucy Daniel Raby nous propose une très belle histoire écrite tout simplement. Certes, le début est un peu long et la mise en place vers l'intrigue avec le voyage vers le Grand Nord ne se présente pas dans les premiers chapitres. Aussi, même si j'ai beaucoup aimé Nickolaï et les autres personnages, ils sont parfois trop bons ou trop mauvais. Mais la manière dont l'auteure amène la magie de Noël ainsi que les codes de la légende du Père Noël, est très bien réalisée, tout au long du livre et sans que rien ne soit laissé au hasard.
"Nickolaï en resta bouche bée. Une joie intense s'empara de lui, des larmes lui mouillèrent les yeux, et il crut qu'il allait mourir de bonheur. Les rennes. Les rennes volants. Il ne les avait pas inventés."
L'Elfe du Grand Nord est un joli récit sur la naissance du Père Noël où Lucy Daniel Raby apporte une belle morale entre conte et aventure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DawnG
  09 mars 2014
Si vous avez gardé votre âme d'enfant, ce conte est pour vous !!!!!!!!!! Personnellement, j'ai adoré, ça faisait longtemps que je n'avais pas retrouvé magie et émerveillement dans une lecture ^^ J'avais le sourire béat et les yeux qui brillent.
L'elfe du Grand Nord est très bien écrit, travaillé, c'est un très bon jeunesse, avec un suspense bien ménagé, des héros terriblement attachants, et des méchants laids, vils, égoïstes et vaniteux.
Une nuit de solstice d'hiver, au royaume des elfes créé de la magie des aurores boréales, une elfe bannie Magda et ses gnomes difformes, surgissent du Vortex et viennent se venger de leur bannissement. Interrompant la remise du trophée de la course de traineaux, remporté par Ella et son bébé, Magda vole les fées de aubes lumineuses, ces êtres qui accompagnent les elfes et leur permettent de vivre. Chaque elfe a sa fée qui le protège. Faisant disparaitre les fées, le royaume se pétrifie. Mais Ella a réussi à fuire, elle emporte son enfant avec elle et tente de sortir de son monde enfoui sous la glace. Malheureusement, elle est poursuivie par des loups terrifiants aux ordres de Magda. Ella parviendra à la surface et son bébé sera sauvé par une étrange créature volante… Un renne ! Ce dernier parvient à la ville la plus proche et laisse le petit elfe tombé dans la seule cheminée sans feu du coin. Nickolaï est recueilli par Joe et Hannah un couple de personnes âgés qui n'a jamais eu d'enfant. Un enfant ? Pas vraiment et cette luciole qui le suit partout ? Joe et Hanna vont-ils accepter de s'occuper de ce petit être ? Que deviendra-t-il ?
Le lecteur suit ensuite l'enfance de Nick, ses dons étranges, ses camarades de classe, le "bravage" des interdits. le lecteur découvre des personnages attachants, la forêt mystérieuse, les rennes…. La vie n'est pas toujours simple pour Joe et Hannah et encore moins pour un enfant différent. Nickolaï découvrira la cruauté mais aussi l'amitié solide et indéfectible. le récit suit Nick et sa quête d'identité, on l'accompagne dans ses doutes et ses découvertes. J'ai beaucoup aimé ce personnage, ce garçon qui différent cherche à s'adapter, reste positif et sa jovialité malgré les coups du sort et les coups durs. J'ai aussi beaucoup apprécié le personnage d'Anneka sa meilleure amie ou encore Zak ou Louisa. Mais aussi j'ai adoré détester Volpo ou Magda !
Quand une ville étrange sortie de nulle part attire les foules, et promet richesses et bonheur, nous ferons le chemin avec Nick, vers la clé de son destin ? vers la découverte de lui même ? dans une drôle d'aventure en tout cas !
Les légendes reprises par l'auteure, les croyances, la féerie, la magie sont subtilement et superbement mixées pour donner un récit prenant. La chute est habillement menée et amenée et s'adaptent fort bien à la période des fins d'année. Il s'esquisse un être fantastique, une ode à l'amitié et à la liberté. le travail est fait de transmission de valeurs et de messages sans que ça soit moraliste ou pathétique. Il y a beaucoup d'humour aussi et parfois ça fait du bien quand le récit fait écho aux travers de notre société : pouvoir, argent, ambition, … qui engendre inégalité, malheur, … Attention, tout ça reste en arrière plan, le récit est à destination des plus jeunes, il ne faut pas les rebuter, ça reste souvent un émerveillement, mais ça n'empêche pas de réfléchir ! En tout cas, l'auteure a parfaitement réussi !
