AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Éditeur : ALP (30/11/-1)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Sommaire du Livret 2 :
- "Les Lutins et le Cordonnier" (raconté par Évelyne Grandjean)
- "Monseigneur le Tigre" (raconté par Michel Elias)
- "Aldo en Arcadie (2)" (raconté par Alexandre Baron, Michel Elias, Évelyne Grandjean)
- "Un Arc-en-ciel pour soi tout seul" (raconté par Évelyne Grandjean)
- "Le Renard glouton" (raconté par Jacques Fabbri)
- "Gobbolino chat de navire (2)" (raconté par Catherine Laborde)
- "Sindba... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Alfaric
  30 décembre 2018
Le 2e livret du magazine jeunesse audio d'origine anglaise qui en France sortait 1 mardi sur 2 dans la première moitié des années 1980 comprend les récits suivants :
* Un conté de fées : "Les Lutins et le Cordonnier" (raconté par Évelyne Grandjean)
On reprend une des plus célèbres histoires des Frères Grimm ("Les Nains magiques"), même si celle-ci est un peu tombé dans l'anonymat car dédaignée par le Disney Corporation… Un vieux couple d'artisans au bord de la ruine est sauvé par de mystérieux bienfaiteurs qui chaque nuit conçoit des chaussures et des botte d'une qualité exceptionnelle que l'autoproclamée haute et bonne société finit par s'arracher. L'épouse du cordonnier presse son époux de découvrir leur identité, et découvre qu'il s'agit de pauvres lutins qui travaillent d'arrache-pied du coucher au lever du soleil. Il a le choix entre fermer les yeux et continuer d'empocher le pognon, ou libérer les lutins de leur condition de travailleurs pauvres et renoncer à la p… On est dans récit jeunesse, pas d'un manuel d'école de commerce, donc il va de soit que le vieux cordonnier fait le choix du coeur et non celui de l'argent : le récit faisait sens dans les villes du Moyen-Âge avec ses ouvriers exploités par les guildes, il faisait encore plus sens au XIXe quand il a été repris par les Frères Grimm durant la Révolution Industrielle, et il a fait encore plus sens que jamais en étant réactualisé par les Anglais au coeur de la dictature financière imposée par cette sorcière de Margaret Thatcher !
* Un conte folklorique : "Monseigneur le Tigre" (raconté par Michel Elias)
Les élites persuadés de détenir elles seules la vérité ne perdent pas une occasion de cracher avec moult fiel tout le mépris qu'elle ont pour les mythes universels qui rendent l'humanité une et indivisible, car chaque jour ils prouvent qu'elles cherchent à diviser pour mieux régner…
Le conte vietnamien Monseigneur le Tigre utilise l'archétype du trickster, sauf que la divinité malicieuse est remplacé par l'humanité en tant qu'espèce dans un remake animalier de la création de l'homme par Prométhée. le tigre se demande pourquoi tant d'animaux se soumettent à l'homme qui n'a ni griffes, ni crocs, ni force, mais on lui que ce dernier possède un truc nommé « intelligence » lui permet de dominer les autres espèces. Il compte bien s'emparer de l'« intelligence » pour devenir le roi des animaux, mais l'homme utilise l'« intelligence » pour le prendre à son propre jeu et évidemment avec le feu qu'il va le remettre à sa place !
Les dessins très jeunesse de Gillian Chapman collent bien au récit et la narration un peu Michel Leeb de Michel Elias aussi ^^
* Une bande dessinée : "Aldo en Arcadie (2)" (raconté par Alexandre Baron, Michel Elias, Évelyne Grandjean)
Aldo utilise son aspirateur volant pour raccrocher les étoiles qui sont tombées du ciel : on est un peu dans un Petit Prince version années 1980, mais c'est très court donc les dessins de Malcolm Livingstone sont plus plaisant que l'histoire en elle-même...
