AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2205073745
Éditeur : Dargaud (05/06/2015)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 32 notes)
Résumé :
La nouvelle série jeunesse pour les 8-12 ans : un cirque, de l'humour, une héroïne intrépide et de nombreux voyages !

Bienvenue dans le monde merveilleux du Cirque de la lune ! Votre guide ? L'astucieuse Violette, fille d'une femme-canon et d'un dompteur d'insectes. Cette gamine au grand coeur vous entraîne dans ses pérégrinations. De Paris au sommet de l'Himalaya en passant par les grandes plaines américaines, découvrez ceux qui font vibrer notre hér... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Jangelis
  08 décembre 2015
Une très belle découverte à la fois du monde du cirque, et De Toulouse-Lautrec.
Le dessin est beau, l'histoire sympathique, les personnages positifs.
On se prend d'amitié pour cette jeune Violette, qui aimerait parfois une vie un peu plus "normale" que celle du cirque, toujours sur les routes, et qui en oublie un peu d'apprécier cette vie qu'elle aime malgré tout.
Mais la rencontre avec le grand peintre (qui n'est pas vraiment apprécié comme tel à cette époque) va la faire évoluer.
J'ai beaucoup aimé lire cette BD.
Mais j'ai quelques doutes sur l'âge concerné.
Il s'agit d'une BD pour enfants, dans sa présentation et son histoire.
Mais Henri de Toulouse-Lautrec n'est probablement pas le peintre le plus connu à cet âge, et certains points risquent de n'être pas bien compris.
C'est cependant aussi une bonne façon d'aborder la connaissance du personnage.
Commenter  J’apprécie          70
Noctenbule
  02 août 2015
Violette est une jeune fille adorable qui voyage autour du monde avec sa famille au sein du cirque de la Lune. Pour quelques jours, elle est à Paris et va une rencontre surprenante. Prêt pour une aventure tout en voltige et en danse?
Violette ne reste longtemps au même endroit car elle doit suivre sa famille dans le cirque itinéraire. Pour l'instant, elle est à Paris et elle aime beaucoup cette ville. Par contre, ces parents l'oblige d'aller à l'école et elle l'apprécie moins cela. D'ailleurs, comme elle a souvent l'esprit ailleurs, sa maîtresse va lui demander de rédiger une composition intitulée "Ma tête dans les nuages". le sujet n'est pas facile mais grâce à une rencontre surprenante, elle va trouver l'inspiration et les mots qui vont sonner juste.
Par hasard, elle va rencontrer Henri Toulouse-Lautrec, peintre important avec son style souvent décrié à l'époque. Il aime peindre les femmes des cabarets et d'ailleurs, il a réalisé beaucoup d'affiches. Si vous souhaitez les voir en vrai, je vous conseille d'aller faire un tour au très jolie musée de Montmartre. Il va lui montrer une autre facette de la capitale. Surtout, il va lui mon montrer la magie qui existe dans sa vie et qu'elle est très chanceuse d'être entouré de gens qui l'aiment.
Une adorable et touchante bande dessinée très bien écrite, magnifiquement dessiné et mise en couleurs. En plus, Paris est vraiment très beau et magique. On ne voit pas la saleté, la misère et les désagréables odeurs qui y émanent toujours. J'aime voir cette vision de la capitale qui fait partie de mon imaginaire même si je connais la triste réalité. La découverte de soi à travers le regard des autres est très bien amené et cela sur un ton positif et constructif. Violette est curieuse, à l'écoute et surtout altruiste et j'avoue que cela fait du bien de lire des choses avec de valeurs positives.
Le choix de prendre Toulouse-Lautrec comme artiste de cette époque peut-être un peu discutable. L'homme connu pour son physique assez particulier à cause d'une maladie (à la pycnodysostose). Ce qui faisait aussi sa réputation était sa consommation importante d'alcool, surtout l'absinthe couplé avec la syphilis. Il n'avait pas toujours l'esprit très clair et n'était pas beaucoup apprécié. le personnage dessiné est très mignon et sympathique. Les enfants découvriront la vérité, s'ils poussent la curiosité plus loin. Un gros coup de coeur qui va me pousser à lire la suite.