J'ai beaucoup apprécié les "explications" à la fin qui viennent compléter le récit ^^
J'ai beaucoup aimé cette histoire, cette genèse, c'est vraiment une excellente surprise ! C'est un récit que je n'hésiterai pas à lire à mes gamins si j'en ai un jour. Si vous avez gardé votre âme d'enfant, surtout en période de fête, ce livre devrait voir plaire !
Enchantement, frissons, émerveillement,… une lecture jeunesse très réussie !
Lien : http://lesdecouvertesdedawn...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
AllTimeReadings
  31 décembre 2016
Le soir du solstice d'hiver, Magda, une vilaine sorcière, sort de son vortex maléfique pour aspirer toutes les aurores boréales. Les elfes se retrouve ainsi privés de leurs fées protectrices et se transforment presque instantanément en pierre. Mais un jeune garçon va miraculeusement y échapper : Nickolaï. Sa mère ayant été pétrifiée, il est élevé par un couple d'humains. En grandissant, l'elfin se rend rapidement compte de sa différence. Par conséquent, lorsque la rumeur de l'existence d'une ville du nom de Doransk se propage, Nick n'a qu'une envie : s'y rendre dans l'espoir de retrouver les siens. Cette ville est pleine de promesses, elle est faite d'or, on n'y manque jamais de rien, on peut s'élever facilement dans la hiérarchie sociale… Nick entreprend donc le voyage avec son amie Anneka et la famille de cette dernière. Cependant tout ne va pas se passer comme prévu et l'elfin va devoir apprendre rapidement à contrôler ses pouvoirs tout en assurant la sécurité de ses amis et des autres habitants de Doransk. Il devra aussi réfléchir à un stratagème pour vaincre la sorcière Magda. Heureusement, il ne sera pas seul dans cette quête. Anneka, Johan et Zak vont faire tout leur possible pour aider leur ami.
Le livre semblait prometteur, les personnages, attachants. Malheureusement, j'ai mis beaucoup de temps à me plonger dans cette histoire et toute la première moitié m'a déçu, voire même ennuyé. J'ai trouvé que la présentation du contexte était trop longue, trop fastidieuse. Elle ne m'a pas donné envie de continuer. Mais j'ai tenu bon, je voulais savoir comment Nick allait s'y prendre pour combattre Magda. le fait est que j'ai trouvé beaucoup de répétitions. En effet, dans les premières pages, on en apprend sur les elfes et donc sur le passé de Nick. Donc lorsque Nick découvre qui il est, on se retrouve face à quelque chose qu'on a déjà lu. C'est dommage, ça casse le rythme du livre. En fait, j'ai véritablement commencé à m'intéresser à l'histoire quand Nick, Anneka, Zak et les autres arrivent à Doransk puisqu'on découvre quelque chose de nouveau et surtout on attend le moment où Magda découvrira que sa victime est enfin tombée dans son piège.
En ce qui concerne les personnages, je les ai trouvé plutôt attachants. Nickolaï est touchant puisqu'il est désespérément en quête de son identité. Il se révèle aussi étonnamment astucieux et malicieux pour échapper aux griffes de la sorcière. Et il fait preuve d'un sacré courage! Anneka et sa famille sont également attachants, mais je ne leur ai pas trouvé de réel intérêt. Bien sûr, c'est eux qui conduisent Nick à Doransk, mais leurs personnalités ne sont pas assez fortes, elles ne se détachent pas vraiment. Mon personnage préféré est Zak. Tout comme Nick, il se retrouve seul. Mais il n'est « qu'un dommage collatéral », personne ne lui prête donc véritablement d'attention. C'est regrettable car pour moi c'est le personnage qui avait le plus de potentiel et qui s'est révélé le plus touchant à mes yeux. Quant à Magda, elle remplit bien son rôle de sorcière… sans plus. Etant donné qu'elle est souvent sous l'apparence d'une jeune et jolie femme, elle perd beaucoup de son pouvoir effrayant. C'est dommage! Quant à Groink et Grunk, je n'ai pas été très sensible à leur potentiel comique…
Je n'ai pas non plus été conquise par la plume de l'auteure. Par moment, elle n'était pas très fluide. de plus, il y avait trop de longueurs, trop de passages inutiles qui m'ont dérangée. J'avais du mal à rester concentrée sur ma lecture et ça, c'est un indice qui trompe pas… Les descriptions ne m'ont pas non plus émerveillée, je ne me sentais pas immergée dans un magnifique paysage enneigé. Bref, le livre était trop plat à mon goût, je me suis ennuyée pendant presque toute la première moitié.