* Une histoire d'aujourd'hui : "Un Arc-en-ciel pour soi tout seul" (raconté par Évelyne Grandjean)
Jason peut voir les vents et leur parler, et c'est ainsi qu'en venant en aide au Vent d'Ouest il obtient la réalisation d'un voeux qui lui est octroyé par le génie de la cascade : avoir un arc-en-ciel pour lui tout seul. En bon capitaliste adepte d'Adam Smith il aurait pu l'exploiter en le vendant morceau par morceau pour se faire un max de blé, mais sur le chemin du retour il l'utilise pour libérer un blaireau, soigner une personne âgée et réconforter une petite-fille avant de partager ce qu'il reste de son arc-en-ciel en l'offrant à tous en l'exposant dans le ciel… Joan Aiken joliment illustrée par Victor Ambrus nous offre une fable sur l'altruisme alors que cette sorcière de Margaret Thatcher imposait à l'Angleterre son mantra hypercapitalisme « je, moi, le mien » !
* Un fable célèbre : "Le Renard glouton" (raconté par Jacques Fabbri)
On reprend la fable d'Ésope, mais les dessins très années 1980 de Malcolm Livingstone et la narration très franchouillarde de Jacques Fabbri rendent l'ensemble très plaisant : dans la Grèce antique comme dans l'Europe contemporaine la gourmandise est un vilain défaut ! ^^
* Un feuilleton : "Gobbolino chat de navire (2)" (raconté par Catherine Laborde)
Les mésaventure du "Rémi sans famille" félin continuent (mais ne vous inquiétez pas, tout finira bien ^^)… Gobbolino est recueilli par un spécialiste de concours félins et les étoiles de magie qui s'échappent de ses poils lui assurent le prix du chaton le plus mignon, mais aussi la jalousie, la haine et la violence des autres concurrents qui l'obligent à se reprendre ses errances… le chat errant est ensuite recueilli par un marin de la Marie-Galante et pour lui la vie est belle à travers toutes les mers du monde et voir tous les pays du monde, jusqu'au jour où le navire croise la route d'une sorcière qui veut couler le bateau pour se loler. Il n'écoute que son courage pour contre les sortilèges de son ancienne maîtresse, mais les marins sont persuadé qu'il était son allié et non celui qui l'a combattu pour tous les sauver et il doit reprendre la route dans l'espoir d'un jour enfin trouver un foyer qui voudra bien de lui…
La fable d'Ursula Moray Williams sur la différence, la tolérance, l'acceptation et l'intégration est plus que jamais d'actualité, les dessins de Francis Phillips sont magnifiques et la jeune Catherine Laborde est très inspirée : que du bonheur pour petits et grands !
* Grand Mythes et Légendes : "Sindbad et la vallée des Diamants (1)" (raconté par Jacques Fabbri)
J'ai toujours été fasciné par les légendes orientales, et ce récit y a sans doute contribué : c'est à la première personne que Sinbad interprété par l'énergique Jacques Fabbri raconte comment dans la vallée des diamants hanté par des aigles et des serpents géants il a trouvé la fortune au lieu de trouver la mort ! Pour ne rien gâcher les dessins de Mark Copeland sont assez chouettes donc enjoy !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
Cielvariable
  30 décembre 2018
Je me souviens même de la page couverture de ce livret de la série "Raconte-moi des histoires"! J'aimais particulièrement l'histoire "Un arc-en-ciel pour soi tout-seul" qui était très originale et dont je me souviens peu, sinon par quelques flashs. Je sais par contre que j'aimais la réécouter en boucle et que je ne m'en lassais pas. C'est avec plaisir et nostalgie que je me rappelle cette belle série de livres audio qui ont marqué mon enfance et influencer mon goût pour les contes merveilleux.
Commenter  J’apprécie          92
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   30 décembre 2018
En marchant, Jason siffle toujours pour passer le temps. Il en connaît des airs ! Plus que tous les autres enfants, car il retient tous ceux qu'il entend. Et ce n'est pas tout ! Il peut aussi voir le vent... et même lui parler !
