AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
>

Critique de mariechrist67


Un titre engageant, une couverture originale et jolie.
Je me sens quand même embarrassée pour rédiger une chronique. C'est une romance oui, mais, si la forme, l'histoire, les personnages sont émouvants et attachants. Il y a quand même quelque chose qui me tracasse ! Je vais changer mes habitudes !
Tout d'abord l'histoire :
Trois bons ex-amis : Olivier, Christophe et Delphine possèdent un appartement à Val-Thorens, ils l'ont habité ou plutôt cohabité pendant trois ans. Ils se sont séparés il y a six ans et les raisons en sont étranges.
Ils aimeraient vendre cet appartement et Olivier leur propose de passer une semaine ensemble dans ses lieux pleins de souvenirs. Leur rencontre (Olivier est marié et a deux enfants, Christophe père célibataire) est pleine de sous-entendus.
Les questions : Pourquoi se sont-ils séparés ? tout n'est pas clair ? Allons-nous découvrir les raisons de cette séparation ?
Mon ressenti positif :
Mélanie Rafin a une belle écriture, fluide, elle a écrit son livre sous forme de roman choral où chacun se dévoile au fur et à mesure de la semaine commune. Il y a de l'émotion, des joies, du chagrin, et même de l'amour et beaucoup d'humour.
Le côté négatif :
Je n'ai pas du tout aimé le vocabulaire cru et porté sur le sexe qu'emploie l'auteure à tout moment, pour tout et pour rien. Sans compter les scènes d'amour qui au lieu d'être romantiques sont décrites avec vulgarité. C'est ce qui a dégringolé en flèche mon ressenti sur ce roman.
En résumé : Un peu plus de romantisme (classique) et beaucoup moins de vulgarité auraient fait de ce livre une excellente romance.

Livre lu dans le cadre du concours des auteurs inconnus : catégorie romance.

https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/
https://www.instagram.com/prixdesauteursinconnus/
https://twitter.com/prixdesai
https://www.prixdesauteursinconnus.com/

Commenter  J’apprécie          341



Ont apprécié cette critique (33)voir plus




{* *}