En revanche, je dois bien avouer que j'ai été très agréablement surprise par la fin de ce livre! Je ne m'attendais pas du tout à ça. Je ne pensais pas que Nickolaï deviendrait comme ceci! Cela donne une toute autre dimension au livre puisqu'on se rend compte qu'on lisait l'histoire d'un sacré personnage. L'épilogue est également très touchant puisqu'on retrouve Anneka, Zak et Louisa. Cela a bien relevé le niveau global de ce livre et j'étais donc contente de finir sur une note positive!
Lien : https://alltimereadings.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
dedanso
  11 février 2015
Ce roman avait vraiment un gros potentiel (trop sûrement) : narrer l'enfance du Père-Noël et l'origine de cette fête merveilleuse.
Sauf qu'en ce qui me concerne, la magie n'a pas opéré et il m'a été impossible de m'attacher aux différents personnages. A tel point que j'ai fini par survoler le livre plus qu'à ne le lire.
Les faits s'enchaînent de manière abrupte, sans transition d'aucune sorte, et nous empêchent ainsi d'entrer pleinement dans l'histoire. Tout est survolé, même les personnages sont d'une platitude effarante. Il y a pourtant un beau phrasé, du vocabulaire, des recherches certaines (avec une rubrique finale intitulée "Quelques informations" dans laquelle il est notamment question des Inuits, des aurores boréales, du Pôle Nord).
Mais le récit donne l'impression que l'auteur a hâté l'écriture de son roman, ou a essayé de s'accorder à une soi-disant "lecture enfantine". J'espère sincèrement que ce n'est pas le cas, car je serais alors obligée de ne mettre qu'une seule étoile. Pour moi, il faut écrire pour les enfants sensiblement de la même manière que l'on écrit pour des adultes. C'est d'ailleurs au plaisir que j'éprouve moi-même, adulte, à lire une histoire, que je juge une bonne histoire "pour enfants".
Une grosse déception pour moi donc. J'espérais beaucoup de ce récit de Noël et avait été transportée par les bonnes critiques de certains babélionautes. Ah! les goûts de lecture ne s'expliquent décidément pas.
*Challenge Variétés 2015 : "Un livre qui se déroule pendant Noël" et "Un livre traduit d'une autre langue"*
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Lecturejeune   01 mars 2007
Lecture jeune, n°121 - Nickolaï le petit elfe n’est qu’un bébé lorsqu’il remporte avec sa mère la grande course du Solstice d'Hiver. Mais la cérémonie de remise du trophée est interrompue par la sorcière Magda qui assassine tous les elfes et s’empare de leur royaume au pôle Nord. Nickolaï est l’unique rescapé, grâce à un renne volant qui le dépose chez un couple d’humains. Ces derniers acceptent de l'adopter malgré ses oreilles pointues et la présence à ses côtés de la petite fée Elvina. Mais le danger guette toujours : Nickolaï doit mourir pour que le pouvoir de Magda soit complet. Cette très belle histoire est digne d'un conte de Noël, avec ses rennes volants, la fée Elvina et la mystérieuse cité de Doransk toute en or. Le personnage de Nickolaï, qui doit vivre au milieu des humains malgré ses différences, est très attachant. Son intégration douloureuse, puis la recherche de ses origines sont décrits avec justesse et émotion. Quant au dénouement, particulièrement réussi, il nous réserve une belle surprise sur les origines du Père Noël ! Sébastien Féranec
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
Daniella13Daniella13   11 juin 2016
Afin que chacun de nous ait conscience que la jeunesse ne dure pas longtemps. Une fois qu'elle nous a quittés, il nous est impossible de la récupérer. Alors, il faut que nous en profitions au maximum tant qu'elle est là.
Commenter  J’apprécie          150
angie22angie22   26 décembre 2014
- Qu'est-ce qu'ils sont mal élevés, hein, maman ? pépia Louisa.
- De vraies bêtes, approuva sa soeur.
- N'insulte pas les animaux ! protesta Zak, indigné.
Commenter  J’apprécie          80
angie22angie22   30 décembre 2014
Si tu y crois vraiment, personne ne peut te voler ton enfance.
Commenter  J’apprécie          160
Daniella13Daniella13   09 juin 2016
Son haleine dégageait une telle puanteur que la foule flancha, écœurée
Commenter  J’apprécie          120
marine-73marine-73   15 février 2013
La place du Solstice était la plus importante et la plus majestueuse de la ville. D'après la légende, c'est ici que la fracture s'était opérée, des années plus tôt, lorsque les aurores boréales avaient crée le royaume.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : pôle nordVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Lucy Daniel Raby (2) Voir plus




Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1448 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre