AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Leni Malki (Autre)
EAN : 9782749944814
117 pages
Éditeur : Michel Lafon (08/10/2020)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Découvrez la jeunesse de Jhon Rachid J'ai adoré chaque seconde de mes vacances mais cette année, c'était différent... parce que je retournerai pas chez moi... Dans cette première partie, le jeune Mohamed a été placé en foyer par les services sociaux. Il va devoir apprendre à se démerder et à grandir comme il peut.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
HORUSFONCK
  16 novembre 2020
Le graphisme est bondissant, cassé, heurté, vivement coloré avec des pauses toutes noires et un juge qui revient chaque année.
C'est tout ce qu'il faut, comme dessin, à ce récit qui n'est pas terminé!
C'est ce qu'il convient à ce témoignage d'un môme envoyé dans un foyer.
Comme on peut, m'a été prêté, confié, pour que j'en entende la musique syncopée, que j'en vive le rythme haletant. Et j'ai piqué une tête dans cette narration de jets et de fulgurances.
J'ai été ému par le désarrois et les larmes, agacé par les conneries effrayé par les dangers... Mais stupéfié par cette vitalité et cette détermination de l'enfant qui grandit vaille que vaille.
J'étais dans le bouquin, et j'y suis encore à lire, regarder la télé, dormir... Courir et chaparder.
Merci, Jhon Rachid, de me faire partager cela, votre vie d'enfant pleine de vie.
J'attends la suite impatiemment.
Commenter  J’apprécie          230
MassLunar
  26 novembre 2019
"Comme on peut" est le fruit d'un dur labeur mené par Jhon Rachid, le fameux youtuber, qui raconte ici son enfance passée dans le foyer et dans les familles d'accueil. Jhon Rachid place son histoire, sa vie, son vécu, son réel entre les mains de L-Kim, un illustrateur doté d'un univers assez stylée qui, a priori, signe ici sa première BD éditée.
J'avoue que je ne connais pas du tout le travail de Jhon Rachid. Ce n'est pas un youtuber que je suis et je n'ai pas vraiment d'affinité pour son univers.
Pourtant, si vous cherchez une bd autobiographique qui a vraiment de la personnalité, du ravage et du style, je vous conseillerais de lire Comme on peut. Nous sommes loin d'être dans du sobre, dans de la retenue. le graphisme exacerbé et généreux de L-Kim , une édition mimant nos bonnes vielles VHS, des Q-Codes insérés dans quelques pages, des pleines planches bruyantes... Nous sommes clairement dans un titre qui vous saute graphiquement à la figure. le dessin façon "petit bonhomme anguleux" des personnages vient s'ancrer dans des décors bruyants, des silhouettes alarmantes façon graffitis, des jeux de lumières plus délicats, plus posés, du noir et blanc plus grave sur les instances juridiques... C'est un titre qui mise à fond sur l'impact émotionnel d'un dessin pas vraiment subtil, parfois même un peu trop gueulard mais ô combien stylé et généreux. Jhon Rachid fait état de son enfance et nous la fait vivre. le dessin, ou plus précisement les illustrations de L-Kim, donnent de la force à ce récit difficile.
Même si un humour féroce est présent dans ce titre, Comme on peut demeure un témoignage sans concession de l'enfance passée en foyer avec ses bas mais aussi ses "hauts". Jhon Rachid témoigne aussi de l'amitié qui l'a entouré, de la culture geek et rap qui a parfumé son enfance ... Mais les larmes côtoient vite les quelques rires parsemés dans cette oeuvre intimiste somme toute assez grave.
Plus qu'une simple autobiographie, c'est bien évidemment un témoignage tout en empathique qui ressort, celui d'une enfance passée dans un foyer, un quotidien séparé de la famille, un portrait d'un monde que nous ne connaissons pas et que Jhon Rachid dévoile sans trop de misérabilisme mais avec suffisamment de férocité et d'éclat.
Vivant et généreux, Comme on peut est un titre très stylé fondue dans une ambiance graphique un peu bruyante, un peu alarmante, mais qui a le mérite de détonner. C'est simple, on aime ou on aime pas ce graphisme parfois un peu épileptique , très street-art. Pratiquement aucune cases et beaucoup de planches ravageuses.
le récit de Jhon Rachid est assez percutant. Par le réel de ce témoignage, c'est un titre assez prenant qui interpellera les possibles nouveaux fans et ravira à coups sûr les anciens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