Il faut dire que, dans le moulin où vit Jason, tous les vents du monde se donnent rendez-vous pour chanter toutes sortes de chansons. Et Jason, depuis qu'il est tout petit, a l'habitude de les écouter.
Par une belle journée de printemps, Jason rentre chez lui en sifflotant. Soudain, il s'arrête ; il lui a semblé entendre quelqu'un parler. Il tend l'oreille... C'est le vent d'Ouest qui se lamente :
- Oh là là ! Quel ennui ! Je l'ai oublié !
- Qu'as-tu oublié ? demande Jason.
- Mon refrain favori ! gémit le vent
- Ne serait-ce pas celui-ci ? dit Jason en sifflotant un petit air.
Aussitôt, le vent d'Ouest se met à tournoyer autour de Jason, à lui souffler dans le cou à lui ébouriffer les cheveux, en criant :
- Mais oui, c'est lui ! Merci, merci mon garçon ! Comme je suis content ! Je vais te faire un cadeau. Que désires-tu ? Un verrou en or ou une clé en argent ?
Jason ne voit pas à quoi vont lui servir ces objets, aussi se hâte-t-il de dire :
- Eh bien... euh... c'est très gentil de votre part, mais je préférerais un arc-en-ciel ! J'ai toujours rêvé d'en posséder un à moi tout seul !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          23
CielvariableCielvariable   30 décembre 2018
Jason s'approche craintivement. Que lui veut cette méchante vieille femme ?
- Je vois un petit bout d'arc-en-ciel qui dépasse de ta poche, et justement, j'en ai besoin, lui dit-elle. Je suis très malade, vois-tu, et seul un gâteau à l'arc-en-ciel peut me guérir.
Jason aimerait bien garder l'arc-en-ciel pour lui tout seul, mais il a bon cœur... Il suit Madame Pertuis dans sa cuisine et la laisse couper un morceau avec son grand couteau. Elle prend du lait, de la farine et du sucre et mélange le tout avec le bout d'arc-en-ciel. Elle obtient une pâte onctueuse qu'elle met au four. Bientôt le gâteau est cuit...
- Que c'est bon ! s'écrie la vieille femme en croquant dedans à belles dents. Je n'ai rien mangé d'aussi délicieux depuis bien longtemps ! Je me sens déjà beaucoup mieux !
A son tour, Jason prend une petite tranche de gâteau. Mais, à peine a t-il mordu dedans, qu'il grandit de trois centimètres !
- Il vaut mieux t'arrêter là, si tu ne veux pas devenir géant ! dit Madame Pertuis.
Jason range le reste de son arc-en-ciel et se remet en route...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   30 décembre 2018
Tous les habitants des alentours lèvent le nez et ne peuvent s’empêcher de rester là, à le regarder : les moutons, les paysans, les blaireaux, Madame Pertuis et même les oiseaux qui en oublient de voler !
Peu à peu, l'arc-en-ciel semble se fondre avec le ciel et bientôt il disparaît tout à fait. Chacun retourne à ses occupations, persuadé qu'il a rêvé...
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   30 décembre 2018
- Ah , c'est un arc-en-ciel que tu veux ? dit le vent. Hum, ça ne va pas être facile, mais ça peut se faire. Voilà, tu vas prendre un seau, puis tu longeras la rivière jusqu'à la Cascade du Paon. Là, tu rempliras ton seau d'écume. Quand tu auras terminé, tu trouveras dans le seau quelque chose qui te donnera un arc-en-ciel.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Raconte-moi des histoires (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Raconte-moi des histoires
Livre audio | Raconte-moi des histoires - Livre 15
autres livres classés : fablesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Londres et la littérature

Dans quelle rue de Londres vit Sherlock Holmes, le célèbre détective ?

Oxford Street
Baker Street
Margaret Street
Glasshouse Street

10 questions
643 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature anglaise , londresCréer un quiz sur ce livre