Envie de vous plongez dans l'univers du cirque à travers une héroïne au gros coeur. Partez dans la rencontre du cirque de la Lune. Vous serez conquis.
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PinkCatReading
  03 mars 2017
Le cirque de la Lune a été fondé à Paris par les grands-parents de Violette au début du 19è siècle. Dans ce premier volume, nous découvrons le cirque et ses artistes. Nous suivons Violette et son ami le funambule Samir à travers Paris, nous croisons Jane Avril, Toulouse Lautrec, Sisley, Monnet, Aristide Bruant, Pissarro...
Alors que Violette est en classe mais s'amuse avec un oiseau au lieu d'écouter, le professeur lui demande une composition intitulée "ma tête dans les nuages". C'est l'occasion pour Violette de se pencher sur ce qui la rend unique. Car Violette est différente certes mais surtout chanceuse de vivre entourée par une multitude de personnes aux origines diverses et elle réalise qu'elle n'est pas déracinée comme pourrait le ressentir un forain mais que ses racines parcourent le monde. En compagnie De Toulouse-Lautrec, elle va découvrir qu'il y a de nombreuses formes de beauté et tout autant de trouver le bonheur.
Gros coup de coeur pour les dessins de Stefano Turconi et le scénario de Teresa Radice! J'ai notamment adoré la promenade De Toulouse-Lautrec et Violette sur les bords de Seine alors que le peintre explique à la jeune fille son amour pour l'art, ses inspirations, ses aspirations...
Certes, l'histoire peut paraître "gentillette" au premier abord mais je suis conquise! de superbes dessins, une mise en couleur nickel, une héroïne pétillante, des personnages tous haut en couleurs, l'univers magique du cirque , de l'aventure, de la culture et plein de bons sentiments, ça fait du bien au yeux et au coeur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Amindara
  13 mars 2016
Oh oh... Celle-là, j'aurais peut-être dû la critiquer dès que je l'ai terminée parce qu'aujourd'hui, j'ai bien du mal à m'en souvenir...
Au niveau de l'histoire, c'est assez sympa. Nous suivons cette petite fille, Violette, qui vit dans un cirque itinérant. Au moment de l'histoire, c'est à Paris qu'il pose ses valises. Violette est une petite fille pas comme les autres, toujours la tête dans les nuages, elle n'aime pas vraiment l'école et on la comprend. C'est assez effrayant de voir que j'ai lu cette BD il y a à peine une semaine et que je suis ijcapable de vous redire ce qu'il s'y passe réellement. Je sais qu'au fil de des déambulations parisiennes, elle rencontre Toulouse Lautrec mais à part ça... Et pourtant, je garde une bonne impression. L'histoire m'avait plu.
Niveau dessins c'est fort sympa. Ca reste assez enfantin dans le tracé. N'oublions que ce titre s'adresse à des enfants. Il y a énormément de couleurs, plutôt joyeuses dans l'ensemble. C'est une BD agréable à regarder. Notre petite Violette a d'ailleurs une bouille à croquer.
Quel dommage, vraiment que je ne m'en souvienne pas suffisamment pour en parler plus que ça. C'est étrange, cette impression d'avoir aimé. Mais pour que je l'ai oubliée si vite, était-elle vraiment si bien ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Catilina38
  03 octobre 2016
Se présentant sous la forme d'une série de petits albums indépendants les uns des autres, Violette est bâti sur un concept intéressant de découverte d'un artiste majeur du XIX° siècle (époque à laquelle se déroulent les aventures de l'héroïne) et de son contexte. le travail d'édition de Dargaud est habituel: sérieux, soigné, élégant jusqu'aux détails. le livre comporte un vernis sélectif pour le titre, un très intéressant D-barcode, une indication d'âge (6-10 ans… ce qui me semble bien tôt, j'y reviens plus bas) et une maquette cohérente sur la série (avec tranche homogène). L'intérieur comporte une page récurrente de présentation des personnages et un court cahier d'illustration ainsi qu'une biographie de l'artiste traité, en fin d'album. L'auteur dessine quasi exclusivement au crayon de couleur (avec peut-être un léger traitement ordinateur notamment pour les textes), ce qui donne une texture très agréable pour les enfants.