chocoladdict
  21 janvier 2021
A Lyon on connait bien cette star de Youtube qu'est John Rachid
Jhon Rachid a été placé à l'âge de sept ans, retiré à la garde de sa famille.
Il décide de raconter son enfance en foyer. dans une bande dessinée émouvante et drole mais dont le parti pris graphique m'a un peu laissé de coté.. dommage
Commenter  J’apprécie          60
viou03
  04 janvier 2021
Une BD sombre et colorée
Mohamed vit en banlieue. Il ne se rend pas compte de la pauvreté dans laquelle il vit. Il est heureux jusqu'au jour où il est envoyé en foyer.
Une BD toute en contraste avec l'innocence et la félicité de l'enfance, un petit rien et c'est du bonheur vite rattrapé par les réalités de la vie, Une réalité dont Mohamed va faire la découverte à son arrivée au foyer, et pourtant il espère toujours.
Ce contraste se traduit aussi dans les couleurs : vives sur fond noir, dans les textes et leur police de caractère.
Des dessins à la fois schématiques et carrés en contraste avec des lignes plus naturelles tout en courbe.
Entre détresse et espoir, l'auteur nous décrit en toute simplicité, sans fioriture la vie de Mohamed.
Commenter  J’apprécie          20
TPKLLBOOK_95
  31 décembre 2020
Pour les habitués de YouTube vous devez connaître JhonRachid, et si ce n'est pas le cas il faut y remédier directement. Si vous aimez les années 90 et tout ce qui s'y rapporte dans la culture, les doublages, les courts-métrages de qualité, les vidéos de détournement avec un peu d'humour etc alors vous serez servi. Je vous conseille de commencer par "Jour de pluie" qui est magnifique.
Maintenant place à l'homme derrière cette chaîne YouTube. JhonRachid aka Mohamed. Jeune garçon de Lyon, qui vit dans une petite pièce avec sa famille, jusqu'à ce que les services sociaux s'en mêlent et le mette en foyer. Seul. Loin de sa famille.
Loin d'être larmoyant, quoi que souvent sombre, cette BD retrace la vie de Mohamed, ses premières années en foyer, loin de son quotidien, avec des inconnus, à la campagne, avec d'autres jeunes dit "en difficulté".
Ça nous montre que la vie des enfants peut ne pas être toute rose certes, que l'on est tous des humains, et que jeune en foyer ne signifie pas forcément délinquant.
Il nous dévoile l'intime de sa vie d'enfant. Il est vulnérable et en même temps brave pour affronter cette situation. Il a des coups de mou, qu'il réglera à coup de DBZ et autres séries ou dessins animés de l'époque. Enfant de la même époque, je me suis retrouvé dans les références. Et j'ai adoré tout ces clins d'oeil. Vous pouvez d'ailleurs voir mes propres références 90's sur le montage !
J'ai trouvé cette BD très juste dans les sentiments. On est plongé dans son quotidien de l'époque, qui a contribué à faire de lui, l'homme d'aujourd'hui.
Je me procurerais la suite avec plaisir pour suivre le cours de son enfance.
Et mention spéciale aux planches de L.Kim, très honnêtement ce n'est pas du tout mon style, mais son coup de crayon est pourtant parfait pour transmettre toutes les émotions et messages au fil des pages.
Lien : https://tchusspeacekissloval..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   24 août 2020
Un jour, je me suis demandé pourquoi je faisais tant de conneries. C'est parce que je suivais Eric... Là où les autres du foyer pleuraient, tapaient des crises pour évacuer leurs souffrances, Eric lui les accumulait au fond de lui... Jusqu'à en perdre une partie de sa moralité.

[p214]
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-FlorePixie-Flore   24 août 2020
La vie est belle, le destin s'en écarte...
Personne ne joue avec les mêmes cartes...
Le berceau lève le voile...
Multiples sont les routes qu'il dévoile...

[p76]
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-FlorePixie-Flore   24 août 2020
"La réalité c'est un cauchemar pour ceux qui rêvent..."

Lino

[p41]
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jhon Rachid (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jhon Rachid
Grande nouvelle ! JHON RACHID est venu nous faire un petit coucou pour vous présenter une de nos belles nouveautés : le premier tome de l'édition deluxe de Sun-Ken Rock qui sortira le 28 novembre 2018 !
autres livres classés : foyerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1114 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre