AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782748526721
176 pages
Éditeur : Syros (16/01/2020)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Les échanges savoureux et décomplexés entre un écrivain et une/un ado qui ne dit pas si elle/il est fille ou garçon. Bonne humeur garantie !
Un jour, par défi, Alex envoie un mail au célèbre auteur Filippe Cavreini... Rapidement, ils deviennent amis et confidents, sans que Filippe sache si Alex est une fille ou un garçon (car Alex ne laisse jamais aucun indice dans ses messages !).
Alex et Filippe ont chacun une décision importante à prendre.... Ils vo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Jangelis
  27 février 2020
Plus de deux ans déjà que nous avons fait connaissance avec Alex, et Filippe l'auteur. Deux ans que nous avons assisté à leurs échanges par mails.
Deux ans (et demi même) que j'ai eu un immense coup de coeur pour Des livres et moi. Que nous avons ensuite choisi comme fil rouge pour notre club-lecture (élèves de CM) baptisé grâce à lui "Des livres et nous".
Attention je vais forcément divulgâcher le précédent en parlant de celui-ci, alors, si vous ne l'avez pas encore lu, stop, n'allez pas plus loin !
Bien entendu, nous nous sommes précipités sur la suite sitôt parue.
Ici aussi nous retrouvons la contrainte d'écriture, puisque tous les mails d'Alex ne permettent pas de déterminer s'il écrit au masculin ou au féminin.
Je ne suis pas aussi douée que l'auteur, donc je vais décider que le masculin l'emporte dans le doute !!
Encore de beaux échanges entre les deux, qui se questionnent, s'aident et se poussent en avant.
On est bien dans la suite, mais les sujets changent un peu.
Alex recherche son père avec énergie. Et Filippe se trouve face à un dilemme pour lequel il demande des conseils à Alex, une jolie façon d'inverser les propos, les aînés ont aussi besoin des plus jeunes.
Il sera question de cinéma, d'adaptation de livres en films, et aussi de fugues, d'orientation, de jalousie et d'autres sujets.
Ce deuxième volume se lit à toute vitesse comme le premier, on passe d'un mail à l'autre sans le lâcher.
J'ai cependant regretté, d'une part que notre héros a bien grandi (forcément, en deux ans et demi !). Juste parce que ça ne correspond plus tout à fait à l'âge des lecteurs auquel je le destinais.
Et d'autre part, j'ai trouvé le récit de la fugue vraiment trop idyllique. Vous prendriez en charge un mineur en fugue et étranger en plus ? Un peu dangereux je trouve de laisser penser aux enfants que tout se passe si bien !
Mais surtout, j'avais énormément aimé dans le précédent tous les échanges autour de la lecture, aimer / ne pas aimer / lire / ne rien lire ...
Puisqu'au départ, si Alex a tant insisté pour écrire à l'auteur, c'est pour ne pas avoir à lire son roman.
On est heureux de constater que Alex a découvert le plaisir de lire, mais ça m'a un peu manqué ici.
Donc au final, un chouette roman lu avec plaisir, mais pour moi assez loin de l'énorme coup de coeur précédent.
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ramettes
  17 avril 2020
J'ai eu le plaisir de lire il y a deux ans « Des livres et moi » où l'on découvrait un(e) adolescent(e) engager une correspondance par mail avec un auteur qui n'avait plus goût à la vie. Si au départ c'était pour un devoir de français cela c'est vite transformé en une amitié sincère… Chacun avait besoin de l'autre. Pourquoi je parle de ce roman parce que c'est là que j'ai découvert Alex et Filippe… Deux ans plus tard la vie à suivi son cours et ils correspondent toujours.
Alex a 15 ans et il/elle a une crise existentielle. Qui est son père, son géniteur dont sa mère n'a jamais voulu lui parler ? il/elle n'a toujours pas révélé à Filippe (et au lecteur) son genre. La personne est plus importante que son sexe. Cela n'empêche pas d'être curieuse mais comme je suis nulle en grammaire je n'ai pas trouvé d'indice grammatical… Alors tantôt on l'imagine en garçon tantôt en fille, selon nos codes et conditionnement je suppose. le propos de ce roman n'est pas le « genre » ou l'orientation sexuelle. C'est une quête de l'identité filiale, familiale, les origines de sa naissance. C'est un/une ado qui est en conflit avec sa mère. Il va prendre son destin en main, faire ses propres choix…
Ah la famille !!! Voilà un thème qui préoccupe les adolescents, d'où je viens ? qui suis-je ? pour ensuite se demander où vais-je ? Des réflexions somme toutes classiques ajoutez à cela qu'Alex est en seconde un carrefour au niveau des études et qu'il lui faut choisir ses futurs options… On arrête pas de lui demander de faire des choix pour l'avenir alors que son présent et son passé ne sont pas bien définis…
Filippe depuis leur « rencontre virtuelle » a repris goût à la vie et à l'écriture. Il va lui aussi devoir faire un choix et assumer. A nouveau chacun va apporter à l'autre des idées, un soutien.
Le monde des arts (Alex et deux de ces amis font des fresques à la bombe) et écrit des articles pour le journal du lycée, Filippe lui manie les lettre, il va découvrir le 7 e art…
Comme vous pouvez vous en douter avec le titre les technologies informatiques vont jouer un rôle important.
« Prendre son courage à deux m@ail » est un roman épistolaire des temps moderne. Il est entièrement écrit sous forme de mails. Un a un jeu de dialogue qui va s'instaurer. le roman précédent nous l'avions lu mon fils et moi chacun lisant les mails d'un personnage. Cela donne un côté théâtral. Il y a un côté entraînant avec ce système. Il y a des mails plus ou moins longs et on a une tendance à dire encore un…Le roman est découpé en mois de Novembre à juin. On se dit on va faire par tranche mensuelle… bon moi je n'ai pas résisté et je l'ai dévoré en une soirée.
C'est un dialogue mais où plusieurs personnages vont interagir à travers les deux narrateurs. Ils sont le lien entre deux mondes. Vont-ils trouver les réponses à toutes leurs interrogations face à l'inconnu ?
J'ai failli oublier de vous parler de l'humour, des taquineries et autre second degré. Ce n'est pas parce qu'on parle de choses sérieuses qu'il ne faut pas rire !
C'est un roman sous le signe de l'Amour, passé ou présent ou futur c'est selon. Beaucoup de duo et de couples vont se mettre en place.
Lien : http://ramettes.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MarieVDV
  25 mai 2020
Sur une période de huit mois, on suit les échanges de mails de deux interlocuteurs : D'un côté il y a Alex, un jeune de 15 ans en quête d'identité qui est à la recherche de son père. de l'autre côté se trouve Filippe Cavreini, un auteur en panne d'inspiration qui traverse une crise de confiance.
Le personnage d'Alex laisse volontairement planer une grande inconnue concernant son genre : il garde secrète cette information malgré les demandes de Filippe et rien dans les mails échangés ne laisse deviner s'il s'agit d'une fille ou d'un garçon.

Dans ce roman épistolaire moderne, il va être question pour ces deux personnages d'effectuer des choix importants et de les assumer jusqu'au bout. Il s'agit de la suite de « livres et moi » paru en 2017.
Commenter  J’apprécie          00
squalette
  21 février 2020
Des échanges épistolaires par mail entre un auteur et un/une jeune. Les 2 s'entraident pour prendre des décisions importantes les concernant.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JangelisJangelis   27 février 2020
... cette citation de Simone Veil que j'adore :
"Les erreurs ne se regrettent pas, elles s'assument.
La peur ne se fuit pas, elle se surmonte.
L'amour ne se crie pas, il se prouve !"
Commenter  J’apprécie          50
JangelisJangelis   27 février 2020
[Prologue]
"La langue française...
Quelle chance avons-nous là...
Elle permet de parler de soi... sans tout dire de son identité. Si l'on maîtrise sa gymnastique,
on peut sauvegarder, non sans mal, le mystère.
Alors, scrutez le moindre indice, s'il vous plaît de jouer aux devinettes. Au détour d'un participe passé, d'un adjectif ou d'un déterminant, guettez !
Un "e" est si vite arrivé..."

Extrait de Disparition voyelle de Filippe Cavreini
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Matt7ieu Radenac (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Matt7ieu Radenac
Payot - Marque Page - Matthieu Radenac - Il était six fois Hanaé
autres livres classés : roman épistolaireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

la fille qui n'aimait pas les fins

qui est le personnage principal

vous
maya
barbara
jennifer

6 questions
106 lecteurs ont répondu
Thème : La fille qui n'aimait pas les fins de Matt7ieu RadenacCréer un quiz sur ce livre