Les deux premiers albums sont très inégaux. le premier introduit Toulouse-Lautrec et le monde de la peinture parisien, le second nous emmène en Amérique avec Dvorak. Si l'intérêt de faire découvrir la haute culture aux enfants au travers de cette série est évident, le niveau de langue et la complexité des thèmes rend peu évidente l'accroche pour des enfants avant 12-13 ans je pense. Mes enfants (8 et 10 ans), très bons lecteurs et habitués aux BD sont franchement passés à côté de l'élément documentaire. Cela permet néanmoins de leur « montrer » les oeuvres en question et peut être une introduction avec de l'accompagnement…
Pour le côté BD proprement dit, le graphisme est très sympathique et la maîtrise du crayon assez impressionnante. le public cible sera conquis, surtout que les personnages sont parfaits (une troupe de cirque venue des quatre coins de la planète) pour provoquer la curiosité des jeunes. le deuxième tome a une construction plus linéaire qui facilite la compréhension et les envolées poétiques restent limitées et annexes pour l'intrigue. L'on pourra regretter cependant la faible place donnée aux relations entre personnages principaux, cette troupe restant finalement en toile de fonds pour des intrigues centrées sur la rencontre entre Violette et ces grands artistes. Gageons que la série (qui semble remporter un beau succès) se construit tome par tome et finira par trouver son équilibre.
Lien : https://etagereimaginaire.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
BDGest   07 août 2015
Pleine de vie avec ce qu'il faut de sérieux dans son propos, Violette autour du monde est à recommander pour les enfants sages et sautillants.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
JangelisJangelis   08 décembre 2015
De toute façon, qui pourrait croire la fille d'une femme-canon et d'un dompteur d'insectes ?

Pfff ! Parfois, j'aimerais avoir une vie normale ! Deux parents avec des métiers bien ennuyeux. Un endroit qui ressemble à une vraie maison, et ...
Commenter  J’apprécie          30
Florian07Florian07   16 avril 2016
Je crois rêver ! Ma nièce, le sang de mon sang... c'est un continuel attentat à mon patrimoine ! Vous vous rendez compte, mademoiselle Laverne ? Les poches trouées, la tête dans les nuages, la haine des chiffres et des calculs, et une curieuse manie d'ouvrir les caisses à tout vent au profit de ceux qui, selon elle, en ont le plus besoin ! Franchement, dire que j'ai dû cacher l'argent dans un coffre ! C'est ma nièce, mais qu'a-t-elle hérité de moi ? Absolument rien ! Désordonné comme son rêveur de père, naïve comme ma bonne pâte de sœur ! On ne pourrait pas être plus éloignés l'un de l'autre, elle et moi ! Et pourtant je l'adore, Laverne !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TakalirsaTakalirsa   08 mai 2016
Je note que la vie te sourit, petite Vermeer... C'est parce que tu souris à la vie. Tu le sais, pas vrai ?
Commenter  J’apprécie          30
agelagel   31 mars 2018
Mais qui peut dire ce qui est normal... ou ce qui est beau ?
Si un homme n'avance pas au même rythme que ses compagnons, c'est peut-être parce que le tambour qu'il entend n'est pas le même, non ?
Laissez-le marcher au son de la musique qu'il entend, et vous verrez qu'il sera lui-même et pourra exprimer sa propre beauté.
Commenter  J’apprécie          00
agelagel   31 mars 2018
Tu es en train de découvrir qu'il y a de nombreuses formes de beauté. Et autant de façons de trouver le bonheur. Chacun doit trouver le sien...
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Teresa Radice (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Teresa Radice
Vidéo de Teresa Radice
autres livres classés : cirqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3496 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre